Accueil The Hives en concert
Lundi 4 juillet 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


The Hives, c'est du punk'n'roll supersonique et néanmoins scandinave animé par un authentique barjo en costard, Howlin'Pelle Almqcist. Terriblement jouissifs sur album comme sur scène, les fantastiques Hives sont souvent en concert en France, en Europe et dans le monde entier ! Les Hives seront en concert à Paris, à L'Olympia, le mercredi 17 novembre 2021 et à Lille, à L'Aéronef, le jeudi 18 novembre 2021 !

The Hives : vos chroniques d'albums
Site

The Hives : l'historique des concerts

Di.

03

Juillet

2022

Festival Garorock en concert
Garorock 2022 : Martin Garrix - Stromae - Iamddb - Lilly Wood And The Prick - Sch - The Hives - Kampire - Marc Rebillet - Vanupié - Vladimir Cauchemar - Biga*Ranx - Ascendant Vierge Festival Garorock | Ascendant Vierge | Lilly Wood And The Prick | Biga Ranx | Sch (Mathafack) | Iamddb | The Hives | Vanupié | Stromae | Cauchemar | Martin Garrix | Marc Rebillet
Presqu'île de la Filhole - Marmande (47)

Sa.

02

Juillet

2022

Pointu Festival en concert
Pointu Festival 2022 : The Hives Boy Pablo Caroline Bryan's Magic Tears The Spitters Pointu Festival | The Hives | The Spitters | Bryan's Magic Tears
Ile du Gaou - Six-Fours-les-Plages (83)

Ve.

01

Juillet

2022

Festival Garorock en concert
Garorock - Vendredi Samedi Dimanche : Green Day, Dropkick Murphis, Folamour, Vitalic, Roméo Elvis, Dj Snake, Girl In Red, Lorenzo, Thylacine, Vianney, Martin Garrix, Stromae, Iamddb, Lilly Wood And The Prick, Sch, The Hives Festival Garorock | Green Day | Vitalic | DJ SNAKE | Roméo Elvis | Dropkick Murphys | The Hives | Stromae | Martin Garrix
Presqu'île de la Filhole - Marmande (47)

Ve.

01

Juillet

2022

Musiques en Stock en concert
Festival Musiques en Stock 2022 : The Hives, Porridge Radio, Mnnqns, BRAMA Musiques en Stock | MNNQNS | The Hives | Porridge Radio
Centre Ville de Scionzier (74)

Je.

30

Juin

2022

Festival Garorock en concert
Garorock 2022 - Pass 4 J : Green Day, Dropkick Murphis, Folamour, Vitalic, Roméo Elvis, Dj Snake, Girl In Red, Lorenzo, Thylacine, Vianney, Martin Garrix, Stromae, Iamddb, Lilly Wood And The Prick, Sch, The Hives, -M-, Pnl, Jamie Xx, Lala &ce, Riles Festival Garorock | Green Day | -M- Matthieu Chédid | Vitalic | Stromae | Thylacine | DJ SNAKE | Rilès | Folamour | Dropkick Murphys | Lorenzo | The Hives | Lilly Wood And The Prick | Vianney | PNL | Martin Garrix | Roméo Elvis
Presqu'île de la Filhole - Marmande (47)

Je.

18

Nov.

2021

Me.

17

Nov.

2021

Je.

11

Nov.

2021

The Hives : les dernières chroniques concerts 29 avis

The Hives

Critique écrite le 20 novembre 2021, par Samuel C

Olympia - Paris 17 novembre 2021

The Hives en concert

Au cours des décennies précédentes, on a pu déclarer notre flamme aux Ramones, aux Cramps, à Neil Young, à Iggy Pop, à Jon Spencer, à Tom Morello, aux Wampas ou encore à Dionysos, car ils étaient ou sont toujours exceptionnels sur les planches. Ce 17 novembre 2021, c'est aux Hives qu'on a envie de dire "je vous vénère pour tout ce que vous me procurez concert après concert". Si un jour venait en effet à être demandé le nom des meilleurs groupes live de tous les temps, le combo suédois serait certainement l'un des premiers à venir immédiatement à l'esprit. Incontournable sur la scène internationale depuis plus de 20 ans, le groupe emmené par Howlin' Pelle Almqvist est plutôt stable dans sa composition, hormis un changement de bassiste il y a environ un septennat avec le départ de l'impressionnant moustachu Dr Matt Destruction, remplacé par The Johan and Only, ex membre de Randy. Forte de sa réputation scénique, la formation venue du Nord fédère lors de chacun de ses passages une cohorte inaliénable de fidèles. Dans un Olympia rempli à ras bord et bouillonnant - la jauge, initialement prévue à 75%, ayant été passée à 100% quelques jours avant la date parisienne -, les Suédois livrent un show intense et euphorisant à la... Lire la suite

The Hives + Trubbel

Critique écrite le 11 octobre 2021, par Nicolas Carpentier

Kulturbolaget, Malmo (Suède) 9 octobre 2021

The Hives + Trubbel en concert

Après deux ans sans les voir pour cause d'une pandémie dont on ne connait que trop bien le nom, j'ai profité de la première occasion venue pour retrouver The Hives en concert. Cela m'a emmené à Malmö en Suède, sur leurs terres, dans une salle résolument tournée vers le rock, le Kulturbolaget. La fraicheur automnale fait que nous sommes impatients de rentrer dans cette salle retrouver nos suédois favoris. Le public arrive tranquillement, l'ambiance est joyeuse. Le public déjà arrivé chante les chansons diffusées par la salle. Tout s'annonce pour que la soirée soit belle. Pour la petite histoire, on a vu après le concert que le chanteur de Royal Republic était présent dans la salle. Trubbel La première partie entre en scène. Il s'agit d'un groupe local, Trubbel, dont la musique punk est très classique. Mais un détail fait que le concert est très fun : la présence de trois choristes torses nus et en mini-shorts qui ont dynamité le set. La demi-heure défile et le public est de plus en plus chaud. The Hives Après une petite demi-heure d'attente, la musique d'intro, issue du film "les nerfs à vif"... Lire la suite

Download Festival 2018 : Foo Fighters - Dead Cross - The Hives

Critique écrite le 26 juin 2018, par Lebonair

Base Aérienne - Bretigny sur Orge (91) 17 juin 2018

Download Festival 2018 : Foo Fighters - Dead Cross - The Hives en concert

Dead Cross - Main Stage 2 - 17h 50 18h50 On est heureux de retrouver un de nos idoles de jeunesse, le fou chantant Mike Patton dans son dernier projet Dead Cross. On a tellement aimé à la folie cet homme que l'on considère encore aujourd'hui comme un des plus grands vocalistes de la planète rock et metal qu'on est très enthousiaste de le retrouver ici. Par le passé, on l'a vu à plusieurs reprises sur scène avec son groupe le plus populaire Faith no More et ce groupe légendaire nous avait fait l'immense plaisir de sortir un album incroyablement bon "Sol Invictus" 18 ans après le précédent mais hélas pour nous, sans le défendre en live en Europe. On appelle cela le double effet bonheur/frustration. On a pu le voir également avec un autre de ces groupes, Tomahawk, c'était à Rock en scène en 2013 et ce fut un grand moment. On n'aime pas tout chez Mike Patton tellement certains de ses projets sont complètement barrés, lui qui chante si divinement bien comme à l'intérieur de Faith No more. Avec cette dernière formule Dead Cross, on a un mix de tout ce que sait faire maître Patton. En une heure de temps, les vétérans des scènes metal, hardcore, punk, fusion, rock que composent Dead Cross, Messieurs Dave Lombardo (Ex-Slayer,... Lire la suite

Red Hot Chili Peppers, Liam Gallagher, IAM, Lana Del Rey, Pixies, La Femme, The Hives, London Grammar, Seasick Steve, The Weeknd, Editors, Tess, Rival Sons, Charli XCX, DJ Snake (Festival Lollapalooza Paris 2017)

Critique écrite le 31 juillet 2017, par Samuel C

Hippodrome de Longchamp - Paris 22-23 juillet 2017

Red Hot Chili Peppers, Liam Gallagher, IAM, Lana Del Rey, Pixies, La Femme, The Hives, London Grammar,  Seasick Steve, The Weeknd, Editors, Tess, Rival Sons, Charli XCX, DJ Snake (Festival Lollapalooza Paris 2017) en concert

Live Nation avait assuré ne pas gagner d'argent en organisant le premier Lollapalooza parisien. Le cachet des artistes devait en effet être conséquent pour réunir sur 48 heures une telle programmation... Divines : Alors que son album Lust for Life sortait l'avant-veille de sa prestation, Lana Del Rey et son style à la fois vaporeux et sensible n'arrivait pas à convaincre pleinement malgré d'excellents musiciens et deux danseuses-choristes efficaces. Se produisant au sein d'une scénographie type cabaret des années 30 nommé le Del Rey, la diva fait ce qu'elle peut. Sa musique ne se prête peut-être pas à être jouée en plein air. Malgré tout réentendre les classiques de son très réussi "Born to die" est plaisant. London Grammar était confronté à une situation identique : le timbre d'Hannah Reid est sublime et les compositions magnifiques. Toutefois on préférerait certainement apprécier le trio dans le cadre intimiste de la Cigale ou du Trianon. D'autant plus que la proximité de l'Alternative stage et de la Perry's stage donne l'impression d'entendre parfois d'étrange incursions de beats dans les envolées lyriques de la jeune anglaise. Renfrogné : On ne sait pas si Liam Gallagher a croisé le regard de son frère... Lire la suite

The Hives : les chroniques d'albums

The Hives : Lex Hives !

Chronique écrite le 03/05/2012, par Pierre Andrieu

The Hives : Lex Hives !

Enfin ! Cinq ans après The Black and White Album (paru fin 2007), le retour des jouissivement hystériques et des maxi dinguos suédois de The Hives se profile à l'horizon - l'album Lex Hives ! sort le 4 juin 2012 -, et avec lui une méchante envie de se mettre la tête à l'envers à l'un de leurs roboratifs concerts... Howlin' Pelle Almqvist (cris stridents, voix arrogante, humour hâbleur de sale gosse), Nicholaus Arson (guitare vraiment très électrique), Vigilante Carlstroem (deuxième couche de guitare pour encore plus d'effet décérébrant), Dr. Matt Destruction (basse vrombissante) et Chris Dangerous (batterie bien frappée) n'ont pas changé grand chose à leur épatante formule gagnante : au programme du nouvel opus, des titres de punk garage parfois teintés de pop, entrecoupés de morceaux plus calmes et mâtinés de rhythm and blues... A signaler, une composition évoquant les grandes heures d'AC/DC (ce riff bien gras à la Black In Black !), le déjanté I Want More. Et à part ça, nous avons affaire à du bon Hives typiquement énervé - Come One !, Go Right Ahead, Patrolling Days, Take Back the Toys, If I Had A Cent, 1000 Answers... - ou faussement apaisé, pour emballer les gonzesses, Without The Money (et son gimmick à la Screamin' Jay Hawkins) ou... Lire la suite

The Hives : Tarred and Feathered (EP)

Chronique écrite le 01/10/2010, par Philippe

The Hives : Tarred and Feathered (EP)

Et hop, un petit bonbon au poivre : les auto-proclamés sexy swedish motherfuckers The Hives nous livrent un court EP de trois reprises appelé Tarred & Feathered - en gros, 'goudronnés avec plumes', comme le montre la photo. La virée commence avec Civilization's Dying des Zero Boys, brûlot punk des 80's déjà brillamment défendu sur scène cet été, toujours dans leur veine punk'n'roll tout à fond de leur Black & White Album, et pleine de fuzz... Lire la suite

The Hives : The Black And White Album

Chronique écrite le 07/11/2007, par Pierre Andrieu

The Hives : The Black And White Album

Non, The black and white album, le nouvel album des Hives, n'est pas une tentative osée de réconciliation entre le Black album de Metallica (rires) et le White album des Beatles (respect)... Il s'agit plutôt d'un album poussant à son maximum la recette explosive des Suédois drôlement énervés : mélanger le rock garage le plus hystérique avec la pop la plus radiophonique, le tout en singeant Mick Jagger et les Rolling Stones. L'avantage des Hives sur le groupe préféré du grabataire en chef Philippe Manœuvre, c'est qu'ils sont vivants, eux... Et ils le prouvent encore sur cet album vitaminé proposant des tubes punk n pop en or massif (Tick tick boom, Bigger hole to fill, Return the favour, Try again, Square one here I come) entrecoupés d'interludes easy listening barrés (Puppet on a string, A Stroll Through Hive Manor Corridors), de titres de pop rock fm rafraichissante (Well all right) ou de morceaux de funk narquois teintés de R&B et d'électro (T.H.E.H.I.V.E.S, You... Lire la suite

The Hives : Tussles In Brussels

Chronique écrite le 27/12/2005, par Pierre Andrieu

The Hives : Tussles In Brussels

Trouver un dvd live de The Hives sous le sapin le 25 décembre ferait presque croire pour de vrai à l'existence du père Noël ! Car c'est un véritable concentré d'hystérie punk rock qui rend heureux... même ceux que cette période - dévolue à la consommation de masse et aux bons sentiments écoeurants - déprime gravement. Cet objet magique est composé d'un documentaire drôlement original de 30 minutes sur la Hivesmania, suivi des 64 minutes du concert furieusement jouissif de nos Suédois préférés à l'Ancienne Belgique de Bruxelles, et agrémenté de 41 minutes de clips et passages TV, tous plus excellents les uns que les autres. Et avec ça, ce sera tout ? Ah, ben oui, merci, sur ce dvd béni, il y a tout l'univers (AKA) IDIOT de ces cinq jeunes gens (apparemment) biens sous tous rapports : des tenues en noir et blanc classieuses, des poses... Lire la suite

The Hives : Vidéo