Accueil Chronique de concert Velvetine
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Velvetine

Velvetine en concert

Lollipop Music Store, Marseille 02 octobre 2009

Critique écrite le par


Apres une nouvelle semaine de diète musicale (raté So?Mash! et Penny Ikinger et tout le début du festival Jazz sur la ville ...) me voila au Lollipop Music Store pour reprendre en douceur avec un showcase dont j'attends beaucoup. Pensez vous je vais retrouver Stef a et Peache (tiens je ne connaissais pas leur nom) dont j'avais suivi les frasques au sein de Septembre Noir il y a maintenant plus de 10 ans !!!! (cf ici et la).


Lorsque j'arrive le showcase a déjà commencé ... je croise le chanteur des Dissonant Nation au moment ou je rentre ... il y a aussi celui des Elektrolux, et bien sur celui des A-phones et le guitariste des Holy Curse (difficile de faire plus rock n'roll et trans-générationnel que ce disquaire / salon de the). Devant un public attentif Stef a au chant et à la guitare derrière ses petites lunettes et Peache donc il ne reste qu'une mèche des cheveux qui lui couvraient la nuque a la guitare et aux "instruments manufacturés" (il a un petit quelque chose du chanteur d'Indochine en plus jeune).


Deux guitares donc, un clavier, un tambour, un ordi, des tas de pédales et de fils qui courent sur la partie "scène" du magasin et ce drôle d'instrument qui est plutôt sympathique a voir et dont on se demande quel sera l'usage. Sur le premier morceau que je vois Stef a chante en anglais ... c'est tendu et avec les deux guitares et les machines je ne peux m'empêcher de les rapprocher de Kill the Thrill mais en moins oppressant, plus "léger". Le morceau est long ce qui lui donne l'occasion de s'éloigner du micro pour aller croiser le manche de sa guitare avec Peache (drôle de nom).


Des samples ethniques qui viennent rependre le relais du chant ... les boucles d'autosamples donnent du coffre aux morceaux et je finis par me rendre compte qu'ils maitrisent très bien le son. En effet je finis par réaliser que j'ai oublié de mettre mes bouchons dans la précipitation mais qu'ils ne me sont pas nécessaires. Ce qui ne sera surement pas le cas le lendemain où ils jouent au Lounge avec un volume sonore certainement plus proche de celui qui a été pensé pour de telles compos ... je ne pourrai surement pas y aller mais je ne manquerai pas leur prochain passage.


Lorsqu'il chante en français, on pense évidemment a Noir Desir mais pas forcement trop ... a la limite plus a Tanger ou Virago sur certaines parties. Je n'ai pas encore eu le temps de me pencher sur les paroles mais de toute façon vu la structure des morceaux et la grosse part qui est laissée aux instruments ce n'est pas si grave dans un premier temps. Avant le dernier morceau, PEach prendra la parole pour nous présenter leur nouvel sortie, un superbe petit objet fait main, contenant un inedit Perdu (ce qui m'a fait réaliser que j'étais passé a coté de leur album), un remix et un clip de l'épine en collaboration avec Bambouvision (collectif de vidéastes).


Le dernier morceau commencera en douceur avec Peache enfilant des rondelles le long des longs pas de vis, les faisant tomber lentement ... le tout étant bien évidemment connecte a de l'électronique ... tout comme la boite de the un peu derrière. Il s'en servira un peu comme d'une percussion a l'aide d'une baguette et comme un instrument un peu aléatoire (en fonction de la vitesse a laquelle tombent les rondelles. Visuellement très sympathique et qui fait ses sons intéressants.


Apres ce morceau ils nous remercieront, annonceront à nouveau leur concert du lendemain, un petit mot sur le disque et tout le monde se retrouvera pour poursuivre la discussion au bar ...

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :


Velvetine : les dernières chroniques concerts

Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, Ferraj, Parade (Rue du Rock 2019 - suite) en concert

Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, Ferraj, Parade (Rue du Rock 2019 - suite) par Pirlouiiiit
rur Consolat, Marseille, le 29/09/2019
Voici comme chaque année ma chronique bouche trous par rapport à celle de Philippe vers laquelle je vous renvoie concernant Johnny Marre , Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi &... La suite

Velvetine  en concert

Velvetine par Pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 17/03/2016
En ce jeudi soir il faut bien l'avouer je suis particulièrement fatigué et je dois me faire un peu violence pour sortir. Direction non pas l'Espace Julien où joue General... La suite

Patrice De Benedetti + Ludmila + Velvetine par f2b
La Machine à Coudre, Marseille, le 05/10/2007
Soirée electro minimale a la machine ce 5 octobre avec peu de monde mais une écoute de ce qu il se passait sur scène très agréable... Patrice de Benedetti nous envoie un set de poésies chansons parlées chuchotées des plus émouvantes. Un synthé à 3 balles reposant sur un banc ; 2 doigts pour des mélodies des plus minimalistes et du texte. Voilà... La suite

Lollipop Music Store, Marseille : les dernières chroniques concerts

Sub Power Sun en concert

Sub Power Sun par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 21/02/2020
Béa Paradis... hier soir, mon issue de secours après une nuit sale et pénible... La mienne. Mais pour Béa, la semaine fut bien pire. ... Le Paradis est sans doute de sortir... La suite

Moon Rã en concert

Moon Rã par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 14/02/2020
14 février, Fête des Amoureux depuis plusieurs siècles, dit-on... Mais amoureux de quoi ? Pourquoi pas du rock, après tout... En tout cas, en arrivant au Lollipop Music Store... La suite

Los Bankalos  en concert

Los Bankalos par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 31/01/2020
Grosse soirée, comme tous les vendredi soirs, puisque j'ai prévu cette fois d'aller en famille au Lollipop pour voir Los Bankalos et Stoof qui devrait passer par là, avant de... La suite

Farouche Zoé & les Garçons Electriques en concert

Farouche Zoé & les Garçons Electriques par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 24/01/2020
N'ayant pas pris de notes hier j'ai intérêt à ne pas trainer pour faire une petite chronique sinon j'aurai tout oublié. Vendredi, fin d'une longue semaine où Svet était à Tours,... La suite