Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Jeudi 3 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Interpol : "Turn On The Bright Lights"

Pop - Rock

Critique écrite le 16 octobre 2002 par Pierre Andrieu

Serait-il désormais possible de recréer artificiellement la voix d'une personne défunte avec son ADN ? L'écoute de la voix du chanteur d'Interpol, qui évoque immanquablement Ian Curtis, le laisserait supposer ! Renseignements pris, pas de manipulations génétiques inavouables chez ce groupe originaire de New-York ; Carlos D, Daniel Kessler, Paul Banks et Samuel Fogarino ont sans doute tout simplement été très influencés par Joy Division... Si l'ambiance de ce disque, plutôt hivernale, sombre et d'un... Lire la suite

Nada Surf : "LET GO"

Rock

Critique écrite le 16 octobre 2002 par Pierre Andrieu

Après High/Low en 1996 et The Proximity Effect en 1998, le groupe Nada Surf est enfin parvenu à sortir son troisième album. Les problèmes de label, s'ils ont entraîné quelques péripéties, ont permis au trio américain de composer au calme, en prenant son temps... Le résultat est une merveille de pop/rock aux mélodies superbes. Une fois la surprise passée - les guitares sont moins incisives qu'avant -, on se rend compte que l'écriture de Mathew Caws, Daniel Lorca et Ira Elliott s'est dirigée vers une pop... Lire la suite

Overhead : "SILENT WITNESS"

Rock

Critique écrite le 15 octobre 2002 par Pierre Andrieu

Quel buzz pour ce tout jeune groupe ! A peine sorti de l'œuf, Overhead bénéficie d'une promotion à faire pâlir nombre de ses petits confrères... Après tout, tant mieux pour eux ! Le problème, c'est que le disque, s'il est bien réalisé, paraît fade et fabriqué artificiellement. Une voix haut perchée et maniérée (rappelant trop souvent Jeff Buckley), des compositions atmosphériquement pop et jazzy, on s'ennuie un peu à l'écoute de ces onze titres chantés en anglais ! Nicolas Leroux, le chanteur,... Lire la suite

FRANK BLACK AND THE CATHOLICS : "BLACK LETTER DAYS"

Rock

Critique écrite le 15 octobre 2002 par Pierre Andrieu

Ces 18 titres s'écoutent d'une seule traite sans problème, ce disque est parfait pour un trajet sur autoroute de 65 minutes ! L'ambiance générale est plutôt rock country (pedal steel) et rappelle un peu le précédent album de Frank Black And The Catholics, Dog in the sand. Les fantômes persistants de Mick Jagger, Keith Richards, Brian Jones, Bill Wyman, Charlie Watts, Mick Taylor, et Ron Wood rôdent sur ce Black letter days : certains compositions et la manière de chanter évoquent les Rolling Stones.... Lire la suite

FRANK BLACK AND THE CATHOLICS : "DEVIL'S WORKSHOP"

Rock

Critique écrite le 15 octobre 2002 par Pierre Andrieu

Comme Black letter days mais dans un style plus direct, Devil's workshop vient confirmer la bonne forme de Frank Black And The Catholics ! L'album démarre à fond avec une face b instrumentale des Pixies sur laquelle l'ex Black Francis a mis un texte ; Velvety est un bonheur pour tout fan du groupe de Boston ! Les dix autres chansons sont une collection de compositions typiques de Frank Black. Ce monsieur écrit sans forcer des merveilles de rock bizarroïdes qui gardent toujours un côté décalé et... Lire la suite

Peter Gabriel : "UP"

Rock

Critique écrite le 14 octobre 2002 par Pierre Andrieu

Regardez bien cette pochette de disque mystérieuse ; si on l'observe attentivement, le visage de Peter Gabriel apparaît à 6 reprises... L'artwork est à l'image de l'album, l'ombre du patron de Real World plane dans chaque recoin des 11 longues plages de ce C.D. de plus de 70 minutes. On reconnaît immédiatement la voix, toujours aussi maîtrisée et saisissante de beauté, mais aussi l'atmosphère des compositions de l'ex-frontman de Genesis. Ces 10 années d'absence depuis l'album Us n'ont pas occasionné de... Lire la suite

ROMÉO : "NON NON NON"

Rock

Critique écrite le 14 octobre 2002 par Pierre Andrieu

Non, non, non, il ne faut pas acheter ce produit car c'est de la merde ! Même Jean-Pierre Coffe, qui ne s'y connaît pas énormément en musique, s'en apercevrait ; le disque de ce Roméo autoproclamé mérite d'être jeté (voire piétiné) comme une vulgaire fraise OGM ! Il faudrait, un peu à la manière de José Bové, aller démonter les sièges de la maison de disque qui a découvert cet "artiste" et de la radio FM de service public qui passe cet étron musical qu'est le titre Petite conne ! Sur ces douze titres,... Lire la suite

Eiffel : "LE 1/4 D'HEURE DES AHURIS"

Rock

Critique écrite le 14 octobre 2002 par Pierre Andrieu

Hou là là, pas beau le dernier Eiffel ! Alors que son premier album était prometteur même si parfois un peu "trop", le deuxième opus du groupe est globalement mauvais ! Certes, il ravira les auditeurs pré-pubères et sourds du Mouv' mais les autres risquent fort de grincer des dents en écoutant ces douze nouveaux morceaux ! A trop vouloir être Noir Désir à la place de Noir Désir (musiques et voix), Eiffel s'est égaré en chemin ! Pourquoi copier ? On ne remarque que mieux la différence de classe entre... Lire la suite

Tue-Loup : "PENYA"

Rock

Critique écrite le 14 octobre 2002 par Pierre Andrieu

Sous une pochette assez criarde, il faut bien le dire, se cache un nouvel album de Tue-Loup un peu moins sombre : Penya. Il faut avouer qu'à la première écoute ces nouveaux titres ne font pas aussi bon effet que ceux de La bancale ou La belle inutile ... Les interventions de Rom Liteau, au chant et à l'écriture, pour épauler Xavier Plumas, si elles apportent du changement ne convainquent qu'à moitié... Les titres dont il signe le texte, La main droite du batteur d'Elvis ou Aucun signe, sont un peu... Lire la suite

Vincent Delerm : "VINCENT DELERM"

Rock

Critique écrite le 12 octobre 2002 par geraldine (cherbourg

Sa voix irrite mon amoureux et ma meilleure amie... Moi je voudrais êre Irène Jacob ou Keren Ann pour chanter avec lui ou alors Fanny Ardant ou bien Maria.... J'aurais aimé écrire ses textes, je vais prendre des cours de piano... J'attends le 18 octobre depuis des semaines, date à laquelle je le verrai sur scène ! Rien de lui ne m'échappe, voilà des mois qu'il est en moi. je suis inconditionnelle

4231 à 4241 sur 5321 critiques trouvées