Accueil Marseille - Aix Newletter Live In Marseille 10 Février 2020 : Haunted
Lundi 21 septembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Newletter Live In Marseille 10 Février 2020

Haunted

Magali by Pirlouiiiit 15092017

La Maison est toujours Hantée !

Octobre 2004 : Première chronique du restaurant / salle de concert La Maison Hantée, déjà sur la Newsletter Live in Marseille...
La Maison Hantée (le restaurant le plus effrayant de Marseille), goûté par Philippe

Même si vous connaissez très peu les ruelles autour du Cours Julien, vous êtes probablement déjà passé (au moins pendant un Fête de la Musique ou du Plateau) devant la Maison Hantée, rue Vian. Sûrement l'une des plus belles ruelles du quartier concernant ses grafs splendides, en tout cas la plus intéressante pour ce qu'elle contient. Notamment le Vidéodrome, le Théatre Athanor (géniale troupe que je recommande chaudement en passant) et ... la Maison Hantée !
De dehors, les (trop rares) soirs de concert, l'entrée de la Maison Hantée ressemble un peu à celle du restaurant mexicain d'"Une Nuit en Enfer" : sous des sculptures de créatures grotesques, les lourdes portes de métal ouvragé vomissent sans cesse des hordes d'affreux monstres chevelus ou rasés, ainsi qu'un flot continu et atroce de décibels et de fumée.
Selon vos affinités vous vous êtes donc rué dans ce cadre joyeusement gothique, morbide et kitsch, à la recherche du headbang ultime, celui du Temple des concerts de metal, punk-rock et autre thrash... Ou bien vous avez fui pour sauver vos oreilles et votre vie. Bref vous devez forcément vous souvenir de votre dernière visite, que ce soit avec délectation ou avec horreur...
Mais saviez-vous qu'on y mange aussi ? Eh oui, ça peut surprendre comme ça, mais quand il n'y a pas de concerts la salle reprend une forme presque humaine, avec un billard et des tables. Il y a une carte de choses appétissantes, petite mais économe, et des grandes tables à l'étage pour y venir à plusieurs. Evidemment personne ne sait selon quels rites païens les cuisiniers - sans doute des monstres féroces et cannibales, adorateurs de Marylin Manson (et donc de Satan) - préparent la superbe daube provençale. Quels terribles sacrifices font-ils donc, et à quel sinistre dieu pré-colombien, pour préparer de si belles alouettes (sans têtes, les alouettes, comme par hasard) ? De quels malheureux ex-staracadémiciens a-t-on haché la viande pour préparer ces lasagnes diaboliques ?
Dans quel autre restaurant peut-on regarder une projection sur écran géant d'un DVD de Metallica ou de clips punk tout en mangeant ? Nulle part ailleurs, évidemment. Mais n'est-ce pas en fait pour couvrir les hurlements venant de la salle de torture ? L'apparemment innocente et aimable serveuse (patronne ?) n'est-elle pas en réalité, comme je le soupçonne, une grande et cruelle prêtresse vaudoue ? Je crois qu'ici, il vaut mieux ne pas poser trop de questions, que la Maison soit Hantée, ca ne fait aucun doute... Quoi qu'il en soit, si l'on ne pose pas de question justement, on y mange une cuisine familiale et sans façons, pas chère, elle est servie avec une extrême sympathie, à toutes les heures où l'on peut avoir faim dans la nuit ! Elle s'accompagne de petits pichets de vins sympas et des bières habituelles du lieu. Site certifié qualité Live In Marseille !


Février 2020 : Mise à jour légère ...
16 ans sont passés depuis cette chronique culinaire... Et très peu à enlever ou à rajouter, la Maison est toujours merveilleusement Hantée ! Le glorieux établissement a été remis à l'honneur dans la récente Histoire du Rock à Marseille de Pascal (et non Pablo) Escobar, et à raison : ce rade ouvert en 1984 sauf erreur, continue contre vents et marées, à honorer aussi bien (périodiquement) les terribles démons du rock, que (quotidiennement) les plus aimables divinités domestiques de la gastronomie !
Bien sûr, j'en sais un peu plus à présent sur la MH, et je la fantasme un peu moins - depuis quelques temps déjà, j'y ai pris davantage mes habitudes... Contrairement aux apparences, le patron/chef est (et était déjà en 2004) le barman à queue de cheval, l'inamovible et toujours aimable Yann ; et depuis, la cuisinière de l'époque n'y cuisine plus... Mais ce qu'on y mange n'a pas changé ! Lasagnes avec ou sans viande, Chili con carne, Vol au vent, Alouettes sans tête, sauté de veau, civet, etc. : carte variable de 3 à 4 plats selon les soirs et l'humeur du chef, mais avec une constante : cuisine toujours roborative et savoureuse, comme chez maman (ne pas manquer le gratin dauphinois...). Musique rock dans les oreilles, parfois exclamations de joueurs de billard ou de babyfoot en bonus...
Evidemment, il vous restera à choisir si vous préférez diner dans le glorieux boucan d'un concert, ou même d'un deejaying rock'n'roll (DJ2P ou Wild Cat Lou, y ont par exemple leurs habitudes)... Ou plutôt dans l'intimité d'une soirée en semaine, avec un patron aux petits oignons pour vous tout(e) seul(e) - l'étage est alors parfait pour un dîner en amoureux mais pschhhht... ne le dites pas à tout le monde !
A vous de voir donc : la Maison est Hantée théoriquement tous les soirs, et tard (19h-2h), sauf le dimanche.
Et c'est Au 10 rue Vian, 13001 Marseille (04 91 92 09 40 ... sans garantie, on a jamais essayé d'appeler !)

Philippe

ps : N'hésitez pas à réagir à cette newsletter en écrivant directement à mrmiolito@yahoo.fr qui nous fera suivre

pps : les messageries yahoo ayant bloqué l'envoi de la newsletter précédente, toutes les adresses yahoo ont été enlevées de cet envoi et seront reintégrées au fur et à mesure, l'occasion quand même de vous rappeler au cas où vous ne la recevriez plus qu'elles sont toutes archivées sur le site https://www.liveinmarseille.com

Cette semaine à Marseille


Moon Ra by Pirlouiiiit 15112019
Moon Ra lors de leur dernier passage au Leda Atomica Musique

 
En effet je n'ai rien vu cette semaine passée ... je vais essayer de me rattraper et les occasions ne manquent pas
 
* lundi 10/02 - Olivier Temim- Take The Coltrane Quartet au JAM
 
* mardi 11/02 - Dirty Cute sera en sortie de résidence au Labobox à la Friche Belle de Mai à 19h
 
* mecredi 12/02 - ne pas rater Gontard (ex Liminanas) qui joue maintenant avec les Splash Macadam. Ce soir ce sera au Makeda
 
* jeudi 13/02 - Neshume (Klezmer & chants yiddish) au Non-Lieu

* vendredi 14/02 - Moon Ra au Lollipop Musici Store puis Spiritczualic Enhancement Center (entre free jazz, fusion et krautrock) au Coco Velten ou La Flingue + Grusterror à l'Intermédiaire
 
* samedi 15/02 - assurément Bird in Shell à la Baronne puis La Kamba au Molotov ou Sirius Void + Time Structure aux Fils qui s'touchent
 
* dimanche 16/02 - Cie Les Filantes (Spectacle cirque-théâtre-musique) à la Brasserie Communale
 
je vous rappelle que ceci est une sélection très subjective (par définition) et que l'agenda sur le site est mis à jour tous les jours ... aussi je vous invite à aller voir les détails sur https://www.liveinmarseille.com

Clip de la semaine

Après Rachid Taha et La Rue du Rock 2018, Sleaford Mods, Thomas Fersen plutôt que David Lafore, Vanwho plutôt que SovoX, Hervé André, Karim Tobbi, Les Frères Morvan, La Pluie , Richard Gotainer, Sloy, Black Bones, Usken, Popochanel, Sonic Youth, Steve Shiffman and the Land of No, Salvatore Adamo, La Nose, James Blunt, Ultrateckel

J'ai un peu hésité avant de vous proposer cette video car je crois qu'elle m'a été suggéré par youtube (genre j'ai laissé filé après avoir écouté le morceau que je voulais entendre et ça a enchainé la dessus ... donc ça veut dire que quelqu'un a mis des sous pour que ça arrive). Mais j'avoue que je l'ai tellement écouté depuis que je ne peux pas résister. Il s'agit donc d'un live de Sons (Live on KEXP) que je ne connaissais pas il y a encore 2 semaines, qui met une de ces patates !

qui s'il n'apparait pas ci dessus (ce qui est bien dommage) est visible en cliquant ici