Accueil General Elektriks en concert
Mardi 23 janvier 2018 : 12672 concerts, 24821 chroniques de concert, 5195 critiques d'album.


General Elektriks fait un funk futuriste qui défonce les barrières du genre. Sur scène avec une formation hors normes : claviers vintage, MPC jouée live, guitare et vibraphone, il nous offre un live détonnant ! Avec un groupe composé d'Hervé Salters (voix, vintage keys), Jessie Chaton (Basse), Jordan Dalrymple (MPC, batterie), Norbert Lucarain (vibraphone, batterie) et Eric Starczan (guitare), General Elektriks est en tournée en 2016 pour jouer en live l'album To Be A Stranger...

General Elektriks se présente :

General Elektriks : vos chroniques d'albums
Site

General Elektriks : les dernières chroniques concerts 22 avis

General Elektriks

Critique écrite le 22 mars 2016, par olivier

L'Espace Julien Marseille 17 mars 2016

General Elektriks en concert

Ce soir General Elektriks investit l'espace Julien. Ils sont en tournée pour la sortie de leur dernier album " To be a stranger ". Je ne pourrais pas vous parler de la 1ere partie, tout simplement car je ne l'ai pas vue... La faute à un khebab, avec Sami et Marc de CnCo, Et oui, il faut bien prendre des forces ! Donc pour ce soir je rentrerai directement dans le vif du sujet. Voilà 4 ans que la bande de Hervé Salters n'était plus venu a Marseille. Un petit événement en somme, et le public a répondu présent. L'Espace Julien est en configuration réduite mais l'espace est plutôt bien rempli. Et c'est tant mieux car le public fait partie des ingrédients pour assister à un bon concert. La formation est la formation classique avec autour d'Hervé Salters au claviers et au chant se compose du fantasque Jessie Chaton ( le chanteur de Fancy ) à la basse, d'Eric Starczan à la guitare et la batterie sera partagée entre Jordan Dalrymple, également au MPC et Norbert Lucarain qui lorsqu'il ne frappera pas les tambours cognera sur son vibraphone. Dès le 1er morceau, le quintet va électriser un public, visiblement acquis à sa cause, et ce pendant près de 2 heures. La bande à Hervé Salters semble péter le feu ce soir et durant tout le set il... Lire la suite

General Elektriks

Critique écrite le 02 décembre 2012, par Ysabel

Usine - Istres 09 Novembre 2012

General Elektriks en concert

Grosse surprise en arrivant à L'Usine pour le concert de General Elektriks : Personne devant et à peine une trentaine à l'intérieur, alors qu'on arrive à 20h30 ! Bon, ce sera donc la petite salle. J'aurais vraiment pensé trouver un public beaucoup plus nombreux. Mais, ceci étant, il est vrai qu'on ne les a vu précédemment que dans le cadre de festivals, alors peut-être que ceci explique cela. Pour la première partie, l'invité d'Hervé est le rappeur Lateef The Truthspeaker, accompagné de son DJ. Avec une musique pas forcément inintéressante, mais un chanteur vraiment monocorde, qui débite inlassablement son anglais à l'accent US sur un rythme effréné ... Rien de révolutionnaire, ni de remarquable (sachant en plus que le Rap n'est pas du tout mon truc). Va s'en suivre un très long changement de scène, qui nous laisse tout le loisir de profiter du bar et de lier connaissance avec quelques unes des personnes présentes. Un bel effet produit par les leds verticaux et la troupe de musiciens sauteurs se met en place, avec à sa tête un Hervé qui, à peine les premiers accords joués, met déjà la main à son oreille pour réveiller le public. Ils ont tous le même look que d'habitude, voir exactement la même tenue pour le bassiste qui se... Lire la suite

General Elektriks, Smokey Joe & The Kid

Critique écrite le 19 mars 2012, par Sami

Cabaret Aléatoire, Marseille 17 Mars 2012

General Elektriks, Smokey Joe & The Kid en concert

C'est dans une salle clairsemée (mais qui affichera au final presque complet) que les djs Bordelais Smokey Joe & The Kid commencent leur set. Un mix plaisant de hip hop, jazz, funk cohérent avec le groupe qui va suivre. On y entend des breaks et samples assez familiers avec pas mal de scratches et des accapellas d'Eminem ou House Of Pain plaqués sur des sons plus retro. Pas du turntablism pointu à la Q-Bert ou Cut Chemist, on est plus dans le style Wax Tailor ou C2C, dansant et accessible, à défaut de vraiment décoller. Un (plutot rapide vu le nombres d'intruments) changement de plateau plus tard, les General Elektriks viennent nous livrer une leçon de groove dont ils ont le secret. J'avais été très agréablement surpris par leur dernier passage à Marsatac, qui remonte déjà à 2009. Depuis ils ont sorti le plaisant "Parker street" dont la déclinaison autrement plus explosive ce soir confirme que la musique d'Hervé Salters est définitivement taillée pour la scène. Dès "The Spark" qui le voit sautiller derrière son clavier, on reste difficilement en place. "Take back the instant" suit, puis "Helicopter" envoie le bois de façon plus rock, avec des effets visuels efficaces. On retrouve à la basse le... Lire la suite

Interview avec General Elektriks

Interview réalisée le 02 février 2012, par Fredc

Paris 2 Février 2012

Interview avec General Elektriks

General Elektriks, c'est avant tout Hervé "RV" Salters, auteur avec ce projet solo de trois albums : Cliquety Kliqk, Good City For Dreamers (dont est extrait le tube Raid The Radio) et récemment Parker Street. Mais General Elektriks, en concert, c'est aussi un vrai groupe, au line-up stable, et considéré par beaucoup comme un des meilleurs de la scène française. A côté, Hervé n'hésite pas non-plus à se mettre au service d'autres artistes, depuis ses débuts comme simple claviériste (notamment de Matthieu Chédid), puis au sein du groupe Vercoquin et aujourd'hui encore aux côtés de Pigeon John (dont il a produit le premier album), du groupe de hip-hop Blackalicious (avec lequel il gravite dans le collectif Quannum, avec DJ Shadow et Lateef entre autres) et de Honeycut. Que des projets américains, puisque Hervé habite depuis une dizaine d'années à côté de San Francisco, ce qui ne l'empêche pas de venir régulièrement abreuver ses fans français, toujours plus nombreux, de ses prouesses scéniques et sonores. Après avoir rempli La Cigale en quelques heures et avant de réserver un sort sans doute comparable au Zénith, Hervé a décidé d'offrir au public parisien une mini-tournée dans la capitale (toutes les infos en bas de cette page). L'occasion... Lire la suite

General Elektriks : les chroniques d'albums

General Elektriks : Good City For Dreamers

Chronique écrite le 18/07/2010, par Philippe

General Elektriks : Good City For Dreamers

Dès notre première découverte de General Elektriks à Marsatac, on avait noté : "un splendide concert de funk/soul chaud, sale et humide, groovy à souhait, dansant à crever dans une ambiance de sauna brésilien"... On aurait pu penser que l'impression torride était partiellement dûe à une clim' en panne, mais non : ça nous a refait pareil - chaud partout partout, aux Eurockéennes, dans un plein air plutôt frais, comme d'ailleurs à 5 ou 6000 autres personnes. D'ailleurs même à travers une télé à Taratata, on avait gigoté du genou : c'est LE groupe de scène français soul/funk le plus bouillant de 2010, qu'on se le dise - rien ni personne n'avait aussi bien communiqué en direct avec notre moëlle épinière depuis les immenses Gnarls Barkley en personne, -M- avant qu'il ne vire trop variète, et plus anciennement les fabuleux FFF, disparus sans laisser d'adresse... Hervé Salters, requin de studio et claviériste exilé à San Francisco (heureux homme), affole en effet sous ce pseudonyme industriel, les scènes de festivals avec un groupe de trois cadors digne du trio Bum-Cello-Martel qui accompagnait précédemment ledit -M- (comme d'ailleurs RV lui-même à une époque !). Et notamment au renfort basse, Jessie Chaton, extravagant chanteur en vacances de... Lire la suite

Galerie Photos

  • 1 - General Elektriks by Pirlouiiiit
  • 2 - General Elektriks by Pirlouiiiit

General Elektriks : Vidéo

General Elektriks : écoute