Accueil Acid Arab en concert
Dimanche 24 juin 2018 : 10275 concerts, 25041 chroniques de concert, 5217 critiques d'album.


Acid Arab est le projet de Guido Minisky et Hervé Carvalho (DJs résidents du club parisien Chez Moune), visant à mélanger la house des clubs occidentaux et la musique orientale.

Site

Acid Arab : l'historique des concerts

Sa.

16

Juin

2018

La Clairière : Acid Arab La Clairière - Paris 16e (75)

Je.

14

Juin

2018

Ardèche Aluna Festival en concert
Ardèche Aluna Festival 2018 - 14 Juin : Shaka Ponk, Calypso Rose, The Chemical Brothers, Les Négresses Vertes, Sanseverino, Acid Arab, La Cafetera Roja, FAbulous Sheep, Shadi Khries, Ndobo-Emma Ardèche Aluna Festival | Acid Arab | Calypso Rose | Les Négresses Vertes | Sanseverino | Shaka Ponk | The Chemical Brothers
Sunelia Aluna Vacances - Plein Air - Ruoms (07)

Sa.

19

Mai

2018

Imaginarium Festival en concert
Imaginarium Festival - Pass 1 Jour : Holy Two : L'Impératrice : Bagarre : Acid Arab Dj Set : VALD : Joris Delacroix : Molécule -22,7*C live Imaginarium Festival | Bagarre | Vald | L'Impératrice | Acid Arab | Joris Delacroix
Le Tigre - Margny-les-Compiegne (60)

Ve.

27

Avril

2018

La Hafla Invite Le Caire : Acid Arab (dj Set), Islam Chipsy Nuits Fauves - Paris 13e (75)

Sa.

14

Avril

2018

Ellen Allien en concert
Electric Feels X Newtrack 5th Anniversary Acid Arab | Ellen Allien | Levon Vincent
Paris Event Center - Paris 19e (75)

Ve.

09

Mars

2018

Garosnow Part #3 - Acid Arab / Skillz Le Royalty - Cauterets (65)

Ve.

09

Mars

2018

Garosnow #3 - Pass 2 Jours Le Royalty - Cauterets (65)

Ve.

16

Fév.

2018

Acid Arab : les dernières chroniques concerts 1 avis

Marsatac 2014 : Monophona, Kid Francescoli, Trentemoller, Super Discount, Gesaffelstein, Acid Arab

Critique écrite le 30 septembre 2014, par Sami

Friche de la belle de mai, marseille 27 Septembre 2014

Marsatac 2014 : Monophona, Kid Francescoli, Trentemoller, Super Discount, Gesaffelstein, Acid Arab en concert

Dernière soirée à l'affluence nettement plus élevée que la veille, ça promet coté ambiance avec quelques groupes bien accueillis et beaucoup de dj's ensuite. Les premiers à se produire au Cabaret sont Monophona, un trio Luxembourgeois mené par une jeune songwriteuse aussi timide dans ses interventions que convaincante au chant, avec un timbre qui n'est pas sans rappeler Lykke Li. Elle est accompagnée d'un batteur et d'un bidouilleur de sons qui lui distillent un écrin trip hop/downtempo qui se marie bien à ses aspirations folk. Le public venu progressivement semble apprécier ce petit moment calme et sans prétention. Toujours au cabaret, Kid Francescoli joue à domicile et en trio avec un batteur et surtout la fameuse Julia qui chante sur son album plébiscité un peu partout. Un live décomplexé qui rend enfin justice à son virage electro-pop entamé depuis quelques années déjà. D'entrée le très Chromatics "Does she" happe le public venu en masse, qui dandine joyeusement que l'instrumental "Prince Vince" et fait un triomphe au plus ancien "One moment" à l'entêtant "Disco queen" et au hit viral de l'an dernier "Blow up". La soirée est idéalement lancée, on rejoint la grande scène de la Cartonnerie pour s'en prendre plein les yeux... Lire la suite