Accueil Rennes L'Antipode - Rennes
Samedi 22 juin 2024 : 6244 concerts, 27115 chroniques de concert, 5413 critiques d'album.

L'Antipode - Rennes

2 rue André Trasbot
35066 Rennes

Plus d'info :

500 places

Plan d'accès

Antipode : Dernières news

Slift en tournée en France et en Europe cet été [Le 08/06/2024] Farniente, bières fraîches, festivals, concerts et gros space rock : voilà un programme estival des plus alléchants pour le groupe français de rock psyché Slift, qui sera en tournée en France, en Europe et au Royaume-Uni cet été puis cet automne pour présenter son album Ilion !...
En concert le 17/01/2025

Antipode : les dernières chroniques concerts 15 avis

Ladylike Lily

Critique écrite le 04 mars 2023, par Stef Perraux

L'Antipode, Rennes 24 février 2023

Ladylike Lily  en concert

"Les Graines Oubliées" de Ladylike Lily aka Orianne Marsilli est un magnifique spectacle qui navigue dans une atmosphère narrative captivante, compétemment immersive, faite de jeux d'ombres, de couleurs vives, de silhouettes élégantes, dans une mise en scène subtile, et le tout rehaussé d'une ambiance musicale aboutie. Bien plus complexe qu'il n'y paraît de prime abord, cette histoire qui se déroule sous nos yeux écarquillés, défend de belles valeurs, essentielles, celles de... Lire la suite

The Black Angels & Tamar Aphek

Critique écrite le 04 mars 2023, par Stephane Vidroc

L'Antipode, Rennes 23 février 2023

The Black Angels & Tamar Aphek en concert

Il y a des groupes inratables sur scène, de vraies légendes, toujours créatives, qui ne cessent de nous surprendre, et pour lesquels on est prêt à faire des centaines de kilomètres pour les voir et les entendre. The Black Angels, référence absolue du rock pysché, tables de la loi de la musique vénéneuse et hypnotique, est de ceux-là. Il fallait s'y prendre tôt pour avoir un ticket d'entrée, le public de connaisseurs ne s'y trompant pas : quand les sorciers d'Austin font une halte à moins d'une journée de route de chez soi, on arrête tout et on y va. En toute logique, donc, les Américains jouaient à guichet fermé ce 23 février à Rennes et on plaignait en son for intérieur les malheureux à la recherche d'un billet dans le froid de la nuit rennaise. Tamar Aphek En approchant de la nouvelle salle de l'Antipode, grosse frayeur : un match de coupe d'Europe se déroule à quelques encablures, au stade Roazhon Park, et plus de 20 000 personnes ralentissent ou bloquent la circulation : va-t-on manquer la première partie, l'intrigante Tamar Aphek ? Heureusement non, et on découvre, impressionné, le formidable groupe de la musicienne de Tel Aviv. Son Jazz'n'Roll, comme elle baptise elle-même sa propre musique, peut être surprenant sur disque,... Lire la suite

Guadal Tejaz & My Dog's A Bear

Critique écrite le 22 octobre 2022, par Stef'Arzak

Antipode, Rennes 15 octobre 2022

Guadal Tejaz & My Dog's A Bear en concert

Énième concert de Guadal Tejaz pour nous ce soir ! Rendez-vous était pris à Rennes, pour entendre sur scène les titres du nouvel opus "Noche Triste", dont c'était la release party. La soirée s'annonçait bien dense en ce samedi soir dans le club de l'Antipode avec deux groupes (My Dog's A Bear était en première partie) venant faire l'apologie d'un rock élégant et plutôt virulent. My Dog's A Bear La soirée débute devant une fosse clairsemée avec My Dog's A Bear, qui ouvre le bal. La jeune bande, tout droit venue de Paris, va largement puiser dans les racines d'un rock underground aux notes sombres. Morgane Auriche (voix, guitare), Julie Barrau (batterie) et Valentina Gardet (basse) ne perdent pas de temps en blablas et autres politesses superflues. Un murmure de fragilité enveloppe les cordes vocales de Morgane, alors que l'audience tremble sous les assauts du combo basse batterie, mais sans jamais rompre la palpable complicité animale du groupe. Les fins de titres sont parfois abruptes mais les esthétiques goths entremêlées d'envolées élégantes font leur effet sur un public attentif et finalement bien réactif. Guadal Tejaz Let's Go, la place est chaude, après une courte pause, ce sont les Bretons excités de... Lire la suite

Warmduscher + Hotel Lux + Pleasure Principle (La Route du Rock Collection Hiver 2020)

Critique écrite le 12 mars 2020, par Pierre Andrieu

Antipode, Rennes 4 mars 2020

Warmduscher + Hotel Lux + Pleasure Principle (La Route du Rock Collection Hiver 2020) en concert

Pour le coup d'envoi de La Route du Rock Collection Hiver à Rennes, le public a droit à une belle affiche réunissant à l'Antipode deux belles découvertes Pleasure Principle et Hotel Lux, avant d'offrir en tête d'affiche les énormissimes Warmduscher, de retour sur le festival après un passage percutant à La Nouvelle Vague l'année dernière... On est mercredi, il pleut, la température ressentie n'est pas très élevée, tout le monde s'attend donc à un four en bonne et due forme. Et bien non, les Rennais sortent de chez eux (à leur rythme, hein !) et l'ambiance se fait de plus en chaude au fil des concerts. On va finir par déménager ici ! Pleasure Principle Début de soirée (et tu tapes, tapes, tapes... ) en mode assez calme avec Pleasure Principle, le tout jeune projet de Paul "Speedy" Ramon, vu en tant que batteur/percussionniste avec La Secte du Futur, Marietta, Bryan's Magic Tears, Le Villejuif Underground et désormais à la tête de son propre groupe pour jouer ses compositions accumulées depuis des années. Le gars, qui est fort sympathique mais n'a pas (encore) l'étoffe charismatique d'un frontman électrisant les foules, est entouré d'un excellent groupe comprenant Adam Karakos, le bassiste reptilien du Villejuif Underground, la... Lire la suite

Toy + Jacco Gardner + MNNQNS (La Route du Rock Collection Hiver 2019)

Critique écrite le 06 mars 2019, par Pierre Andrieu

Antipode, Rennes 21 février 2019

Toy + Jacco Gardner + MNNQNS (La Route du Rock Collection Hiver 2019) en concert

Après 6 heures passées sur l'autoroute de l'enfer, on arrive à temps pour profiter d'un sympathique apéritif houblonné dans la bonne ville de Rennes, juste avant de plonger la tête première dans une nouvelle Route du Rock Collection Hiver. Qui, cette année, vu la clémence du temps, a une saveur de printemps/été, et qui débute pour nous avec une très belle soirée à L'Antipode, avec l'assez génial Hollandais volant Jacco Gardner, les peu recommandables Français formatés FM de MNNQNS et, en tête d'affiche, les inestimables et bien satellisés Anglais de Toy... Jacco Gardner Pour cette tournée consacrée à l'album Somnium, superbement expérimental et instrumental, Jacco Gardner joue au milieu de la salle avec un système de son en quadriphonie qui enveloppe le public. L'effet est assez saisissant, et après un petit temps d'adaptation, le décollage vers la stratosphère ne se fait pas attendre. Les très planants bidouillages sur des synthés vintage du duo, Jacco est accompagné par une claviériste, sont absolument superbes, et uniquement relevés de quelques parties de guitare bien senties. Quand on a la classe ultime et quand on sait composer des ambiances aussi prenantes que celles signées par monsieur Gardner sur l'intégralité... Lire la suite

Lee Ranaldo + Vox Low + Cotillon (La Route du Rock Collection Hiver 2018)

Critique écrite le 07 mars 2018, par Pierre Andrieu

L'Antipode, Cleunay/Rennes 22 février 2018

Lee Ranaldo + Vox Low + Cotillon (La Route du Rock Collection Hiver 2018) en concert

Juste avant de proposer deux belles soirées à La Nouvelle Vague de Saint-Malo, le festival La Route du Rock Collection Hiver offrait un beau plateau à l'Antipode de Cleunay, une banlieue pavillonnaire de Rennes : la pop shoegaze made in New-York de Cotillon, l'aventureuse folk new-yorkaise de l'ex Sonic Youth Lee Ranaldo et la Cold Wave Kraut des Français de Vox Low... Cotillon Tout d'abord, félicitation à la personne qui en pleine vague de froid hivernale a poussé si haut le chauffage qu'on se croirait en train d'affronter une ignoble canicule... La chaleur est assez insupportable dans la salle, ce qui rendra la soirée de plus en plus difficile à mesure que le temps passe. Quoiqu'il en soit et si l'on oublie ce petit "détail", l'Antipode est parfait pour accueillir des concerts de taille moyenne. L'endroit idéal donc pour découvrir le groupe Cotillon, qui se fait fort de démontrer ses multiples talents et facettes pendant le temps qui lui est imparti. Le combo du leader Jordan Corso part d'une base pop/folk influencée par Lou Reed et le Velvet Underground pour partir en vrille façon shoegaze bruitiste joyeusement dissonant... Il y a donc à la fois des chansons et du gros son chez ce groupe peu festif au nom trompeur ; et... Lire la suite

Accès