Accueil Fabulous Sheep en concert
Lundi 3 octobre 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Le groupe marie le Rock indépendant des années 2000, la Pop et l'underground, le Punk et la Wave 80's.

Fabulous Sheep : l'historique des concerts

Ve.

05

Août

2022

Au Pont du Rock en concert
Festival Au Pont Du Rock - Pass 1 Jour : Balthazar - BillX - Bon Entendeur - Curtis Harding - Fabulous Sheep - Gwendoline - Lujipeka - Odezenne Au Pont du Rock | Curtis Harding | Balthazar (Belg) | Bon Entendeur | Billx | Odezenne | Fabulous Sheep | Lujipeka
Espace Maurice Melois - Malestroit (56)

Sa.

09

Avril

2022

The Parade en concert
Parade + Fabulous Sheep Fabulous Sheep | The Parade
La Meson - Marseille - Marseille (13)

Sa.

20

Nov.

2021

Last Train en concert
Last Train + Fabulous Sheep Last Train | Fabulous Sheep
Le Rio Grande - Montauban (82)

Sa.

12

Oct.

2019

Last Train en concert
Last Train + Mnnqns + Fabulous Sheep + The Indigoes + Crocodiles Last Train | Fabulous Sheep | MNNQNS
Le Plan - Ris Orangis (91)

Ve.

14

Juin

2019

Ve.

24

Mai

2019

Fabulous Sheep Le Klubb - Evreux (27)

Ve.

29

Mars

2019

Stuck in the Sound en concert
Fabulous Sheep, Stuck in the Sound Stuck in the Sound | Fabulous Sheep
Cave à Musique - Macon (71)

Di.

20

Mai

2018

Aix en Provock en concert
Johnny Mafia - Fabulous Sheep - Ulster Page - LuneApache BelpheGorZ - LONELY LONGHORN - The Sobers - Rocky Roads Aix en Provock | Fabulous Sheep | Johnny Mafia
Les Arcades - Aix-en-Pce (13)

Fabulous Sheep : les dernières chroniques concerts 3 avis

La Guinguette Sonore #5 Glitch+Spirit Bomb+Oslo Tropiques+Rival Karma+Fabulous Sheep+Bachir Al Acid

Critique écrite le 06 septembre 2022, par Vv

Domaine de Sulauze Miramas 3 sept 2022

La Guinguette Sonore #5 Glitch+Spirit Bomb+Oslo Tropiques+Rival Karma+Fabulous Sheep+Bachir Al Acid en concert

Pour faire une chronique de concert-qu'on-a-pas-vu réussie, n'oubliez pas de mettre un doigt de curcumin dans votre mélange peyotl-cannabis. Allumez, inspirez. Une fois sur le plan astral désiré, suivez les mollusques ou les clebards, direction Miramas, la cité cyclopéenne aux rascasses non euclidiennes. Tournez à droite au rond-point, entrez dans la cave à vins, celle avec un écriteau au dessus de la porte qui dit "Domaine du vieux Sulauze, guinguette sonore 5eme édition". Rendez-vous à la buvette, commandez du jus de crabe jusqu'au 7eme niveau. Les spectateurs doivent ressembler à des hamsters en perdition. Le sol s'ouvre, c'est normal. La scène émerge comme un monolithe recouvert d'algues ancestrales. Les arapedes collées dessus s'ouvrent, en sorte des hippocampes à guitares, à batterie, à clavier. La lumière devient rouge et bleue. Voilà Glitch. Constatez que les hippocampes ont un problème : il n'ont pas de mains, pourtant ils jouent très bien. Admettez que leurs nageoires sont très agiles. Profitez des vagues à l'âme et nagez de façon saccadée, triste, et froide. Pendant le changement de plateau, remontez à la surface, profitez du psychédélisme provençal, regardez la nuit et les nuages pleins de gouttes. Redescendez.... Lire la suite

Parade + Fabulous Sheep

Critique écrite le 23 avril 2022, par Pirlouiiiit

La Meson, Marseille 09 avril 2022

Parade + Fabulous Sheep en concert

Ce soir j'avais vraiment espéré que j'arriverais à voir Andréas et revoir Usken au Leda Atomica Musique avant de me rendre à la Meson pour revoir Parade et découvrir Fabulous Sheep, mais depuis le changement d'heure ça devient compliqué de commencer un concert à 19h. A vrai dire à 18h30 j'étais encore en train de papoter avec Polo au Lollipop. Bref, échappé dès la fin du concert de Andréas (voir la chronique de Luciiiie) alors que je m'approche de la Meson j'entends déjà la musique alors que les portes sont fermées (chose rare ici) Lorsque je pénètre dans cette Meson bien pleine (qui affiche sans doute complet), une bonne partie du public est debout, et Marine, Jules, Mathieu et Nicolas sont déjà en train de jouer Mountains un de leurs tubes ... chiotte aurais je tout raté ? Au contraire je finirai par me rendre compte que c'est le tout premier morceau. Et ils l'enchaîne sans transition avec un autre de leurs morceaux phare Hope. Ces deux morceaux, que l'on trouve sur leur premier disque, je les aime effectivement beaucoup (et je ne suis pas le seul), et même si je suis incapable de les fredonner si je ne les entends pas, en revanche quand je les entends comme là j'ai vraiment l'impression de les connaître par cœur.... Lire la suite

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2018, 3-3 : Fabulous Sheep, Rolling Blackouts, Loheem, Park Hotel, Le Sound Truck, Deerhunter, Harold Martinez, The Breeders, Ezra Furman, Idles

Critique écrite le 04 juin 2018, par Philippe

Paloma, Nîmes 3 juin 2018

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2018, 3-3 : Fabulous Sheep, Rolling Blackouts, Loheem, Park Hotel, Le Sound Truck, Deerhunter, Harold Martinez, The Breeders, Ezra Furman, Idles en concert

Le samedi, c'était par ici ! Troisième et déjà dernier jour (dommage, on commençait juste à prendre le rythme !) au festival TINALS. Météo fraîche (un petit vent moyennement agréable) et couverte, qui nous vaudra d'ailleurs un dépucelage : en plus d'une brumisation persistante, on essuyera plus tard la première averse, heureusement pas trop méchante, sur ce site depuis qu'on y vient en 2015 ! L'été se fait décidément prier, cette année dans le Sud... Manifestement, le dimanche est toujours le jour des enfants à Paloma, eux qui sont invités et casqués anti-bruit gratuitement par le festival, pour mémoire - c'est une des raisons pour lesquelles on l'aime. Bien évidemment, les jeux en bois et autres sont pris d'assaut... D'humeur un peu bougonne (il fait pas chaud et donc, pas soif non plus), on commence d'abord sans grand entrain, avec Fabulous Sheep, groupe de rock de Béziers, régional de l'étape donc : à vrai dire on sera rapidement conquis par leurs compositions punchy, un duo vocal également percutant, des guitares et batterie qui claquent comme de bonnes fessées et finiront par déclencher un pogo de bon aloi et bien mérité de leurs potes mais pas que, avec une fin tous potards dans le rouge. Ils jouent un peu trop fort, ils... Lire la suite