Accueil Chronique de concert Entretien avec Dub Inc et Kamir Méridja, le réalisateur du film Rude Boy Story
Mercredi 24 avril 2024 : 6287 concerts, 27084 chroniques de concert, 5411 critiques d'album.

Entretien avec Dub Inc et Kamir Méridja, le réalisateur du film Rude Boy Story

Entretien avec Dub Inc et Kamir Méridja, le réalisateur du film Rude Boy Story en concert

Paris, Cinéma Le Balzac Novembre 2012

Interview réalisée le 16 novembre 2012 par Lebonair




Rude Boy Story, vu au cinéma le Balzac, à Paris, et approuvé par Lebonair... Pour les Parisiens, nouvelles séances les 14 et 15 décembre 2012 au cinéma Le Balzac, 
1 Rue Balzac, Paris (8ème)
 à 23h15



Rude Boy Story est un documentaire sur le parcours musical atypique du groupe de reggae français Dub inc. : une bande de potes qui construit sa route hors des sentiers battus, en prônant l'indépendance et l'autoproduction, loin des circuits médiatiques traditionnels. Le réalisateur, qui a suivi le groupe durant trois ans, a autoproduit un film qui met en lumière une aventure délicate et profondément humaine ; celle qui permet à Dub inc. de préserver ce qui fait d'eux un groupe différent : leur liberté.




Questions au réalisateur Kamir Méridja :

Comment t'es venue l'idée de faire ce film ?
C'est à l'occasion d'un concert où j'étais présent en 2002, que j'ai été bluffé par la force scénique du groupe. En discutant avec ses membres, j'ai commencé à prendre conscience de leur manière de faire - même s'ils sont très secrets dans leur façon de travailler et aussi qu'il y avait quelque chose d'assez paradoxal dans le fait que ce groupe, très populaire en France et en Europe, ne soit pas relayé par les médias et n'ait aucune reconnaissance médiatique, ni ne passe jamais à la radio. [...] Je me disais : "si un jour ils arrêtent, que va-t-on retenir de cette aventure unique ?"

Quelles sont les modalités de tournage ?
J'ai réalisé ce film en autoproduction. C'est-à-dire que j'ai pris en charge l'ensemble des frais liés au tournage et au montage, sur mes fonds propres et sur mon investissement en temps. Ce modèle offre une liberté évidente mais en contrepartie, il faut arriver à concilier le temps nécessaire à la réalisation du film et celui à côté pour gagner sa vie, car je n'ai pas obtenu d'aide spécifique à la production de ce documentaire.

T'es-tu inspiré de certains documentaires musicaux existants et de manière générale quelles sont tes inspirations cinématographiques ?
Je ne me suis pas inspiré de documentaires directement. Car en fait je suis très tourné vers la fiction. [...] Ce qui a été vraiment difficile c'est lorsque je me suis retrouvé seul au montage, avec 150 heures de rushes... J'étais déconnecté du groupe, qui lui continuait son parcours... et moi je me retrouvais seul à faire mon film ! [...] J'ai alors assisté à une conférence de Frederick Wiseman, qui a notamment réalisé "Boxing Gym". Lors de celle-ci, il a donné des leçons de montage qui m'ont beaucoup aidé. Il expliquait que pour chacun de ses films, il commence à les monter sur la longueur et il se retrouve avec des films de quatre ou cinq heures, et à partir de là il déconstruit pour aller trouver finalement l'essentiel. C'est comme ça que j'ai alors décidé de procéder. Dans un premier temps, j'ai essayé de monter le film de manière chronologique. Je me suis alors rendu compte que la première demi-heure serait ennuyeuse pour un spectateur ne connaissant pas le groupe. [...] Donc je me suis dit que j'allais plutôt partir de l'impact que crée Dub inc. sur scène quand tu ne les connais pas [...] Je voulais aussi démarrer le film par leur réussite. Une fois que le spectateur comprend de quoi il s'agit, on peut rentrer dans un peu plus d'intimité avec eux. Après dans la trame, je trouvais ça intéressant que le film se termine par une sorte de recommencement...



As-tu été libre de filmer ce que tu voulais ?
Très vite les membres du groupe m'ont fait confiance. Je n'ai pas pratiqué d'autocensure sur mes images. A aucun moment, je ne voulais que mon film propose un regard voyeur sur les membres du groupe. Durant le montage, dès que je sentais que mon film sortait du sujet, je modifiais.





Interview de Gregory Mavridorakis (Dub inc.) :

Est-ce que Rude Boy Story est un documentaire officiel sur Dub inc. ?
L'idée n'est pas de nous, nous étions même assez méfiants lorsque Kamir nous a présenté son projet. Mais il nous a pro- posé un angle de vue qui sort du côté "film backstage pour les fans". Ce qu'il voulait mettre en avant était notre indépendance et l'appui de notre public. Donc nous avons donné notre accord et nous sommes très fiers du résultat.

Comment avez-vous réagi aux premières projections ?
Le jour de la première projection publique, nous étions très timides et gênés, nous n'étions pas sûrs que les gens comprennent bien le message du film... Et c'est finalement cette projection qui nous aura totalement décomplexés, car nous avons pu réaliser que les gens avaient immédiatement saisi notre démarche indépendante, les difficultés de notre parcours, mais aussi la satisfaction d'être des artistes libres. [...] Maintenant, on présente le film au coup par coup et c'est très enrichissant de recevoir les témoignages en direct et à chaud, à la fin des projections.






Remerciements Max et Iwelcome.tv

Un rappel:
Dub inc. est devenu sans conteste, le groupe le plus emblématique du reggae made in France. C'est avant tout par leurs concerts que ses musiciens et chanteurs se sont im- posés depuis dix ans comme fer de lance de la scène française, en apportant un vent de fraîcheur incontesté.
Leur recette, mixant un sens de la mélodie inimitable et une éthique humaine portée par des textes sincères, leur a permis d'exporter leur reggae en dehors des frontières (Por- tugal, Allemagne, Algérie, Sénégal, Canada ou Colombie...) et de croiser le fer avec des artistes d'envergure internationale (Tiken Jah Fakoly, David Hinds, Tarrus Riley...).
Naviguant entre reggae, dancehall, musique kabyle ou world music, le groupe est porté par les voix de Bouchkour et Komlan, et leurs styles aussi différents que complémentaires. Qu'ils chantent en français, en anglais ou en kabyle, le message universel passe : l'impor- tance du métissage, du mélange des styles. Et leur énergie en live fait le reste !

diSCOGRAPHIE
• 1999 : Dub Incorporation 1.1 • 2001 : Dub Incorporation 1.2 • 2003 : Diversité • 2005 : Dans le Décor
• 2006 : CD / DVD Dub inc. Live • 2008 : Afrikya • 2010 : Hors Contrôle • 2011 : No Doubt Riddim
EN QUELQUES CHIFFRES
• 15 années d'existence • 150 000 ventes de disques • 270 concerts ces 5 dernières années devant 800 000 spectateurs et dans 27 pays différents (Allemagne, Portugal, Espagne, Pologne Algérie, Maroc, Sénégal, Etats-Unis, Canada, Jamaïque, Nouvelle Calédonie, Colombie...) • Featurings auprès d'artistes tels que Tiken Jah Fakoly, David Hinds (Steel Pulse), Lyricson, Tarrus Riley, Jimmy Oihid ou Amazigh Kateb (Gnawa Diffusion).

DES SORTIES ECHELONNEES
Depuis avril 2012, Rude Boy Story est présenté dans les salles de Rhône-Alpes. A l'image d'une tournée musicale et pour mailler finement le territoire français, l'exploitation en salles se fait de manière progressive, graduelle.
Suivant les indicatifs téléphoniques, le film sera sur les écrans des zones :
• 04 (Sud-Est) - à partir du 19 septembre 2012 • 03 (Nord-Est) - à partir du 10 octobre 2012 • 02 (Nord-Ouest) - à partir du 31 octobre 2012 • 05 (Sud-Ouest) - à partir du 21 novembre 2012 • 01 (Ile de France) - à partir du 12 décembre 2012
Rude Boy Story sera donc visible dans l'ensemble du territoire français à partir du 12 décembre 2012.

Toujours à l'affiche du cinéma LE MELIES à ST ETIENNE !
EN NOVEMBRE : Le Mer 7 à 21h30 (en présence du réalisateur), le Ven 9 à 17h30, le Lun 12 à 12h15, le Lun 19 à 12h10, le Mar 27 à 22h, le Ven 30 à 12h

DU MER 21 AU MAR 27 NOV 2012
 CAMEO
 Site à préciser, METZ (57)
Mer 21 à 22h20, Jeu 22 à 18h, Dim 25 à 22h20 et Mar 27 à 18h
DU MER 21 AU MAR 27 NOV 2012 
CAMEO 
Site à préciser, NANCY (54)
 Mer 21 à 22h20, Jeu 22 à 18h, Dim 25 à 22h20 et Mar 27 à 18h
JEU 22 NOV 2012
 PATHE MADELEINE
36 Avenue Foch, MARSEILLE (13)
20h, en présence du réalisateur
VEN 23 NOV 2012 
L'ATMOSPHERE 
Parc Jeantet, OYONNAX (01)
20h30, en présence du réalisateur
JEU 29 NOV 2012
LE SCENARIO
Place Charles Ottina,ST PRIEST (69)
18h, en présence du réalisateur
VEN 30 NOV 2012
 ESC'HALLES 
Halles de DAX (40)
20h30, en présence du réalisateur
En partenariat avec LMA (Landes Musiques Amplifiées)
LUN 3 DEC 2012
 LE MERCURY
 16 Place Garibaldi,NICE (06)
20h30, en présence du réalisateur
JEU 6 DEC 2012 
LE STAR
 27 Rue du Jeu des Enfants, STRASBOURG (67) 
20h15, en présence du réalisateur
VEN 7 DEC 2012
 LE KURSAAL 
2 Place du Théâtre, BESANCON (25) 
20h30, en présence du réalisateur
MAR 11 DEC 2012 
ESPACE RENOIR
 10 bis rue Jean Puy, ROANNE (42) 
en présence du réalisateur
DU 12 AU 19 DEC 2012
 L'ENTREPÔT CINEMA
7 Rue Francis de Pressensé, PARIS (14ème)
2 séances à prévoir en présence du réalisateur
LES 14 ET 15 DEC 2012 
CINEMA LE BALZAC 
1 Rue Balzac, PARIS (8ème)
23h15
MAR 18 DEC 2012
 CINEMA OPERA 
3 Rue Théodore Dubois, REIMS (51) 
21h, suivi d'un after/mix au Gin Pamp avec l'asso. Zgala
MER 19 DEC 2012 
LE COMEDIA 
6 Rue du 8 Mai 1945, SETE (34)
21h, en présence du réalisateur
Ciné NOVEL 
Mjc Novel, Place Annapurna, ANNECY (74)
18h, suivi de la projection de Marley à 20h
JEU 20 DEC 2012
LE CASTILLET
 1, Bvd Wilson, PERPIGNAN (66)
21h, en présence du réalisateur
VEN 21 DEC 2012
 CINEMA ABC 
13, Rue Saint-Bernard, TOULOUSE (31) 
21h, en présence du réalisateur

Dub Inc : les dernières chroniques concerts

Francis Cabrel, Angèle, Dub Inc, Michel, Queen Omega, Third world, Blaiz Fayah (Paléo Festival de Nyon 2022) en concert

Francis Cabrel, Angèle, Dub Inc, Michel, Queen Omega, Third world, Blaiz Fayah (Paléo Festival de Nyon 2022) par Lionel Degiovanni
Nyon, le 21/07/2022
Michel Pour démarrer cette journée du jeudi 21 juillet au Paléo festival de Nyon, je vais au club Tent pour découvrir Michel. Cet artiste vient de France et fait une sorte... La suite

S-Crew + Dub Inc + Biga* Ranx + Lorenzo + Kemmler (Festival MMX) en concert

S-Crew + Dub Inc + Biga* Ranx + Lorenzo + Kemmler (Festival MMX) par Sami
Esplanade J4 , le 15/09/2017
Première édition du festival MMX (pour Marseille Music Experience) proposé par les équipes de Weart bien connus chez les amateurs d'electro et Acontraluz dont on avait de bons... La suite

Dub Inc + Broussaï en concert

Dub Inc + Broussaï par Lebonair
Le Zénith de Paris, le 20/12/2013
Ce soir, ce fut le dernier concert de l'année 2013 pour ma part avec au programme les Stéphanois de Dub Inc au Zénith de Paris. J'ai un tas de bons souvenirs avec eux par le... La suite

Dub Inc + Wailing Trees en concert

Dub Inc + Wailing Trees par Pirlouiiiit
Moulin, Marseille, le 03/12/2013
C'est presque tout léger que je me rends au Moulin, ayant ce week end rattrapé mon retard en chroniques des dernières semaines (retard qui a atteint jusqu'à 10 concerts !), mais... La suite