Accueil Apple Jelly en concert
Lundi 18 décembre 2017 : 10817 concerts, 24781 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Apple Jelly est un groupe Indie pop de la région lyonnaise.

Apple Jelly : vos chroniques d'albums
Site

Apple Jelly en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Apple Jelly : l'historique des concerts

Je.

10

Avril

2014

Waek, dimmi, apple Jelly, chateaubriand Bifurk - Grenoble (38)

Sa.

29

Mars

2014

Larry Lynch + Volume + Apple Jelly Apple Jelly | Volume | Larry Lynch
Le Volume - Nice (06)

Ve.

21

Mars

2014

Apple Jelly + Fabulous Sheep Apple Jelly | Fabulous Sheep
Black Sheep - Montpellier (34)

Ve.

28

Fév.

2014

Apple Jelly + Guest Espace B - Paris (75)

Je.

05

Déc.

2013

Apple Jelly Le Sirius - Lyon (69)

Ve.

01

Nov.

2013

Ve.

06

Sept.

2013

Festival Emergence en concert
Des Fourmis Dans Les Mains, Pepper Mint, Blue Candies, Apple Jelly, Astoria Festival Emergence | Apple Jelly | Des Fourmis Dans Les Mains
Parc de la mairie du 5ème arrondissement - Lyon (69)

Ve.

19

Juillet

2013

Apple Jelly : les dernières chroniques concerts 6 avis

apple jelly

Critique écrite le 13 mai 2009, par Bardet Pauline

brise glace ANNECY 13 mai 2009

Franchement c'est la deuxième année que l'on va les voir avec notre lycée et ils sont vraiment géniaux !!! rien à dire ne changez rien surtout les gars ! BISOUS à vous 4 et surtout à "FKJ" t'es le meilleur ;) j'espère pouvoir vous revoir bientôt pour un prochain concert ! Lire la suite

apple jelly

Critique écrite le 11 avril 2004, par Yohann

Ninkasi Kao - Lyon 26 Mars 2004

Lyon rugit la nuit - Ninkasi Kao - 26 mars 2003 Lyon est une ville qui bouge. Et les soirées "Lyon rugit la nuit" se veulent être une représentation scénique de cette évidence. Si le principe est simple et ambitieux (mettre sur scène des groupes aux horizons et influences radicalement différents), le résultat pour les oreilles (et même les yeux) n'en est pas moins difficilement supportable. Car à moins d'être doté de l'éclectisme le plus admirable, réussir à apprécier trois groupes aussi différents que ceux proposés le 26 mars au ninkasi relève de l'ambition aveugle. C'est pourquoi nous nous ne permettrons pas de critiquer ici L'Orchestre Anonyme (de la guinguette purement sympathique) et Les Suprême Dindes (du punk alternatif bien de son temps (!) qui se veut drôle mais tout en dénonçant tu... Lire la suite

Solution H + DJ Flore + Apple Jelly

Critique écrite le 23 juin 2003, par Herman

Lyon 21 Juin 2003

Après s'être baladé un peu partout le 21 juin à Lyon, on a attéri avec des potes dans le 8ème sur la scène rock de la Ville de Lyon, et là c'était le feu intégral. Déjà, il y avait un grosse scène avec du son, des Dj's et surtout deux groupes qui ont tué tout le monde. Solution... Lire la suite

Nadj + La Tropa + Apple Jelly + Maczde carpate

Critique écrite le 02 décembre 2002, par pierre-eric-thomas

la Tannerie - Bourg En Bresse 29 novembre 2002

Soirée gratuite dans une super salle pour la sélection du printemps de bourges. Mes 2 potes et moi partions donc plutôt satisfaits. Premier groupe (enfin une fille avec une guitare) totalement moyenne qui ne devrait pas trop faire parler d'elle (à un moment elle a même insulté un spectateur !!) Ensuite une super surprise ! des filles qui jouent superbement bien : la Troppa. C'est pas très rock'n roll (violons, voix succurées, petite... Lire la suite

Apple Jelly : les chroniques d'albums

Apple Jelly : HOME

Chronique écrite le 24/05/2003, par Guy

Fauteuil, cigarette, casque confortablement calé sur les oreilles, téléphone débranché, calme absolu : dixième écoute du nouvel ouvrage d'Apple Jelly... Toujours la même agréable sensation d'écouter enfin un vrai album avec un début, un développement et une fin. Un album construit à l'ancienne et qui au fil des titres vous entraîne pour un périple dans l'infiniment grand (ou l'infiniment petit, c'est selon...). Un voyage en apesanteur, jalonné de découvertes étonnantes et cependant tellement familières, celles de nos songes (cauchemars ?!) et plus particulièrement ceux du côté sombre, ceux que baigne la "lumière noire". Malgré cela, la musique d'Apple Jelly n'est jamais lourde ni oppressante. Au contraire, l'atmosphère de ce disque est légère, de cette légèreté un peu floue et irréelle que seul le rêve peut traduire. Les plages de l'album s'enchaînent sans heurt et les moments plus sombres et électroniques sont éclairés par de fabuleux instants de pure magie pop. Le travail des voix y est alors de toute beauté et les fantômes de Lennon & Mc Cartney ou des frères... Lire la suite