Accueil David Merlo en concert
Dimanche 22 septembre 2019 : 14258 concerts, 25681 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.


Bassiste et compositeur, il navigue du noise au jazz en passant par la musique de chambre. En solo, il délivre des mélodies perdues entre espaces dissonants et déstructurés, peuplés de trajectoires inconstantes. Un univers incohérent propice à déstructurer le bon ordre des émotions.
Bassiste, compositeur et arrangeur, dont la production tend à faire coexister l'écriture et l'improvisation, le très fixe et le très libre, David Merlo est à ranger parmi les inclassables. Après avoir suivi le cursus de formation en musiques actuelles du centre Pro-Musica (2002-2005), il poursuit son apprentissage depuis 2007 dans les classes de composition et d'écriture du conservatoire de Marseille dont il fréquente également la classe de jazz. Depuis 2005 il évolue entre plusieurs courants musicaux au gré de différentes collaborations avec entre autres Thomas Barrière (dans BBO, jazz-fusion), Armelle de Tugny -Makali- et Nolwenn Donnet Descartes -Ifif Beetween- (dans Avis de Rechange, chansons opposées), le groupe 1980 (brutal-jazz) dont il est le bassiste entre 2007 et 2009, Abdoulaye Dembélé (dans Terriya Kady, burkina-beat), Dominique Lièvre (compositeur), Emilie Lesbros et Caroline Beuret (dans Pitjatik, objet vidéo réunissant gestes improvisés et gestes écrits), Benjamin Chaval et Benoist Bouvot -Fonetic-(dans Martingale, rock et textures presque fixes).. Membre actif du collectif DNZK qui réunit danseurs et musiciens autour de l'improvisation, il mène parallèlement, depuis 2008 des missions pédagogiques au sein de la formation Pro-Musica en tant que professeur de composition, basse électrique, solfège et intervenant en atelier. De cette diversité de rencontres et d'influences est né un discours qui illustre l'inconstance et la pluralité de l'être humain, où se mêlent ordre et désordre. Puisant dans ces principes et allant de l'ensemble acoustique à électrique, son écriture se réfère aussi bien à Stravinsky, Bartok, Messiaen ou Scelsi qu'à King Crimson, Akamoon ou Marc Ducret. Un propos où le rapport à la pulse et à la couleur -tant timbrale que modale- sont traités comme des enjeux incontournables. Parmi ses projets en gestation, il travaille sur la finalisation d'un solo de basse électrique où se mêleront une nouvelle fois thématiques préméditées et spontanées.

David Merlo en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

David Merlo : l'historique des concerts

Ve.

09

Oct.

2015

Riam Festival en concert
David Merlo, Pom Bouvier B, Clara De Asis, Virgile Abela, Dj Pepe Riam Festival | David Merlo | Pôm Bouvier B.
FRAC PACA - Marseille (13)

Di.

25

Mai

2014

David Merlo Sons Dessus De Sault | David Merlo
Le Phare à Lucioles - Sault - Sault (84)

Sa.

26

Avril

2014

Me.

02

Avril

2014

David Merlo & Michel Doneda Michel Doneda | David Merlo
GRIM - Montévidéo - Marseille (13)

Me.

25

Sept.

2013

Virgile Abela en concert
BenNasr AlGhandou + Virgile Abela & David Merlo BNAG - BenNasrAlGhandour | David Merlo | Virgile Abela
Asile 404 - Marseille (13)

Lu.

24

Juin

2013

David Merlo & Jean Bender + Luciæn Zellum & Bertrand Wolff + Charlotte Benedittini David Merlo | Jean Bender | Luciaen Zellum
La Livery - Marseille (13)

Sa.

20

Avril

2013

David Merlo : les dernières chroniques concerts 6 avis

Statonnells + Tonnerre Mécanique + David Merlo + Motto + ... (festival noise)

Critique écrite le 26 février 2012, par Pirlouiiiit

le No! - Marseille 25 février 2012

Statonnells + Tonnerre Mécanique + David Merlo + Motto + ... (festival noise) en concert

De retour de l'Archange où nous avons vu Fifi Rubato nous arrivons au No! pensant que la fête bat son plein. En effet une grosse vingtaine de groupes étaient annoncé pour une série de concerts commençant à 16h. Lorsque nous arrivons à 18h30 pas le moindre son lorsque nous entrons dans la cour de cet ancien théâtre marseillais à l'abandon. Adhésion 1 euro (prix conseillé minimum) + participation libre pour la soirée. Il y a déjà pas mal de monde, mais en effet pas de live pour le moment. Nous en profitons pour visiter ce qui était le théâtre Nau (si j'ai bien compris l'un si ce n'est le plus vieux théâtre de Marseille) jusqu'à son abandon il y a quelques mois. Idéalement placé dans le centre (à 200 mètres de la Plaine) dans une rue relativement calme, doté d'une cour et d'un immeuble entier, l'endroit a vite trouvé de nouveaux utilisateurs. Je dis volontairement utilisateurs et non squateurs comme j'ai pu lire ça et là parce que les gens qui occupent ce lieu de façon ponctuelle, continuent à lui donner vie en organisant des spectacles ou soirée comme le "festival noise" de ce soir qui réunira beaucoup de monde (vers minuit ils ne laisseront plus rentrer personne). D'ailleurs je les ai trouvé sous des airs décontracte / punk /... Lire la suite

Unaesthetic Vertigo

Critique écrite le 04 décembre 2011, par Pirlouiiiit

la Meson, Marseille 02 décembre 2011

Unaesthetic Vertigo en concert

Bon ok avec un titre pareil " Vertige inesthétique " j'aurais du me méfier ... mais bon maintenant que j'y suis allé j'assume et je vais essayer de mettre en forme les sentiments souvent contradictoires que j'ai eu ce soir là. Ayant eu un mal fou à partir de la traditionnelle soirée Japan Gourmet Machin Chose de Lollipop j'arrive avec un poil de retard à la Meson. A priori ça n'a commencé qu'il y a un quart d'heure. L'écran étant situé sur le mur de la sortie j'ai l'impression de pénétrer dans le spectacle à l'envers : une partie du public (celle qui a les yeux tournés vers l'écran) me regardent alors que les musiciens que je vois (en fait un peintre et une cameraman) eux me tournent le dos. Mais reprenons dans l'ordre ... Unaesthetic Vertigo est un projet à l'initiative du très prolifique et pléiotrope David Merlo regroupant Thomas Barrière (guitares et objets) Marc Hernandez (peinture, dessin, vidéo), David Merlo (basse) et Bastien Pelenc (claviers, violons, objets). Et comme le prévenait le communiqué du Bureau Détonnant : " Membres actifs de l'Unmarked Icons Company, Thomas Barrière, Bastien Pelenc, Marc Hernandez et David Merlo, suite à de nombreux tests en laboratoire, grottes et autres tipis en tous genres, procèderont aux... Lire la suite

Chokebore + David Merlo (Festival Chhhhhut)

Critique écrite le 20 novembre 2011, par Mystic Punk Pinguin

Le Poste à Galène - Marseille 25 octobre 2011

Chokebore + David Merlo (Festival Chhhhhut) en concert

Nouvelle date pour Chhhhhut, la première édition d'un festival noise sur Marseille, à la prog' qui affole les sens de tout amateur de musiques obsessionnelles. Et la reformation du combo d'Hawaï en a titillé plus d'un, même si le public ce soir est un poil plus vieux, moins représentatifs de la scène noise que les autres soirées. En fait, il s'agit du public qui était déjà présent il y a 10 ans pour Chokebore et qui s'était déjà pris une claque à cette époque. David Merlo ouvre ce soir. Déjà vu pour un set bloquant à la Machine à Coudre, ce soir il part dans de toutes autres directions. Discrétion des machines, il sera concentré sur son instrument. Que ce soit pour le faire résonner dans des teintes sourdes et métalliques, ou bien dans des chemins de traverses plus improvisés à base de doigts atteints de spasmes sur les cordes. Encore une fois, malgré ma réticences envers la musique improvisée, j'accrocherais à son concert ce soir car le monsieur sait garder un minimum de sens mélodique et n'est pas que dans la performance. Que sa basse soit dorlotée ou maltraitée, "à la main", ou via un archer, il navigue entre ambient, larsens, free et autres dissonances. David étant friand d'expérimentations, n'hésitez pas à le découvrir en... Lire la suite

Rorschach + Duo Gildas Etevenard / David Merlo (festival Chhhhhut)

Critique écrite le 18 octobre 2011, par Pirlouiiiit

Embobineuse - Marseille 16 octobre 2011

Rorschach + Duo Gildas Etevenard / David Merlo (festival Chhhhhut) en concert

Heureusement que j'avais un peu économisé mes forces en prévision de ce dimanche soir. Sur le papier tout était nickel. Concert de David Merlo & Gildas Etevenard et de Rorschach dans le cadre du festival Chhhhhut à l'Enthropy à 18h et ensuite Méandres précédés de DJ Tony Sdans le cadre du festival Jazz sur le Ville à la Meson à partir de 20h. C'était sans compter que l'anniversaire des deux ans de l'Enthropy et des 15 ans de Zbeb allait mal tourner. N'y étant pas je me contenterai de répété ce qui m'a été rapporter. Vers minuit une descente de police s'est soldée par une fermeture administrative de durée indéterminée. Quand on voit les efforts qu'a pu faire cette salle depuis son ouverture (notamment par rapports aux horaires d'ouverture et pour lutter contre les nuisances sonores avec le voisinage) cela parait un peu sévère pour ne pas dire carrément injuste ... Du coup le concert de Chhhhhut, plutôt que d'être annulé par le Bureau Détonnant (qui produit la date) est déplacé au dernier moment à l'Embobineuse (heureusement que j'ai mon vélo !) que l'on peut remercier pour leur réactivité. Lorsque j'arrive là bas, on m'ouvre la grille du jardin pour que j'y gare mon vélo et lorsque je rentre enfin dans la salle le premier groupe... Lire la suite