Accueil Chronique de concert Ty Segall And The Freedom Band
Mercredi 27 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Ty Segall And The Freedom Band

Ty Segall And The Freedom Band en concert

La Cigale - Paris 10 octobre 2019

Critique écrite le par



Ty Segall a investi La Cigale les 9 et 10 octobre. Il arrive sur scène à 20h30 avec sa tenue habituelle, soit un croisement entre le bleu de travail et la combinaison réalisée par un grand couturier et des souliers aux pieds. Un parallèle naturel se fait avec Jack White : la coupe de cheveux, ses petits cris aigus réguliers et surtout le parcours intègre fait d'expérimentation, de virtuosité et d'hyperactivité lo-fi, garage, punk et metal à la fois.



Segall alterne guitare et batterie additionnelle située sur le devant de la scène pendant la première partie de la soirée avec notamment un beau clin d'oeil à la tradition Française avec un solo avorté derrière les fûts réalisé avec des baguettes de pain, datant de la veille certainement !



Le public s'annonce rapidement très enthousiaste et la réussite totale de ce concert réside dans l'interaction entre la salle et les musiciens de façon inhabituelle. Il y aura deux shows : sur scène et dans la fosse. Tandis que le groupe joue, la salle est en ébullition et déborde fréquemment : presque chaque slameur, fille ou garçon, fait précéder son envol d'une courte chorégraphie au son du classique "Manipulator" joué intégralement. Les 4 musiciens torturant claviers, cordes ou batterie sont en retrait mais complètent parfaitement les délires sonores savamment maîtrisés de Tygall.



Chaque titre est accueilli avec une clameur spontanée et la foule en redemande encore et encore. Le blondinet est peu loquace mais il se livre totalement à travers sa musique. 30 morceaux seront joués (23 la veille). Les passages parisiens de Segall sont très réguliers, ainsi que dans le reste de la France. Après avoir joué au Point Éphémère, à la Gaîté Lyrique ou encore au Bataclan, on peut aisément imaginer son nom en lettres rouges boulevard des Capucines très prochainement. Fortement recommandé en live !



A lire, des interviews de Ty Segall à propos des albums "Joy", "Freedom's Goblin" et "Ty Segall", et un entretien avec son producteur régulier, Steve Albini...

Photos : Titouan Massé www.facebook.com/titouanmassephoto, twitter.com/titouanbzh, www.instagram.com/tmphotograph...



Liens : ty-segall.com, www.facebook.com/tysegall666, twitter.com/tysegall, www.dragcity.com, www.modulor.tv...



> Réponse le 16 octobre 2019, par Philippe

Ca fait envie, merci pour ce retour... Pour mémoire Ty Segall avait déjà joué à la Cigale aussi (on avait déjà fait tous les jeux de mots débiles à l'époque ;-) ), il y a 5 ans, avec JC Satàn en première partie, à l'époque bénie de Manipulator : chronique par ici...  Réagir


Ty Segall And The Freedom Band : les dernières chroniques concerts

Interview de Ty Segall à l'occasion de la sortie de l'album <i>Joy</i>, enregistré en duo avec White Fence en concert

Interview de Ty Segall à l'occasion de la sortie de l'album Joy, enregistré en duo avec White Fence par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 20/07/2018
De passage au This Is Not A Love Song Festival pour promouvoir l'excellent album "Freedom's Goblin" avec un concert flamboyant sur la grande scène plantée devant la salle de... La suite

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan en concert

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan par Lebonair
Le Bataclan - Paris, le 14/06/2018
Parmi nos chouchous à Concertandco depuis quelques années, on retrouve naturellement le jeune Californien Ty Segall. Le chanteur, guitariste, batteur, multi-instrumentiste ultra... La suite

Ty Segall And The Freedom Band (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) en concert

Ty Segall And The Freedom Band (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 02/06/2018
Habitué du This Is Not A Love Song Festival de Nîmes (où il a déjà joué moult fois, à notre plus grande joie d'ailleurs !), Ty Segall a une fois de plus fait un crochet par... La suite

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2018, 2-3 : John Maus, Chorale La Paloma, Mattiel, The Buttertones, Chocolat, Father John Misty, Black Bones, Yellow Days, Phoenix, Ecca Vandal, Viagra Boys, Ty Segall en concert

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2018, 2-3 : John Maus, Chorale La Paloma, Mattiel, The Buttertones, Chocolat, Father John Misty, Black Bones, Yellow Days, Phoenix, Ecca Vandal, Viagra Boys, Ty Segall par Philippe
Paloma, Nîmes, le 02/06/2018
Le vendredi, c'était par ici ! Deuxième journée et pas la moindre à TINALS, qui se joue encore une fois des nuages vaguement menaçants qu'on aperçoit ici ou là pendant la... La suite

La Cigale - Paris : les dernières chroniques concerts

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) en concert

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) par Samuel C
La Cigale - Paris, le 14/12/2019
Croisé près de La Cigale, Anton Newcombe confie avant le concert de L'Épée qu'il n'arborera pas son célèbre t-shirt "Eat shit". Il l'a en effet porté la veille à l'occasion... La suite

Philippe Katerine (featuring Lomepal) en concert

Philippe Katerine (featuring Lomepal) par lol
La Cigale, Paris, le 16/12/2019
On ne savait pas vraiment à quoi s'attendre en allant voir Philippe Katerine en concert à la Cigale en ce 16 décembre 2019. En quittant la salle après 1h30 de spectacle, on n'était... La suite

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) en concert

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) par lol
La Cigale, Paris, le 14/12/2019
L'Épée, super groupe regroupant les Liminanas, la chanteuse et actrice Emmanuelle Seigner et Anton Newcombe, la tête pensante de The Brian Johnstown Massacre, défendait sur la... La suite

The Inspector Cluzo + CHAM en concert

The Inspector Cluzo + CHAM par Lebonair
La Cigale - Paris , le 09/02/2019
En ce samedi 9 février, on avait un rendez-vous immanquable à la Cigale. Nos rockeurs farmers the Inspector Cluzo étaient à l'affiche et on ne pouvait en aucun cas rater cela ! Les... La suite