Accueil Faithless en concert
Mercredi 13 décembre 2017 : 10974 concerts, 24773 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Groupe britannique de musique électronique dans la mouvance trip-hop, Faithless est composé de Rollo Armstrong, frère de Dido, et de la DJ britannique Sister Blis. Faithless connait le succès notamment grâce aux titres "Insomnia" ou "Mass destruction" qui les propulsent sur le devant de la scène des dancefloor les plus prestigieux.

Site

Faithless en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Faithless : l'historique des concerts

Sa.

12

Déc.

2015

Ve.

24

Juillet

2015

Paléo Festival en concert
Christine And The Queens / Veronique Sanson / Feu ! Chatterton / Nneka / Soviet Suprem / Thylacine / Brodinski / Malicorne / Faithless / Peter Kernel / Gocoo / Violons Barbares / Salome Leclerc / Yat Kha / 120 Secondes Presente La Suisse... (Complet) Paléo Festival | Faithless | Soviet Suprem | Véronique Sanson | Feu! Chatterton | Nneka | Gocoo | Brodinski | Christine And The Queens | Peter Kernel | Thylacine
Site Paléo Festival - Nyon (Ch)

Me.

03

Juin

2015

Sa.

26

Mars

2011

(pias)nites: Faithless + Guests Tour & Taxis - Bruxelles

Di.

28

Nov.

2010

Di.

28

Nov.

2010

Sa.

20

Nov.

2010

Sa.

28

Août

2010

Zurich Open Air en concert
Faithless, Underworld, Mando Diao, The XX, Maximo Park, dEUS, Adam Green, Fanfarlo, Get Well Soon, My Name is George, Autokratz, Le Corps Mince de Francoise, I am Kloot, Wallis Bird, Sinner DC, Stevans, The Bianca Story Zurich Open Air | Faithless | I Am Kloot | dEUS | dEUS | Get Well Soon | Adam Green | The XX | Fanfarlo
site festival Zurich Open Air - Zurich (Suisse)

Faithless : les dernières chroniques concerts 3 avis

Rock Werchter 2010 : jour 1 - Skunk Anansie - The XX - Stereophonics - Muse - Faithless

Critique écrite le 11 juillet 2010, par Cabask

Werchter 1er juillet 2010

Rock Werchter 2010 : jour 1 - Skunk Anansie - The XX - Stereophonics - Muse - Faithless en concert

Rock Werchter, énorme festival belge flamand propose chaque année une affiche des plus alléchante. Après 2007 et 2009, j'ai donc décidé de m‘y rendre une 3e fois avec ma sœur pour son baptême du feu et un ami avec qui j'ai déjà partagé l'expérience l'an dernier. Nous arrivons donc sur place en fin de matinée, après avoir passé une soirée bien sympathique chez des amis à Bruxelles. Portant notre imposant bardas et constatant la chaleur, nous décidons sagement de camper à l'ombre. Une fois installés, nous prenons nos aises au camping avec les réserves de nourriture amenées depuis la France. Revêtus des indispensables bracelets en tissus, nous entrons donc sur la plaine du festival avant 16H. Ca tombe bien, les concerts débutant quelques minutes après. Le temps de faire le tour et de constater que ni la nourriture, ni la boissons ne viendront à manquer, nous nous plaçons à une distance raisonnable de la "Main", c'est à dire la scène principale. Les hollandais de De Jeugd Van Tegenwoordig ouvrent donc le bal avec leur rnb dans leur langue maternelle. Pour schématiser, imaginez un noir en surpoids et 2 neuneus dont un portant une robe à la Jaba the Hutt et vous aurez l'impression d'être présent à ce merveilleux concert.... Lire la suite

(mon) Rock en Seine 2007 3/3 : Housse de Racket, Devotchka, Nelson, (Kelis, Kings of Leon, Just Jack), Faithless, Craig Armstrong, Björk (Bjork)

Critique écrite le 01 septembre 2007, par Philippe

Parc de St Cloud, Paris 26 août 2007

(mon) Rock en Seine 2007 3/3 : Housse de Racket, Devotchka, Nelson, (Kelis, Kings of Leon, Just Jack), Faithless, Craig Armstrong, Björk (Bjork) en concert

Le samedi c'était par ici ! Pour ce troisième et dernier jour, une évidence s'impose : il y a comme un énorme trou d'air dans l'après-midi ! Pas assez motivé par Bat For Lashes (la dernière sensation indie, qui ressemble surtout sur album à du Björk unplugged, mais enfin Pierre a aimé sur scène !). Par contre les très Crampsiens The Horrors jouent en début d'aprème : il faut donc foncer ! Traverser Paris à 7 personnes n'est pas anodin, c'est donc en sueur et juste à temps, après avoir trahi les plus lents, qu'on arrive ... devant un petit panneau à l'entrée "The Horrors - annulé". Carton rouge à l'organisation : il le savaient très certainement déjà hier. Fait ch... ! Commence alors une longue errance à la recherche de la tête d'affiche perdue - ou du bon groupe non repéré... On passe ainsi un moment à Housse de Racket, Scène de l'Industrie, groupe de rock parisien d'une bêtise assumée et revendiquée, chantant à peu près aussi mal que les Naast mais eux, sans se prendre pour les Kinks... Affublés de costumes type Bjorn Borg 1979, et d'instruments qui semblent du même âge (ah, le piano-guitare, toute une époque !), ils pratiquent un disco-rap-funk-rock décérébré et plutôt rigolo qui peut rappeler dans ses meilleurs moments l'oeuvre... Lire la suite

Mogwai - Emilie Simon - Arcade Fire - Unkle - Jarvis Cocker - Rita Mitsouko - Jesus & Mary Chain - Tool - Faithless - Kings of Leon ...

Critique écrite le 30 août 2007, par Cabask

Parc National de St Cloud 24-25-26 Août 2007

Voici une critique brève, mais comportant la plupart des groupes présents durant les 3 jours du festival. 1er élément important, il a fait beau (juste de la flotte quand j'étais dans le métro pour y aller le vendredi) et ça c'était bien sympa et pas gagné (surtout vu le temps des jours/semaines/mois précédents). Vendredi : J'ai écouté quelques titres de Dinosaur Jr, ça ne m'a pas emballé plus que ça. J'en gardais pourtant un bon souvenir en CD, mais là bof. Très bon concert de Mogwai que je connaissais très peu. Pas évident de rentrer dans leur musique dans le cadre d'un festoche, mais ça m'a bien plu. Byffy Clyro très sympa, beaucoup plus brut de décoffrage qu'en CD. Un bon concert rock. Emilie Simon magnifique de bout en bout (bon j'avoue je ne peux pas être objectif la concernant). Ca m'a fait super plaisir de la voir enfin. Les Hives ont bien mis le feu. Très agréable en festival, ça bouge, ça rigole, ça met l'ambiance. Plutôt déçu par 2 many Dj's. Pas de grand intérêt à les voir en live pour moi. La tête d'affiche de la journée était Arcade Fire. Très bon son, setlist plutôt bien fichue. Pas mécontent de les avoir enfin vus. Un très bon groupe du reste. Je ne suis pas resté jusqu'à la fin pour aller voir... Lire la suite