Accueil Paris Grande Halle de la Villette - Paris 19
Vendredi 4 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Grande Halle de la Villette - Paris 19

211 avenue Jean Jaurès
75019 Paris
Bus :75, 151, PC. Metro :Porte de Pantin, Villette

Plus d'info :

1900 places

La Grande Halle la Villette est implantée au centre du Parc de la Villette à l'emplacement des anciens abattoirs de la ville de Paris. Fidèle au style Baltard, sa structure allie métal et verre de façon homogène. Ses 13500 m2 accueillent tout types de manifestations aussi bien culturelles que professionnelles. La salle de concert à une capacité maximale de 1900 places.
Plan d'accès

Grande Halle de la Villette - Paris 19 : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Grande Halle de la Villette - Paris 19 : l'historique des concerts

Di.

13

Sept.

2020

Ve.

11

Sept.

2020

John Coltrane's "Africa / Brass" Revisited - Dal Sasso Big Band, David El Malek, Sophie Alour & Géraldine Laurent

Di.

06

Sept.

2020

Michel Portal #MP85

Sa.

05

Sept.

2020

GoGo Penguin

Ve.

22

Mai

2020

Villette Sonique 2020 : Carte Blanche à Stephen O'malley Carte Blanche à Stephen O'Malley "Sunn O)))" avec Kristín Anna + Robert Aiki Aubrey Lowe + Guest - (Annulé ou reporté)

Me.

20

Mai

2020

Villette Sonique 2020 : The Jesus & Mary Chain play Darklands + Carla Dal Forno (Annulé ou reporté)

Je.

30

Janv.

2020

Martha High

Sa.

02

Nov.

2019

Pitchfork Paris 2019 : Charli Xcx. 2manydjs (dj Set). Aurora. Agar Agar. Sebastian. The 1975. Aeris Roves. Jamila Woods. Jessica Pratt. Kedr Livanskiy. Korantemaa. Scène Konbini

Ve.

01

Nov.

2019

Pitchfork Paris 2019 : Chromatics. Belle & Sebastian. Primal Scream. Weyes Blood. John Talabot. Barrie. Briston Maroney. Chai. Desire. Drugdealer. Helado Negro. In Mirrors. Jackie Mendoza. Nilüfer Yanya. Orville Peck. Sheer Mag. Squid

Je.

31

Oct.

2019

Pitchfork Paris 2019 - Pass 3 Jours 31 octobre, 1er et 2 novembre

Je.

31

Oct.

2019

Pitchfork Paris 2019 : Skepta. Mura Masa. Hamza. Zola. Ateyaba. Celeste. Duendita. Ezra Collective. Flohio. Kojey Radical. Master Peace. Slowthai. The Comet Is Coming. Yussef Dayes

Ma.

10

Sept.

2019

Respect To Aretha

Grande Halle de la Villette : les dernières chroniques concerts 16 avis

Stereolab + Jonathan Bree + Anemone (Festival Villette Sonique 2019)

Critique écrite le 23 décembre 2019, par Phil2guy

Grande Halle de La Villette, Paris 9 juin 2019

Stereolab + Jonathan Bree + Anemone (Festival Villette Sonique 2019) en concert

Il y a ce soir une forte affluence pour cette dernière soirée du festival de la Villette Sonique. Stereolab, qui s'est reformé pour une série de concert depuis le début de l'année, est à l'honneur dans la grande halle de la Villette. Les franco-anglais seront d'abord précédés par le Néo-Zélandais Jonathan Bree et la Québécoise Anemone. Anemone Anemone est une jeune chanteuse qui joue également des claviers et qui va faire découvrir au public présent ce soir son electro-pop vaporeuse. Elle est accompagnée par trois musiciens, dont un guitariste-choriste très en avant. Sa musique se situerait entre Beach House et Tame Impala. Tout ceci est plaisant et sympathique d'autant que la jeune femme joue avec enthousiasme et ne se démonte pas face à un public qui ne semble pas du tout connaitre sa musique, mais qui est plutôt attentif et réactif. Jonathan Bree On va quand décoller nettement plus haut avec Jonathan Bree. La musique de ce Néo-Zélandais, très actif au sein de la scène " kiwi pop " depuis une bonne vingtaine d'années (avec différents groupes comme The Brunettes), a pris une ampleur internationale en 2018 avec Sleepwalking, un excellent album de pop languide et élégante, tout en cordes, claviers ou célesta, qui fait se... Lire la suite

The National (Pitchfork Music Festival Paris 2017)

Critique écrite le 07 novembre 2017, par Pierre Andrieu

Grande Halle de La Villette, Paris 2 novembre 2017

The National (Pitchfork Music Festival Paris 2017) en concert

Très belle première soirée au Pitchfork Music Festival Paris le jeudi 2 novembre avec des shows marquants des invités de The National (Moses Sumney, This Is The Kit, Chassol, Rone, Ride et Kevin Moby), qui se sont succédés tour à tour en ouverture du concert touchant et stimulant de Matt Berninger & Co. Qui ont comme prévu clôturé les débats sur une superbe note indie rock à la fois fédératrice et intimiste... Arrivant à peine des Etats-Unis suite à un aller retour - non prévu initialement - afin de jouer pour la fondation de Barack Obama, The National apparaît tel qu'en lui-même : inspiré, émouvant, toujours sur le fil (la voix de Matt se brise souvent à cause de la fatigue)... Dans ce set concis dont le seul défaut est d'être un peu trop court (justement), l'intense combo américain déploie tous ses charmes en étant fortement spleenétique, toujours tranchant et en se révélant apte à faire communier la foule des grands jours réunie à La Villette. Les fans de la première heure comme les novices tombés en amour avec l'impeccable dernier album de la troupe, Sleep Well Beast, ont droit à des versions tour à tour ou à la fois tendues, trippantes et bouleversantes de morceaux de haut vol parmi lesquels nous citerons les... Lire la suite

Tribute to Fela Kuti featuring Seun Kuti, Egypt80, Tony Allen et Talib Kweli (Jazz à La Villette 2016)

Critique écrite le 15 septembre 2016, par lol

Grande Halle de la Villette, Paris 8 septembre 2016

Tribute to Fela Kuti featuring Seun Kuti, Egypt80, Tony Allen et Talib Kweli (Jazz à La Villette 2016) en concert

La grande halle de la Villette accueillait en quelque sorte l'aristocratie de l'Afrobeat afin de rendre hommage au monarque fondateur légendaire de ce courant musical : Fela Kuti, disparu il y a près de 20 ans maintenant. C'est son plus jeune fils, Seun, dont la voix, la ressemblance physique, le jeu de saxophone et le charisme est l'illustration parfaite de l'existence de l'hérédité, qui était le maitre de cérémonie de ce concert tribute to Fela. Accompagné par Egypt 80, le groupe de son père lors des dernières années, et renforcé par le batteur légendaire Tony Allen (considéré comme le co-fondateur de l'afro beat avec Fela) c'est vraiment un All-Star band d'une grosse quinzaine de musiciens qui mettait d'emblée le feu à la grande halle de la villette. La transe et le groove propres à l'afrobeat ayant le pouvoir de faire danser un unijambiste, c'est toute la salle qui dansait, envoutée par le rythme frénétique et les envolées des grands... Lire la suite

Pitchfork Music Festival Paris 2014 : Mogwai, Belle and Sebastian, Jose Gonzalez, Foxygen, The Notwist, St Vincent, The War On Drugs, Ought, Son Lux, Jon Hopkins, James Blake, D.D Dumbo, Future Islands, Tobias Jesso Jr., Caribou, Jungle, CHVRCHES...

Critique écrite le 23 juin 2015, par Pierre Andrieu

Grande Halle de La Villette, Paris 30/10 au 1/11/2014

Pitchfork Music Festival Paris 2014 : Mogwai, Belle and Sebastian, Jose Gonzalez, Foxygen, The Notwist, St Vincent, The War On Drugs, Ought, Son Lux, Jon Hopkins, James Blake, D.D Dumbo, Future Islands, Tobias Jesso Jr., Caribou, Jungle, CHVRCHES...  en concert

Programmation foisonnante pour la quatrième édition du Pitchfork Music Festival les 30, 31 octobre et 1er novembre à Paris, à la Grande Halle de la Villette, avec une très grande majorité de trucs pointus et classieux en matière d'indie rock et d'électro... Très bon départ pour cette très courue et désormais incontournable convention européenne des hipsters, avec de magistrales claques administrées par Ought, The Notwist, The War On Drugs, Mogwai et Jon Hopkins. Le jeune groupe canadien signé sur le label Constellation, Ought, a la lourde charge de lancer les hostilités en tout début de festival... Et il ne tremble pas au moment d'ajuster la cible, par l'entremise d'un set boulet de canon d'indie rock noise. Grande tension dans cette musique, mais également une très belle volonté de faire exploser les tympans et la cervelle des auditeurs avec des guitares échevelées et des parties vocales extrêmement folles. Certes, ce n'est pas une découverte mais le show de The Notwist est toujours ce qui se fait de mieux en indie rock & électro pop : morceaux tout à la fois dansants, mélancoliques, revêches et catchy, mélodies célestes et voix bouleversantes. Très, très marquant donc ! On continue à planer mais cette fois sur... Lire la suite

The Black Angels + Chocolat + Morgan Delt (Villette Sonique 2015)

Critique écrite le 28 mai 2015, par Pierre Andrieu

Grande Halle de La Villette, Paris 25 mai 2015

The Black Angels + Chocolat + Morgan Delt (Villette Sonique 2015) en concert

Avec en premières parties de choix, le psychédélisme floydien de Morgan Delt - idéal pour tripper en début de soirée avant le grand départ vers les cieux - et les gentils tarés psyché pop canadiens de Chocolat - une sorte de Polnareff cramé croisé avec des guitares mises au supplice -, le titanesque show des Black Angels a chauffé les esprits (et les corps) de toute la Grande Halle à l'occasion du festival Villette Sonique (qui fête de très belle manière ses dix ans cette année... ). En grande forme, les Texans viennent de donner leur traditionnel show annuel au festival qu'ils co-organisent, Austin Psych Fest, Christian Bland, Alex Maas & Co se lancent dans un set magistral où la qualité de leurs morceaux, leur puissance de feu scénique et l'excellence de leurs projections en fond de scène provoquent de géniales hallucinations psychédéliques dans les rangs de l'assistance... Toujours très discret et peu loquace, le chanteur/bassiste/organiste Alex Maas compense son manque de jeu de scène par un charisme vocal proprement hallucinant : ce mec est une authentique réincarnation de Jim Morrison et Syd Barrett ! Et... Lire la suite

Battles (Villette Sonique 2015)

Critique écrite le 25 mai 2015, par Pierre Andrieu

Grande Halle de La Villette, Paris 23 mai 2015

Battles (Villette Sonique 2015) en concert

Concert bien puissant des revenants de Battles à Villette Sonique, avec un show best-of + inédits à la Grande Halle annonçant un retour plus ou moins imminent... Certes Battles, c'est quand même de la musique de mecs de trente à quarante un peu geek (il n'y a que ça dans la salle ce soir)... Mais bon après un (très) léger temps d'adaptation dû au fait que ces gens hautement respectables sont tous les trois des virtuoses sur leurs instruments respectifs et proposent des trucs quand même un tantinet expérimentaux et alambiqués, il serait malhonnête de dire que le trio n'a pas fait un carton en live à Villette Sonique ! C'est même tout le contraire... Les côtés barré et étrange de leur musique arrivent en effet à se mettre au service de tubes presque pop pour obtenir une... Lire la suite

Accès