Accueil Tous les festivals This is (not) Music : les artistes en concert
Samedi 25 septembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.
This is (not) Music

This is (not) Music

Marseille (13) du 25 avril au
9 juin


This is (not) Music, organisé par le Cabaret Aléatoire du 25 avril au 9 juin, propose des installations et performances de street art, de nombreux concerts et soirées, des démonstrations et des compétitions de sports extrêmes en plein air, des projections de films et de documentaires, des débats, des rencontres, des plateaux radio...

Pendant 47 jours, This is (not) Music investit les 40000 m2 de la Friche la Belle de Mai.
Mixant art contemporain, musique, action sport, street art, custom, arts graphiques, projections...
This is (not) Music proposera une vision inédite des board culture et street culture à l'occasion de Marseille-Provence 2013, Capitale Européeenne de la Culture.
Organisée autour d'une grande exposition, cette manifestation initiée par le Cabaret Aléatoire proposera des installations et performances de street art, de nombreux concerts et soirées, des démonstrations et des compétitions de sports extrêmes en plein air, des projections de films et de documentaires, des débats, des rencontres, des plateaux radio... qui se déploieront sur l'ensemble de la Friche, jusqu'aux espaces les plus insolites.
Dominant la Friche et offrant un point de vue exceptionnel sur toute la rade Nord de Marseille, cet espace 7 000 m2, récemment réhabilité et transformé, inaugurera sa nouvelle vie à l'occasion de This is (not) Music.
Espace central de This is (not) Music, le toit-terrasse sera le lieu de convivialité, de rencontres et de propositions artistiques en tout genre.
This is (not) Music : vos critiques de concerts
Site

This is (not) Music : les dernières chroniques concerts 8 avis

Liars

Critique écrite le 02 juin 2013, par Sami

Cabaret Aleatoire, Marseille 30 Mai 2013

Liars en concert

C'était sur le papier la date du festival This is (not) music qui m'excitait le plus, et finalement la seule où je pourrai me rendre. Les New Yorkais de Liars, forts de 6 albums en 10 ans, viennent pour la première fois à Marseille et c'est en soi un petit événement. La salle n'est néanmoins pas pleine, loin s'en faut, le groupe n'ayant pas forcément les faveurs de la hype, mais le public présent ce soir leur réservera un accueil à la mesure de leur excellence. Si tout le monde s'accordera à tresser des louanges à ce concert, le retranscrire quelques jours après précisément n'est pas aussi évident. Angus Andrew et ses comparses ont exploré tellement de genres différents (du post punk le plus brutal à la no wave la plus expérimentale) sur disque qu'il fallait s'attendre à être surpris voire dérouté. Si l'on reconnaîtra quelques titres du récent "WIXIW", le trio semble déjà être passé à autre chose et va nous jouer tout plein de titres inédits d'un album... Lire la suite

Wu Tang Clan + CM Jones

Critique écrite le 25 mai 2013, par Camicam

La Cartonnerie - Friche Belle de Mai - Marseille 24 mai 2013

Wu Tang Clan + CM Jones en concert

Voir le Wu Tang au grand complet ça ressemble à un cadeau d'anniversaire. Même si j'essaie de me raisonner en me disant que bien sûr ils ne seront pas tous là, que bien sûr il vont nous faire un set d'escroc... j'ai quand même une sacré pointe d'excitation en arrivant à la Friche vers 20h30, heure annoncée du début du concert. Première déception une affichette qui annonce l'absence de Raekwon, Method et Ghostface "pour des raisons de transport aérien (?)" Bon, pas de panique je m'étais préparée, reste les 5 autres que je n'ai jamais vu (sauf GZA au Poste il y a quelques années excellent). Pas de panique sauf que la queue s'allonge et que pour pouvoir rentrer il va falloir se taper une bonne heure d'attente. Pour quelle obscure raison font-ils rentrer les gens au compte goutte ? Le détecteur de métaux, le mauvais français des vigiles qui prête au malentendu ? C'est vrai quant tu as aligné 40€ pour voir ton groupe mythique, en toute logique tu va essayer de te gâcher tout seul ton concert en introduisant une arme lourde ? Qu'est ce qui leur prends avec ce délire sécuritaire. pendant ce temps à l'intérieur Parce que ton jeu de piste et d'attente ne s'arrête pas là, il va falloir encore faire la queue pour obtenir des... Lire la suite

AV + La Femme

Critique écrite le 29 mai 2013, par Phil2guy

Cabaret Aléatoire - Marseille 23 Mai 2013

AV + La Femme en concert

Deux formations française qui montent, AV et La Femme, sont à l'affiche pour cette soirée du Festival " This is (not) Music " au Cabaret Aléatoire. Ces jeunes gens ont en commun d'avoir été marqués par The Cure, New Order et autres icônes New Wave, et revendiquent ouvertement l'héritage des " Jeunes gens modernes " (expression utilisée par le magazine Actuel au début des 80's pour désigner les groupe de la nouvelle vague françaises comme Taxi Girl, Marquis de Sade ou Elli et Jacno , alors très en vue). Photo : Pixxxo On pourrait paresseusement comparer AV (en fait le projet du chanteur Adrien Viot) à Lescop de part sa configuration et ses influences mais sa musique est moins lisse et beaucoup plus percutante. AV est accompagné d'un guitariste, d'une bassiste et d'un clavier chargé également des programmations. Les beats electro sont puissants, les synthétiseurs envoient les bonnes vieilles sonorités analogiques des 80's sans que cela ne sonne daté, le tout est habilement passé à la moulinette electro des années 2000. A l'instar de Lescop, AV chante en français d'une voix grave proche du murmure mais les paroles n'évitent pas toujours éviter les clichés New Wave (" je suis habillé en noir ", ce genre...). Cela dit, ça fonctionne... Lire la suite

AV + La Femme

Critique écrite le 24 mai 2013, par Philippe

Cabaret Aléatoire, Marseille 23 mai 2013

AV + La Femme en concert

Retour avec un certaine excitation à un concert de La Femme, après une découverte sur scène à Marsatac 2012 et après avoir depuis largement exploré leur courte mais détonnante discographie. Inhabituellement au Cabaret Aléatoire, le concert a commencé à l'heure (20 h 30 !) et on ne peut donc que se féliciter qu'il y ait bien un avant-groupe, même si personne (Concertandco et le site de This is (not) Music inclus) n'avait été foutu de nous le dire... On ne voit donc que 10 minutes de AV, comme les initiales du chanteur, Adrien Viot. Sur un son vintage et assez dark des 80's, plutôt sympa, généré par son groupe (2 garçons, une fille), il "non-chante" ses compositions en français, d'une voix blanche mais plutôt prenante sur de grosses guitares : il a passé pas mal de temps à Manchester et en est revenu marqué au fer rouge des sons glaciaux qui ont fait la renommée de la ville. Le dernier titre est vraiment très bien et sur ce qu'on a entendu, c'est franchement plaisant, à réécouter donc... Quelques bon titres des Black Keys (bonne époque) nous permettront de patienter pendant le changement de scène. Sur le coup des 22 heures, débarquement de La Femme sur scène : 6 garçons dont une fille. A priori parmi leur nombreuses chanteuses... Lire la suite