Accueil Gurvond Le Gac en concert
Mercredi 26 février 2020 : 10834 concerts, 25932 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.


Flûte bretonne

Gurvond Le Gac en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Gurvond Le Gac : l'historique des concerts

Sa.

18

Janv.

2020

Pierre Laurent Bertolino en concert
Du Bartas - Bertolino Le Gac Gurvond Le Gac | Pierre Laurent Bertolino | Du Bartàs
Meson - Marseille (13)

Ve.

13

Déc.

2019

Ve.

18

Janv.

2019

Ve.

16

Nov.

2018

El Tchoune en concert
Maura Guerrera, Kalliroi Raouzeou, Jagdish Kinoo, duo Khan-Kopecky e David Lillkvist, duo Bertolino-Le Gac, Nadia Ammour, Giovanna Milanesi e Elena Baldassari, Tchoune Tchanela ... Gurvond Le Gac | El Tchoune | Jagdish | Kalliroï Raouzeou | Pierre Laurent Bertolino
L'Ostau dau País Marselhés - Marsei (13)

Ve.

19

Oct.

2018

Pierre Laurent Bertolino en concert
UÈI - Djé Baleti - Bertolino Le Gac Pierre Laurent Bertolino | Gurvond Le Gac
Café Julien (13)

Ve.

23

Fév.

2018

Sa.

04

Nov.

2017

Pierre Laurent Bertolino en concert
Duo Bertolino / Le Gac Pierre Laurent Bertolino | Gurvond Le Gac
Le Café Plùm - Lautrec (81)

Ve.

09

Juin

2017

Gurvond Le Gac : les dernières chroniques concerts 4 avis

Du Bartas, Duo Bertolino / Le Gac

Critique écrite le 20 janvier 2020, par Agent Massy

La Mesón, Marseille 18 jan 2020

Du Bartas, Duo Bertolino / Le Gac en concert

Duo Bertolino / Le Gac Essentiellement de la vielle à roue (Bertolino) avec de la flûte (Le Gac), et aussi des programmations électroniques répétitives et minimales (des boucles sans break, sans modulation, ça fait une pédale comme dans certaines musiques indiennes un peu). Pas mal de pédales d'effet aussi. Tout ça utilisé à très bon escient, au sens ou les ambiances sont vraiment tripantes, on est vraiment dans le son, dans le concert. C'est subtil en fait, la façon dont la vielle est lancinante mais pas... Lire la suite

UEI + Gurvant Le Gac et PierLau Bertolino

Critique écrite le 21 octobre 2018, par Ana-hata

Café Julien - Marseille 19 Octobre 2018

UEI + Gurvant Le Gac et PierLau Bertolino en concert

Un vendredi soir à l'espace julien... Arrivé au café julien on commence la soirée par le duo Gurvant Le Gac et Pierre Laurent Bertolino. L'un est accompagné de sa flute traversière et l 'autre de sa vielle. Le duo commence par un morceau nommé "la ruche", ils nous font passés ici un message fort de soutien envers le quartier de la plaine qui subit le chaos des travaux menés par la ville et détruit nos arbres, nos poumons... Pour avoir des ruches il faut avoir des abeilles, pour avoir des abeilles il faut des arbres, des fleurs de tilleuls sauvagement détruit par le groupe Soleam. Le duo nous dit ici "les abeilles ont besoin de rester en vie comme la diversité humaine". Nous voila transporté dans un univers aux sonorités tribale qui prend aux tripes et nous fait voyager vers nos ancêtres. Il y a des vibrations sonores qui nous transportent dans des mémoires profondes. Ces deux artistes nous envoutent clairement tout au long de leur improvisation. Une belle connexion lient les deux hommes et fait du bien à entendre. Ce soir le duo m'a fait voyager dans leur univers, littéralement transporté vers un ailleurs qui fait du bien et on en demande encore. On poursuit l'ambiance humaine, engagé et poétique avec le groupe Uei. Si vous ne... Lire la suite

Lo Cor de La Plana

Critique écrite le 20 mars 2013, par Sebsousladeferlante

J1 - Marseille 17 Mars 2013

Lo Cor de La Plana en concert

En l'occasion de la Saint Patrick j'entre pour la première fois au J1. A l'ouverture des grilles il faut gravir des escaliers métalliques qui donnent sur une plate forme dix mètres plus haut, avec une vue sur les dômes de la Vielle Major, tourner à droite, passer un pont pour aboutir sur une première pièce ouverte sur l'extérieur où est exposé une structure monumentale de larges gaines électriques en guise de lustre, juste avant l'entrée de l'espace principal. En poussant la porte du J1, je suis d'abord séduit par l'odeur de bacon grillé qui m'attire vers le stand restauration avec à la carte, sandwich aux oeufs brouillées et bacon grillé ou tranches de poisson frais. Face au stand, une trentaine de tables sont étalées pour nous accueillir. Plus loin, tout au fond, après un alignement de lampes recouvertes de tissus orange en guise d'abat jour, la scène prête, attend le groupe de ce soir. Juste avant d'y arriver, mes oreilles se cambrent ; sur la droite un pupitre sonorisé sous deux projecteurs face à quelques larges marches diffuse une mélodie bien connue car tant de fois jouée sur ma platine. Ce disque des Pogues : Rhum Sodomy And The Lash et ce titre Waltzing Matilda pour patienter. Instant hors du... Lire la suite

Sam Karpienia, Bijan Chemirani, Nabankur Bhattacharya, Gurvond Le Gac feat. Manu Theron, Nielo Gaglione & Gilles Grivolla (Carte Blanche à Sam Karpienia - soir 3)

Critique écrite le 23 février 2013, par pirlouiiiit

la Meson, Marseille 17 février 2013

Sam Karpienia, Bijan Chemirani, Nabankur Bhattacharya, Gurvond Le Gac feat. Manu Theron, Nielo Gaglione & Gilles Grivolla (Carte Blanche à Sam Karpienia - soir 3) en concert

3ème et dernier soir de la carte blanche donnée par la Meson à Sam Karpienia. Après ses deux duos plutôt expérimentaux et qui feront date (vendredi avec Nicolas Dick - chronique à venir - et hier avec François Rossi - voir chronique) il renoue ce soir avec quelque chose de plus "traditionnel". Je mets traditionnel entre guillemets car il s'agit quand même d'un mélange oritentalo-occitano-indien-bretonisant. En effet ce soir il est accompagné de Bijan Chemirani (percussions iraniennes), Nabankur Battacharia (tablas indien) qu'on a déjà vu de nombreuses fois à ses côtés et Gurvond Le Gac (flute bretonne) que je découvre ce soir. Cela reste original mais plus à l'image de ce qu'il fait depuis des années et resoluement moins experimental que les deux duos dont je viens de parler. Gilles (le maitre des lieux) nous a présenté la soirée. Le concert va commencer en quartet et à la fin ils seront rejoints pas des invités ... c'est vrai que la salle n'en manque pas ... Manu Théron son comparse de Gacha Empega (quand l'un joue quelque part il n'est pas rare de voir débarquer l'autre) ... Pierlo l'homme à la vielle à roue dans Dupain ... Nielo avec qui il a commencé le trio Karpienia ... pour ne citer que ceux avec qui je l'ai déjà vu partager... Lire la suite