Accueil Guerilla Poubelle en concert
Samedi 14 décembre 2019 : 10231 concerts, 25840 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


Adulé autant que décrié, Guerilla Poubelle est devenu en quelques années l'emblème d'une nouvelle génération punk attirée par son anti-conformisme. Adeptes du DIY, les Parisiens livrent un punk rock rageur et provocateur...

Site

Guerilla Poubelle : l'historique des concerts

Di.

24

Nov.

2019

Rise And Fall en concert
Guerilla Poubelle + Poesie Zero + Heavy Heart Rise And Fall | Guerilla Poubelle
Le Camji - Niort (79)

Je.

24

Oct.

2019

Festival des campagnes en concert
Guerilla Poubelle - Charly Fiasco - Nina'School et en supplément l'incroyable Forest Pooky Festival des campagnes | Charly Fiasco | Guerilla Poubelle
Espace J. Moulin - St Laurent Nouan (41)

Me.

23

Oct.

2019

Guerilla Poubelle + Charly Fiasco + Nina'school Ninkasi Kao - Lyon (69)

Ma.

22

Oct.

2019

Guerilla Poubelle + Charly Fiasco + Nina's School Charly Fiasco | Guerilla Poubelle
L'Aquarium - St Martin d'Hères (38)

Lu.

21

Oct.

2019

Guerilla Poubelle + Charly Fiasco - Nina'school Secret Place - Saint-Jean de Vedas (34)

Di.

20

Oct.

2019

Guerilla Poubelle / Charly Fiasco / Nina'School Charly Fiasco | Guerilla Poubelle
L'Usine à Musique - Toulouse (31)

Ve.

18

Oct.

2019

Guerilla Poubelle + Nina School + Charly Fiasco Charly Fiasco | Guerilla Poubelle
Barbey Rock School - Bordeaux (33)

Di.

06

Oct.

2019

Guerilla Poubelle + Ghb La Maison Bleue - Strasbourg (67)

Guerilla Poubelle : les dernières chroniques concerts 8 avis

Guerilla Poubelle + Lazybones (concert de soutien au Lollipop Music Store)

Critique écrite le 25 avril 2011, par Pirlouiiiit

Poste à Galène - Marseille 24 avril 2011

Guerilla Poubelle + Lazybones (concert de soutien au Lollipop Music Store) en concert

Dimanche soir, veille de lundi de Pâques, après une semaine de diette de live, je me dirige vers le Poste à Galène pour la soirée de soutien au Lollipop Music Store (victime d'un cambriolage)... du coup pour l'occas' je fais même le détour par le distributeur pour être sûr d'avoir les 10 euros de l'entrée, pour voir Guerilla Poubelle et les locaux de Lazybones. Ce concert programmé et annoncé un peu tard ne figure donc même pas sur la prog. officielle du Poste ; comme je le disais ci dessus on est en plein week-end pascal ; c'est un dimanche soir ; peut être la veille certains ont ils fêter la victoire de l'OM à la coupette de la Ligue ... bref ... les raisons ne manquent pas pour qu'il y ait peu de monde. Et lorsque j'arrive sur place à 20h15 (concert prévu à 20h30), en effet pas grand monde ... Je regarde donc les gens rentrer les uns après les autres, en petits groupes. Plutôt jeunes, ultra lookés, t-shirt Goeland avec les petites phrases qui vont bien (genre " soit pauvre et tais toi "), ou t-shirt faits mains, les bracelets en faux clous pour certains, deux belles crêtes à l'ancienne (bon quand l'un des deux a sorti son i-phone ça a un peu cassé le truc) ... mais bon après tout on est pas obligé d'être vraiment crasseux pour... Lire la suite

Guerilla Poubelle + Vulgaires Machins

Critique écrite le 15 novembre 2007, par Pirlouiiiit

Poste à Galène & Lollipop Music Store - Marseille 01 novembre 2007

Guerilla Poubelle + Vulgaires Machins en concert

J'espérais très sincèrement que quelqu'un allait faire une chronique de ce(s) (2) concert(s) où il y avait beaucoup de monde ; et un public plutôt jeune que je pensais être très branché internet. Mais en dehors de deux commentaires de "celui à la longue chaussette sur la gauche" (voir ici), aucun retour sur Concertandco de cette soirée. Soirée qui commence donc par un showcase acoustique au Lollipop Music Store, pour faire plaisir à Paul qui, avant de rejoindre Stéphane à Marseille, avait un magasin à Paris dont le chanteur de Guerilla Poubelle était visiblement un habitué. Je profite de ce showcase pour découvrir le "groupe" et je dois dire qu'après la demi douzaine de chansons interprétées je restais assez dubitatif. Seul entre les bacs de disques, le chanteur armé d'une guitare et d'un ampli a eu un peu de mal, oubliant les paroles, parfois même les mélodies, ne sachant plus quel morceau jouer ... En fait il avait l'air assez impressionné de se retrouver dans cette configuration et sans ses collègues (présents dans le public). Mais il a joué le jeu à fond, faisant part de son stress, dialoguant avec les fans et promettant qu'on ne l'y reprendrait plus. Si musicalement le talent / le son de Guerilla Poubelle n'en est pas... Lire la suite

Fis(ch)er + Guerilla Poubelle + Burning Heads + Uncommonmenfrommars

Critique écrite le 04 mai 2006, par Goa poubelle

Jas'Rod, Les Pennes Mirabeaux 01 mai 2006

Une fois n'est pas coutume, je me rend seul, vers les Pennes Mirabeaux, et vers la salle Jas'Rod, pour ce soir, une soirée Punk... Un public clairsemé, assez jeune, mais pas tant que ça, avec pas mal de tête connu dans le milieux Marseillais du rock. Après une attente interminable (concert prévue a 19h30 et commencé a 21h...), c'est Fis(ch)er qui ouvre le bal, avec comme a leur habitude un gros son métal, une formation classique, basse batterie, guitare, chant. Ils joueront en tous et pour tout, 4 morceaux...soit un peu moins d'une demi heure sur scène... Première partie gadget ? En tout cas Fischer n'ont pas d'état d'âme, et malgré l'indifférence de la majorité du public, ils dérouleront une bonne démo. Je n'accroche pas trop au chant , mais musicalement, des plans sont intéressants. A suivre... Le changement de scène, voit arriver, les Guérilla Poubelle, groupe que quelque part je suis venu exprès découvrir ce soir (je suis aussi là pour Les Burning...) en conséquence du "buzz" qui tourne sur eux en ce moment. Certains disent "les nouveaux Béru", deux d'entre eux sont des anciens des Betteraves, et beaucoup de date un peu partout en France, ont aiguisé ma curiosité, et même je m'attendais a être fortement déçu, en rapport a... Lire la suite

Guérillla Poubelle + The pookies + ISP

Critique écrite le 18 mars 2006, par Peace'n'lov'

lyon 69002 le marché gare 17 mars 2006

C'est The Pookies qui ont commencé à chauffer la salle, c'était pas trop mal bien qu'un peu lassant (pareil pour ISP quii nous a servi un hardcore des plus communs). 23 h: enfin ce pour quoi je suis venu : Guérillla Poubelle, qui se sont fait attendre ! Ils ont assuré ! Avec... Lire la suite