Accueil Chronique de concert AV + La Femme
Mercredi 3 juin 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

AV + La Femme

AV + La Femme en concert

Cabaret Aléatoire, Marseille 23 mai 2013

Critique écrite le par

Retour avec un certaine excitation à un concert de La Femme, après une découverte sur scène à Marsatac 2012 et après avoir depuis largement exploré leur courte mais détonnante discographie. Inhabituellement au Cabaret Aléatoire, le concert a commencé à l'heure (20 h 30 !) et on ne peut donc que se féliciter qu'il y ait bien un avant-groupe, même si personne (Concertandco et le site de This is (not) Music inclus) n'avait été foutu de nous le dire...


On ne voit donc que 10 minutes de AV, comme les initiales du chanteur, Adrien Viot. Sur un son vintage et assez dark des 80's, plutôt sympa, généré par son groupe (2 garçons, une fille), il "non-chante" ses compositions en français, d'une voix blanche mais plutôt prenante sur de grosses guitares : il a passé pas mal de temps à Manchester et en est revenu marqué au fer rouge des sons glaciaux qui ont fait la renommée de la ville. Le dernier titre est vraiment très bien et sur ce qu'on a entendu, c'est franchement plaisant, à réécouter donc... Quelques bon titres des Black Keys (bonne époque) nous permettront de patienter pendant le changement de scène.


Sur le coup des 22 heures, débarquement de La Femme sur scène : 6 garçons dont une fille. A priori parmi leur nombreuses chanteuses interchangeables (non c'est pas macho, enfin peut-être que si mais c'est eux qui le disent !), ça doit être la brune anciennement coiffée au bol, et qui est ce soir blonde & coiffée au béret basque. Comme d'ailleurs un de ces comparses à la dentition contrariée mais au costard nickel, percussionniste et clavier de son état. D'ailleurs clavier, tout le monde l'est un peu dans le groupe (qui échange en plus souvent les postes de travail) : 4 synthés sur scène, quand même (et par moments, ils servent tous en même temps). Sinon comme autres postes il y a : batterie, batterie électronique, bongo, guitare, basse, Theremine.


Grosse ambiance dès le départ ! Il faut dire que leur musique (déjà amplement disséquée sur les 2 chroniques de disque) est désormais bien connue de tous, et qu'elle combine divers éléments imparables : basse jouée à l'octave, guitare surf, mélodies tuantes, chants faussement naïfs (féminins super, masculins pas géniaux mais ok), rythmiques martiales, chanteuse qui fait des chorégraphies tout droit sorties d'un clip de 1983, le regard aussi vide qu'un mannequin cocaïné dans un défilé de JP Gaultier... Et deux ou trois éléments masculins avec grosse présence scénique : le chanteur freluquet qui harangue le public, le batteur/clavier costaud qui danse et joue lui aussi comme au siècle dernier, le guitariste impassible et classe. Tout ce qu'il faut pour un beau spectacle visuel en somme.


Et pourtant ils commencent par retenir un peu les chevaux : Dans le Motu, Nous étions 2 ne sont pas des grands tubes. La triglogie La Femme par contre, avec Interlude et la très sensuelle Hypsoline, nous plongent dans la transe sans difficultés. Tudieu quelles chansons ! Aussi bien dans l'exécution parfaite sur scène que sur le fond : mais comment écrit-on une chanson comme la dernière, à 20 ans seulement ? Le blues de Françoise, départ calme, voix blanche mais classe, Theremine sur le côté, c'est bien, et quand ça part d'un coup pour se transformer dans l'excellente Paris 2012 (et non, pas Marseille 2013 !), peut-être leur titre le plus puissant à ce jour, c'est vraiment ultra-bandant pour les amateurs de rock, surf et électro à la fois !


Autre climax, commencée en arpèges lentes (mais on les voit arriver de loin avec leurs combinaisons !) : Sur la Planche bien sûr, magnifique tube j'menfoutiste jouée au synthé empoigné comme une guitare. Et dans la même veine, Anti-Taxi se taille un beau succès. Pour ma part ça retombe un peu sur Welcome America (sympa malgré tout en live), mais il y a aussi quelques beaux inédits comme ce euh, disons, "Twist à Biarritz", où monsieur costard édenté fait merveille, en dansant sans retenue avec clope et bière à la main. Mais à 50 minutes, c'était à prévoir, le groupe sort déjà souffler - leur répertoire n'est pas extensible à volonté et ils ne sont pas du genre à faire une reprise...


Petite retour encore avec Time to wake up, assez tranquille mais au final barrée et drôle, puis les gros morceaux qui manquaient encore, les excellents Télégraphe et La Femme Ressort où, n'y tenant plus, plusieurs jeunes gens montent faire des bisous aux membres du groupe, plutôt hilares qu'effrayés. Fin sur une chanson paraît-il peu jouée, peu subtile mais pétaradante, Marie, qui parle exclusivement de cul (voire de cul qui fume). Fin du concert après 70 minutes seulement, mais nécessaires et suffisantes. Belle prestation d'un groupe qui a gagné en précision et semble en avoir encore sous la pédale pour aller plus loin.


En tout cas les enfants, allez-y tranquille : dans un style aussi original et drôle, mature et sexy à la fois que le vôtre, à ma connaissance, il n'y a personne derrière vous en catégorie "jeune rock français" ...


This is (not) Music : les dernières chroniques concerts

Liars en concert

Liars par Sami
Cabaret Aleatoire, Marseille, le 30/05/2013
C'était sur le papier la date du festival This is (not) music qui m'excitait le plus, et finalement la seule où je pourrai me rendre. Les New Yorkais de Liars, forts de 6 albums... La suite

Wu Tang Clan + CM Jones en concert

Wu Tang Clan + CM Jones par Camicam
La Cartonnerie - Friche Belle de Mai - Marseille, le 24/05/2013
Voir le Wu Tang au grand complet ça ressemble à un cadeau d'anniversaire. Même si j'essaie de me raisonner en me disant que bien sûr ils ne seront pas tous là, que bien sûr il... La suite

AV + La Femme en concert

AV + La Femme par Phil2guy
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 23/05/2013
Deux formations française qui montent, AV et La Femme, sont à l'affiche pour cette soirée du Festival " This is (not) Music " au Cabaret Aléatoire. Ces jeunes gens ont en commun... La suite

Peter Doherty + Splash Macadam (This is (not) Music) en concert

Peter Doherty + Splash Macadam (This is (not) Music) par Beatrice Vallone
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 03/05/2013
Arrivée devant le Cabaret Aléatoire à 18h30 et déjà des fans affluent le long des barrières de sécurité en attendant l'ouverture des portes initialement prévu à 20h. Photo :... La suite

AV - Adrien Viot : les dernières chroniques concerts

AV + La Femme en concert

AV + La Femme par Phil2guy
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 23/05/2013
Deux formations française qui montent, AV et La Femme, sont à l'affiche pour cette soirée du Festival " This is (not) Music " au Cabaret Aléatoire. Ces jeunes gens ont en commun... La suite

La Femme : les dernières chroniques concerts

Red Hot Chili Peppers, Liam Gallagher, IAM, Lana Del Rey, Pixies, La Femme, The Hives, London Grammar,  Seasick Steve, The Weeknd, Editors, Tess, Rival Sons, Charli XCX, DJ Snake (Festival Lollapalooza Paris 2017) en concert

Red Hot Chili Peppers, Liam Gallagher, IAM, Lana Del Rey, Pixies, La Femme, The Hives, London Grammar, Seasick Steve, The Weeknd, Editors, Tess, Rival Sons, Charli XCX, DJ Snake (Festival Lollapalooza Paris 2017) par Samuel C
Hippodrome de Longchamp - Paris, le 23/07/2017
Live Nation avait assuré ne pas gagner d'argent en organisant le premier Lollapalooza parisien. Le cachet des artistes devait en effet être conséquent pour réunir sur 48 heures... La suite

Festival Lollapalooza Paris 2017 : Red Hot Chili Peppers, La Femme, London Grammar, The Hives, Seasick Steve, Tess, Lana Del Rey, Rival Sons...  en concert

Festival Lollapalooza Paris 2017 : Red Hot Chili Peppers, La Femme, London Grammar, The Hives, Seasick Steve, Tess, Lana Del Rey, Rival Sons... par Samuel C
Hippodrome de Longchamp - Paris, le 23/07/2017
Caravane itinérante imaginée par Perry Farrell (fondateur et leader du groupe Jane's Addiction) au début des années 90, Lollapalooza était alors une vitrine du rock sonique et... La suite

Festival Solidays 2017 : Archive, Ibrahim Maalouf, Cage The Elephant, House Of Pain, Gaël Faye, La Femme, Dizzy Brains, Alexis Calfan, The Pirouettes...   en concert

Festival Solidays 2017 : Archive, Ibrahim Maalouf, Cage The Elephant, House Of Pain, Gaël Faye, La Femme, Dizzy Brains, Alexis Calfan, The Pirouettes... par Samuel C
Hippodrome de Longchamp - Paris, le 24/06/2017
Depuis 1999, Solidays est un rendez-vous incontournable chaque été. 3 jours de musique, de solidarité et d'engagement dans la lutte contre le sida, à l'hippodrome de... La suite

La Femme en concert

La Femme par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 20/01/2017
Pas exactement enthousiasmé par le dernier album de La Femme, trop long et avec trop peu de bons titres (euphémisme... ), assez circonspect devant la prestation soi-disant psyché... La suite

Cabaret Aléatoire, Marseille : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

Peter Hook & the Light en concert

Peter Hook & the Light par Prakash
Le cabaret aléatoire , Marseille, le 05/05/2019
Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite