Accueil Tous les festivals Pitchfork Music Festival Paris : les artistes en concert
Samedi 18 septembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.
Pitchfork Music Festival Paris

Pitchfork Music Festival Paris

du 15 au 21 novembre 2021
Paris


Après s'être installé dans la Grande Halle de la Villette durant 9 éditions, Pitchfork Paris investit et soutient des salles emblématiques de la capitale pour une semaine marathon : la Salle Pleyel, la Gaité Lyrique, le Bataclan et l'Eglise Saint-Eustache pour 5 soirées de concerts inédits. Les 19 & 20 novembre, Pitchfork Avant-Garde prend le relai pour son parcours découverte au coeur du quartier Bastille. 17 artistes par soir joueront sur les scènes de Café de la Danse, du Badaboum, du Supersonic Records, du PopUp, des Disquaires et du Supersonic. Ce passage à un festival à taille humaine promet des concerts plus intimes et uniques.

Pitchfork Music Festival Paris : vos critiques de concerts
Site

Pitchfork Music Festival Paris : le programme

Lundi 15 Novembre 2021

P4k Paris Présente Bobbie Gillespie & Jehnny Beth

Jehnny Beth en concert
Jehnny Beth Vos critiques de concerts
Après avoir formé le duo John & Jehn en 2008, Camille Berthomier, alias Jehnny Beth excelle en...

Plus d'infos

Moins d'infos

... tant que chanteuse au sein du groupe anglais Savages depuis 2011. En 2020, elle présente sonpremier album solo "To Love is to live", un album sur lequel elle invite quelques amis tels queJoe Talbot du groupe Idles ou encore Romy Croft de The XX. En concert à la Gaité Lyrique àParis le 20 novembre 2020 et en tournée en France fin 2020.

Primal Scream en concert
Primal Scream Vos critiques de concerts
L'énergie pure du Rock'n'roll et le côté hypnotique et planant de l'électro. Primal Scream est...

Plus d'infos

Moins d'infos

... un groupe culte anglais, toujours très en forme sur scène... En 2011, la bande de BobbyGillespie joue son légendaire album Screamadelica en live ! Nouvel album en 2013, "More Light"et tournée. En 2016, Bobby et ses musiciens reprennent la route pour défendre un opus nomméChaosmosis.

Mardi 16 Novembre 2021

P4k Paris Présente Shygirl + Alewya + Denise Chaila

Mercredi 17 Novembre 2021

P4K Paris présente Charlotte Adigéry + Amaarae + Hope Tala

Jeudi 18 Novembre 2021

P4K Paris présente Sons of Kemet + Nubya Garcia + cktrl

Vendredi 19 Novembre 2021

Cassandra Jenkins - Claud - Elliott Armen - Erika De Casier - Gabriels - Godford - Kai Kwasi - Kareem Ali - Keiyaa - Kynsy - Lael Neale - Newdad - Tv Priest & More

18h30 La Gaîté Lyrique - Paris (75) 25.20€PITCHFORK AVANT-GARDE dans 6 salles du quartier Bastille
Samedi 20 Novembre 2021

Bartees Strange - Berwyn - En Attendant Ana - Faux Real - Kam-bu - L'rain - Ml Buch - Molly Parton - Soccer96 - Unschooling - Yard Act & More

18h30 La Gaîté Lyrique - Paris (75) 25.20€PITCHFORK AVANT-GARDE dans 6 salles du quartier Bastille
Dimanche 21 Novembre 2021

Pitchfork Music Festival Paris 2021 : Sébastien Tellier

Sébastien Tellier en concert
Sébastien Tellier Vos critiques de concerts Vos chroniques d'albums
Sébastien Tellier est capable de faire le pitre avec le plus grand sérieux, d'émouvoir avec des...

Plus d'infos

Moins d'infos

... mélodies extra terrestres, de faire planer avec une ritournelle, de donner l'impressiond'écouter une BO de film classieux. Nouvel album, L'Aventura, en 2014 et concerts... SébastienTellier est de retour avec un concert à La Cigale à Paris le 8 mars 2021 et une tournée enFrance en 2021 pour présenter son nouvel album "Domesticated".

Fin des concerts

Pitchfork Music Festival Paris : les dernières chroniques concerts 4 avis

The National (Pitchfork Music Festival Paris 2017)

Critique écrite le 07 novembre 2017, par Pierre Andrieu

Grande Halle de La Villette, Paris 2 novembre 2017

The National (Pitchfork Music Festival Paris 2017) en concert

Très belle première soirée au Pitchfork Music Festival Paris le jeudi 2 novembre avec des shows marquants des invités de The National (Moses Sumney, This Is The Kit, Chassol, Rone, Ride et Kevin Moby), qui se sont succédés tour à tour en ouverture du concert touchant et stimulant de Matt Berninger & Co. Qui ont comme prévu clôturé les débats sur une superbe note indie rock à la fois fédératrice et intimiste... Arrivant à peine des Etats-Unis suite à un aller retour - non prévu initialement - afin de jouer pour la fondation de Barack Obama, The National apparaît tel qu'en lui-même : inspiré, émouvant, toujours sur le fil (la voix de Matt se brise souvent à cause de la fatigue)... Dans ce set concis dont le seul défaut est d'être un peu trop court (justement), l'intense combo américain déploie tous ses charmes en étant fortement spleenétique, toujours tranchant et en se révélant apte à faire communier la foule des grands jours réunie à La Villette. Les fans de la première heure comme les novices tombés en amour avec l'impeccable dernier album de la troupe, Sleep Well Beast, ont droit à des versions tour à tour ou à la fois tendues, trippantes et bouleversantes de morceaux de haut vol parmi lesquels nous citerons les... Lire la suite

Pitchfork Music Festival Paris 2014 : Mogwai, Belle and Sebastian, Jose Gonzalez, Foxygen, The Notwist, St Vincent, The War On Drugs, Ought, Son Lux, Jon Hopkins, James Blake, D.D Dumbo, Future Islands, Tobias Jesso Jr., Caribou, Jungle, CHVRCHES...

Critique écrite le 23 juin 2015, par Pierre Andrieu

Grande Halle de La Villette, Paris 30/10 au 1/11/2014

Pitchfork Music Festival Paris 2014 : Mogwai, Belle and Sebastian, Jose Gonzalez, Foxygen, The Notwist, St Vincent, The War On Drugs, Ought, Son Lux, Jon Hopkins, James Blake, D.D Dumbo, Future Islands, Tobias Jesso Jr., Caribou, Jungle, CHVRCHES...  en concert

Programmation foisonnante pour la quatrième édition du Pitchfork Music Festival les 30, 31 octobre et 1er novembre à Paris, à la Grande Halle de la Villette, avec une très grande majorité de trucs pointus et classieux en matière d'indie rock et d'électro... Très bon départ pour cette très courue et désormais incontournable convention européenne des hipsters, avec de magistrales claques administrées par Ought, The Notwist, The War On Drugs, Mogwai et Jon Hopkins. Le jeune groupe canadien signé sur le label Constellation, Ought, a la lourde charge de lancer les hostilités en tout début de festival... Et il ne tremble pas au moment d'ajuster la cible, par l'entremise d'un set boulet de canon d'indie rock noise. Grande tension dans cette musique, mais également une très belle volonté de faire exploser les tympans et la cervelle des auditeurs avec des guitares échevelées et des parties vocales extrêmement folles. Certes, ce n'est pas une découverte mais le show de The Notwist est toujours ce qui se fait de mieux en indie rock & électro pop : morceaux tout à la fois dansants, mélancoliques, revêches et catchy, mélodies célestes et voix bouleversantes. Très, très marquant donc ! On continue à planer mais cette fois sur... Lire la suite

Yo La Tengo, Hot Chip, The Knife, Warpaint, Jagwar Ma, The Haxan Cloak, Savages, Mac Demarco, No Age, Connan Mockasin, Colin Stetson, Panda Bear, Danny Brown, Majical Cloudz, Omar Souleyman, Youth Lagoon, Pegase (Pitchfork Music Festival Paris 2013)

Critique écrite le 09 novembre 2013, par Audreymllr

Grande Halle de La Villette, Paris 31/10 au 02/11 2013

Yo La Tengo, Hot Chip, The Knife, Warpaint, Jagwar Ma, The Haxan Cloak, Savages, Mac Demarco, No Age, Connan Mockasin, Colin Stetson, Panda Bear, Danny Brown, Majical Cloudz, Omar Souleyman, Youth Lagoon, Pegase (Pitchfork Music Festival Paris 2013) en concert

Troisième édition du Pitchfork Music Festival Paris, qui a une fois de plus investi la Grande Halle de la Villette pour trois nuits de concerts, du 31 octobre au 2 novembre 2013... 31 octobre 2013 : Premier soir de concert ou après avoir récupéré mon bracelet et avoir subi la meilleure fouille au corps de ma vie, je découvre une Halle bondée de gens très excités. Dans la cours des files interminables (bon, pas de bière pour moi ce soir... ) pour acheter les fameux jetons, sésames indispensables et, forcément, bien chers, pour accéder aux joies de la beuverie et de la cuisine américaine. D'ailleurs, les banquettes esprit guinguette au milieu de la cour parsemée de papiers gras sont déjà remplies et resteront occupées non stop pendant trois jours, probablement par des personnes différentes, pas sûr. Au dessus d'eux des chaussures aux semelles clignotantes, pourquoi pas. On croise un photomaton pour faire comme à Berlin. Premières sensations: LCD Soundsystem craché par des speakers sponsorisés, partout une odeur de viande frite et de ketchup, et déjà un peu de sueur. il est 19 heures. No Age La soirée commence donc pour moi avec le duo punk from L.A, No Age, installé sur la pink scéne. A peine le set commencé, mes... Lire la suite

Pitchfork Music festival Paris : Bon Iver, Lykke Li, Team Ghost, Kathleen Edwards, Jens Lekman, Fucked up, Real Estate, Washed Out, Mondkopf, The Rosebuds...

Critique écrite le 07 novembre 2011, par Mael Hardbriche

Grande Halle de la Villette, Paris 28-29 octobre 2011

Pitchfork Music festival Paris : Bon Iver, Lykke Li, Team Ghost, Kathleen Edwards, Jens Lekman, Fucked up, Real Estate, Washed Out, Mondkopf, The Rosebuds...  en concert

Bible tabou de tout journaliste musical rock-folk et électro 2.0 qui se respecte, Pitchfork a officiellement envahi le vieux continent les 28 et 29 octobre dernier. Site d'invasion : Paris, grande halle de la Villette. Ses troupes : une cohorte de hipsters déguisés de la tête au pied (du slim à la mèche, en passant par le motif léopard) jusqu'au portable. Ses armes : une sélection musicale pointue alignant petits groupes indé qui pulsent, grosses machines ayant fait leurs preuves depuis belles lurettes et une journée totalement programmée par Bon Iver (c'est bien l'indé, mais il faut quand même vendre des tickets). Team Ghost Remplaçants de dernière minute d'Iceage, les Français de Team Ghost et leur rock électro planant ont été les premiers, vendredi en milieu d'après-midi, à poser leurs accords lors de ce " grand rendez-vous de la hype " - comme il se murmurait dans les salons parisiens. Un choix de programmation à saluer tant la suite s'est révélée des plus étranges, côté transition. Fucked up Après le planant, donc, place à Fucked up. Combo mi-rock mi-hardcore emmené par un chanteur d'envergure (au propre comme au figuré) bavard et n'ayant pas peur de tomber le haut et de descendre dans la foule pour... Lire la suite