Accueil Charles Bradley en concert
Vendredi 24 novembre 2017 : 11691 concerts, 24731 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Charles Bradley fait de la soul 'n blues hyper vintage et particulièrement chaude... Attention aux concerts fiévreux et sexy ! En sortant l'album No Time For Dreaming, le label Daptone Records (Sharon Jones etc ), a déniché une perle rare ! Son album, Victim Of Love, paru en 2013 est l'occasion de donner des concerts en France... A consulter également, une interview de Charles Bradley réalisée en novembre 2013... En concert en 2016 pour jouer en live l'album Changes (sortie le 1er avril 2016). R.I.P. Charles Bradley, qui a quitté ce monde le 23 septembre 2017.

Charles Bradley : vos chroniques d'albums
Site

Charles Bradley : tous les concerts

Charles Bradley : l'historique des concerts

Di.

10

Juillet

2016

Festival Terres Du Son en concert
Jain + The Shoes + Soulwax + General Elektriks + Guts + Cunninlynguists + Kacem Wapalek + Söndörgo + Salmehoz Panta Festival Terres Du Son | The Shoes | Soulwax | DJ Vadim | Steve Rachmad | General Elektriks | Rone | Guts | Charles Bradley | Kacem Wapalek | Sondorgo | Sondorgo | Naâman | Jain
Chateau de Candé - Monts (37)

Ve.

08

Juillet

2016

Les Ardentes en concert
2manydjs (live) - Ty Dolla $ign - Charles Bradley & His Extraordinaires - Dj Shadow - Jurassic 5 - Rone Live - Sniper - Worakls Band - Max Cooper Presents "Emergence" Live - KÖlsch - Vince Staples - Guizmo - Hollywood Porn Stars - Section Boyz - Baloji Les Ardentes | Jurassic Five | Sniper | Hollywood Porn Stars | Baloji | Charles Bradley | Vince Staples | Guizmo | Demi Portion
Parc Astrid - Liege

Je.

07

Juillet

2016

Montreux Jazz Festival en concert
Van Morrison - Charles Bradley Montreux Jazz Festival | Van Morrison | Charles Bradley
Stravinski Hall - Montreux (Ch)

Di.

03

Juillet

2016

Festival Garorock en concert
Festival Garorock 2016 - Disclosure, The Hives, Method Man & Redman, Vald, Yelawolf, Jagwar Ma, Savages, Caravan Palace, Caribbean Dandee, Charles Bradley & His Extraordinaires, Mass Hysteria ... Festival Garorock | Mass Hysteria | The Hives | Vald | Method Man & Redman | Caravan Palace | Charles Bradley | Jagwar Ma | Disclosure | YelaWolf | Savages
Presqu'île de la Filhole - Marmande (47)

Sa.

02

Juillet

2016

Les Nuits de Fourvière en concert
Nuits De Fourvière 2016 : Nuit Soul : Charles Bradley, Malted Milk & Toni Green, James Hunter Six Les Nuits de Fourvière | Malted Milk | Charles Bradley
Théâtre Antique de Fourvière - Lyon (69)

Ve.

01

Juillet

2016

Musiques en Stock en concert
Festival Musiques En Stock 2016 : Keren Ann, Charles Bradley & His Extraordinaires, Get Well Soon, Puts Marie, Wood Men Musiques en Stock | Keren Ann | Get Well Soon | Puts Marie | Charles Bradley
Plein Air - Cluses (74)

Je.

23

Juin

2016

Archeo-Jazz de Blainville en concert
Archeo Jazz - Pass 1 Jour : Mountain Men + Charles Bradley Archeo-Jazz de Blainville | Mountain Men | Charles Bradley
Chapiteau - Blainville Crevon (76)

Sa.

02

Avril

2016

Charles Bradley La Cartonnerie - Reims (51)

Charles Bradley : les dernières chroniques concerts 9 avis

Charles Bradley and His Extroardinaires

Critique écrite le 12 avril 2016, par lol

Olympia, Paris 1er avril 2016

Charles Bradley and His Extroardinaires en concert

Si l'on aime la Soul d'Otis Redding, du James Brown des 60's ou d'Al green, on ne pouvait pas être ailleurs qu'à L'Olympia en ce vendredi 1er Avril 2016... Les célèbres lettres rouges qui ornent l'entrée de la célèbre salle parisienne indiquait la venue de Monsieur Charles Bradley. Charles Bradley a un parcours singulier, puisqu'il n'a enregistré son premier album qu'à l'âge de 63 ans. Repéré dans un bar par le fondateur du Label Daptone Records dans les années 2000, ce n'est pourtant qu'en 2011 qu'il publia son premier opus "No time for Dreaming". Cet album fit l'effet d'une bombe parmi tous les aficionados et les intégristes de la Soul de la seconde moitié des sixties. C'est un peu comme si Otis Redding et James Brown avaient bravé les lois du royaume d'Adhès pour se réincarner dans la peau d'un Cuisinier sexagénaire de Brooklyn. Avec une voix proprement phénoménale et accompagné du Menahan street Band, un groupe soul, ayant fait la synthèse de la substantifique moelle de la Soul de Stax, du Funk des JB's et de l'afrobeat de Fela Kuti, Bradley acheva de convaincre tous les amateurs de soul avec son deuxième album "Victim Of love", paru en 2013. C'est donc avec une certaine aura, qu'il venait en grande pompe promouvoir à... Lire la suite

Charles Bradley And His Extraordinaires + David Louis

Critique écrite le 04 décembre 2013, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 4 Novembre 2013

Charles Bradley And His Extraordinaires + David Louis en concert

Un rendez-vous avec le charismatique Charles Bradley, même un lundi soir, ça ne se manque pas, c'est ce qu'a dû se dire le nombreux public réuni dans la grande salle de la Coopérative de mai, à Clermont-Ferrand, en ce 4 novembre 2013... Bonne idée de sortir ce soir-là, car même à presque 65 ans (il les fêtera le lendemain de ce show... ) et un peu fatigué par les tournées à répétition, le gars vaut plus que jamais le détour en live. Après une bonne première partie assurée par le DJ David Louis avec plein de disques estampillés " soul music " et quelques morceaux de " chauffage " de la salle exécutés par le groupe The Extraordinaires, le fameux Screaming eagle of soul, comme le présentera son musicien/chauffeur de salle, arrive enfin sur scène... Pour brûler les planches avec ses chorégraphies vintage, son chant gorgé d'âme et sa présence si chaleureuse et touchante. Bien sûr, il en fait un peu des caisses le Charles, il vit ses morceaux comme si sa vie en dépendait et parle sans cesse d'amour, de VRAI amour, de paix, de racisme etc. Cela pourrait être un tantinet chiant si c'était un groupe de reggae français... Mais c'est Charles Bradley, un mec normal qui a traversé moult turbulences dans sa vie, et qui arrive à émouvoir avec... Lire la suite

Entretien avec Charles Bradley à l'occasion de sa tournée française pour présenter l'album Victim Of Love (2013 - Daptone Records)

Interview réalisée le 01 novembre 2013, par Pierre Andrieu

Novembre 2013

Entretien avec Charles Bradley à l'occasion de sa tournée française pour présenter l'album Victim Of Love (2013 - Daptone Records)

Découverte en 2011 avec l'excellent l'album No Time For Dreaming paru sur le label Daptone Records (Sharon Jones, Naomi Shelton etc), la soul 'n blues hyper vintage de Charles Bradley fait partie des choses qui peuvent transformer une journée merdique en un moment magique... Cerise sur le gâteau, l'homme prend soin d'offrir chaque soir en tournée à son public des concerts particulièrement fiévreux et sexy ! Mister Bradley est en tournée française en novembre 2013 afin de présenter son dernier opus en date, Victim Of Love, une belle opportunité pour lui poser quelques petites questions en attendant de le revoir très vite à l'oeuvre sur les planches : Dans quel état d'esprit étiez-vous quand vous avez écrit l'album Victim Of Love ? Charles Bradley : J'étais vraiment heureux quand j'ai écrit Victim Of Love. Depuis la sortie de mon disque No Time For Dreaming, j'ai reçu tant d'amour de la part des gens que je peux affirmer aujourd'hui que je suis un homme heureux... Pouvez-vous nous parler de votre collaboration avec le Menahan Street Band, qui est votre - excellent - backing band sur toutes les chansons de Victim Of Love ? J'ai rencontré Tom Brenneck, le Menahan Street Band c'est lui, grâce à Gabe (le fondateur de... Lire la suite

Charles Bradley

Critique écrite le 27 avril 2012, par Chandleur

La Cigale, Paris 26 avril 2012

Charles Bradley  en concert

Conte de fées ce soir, La Cigale se transforme en petit Apollo Theater (le public de Harlem en moins..). Imaginez Charles Bradley la soixante sonnée, revenu de la rue, de la dèche et de la plonge en tous genres ! La dessus y'a comme un gros vide dans la bande des soul men et de la langoure (exit le Godfather, le Barry White et l'Amy des cavistes). "Hé les gars comment on... Lire la suite

Charles Bradley : les chroniques d'albums

Charles Bradley : No Time For Dreaming

Chronique écrite le 01/01/2011, par Pierre Andrieu

Charles Bradley : No Time For Dreaming

Toujours avisé, le label de Brooklyn Daptone Records - Sharon Jones, Naomi Shelton etc etc -, a encore déniché une perle rare soul 'n blues : Charles Bradley, un vétéran de 62 ans sorti de nulle part après une vie faite d'errances américaines, de boulots alimentaires et de concerts amateurs, mais possédant une voix de " velours rugueux " tout bonnement renversante (quel organe surnaturel, mes amis !)... C'est grâce à Thomas Brenneck, guitariste des Dap Kings, de Budos Band et de The Menahan Street Band (qui accompagnera le sieur Bradley lors d'une tournée européenne en février 2011, c'est chic !), que cette découverte marquante a eu lieu : le musicien et producteur a décidé de faire paraitre le disque de l'illustre inconnu - pas pour longtemps... - Charles B. sur son label Dunham Records (structure faisant partie de Daptone Records), après lui a voir fait bénéficier des services des studios Dunhman et Daptone et de leurs forts justement renommés musiciens. Et... Lire la suite

Charles Bradley : Vidéo

Charles Bradley : écoute