Accueil Agoria en concert
Mercredi 17 juillet 2019 : 11254 concerts, 25579 chroniques de concert, 5259 critiques d'album.


Auteur de mixes diaboliques à 3 platines et de quelques fameux remixes, Agoria est devenu une icône incontournable de la scène électronique. Un digne rejeton de Jeff Mills... Sébastien Devaud, aka Agoria, est toujours en voyage pour jouer entre Paris, Londres, New-York, Berlin, Bruxelles ou Oslo. En tournée en 2013 !

Site

Agoria en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Agoria : l'historique des concerts

Ve.

05

Juillet

2019

Festival Fnac Live en concert
Fnac Live Paris : Agoria Live, Hervé, Canine, Johan Papaconstantino, Anna Calvi, Glauque, Zed youn Pavarotti, Columbine Festival Fnac Live | Columbine | Canine | Anna Calvi | Agoria
Hôtel de Ville - Paris 4eme (75)

Di.

09

Juin

2019

VYV Les Solidarités en concert
Vyv Les Solidarites - Billet Jour 2 : Clara Luciani, Orelsan, Caballero & Jeanjass, Hamza, Charlie Winston, Bagarre, Charlotte Gainsbourg, Dropkick Murphys, Barcella, Bcuc (bantu Continua Uhuru Consciousness), Agoria, Chloe, Nino De Elche,... VYV Les Solidarités | Clara Luciani | Caballero & Jeanjass | Bagarre | Orelsan | Barcella | Agoria | Hamza | BCUC | Charlotte Gainsbourg | Charlie Winston | Dropkick Murphys
Parc de la Combe à la Serpent - Corcelles Les Monts (21)

Sa.

08

Juin

2019

Fakear en concert
Festival Let's Docks! 2019 : Agoria Live, Manu Dibango & l'African Soul Safari, Fakear Live, Berywam, Collectif Izogmaj Let's Docks ! | Fakear | Manu Dibango | Agoria
Grande Esplanade (46)

Ve.

31

Mai

2019

Festival Primavera Sound en concert
Agoria Live - Aldous Harding - Amyl And The Sniffers - Anthony Naples Live - Batu - Beak> - Bflecha - Bliss Signal - Cardi B - Carly Rae Jepsen - Chai - Courtesy - Cybotron Live - Derby Motoreta's Burrito Kachimba - Dirty Projectors - Dr. Rubinstein ... Festival Primavera Sound | Amyl and The Sniffers | Kate Tempest | Tame Impala | Kurt Vile | Agoria | Aldous Harding | Jungle | Joy Orbison | Pond | Suede | Julia Holter
Parc del Forum - Barcelone

Je.

11

Avril

2019

Ve.

22

Mars

2019

Ve.

09

Nov.

2018

Sa.

06

Oct.

2018

Ellen Allien en concert
Hypnotik Festival 2018 Ellen Allien | N'to | Agoria
Eurexpo - Chassieux (69)

Agoria : les dernières chroniques concerts 3 avis

Rock en Seine 2012 - Jour 2 : The Black Keys, Noel Gallagher, Agoria, Eagles Of Death Metal, The Temper Trap, Speech Debelle

Critique écrite le 01 septembre 2012, par Fredc

Domaine National de Saint-Cloud, Saint-Cloud 25 Août 2012

Rock en Seine 2012 - Jour 2 : The Black Keys, Noel Gallagher, Agoria, Eagles Of Death Metal, The Temper Trap, Speech Debelle en concert

SAMEDI 25 AOÛT 2012 Temps : Plutôt beau, rares averses en soirée, très froid la nuit. On a vu : Speech Debelle, Of Monsters And Men, Ed Sheeran, The Temper Trap, Eagles Of Death Metal et Lou Doillon dans l'espace VIP/presse ; Jean-Paul Huchon et Elisa Jo, visiblement peu emballée, devant Noel Gallagher ; Antoine de Caunes, Hyphen Hyphen et Anaïs à l'after VIP. SPEECH DEBELLE - Scène de la Cascade - 15h00 : 7,5/10 C'est sous un beau soleil que cette deuxième journée de Rock en Seine commence avec la rappeuse/chanteuse Speech Debelle sur la Scène de la Cascade. Musicalement, elle se situe à mi-chemin entre deux artistes déjà passés par le festival francilien : Macy Gray et The Streets. Avec un excellent groove et un bon flow, l'artiste britannique livre une musique très mélodique et rythmée, bien entourée par son band, devant malheureusement bien peu de monde et pour un set de 35 petites minutes à peine. Belle performance toutefois. THE TEMPER TRAP - Scène de la Cascade - 19h10 : 6,5/10 Beaucoup de monde pour un concert plutôt sympa des Temper Trap. Malheureusement, le groupe originaire de Melbourne n'invente vraiment rien et tourne vite en rond, sauf quand le chanteur Dougy Mandagi se lance enfin et offre quelques... Lire la suite

Shabazz Palaces + Agoria + Spoek Mathambo + Ghostpoet + Epic Rain + Hanni El Khatib + Carbon Airways (Trans Musicales de Rennes 2011)

Critique écrite le 06 décembre 2011, par Pierre Andrieu

Salle de la Cité et Parc Expo, Rennes 3 décembre 2011

Shabazz Palaces + Agoria + Spoek Mathambo + Ghostpoet + Epic Rain + Hanni El Khatib + Carbon Airways (Trans Musicales de Rennes 2011) en concert

Samedi 3 décembre, c'est déjà la dernière soirée des 33èmes Rencontres Trans Musicales de Rennes... Au programme, de très nombreux artistes émergents programmés à la salle de la Cité dans le très rock 'n roll centre de Rennes (quelle bande d'irréductibles fêtards ces Bretons !) puis au Parc Expo (après avoir pris des navettes bondées) pour le feu d'artifice final clôturant trois jours de concerts, de fête, de crachin, de bières, de kebabs, de galettes saucisses et de visites plus ou moins prolongées des bars de l'accueillante cité bretonne. Après la très réussie création Kütu Folk Records le 30 novembre, une soirée sympa sans plus au Liberté le 1er décembre, un joli vendredi 2 décembre au Parc Expo, place à la fièvre du samedi soir à la mode rennaise, c'est à dire humide et doux à l'extérieur et brulant et hystérique à l'intérieur des salles... Récit : Epic Rain La marathon musical de la journée commence pour nous à 18h30 avec le concert d'Epic Rain, un groupe islandais de hip hop teinté de folk pop emmené par un chanteur d'origine libanaise possédant une belle voix grave et un flow passionnant à la Buck 65... Au début du set, on est séduit, les titres aux atmosphères sombres et plutôt marquantes se succèdent... Lire la suite

Carbon Airways / Don Rimini / Agoria / Breton / Kakkmaddafakka / Stuck In the Sound / Fukkk Offf / Spank Rock / Orchestra Of Spheres / Fuel Fandango (Trans Musicales de Rennes 2011)

Critique écrite le 14 décembre 2011, par Math G

Parc des Expos, Rennes 2 et 3 décembre 2011

Carbon  Airways / Don Rimini / Agoria / Breton / Kakkmaddafakka / Stuck In the Sound  / Fukkk Offf / Spank Rock / Orchestra Of Spheres / Fuel Fandango (Trans Musicales de Rennes 2011) en concert

"Oublie que t'as aucune chance de voir tous les concerts, vas-y fonce, sur un malentendu ça peut marcher". Ainsi détournée, la formule empruntée au film "Les Bronzés" pourrait assez bien résumer l'angoisse qui parcourt l'échine, au moment où l'on se décide à raconter un vendredi et un samedi soir, au cœur des 33e Rencontres Trans Musicales de Rennes. Pourquoi ? Parce qu'avec une cinquantaine d'artistes à l'affiche en deux soirs, quasiment tous inconnus du grand public, ce festival n'est pas vraiment comme les autres. Pas comme les autres également parce que la tenue vestimentaire de rigueur y est plus proche du combo doudoune/bonnet, que du short/casquette, habituellement en vogue lors des festoches estivaux. Ensuite, parce que la prog mitonnée par Jean-Louis Brossard joue résolument la carte de la découverte. Du coup, deux solutions s'imposent pour profiter de ce festival. La première : arriver sur zone avec une feuille de route des groupes à ne pas manquer. Ce qui aura nécessité au préalable un épluchage en règle de la prog et d'avoir visionné sur Internet les vidéos des 42 groupes programmés pendant ces deux jours. Et la deuxième solution ? Y aller à l'arrache. J'ai opté pour la deuxième solution. Bon, il y avait quand même... Lire la suite

Winter by Marsatac : The Subs + Zombie Nation + Clara Moto + Dj Agoria

Critique écrite le 28 février 2010, par carole

Espace Julien - Marseille 26 Février 2010

Winter by Marsatac : The Subs + Zombie Nation + Clara Moto + Dj Agoria en concert

Alors s'il y avait bien un soir où faire des entrées risquait d'être pas gagné d'avance c'était bien ce vendredi...des gens partout, tous les bars ouverts, des sets dj en veux-tu en voilà..! A croire que les salles se sont données le mots ce soir !! Je suis assez curieuse de voir ce que peut donner de l'électro dans un lieu plus destiné aux concerts qu'aux sets de dj minimalistes berlinois et à 25 euros l'entrée il est clair que je ne m'attends pas à l'ambiance d'une free ou d'une Dragon bal. Arrivée en retard en plein milieu du set puissant et déjanté de The Subs et moi, j'adore. Malgré une salle à moitié pleine les 3 belges envoient une énergie électro-rock et dance punk communicative avec reprise de Prodigy plutôt bien sympathique au passage. On oublie vite l'espace trop présent car ils sont bons nos amis, Jeroen au chant et clavier et d'un imper de plastic transparent vêtu. Wiebe et Stefan se font visiblement plaisir, avec une basse moins cérébrale et posée que Rinocêrose, on bouge, c'est intense, on... Lire la suite

Agoria : Vidéo