Accueil Indochine en concert
Lundi 20 novembre 2017 : 11516 concerts, 24719 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


Icône new wave des années 80, Indochine sera révélé au grand public grâce à son titre phare l'Aventurier. Indochine est devenu un groupe incontournable de la scène rock française. Le succès du groupe de Nicola Sirkis dans les années 2000 bat tous les records : concerts complets, Stade de France rempli, ventes de disques impressionnantes... Indochine est en concert à l'AccorHotels Arena à Paris les 16 et 17 février 2018 et en tournée française (nommée le "13 Tour") en février, mars, avril et mai 2018...

Indochine : vos chroniques d'albums
Site

Dernière news

Indochine en concert en 2018, nouvelles dates [Le 09/08/2017] Enorme démarrage pour les ventes de billets de la tournée d'Indochine, #13tour (qui débute en février 2018, nouvel album le 8 septembre 2017) : plus de 100 000 billets vendus le 1er jour et de nombreux concerts complets (16 & 17/02/18 Accorhotels Arena + Lyon... La suite

Indochine : les dernières chroniques concerts 115 avis

Indochine

Critique écrite le 08 janvier 2016, par Xavier Averlant

Le Trianon, Paris 9 décembre 2015

Indochine  en concert

Pour la fin de l'année 2015, Indochine a décidé d'offrir à ses fans un concert gratuit "sur invitations" mais retransmis sur la nouvelle plateforme de streaming TIDAL. Ce concert se déroulait dans le cadre des concert "très très privé " RTL2 au Trianon. Il s'agissait de l'unique concert français pour l'année 2015 pour le groupe qui a donné en début d'année une série de concerts dans des clubs européens (nous avions eu la chance d'assister à celui d'Amsterdam au Paradiso Club) et même un show à New York, mais rien dans l'hexagone. Un des grands changements dans le line up du groupe cette année est le depart de Matu (ex Chihuaha, Frères Misère) aux claviers et de Mr Shoes à la batterie. Matu n'a pas été remplacé, c'est Oli qui s'occupe des parties claviers en plus de la guitare et c'est le suédois Ludwig Dahlberg croisé chez International Noise Conspiracy ou Black Minou derrière les fûts (toujours pas intégré sur les affiches des futurs concerts). Sinon, on retrouve toujours à la basse le fidèle Marc Eliard, Boris Jardel à la guitare et Olivier Gerard à la deuxième guitare. Le dernier album du groupe "BLACK CITY PARADE" est sorti en février 2013 ; comme à leur habitude une longue tournée s'en est suivi et même deux disques lives... Lire la suite

Indochine

Critique écrite le 06 juillet 2014, par Lebonair

Stade de France, Saint-Denis (Paris) 27 juin 2014

Indochine en concert

Indochine a rempli deux Stades de France les 27 et 28 juin 2014... En préambule de ces deux soirs, j'avais reçu une rapide présentation par mail de cet évènement : "Dans moins de 3 jours, Indochine donnera deux concerts incroyables et exceptionnels dans l'enceinte du Stade de France. Pas moins de 130 000 personnes sont attendues les 27 et 28 juin à Paris pour ces Black City concerts.
 57 semi-remorques qui achemineront les décors et la technique, plus de 700 techniciens mobilisés, 550 m2 d'écrans, 450 m2 de surface mapping et 25 000 Watt de puissance de son. Sans oublier une scène inédite de 80m de large et pénétrant sur la pelouse sur 50 m, ainsi qu'une cascade d'effets spéciaux, ce qui laisse définitivement présager une fête énorme et deux nuits inoubliables." Nicola Sirkis a déclaré : "Avec le public que l'on a et ce qui s'est passé lors de notre premier stade en 2010, oui, on peut rendre des concerts dans un stade incroyablement émouvants et forts. Depuis un an nous préparons ces deux concerts, et que l'on soit sur la pelouse derrière devant près ou loin, le public entier du stade sera en communion." Forcément, à la lecture de ce projet ambitieux, cela a immanquablement suscité mon envie d'y aller, de voir, de... Lire la suite

Indochine + Klink Clock (Black City Tour 2)

Critique écrite le 30 novembre 2013, par Pirlouiiiit

Dome, Marseille 30 novembre 2013

Indochine + Klink Clock (Black City Tour 2) en concert

Me voici dans la délicate situation de devoir faire la chronique en n'ayant vu que 3 morceaux. En effet je comptais rester aussi longtemps que possible pour remplacer le chroniqueur démissionnaire, mais alors qu'en général on nous fait confiance et on nous laisse partir quand on veut, cette fois si on m'a gentiment (sans ironie) mais avec détermination escorté jusqu'à la sortie, si bien que je ne me suis pas senti de discuter. Du coup je vais vous parler de ce que j'ai vu et avec un peu de chance une (ou plusieurs) des très nombreuses personnes présentes ce soir prendra le relais ... Lorsque j'arrive à 19h45, Klink Clock est déjà sur scène alors que partout le concert est annoncé à 20h et il n'est pas question de première partie. Bon heureusement les fans de Indochine étant au courant de tout concernant leur idole, en connaissant au moins deux, je savais qu'il y avait une première partie et c'est pour cela que je suis arrivé si tôt. J'ai la surprise de découvrir un duo plutôt rock n' roll. Elle au chant, à la "demi batterie" et un peu plus tard à la basse et lui à la guitare. Jennie et Aurelien qui citent d'ailleurs Bleach, Sonics Youth, Pj Harvey et même The Magnetix !!! chantent en anglais et ne font pas dans la dentelle.... Lire la suite

Indochine + The Buns

Critique écrite le 12 novembre 2013, par coco

Parks&Suite Arena - Montpellier 9 novembre 2013

Indochine + The Buns en concert

Je pourrais commencer par parler du temps qu'il a fallu pour que quelqu'un ouvre le guichet des pass presse, ou de la sécurité. Oui j'ai eu une remarque sur un petit paquet de biscuit sur le dessus de mon sac (j'ai dû le jeter) alors que j'aurais pu avoir une arme qui serait passée complètement inaperçue (conclusion : mettre les biscuits au fond du sac la prochaine fois !), mais je ne suis pas allée au concert d'Indochine pour parler de l'orga plus que moyenne de la salle, donc je vais laisser cela de coté. On m‘a dis que le concert est complet... c'est plutôt rare dans le sud, mais c'est une bonne chose pour le groupe. Comme d'habitude, les plus gros fans étaient là depuis la veille... J'ai un peu du mal à comprendre cet acharnement quand même ! Donc la salle était quasiment pleine lorsque le premier groupe est arrivé sur scène : Deux petites demoiselles habillées de façon pin-up des années 50, avec des chignons et des talons. Ce sont The buns et la guitariste/chanteuse Molly explique qu'elles viennent de Chicago où elles sont secrétaires et qu'elles jouent dans les bars le soir... Elles sont fraîches, plutôt marantes, leur musique un peu rockabilly est pêchue, et le public a l'air d'aimer ça, Ce qui change des premières... Lire la suite

Indochine : les chroniques d'albums

Indochine : La République Des Météors

Chronique écrite le 19/09/2009, par Paradizeman

Indochine : La République Des Météors

Un onzième album assez réussi et loin de "Paradize" et de "Alice & June", car beaucoup plus rock. Ici, l'atmosphère vire à la catastrophe avec la première chanson - enfin l'ouverture - qui sonne comme une alerte. Puis l'atmosphère varie : morceaux lents, morceaux entrainants,...

Indochine : Alice Et June

Chronique écrite le 08/09/2006, par Jesus

Un très bon album assez inatendu par les fans! Certains très déçus, d'autres ravis! Le double-album tourne autour de l'histoire de deux filles (Alice et June^^) qui traverse une quelconque crise à leur niveau de l'adolescence... On retrouve le style de Paradize dans ces deux...

Indochine : PARADIZE

Chronique écrite le 30/11/2003, par cede

Trés bon album de ce groupe dont depuis une dizaine d'années je suis fan. Avec cet album ils changent un peu de style allant vers le gothique mais s'offrent quand méme de belles ballades avec notamment le beau duo avec Melissa le grand secret ainsi que j'ai demandé à la...

Indochine : PARADIZE, DANCETERIA, NUITS INTIMES, ETC

Chronique écrite le 06/05/2003, par Alysse

Les albums sont superbe mais si l'on retrouve pratiquement les même musiques sur les albums. Les sentiments, entre Indo et son public, véhiculent. Belle carrière ! Indo restera gravé dans ma mémoire à tout jamais.

Indochine : Vidéo

Indochine : écoute