Accueil Iggy Pop en concert
Jeudi 26 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Depuis 1967 avec The Stooges, il est l'incarnation même d'un rock reptilien, viscéral et terriblement sexuel ! De cette énergie sauvage est surement né le mouvement punk de la décennie suivante. Et le pire c'est qu'Iggy Pop est toujours une bête de scène au 21ème siècle, que ce soit en solo ou accompagné par ses Stooges ! Le mythe Iggy And the Stooges n'est pas près de s'éteindre... Iggy Pop était en tournée en 2016 avec Josh Homme, le leader de Queens Of The Stone Age et cofondateur de Eagles Of Death Metal, Matt Helders, le batteur des Arctic Monkeys, et Dean Fertita, le guitariste / clavier de QOTSA et de Dead Weather afin de présenter l'album Post Pop Depression (sortie : le 18 mars 2016, chronique du disque à lire ici). De retour sur scène en 2019 (Vieilles Charrues... ). Iggy Pop sera en tournée en France pour présenter l'album "Free" au cours du mois de mai 2022 !

Iggy Pop : vos chroniques d'albums
Site

Iggy Pop : tous les concerts

Iggy Pop : l'historique des concerts

Me.

25

Mai

2022

Je.

19

Mai

2022

Ma.

17

Mai

2022

Di.

15

Mai

2022

Ve.

13

Mai

2022

Je.

12

Mai

2022

Iggy Pop : les dernières chroniques concerts 47 avis

Iggy Pop

Critique écrite le 18 mai 2022, par Philippe

Le Silo, Marseille 17 mai 2022

Iggy Pop en concert

Ah... Revoir Iggy Pop encore et encore, tant qu'on pourra, tant qu'IL pourra ! Après Les Eurocks 1998 (grande scène envahie à sa demande, un bordel monstre), Le Gaou 2005 (setlist 100 % Stooges - ils étaient encore là !), Rock en Seine 2016 (un super best-of, au top de sa forme)... Il a eu l'amabilité de reprogrammer 2 fois cette date à Marseille depuis 2020 - il tenait donc manifestement à ce qu'on puisse le revoir, merci ! Bon. Faut se rendre à l'évidence, même en tournant à l'eau et avec deux-trois trucs customisés (dents, cheveux), il a quand même fini par faire un peu ses 75 ans, James Osterberg. A notre toute première rencontre c'était clairement un iguane (musculeux), en 2005 j'avais admiré sa minceur affutée et presque féline, il y a 6 ans à Paris c'était encore un lézard... En 2022, c'est un peu devenu un ... gecko - vu de profil, il n'y a plus que le bidon et la tête qui aient vraiment du volume - et on dirait même qu'il a un peu rétréci, d'autant qu'il boitera décidément toujours, le pauvre. A croire qu'il n'y a pas de bons prothésistes en Amérique du Nord... Quoi qu'il en soit, tant qu'il n'essaye pas de grimper sur quelque chose (une expérience manifestement douloureuse, qu'il ne fera qu'une fois ce soir), il a encore... Lire la suite

Iggy Pop (Free Tour 2022)

Critique écrite le 19 mai 2022, par Stef'Arzak

Le Liberté, Rennes 12 mai 2022

Iggy Pop (Free Tour 2022) en concert

Ce soir-là au Liberté de Rennes c'est un moment de pur punk (et oui) que nous nous attendons à vivre avec Iggy Pop, malgré l'annonce d'un concert plus calme à la sortie de son dernier album aux ambiances audacieusement jazzy, "Free", sorti en 2019. Les précédentes dates de 2022 avaient laissé fuiter un retour à des sonorités ultra rock auxquelles l'iguane nous a déjà maintes fois habitués. Lorsqu'il s'agit d'Iggy, impossible de ne pas revenir sur les trois sublimes albums des Stooges qui avaient secoué la scène rock mondiale entre 1969 et 1973. Et qui encore aujourd'hui marquent au fer rouge un renouveau musical aussi détonnant que pertinent : sans Iggy & The Stooges, des dizaines et des dizaines d'enfants et petit-enfants du rock auraient eu un autre destin des décennies plus tard. À 75 ans, plus que jamais charismatique et d'une classe infinie, notre papy adoré est visiblement toujours près à brûler les planches en véritable showman. Le spectacle va commencer dans un décor minimaliste, la salle bondée en configuration assise est prête à accueillir l'Iguane sur scène. Les six musiciens entrent en piste et entament l'intro alors que sur le voilage de fond de scène d'anciennes images live monochromes défilent. Avant que la... Lire la suite

Iggy Pop (Free Tour 2022)

Critique écrite le 13 mai 2022, par lol

Salle Pleyel à Paris et Le Liberté à Rennes 9 & 12 mai 2022

Iggy Pop (Free Tour 2022) en concert

En juillet 2019, on avait laissé Iggy Pop triomphant devant le public des Vieilles Charrues après un concert anthologique plein de maitrise, d'électricité et de puissance, témoin une fois de plus de son immense charisme et de sa réputation de bête de scène. Quelques semaines plus tard, l'iguane sortait "Free", un album calme et apaisé. Il annonçait dans la foulée une série de dates pour défendre ce nouvel opus sur scène dans une configuration assise avec un répertoire centré sur les nouvelles chansons dans un mode crooner. Alors que l'échéance approchait, un virus asiatique vint perturber les choses et ces fameuses dates furent repoussées en 2021, puis en mai 2022. Arrivé à un âge ou les années comptent double, on avait fini par craindre de ne plus revoir l'iguane sur scène et on était finalement heureux de prendre le chemin de la salle Pleyel pour ce concert apaisé en mode crooner. Mai 2022. Confortablement assis dans les fauteuils d'orchestre, au milieu d'un public de quinquagénaires sages mais impatients, notre cœur se met à battre plus rapidement alors que les lumières s'éteignent enfin. Les musiciens du nouveau groupe d'Iggy Pop se lancent dans un morceau instrumental planant et quasi atmosphérique laissant présager de... Lire la suite

Iggy Pop (Free Tour 2022) & DJ set The Liminanas

Critique écrite le 06 mai 2022, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 4 mai 2022

Iggy Pop (Free Tour 2022) & DJ set The Liminanas en concert

Mémorable concert de l'éternel sale gosse Iggy Pop à La Coopé pour sa tournée "Free tour", initialement programmée en 2020 et reportée deux fois pour cause de pandémie. James Osterberg a désormais 75 ans, il a la peau toute fripée, il boite bas mais l'essentiel est là : il a toujours envie de faire le con torse nu en public, il n'a jamais aussi bien chanté et il a monté un nouveau groupe de killers un tantinet jazz (il y a deux cuivres) mais surtout très rock 'n roll ! Et oui, le tour de France de 13 dates booké en mai est prévu dans des salles en version places assises car le dernier album de l'iguane - l'excellent et assez calme "Free" (2019) - est d'obédience jazz. Mais le mec ne peut pas réprimer bien longtemps ses penchants rock : après une intro atmosphérique assurée par la très douée guitariste Sarah Lipstate, il déboule comme un furieux, fait un joli doigt d'honneur à ses fans en guise de bonjour, commence son show par un titre ultra rock, "Five foot One", (extrait de l'album "New Values" circa 1979) et balance son blouson en cuir dés le deuxième titre, se retrouvant topless. Ouch ! On est bien content d'être dans la seule salle de la tournée où le public est debout, car être assis pour un show de rock c'est vraiment une... Lire la suite

Iggy Pop : les chroniques d'albums

Iggy Pop : Post Pop Depression

Chronique écrite le 18/03/2016, par Pierre Andrieu

Iggy Pop : Post Pop Depression

En pleine dépression post mort de David Bowie et post attentats de Paris, l'annonce d'une miraculeuse collaboration entre le génial Iggy Pop - collaborateur, influence et ami de Bowie - et Joshua Homme - leader des immenses Queens of The Stone Age, également moitié d'Eagles Of Death Metal et de ce fait durement touché en novembre - agit à la fois comme une bouffée d'air frais, une cure de jouvence et la promesse d'une série de moments rares en compagnie de deux des rock stars les plus passionnantes... Ce qui sera peut-être le chant du cygne de l'iguane, il a en effet déclaré que ce serait sans doute son dernier disque et sa tournée finale, se révèle après plusieurs écoutes comme un authentique coup de maître, les deux hommes s'étant visiblement mutuellement stimulés pour donner le meilleur d'eux-mêmes sur ce Post Pop Depression qui fera date. On pense en effet à une synthèse actuelle et très sexy, entre la période berlinoise d'Iggy et Bowie (les albums The idiot et Lust For Life) et le savoir faire des "Reines de l'Age de Pierre" pour trousser des pop songs musclées mais pas trop. Bref, avec les neuf morceaux qui tuent figurant sur cet opus il s'agit bel et bien d'un rêve humide et pénétrant pour les fans des deux artistes ! Iggy chante... Lire la suite

Iggy Pop : Préliminaires

Chronique écrite le 06/06/2009, par Pierre Andrieu

Iggy Pop : Préliminaires

Vous aimez les chiens ? Vous aimerez le nouvel album jazz n blues d'Iggy Pop inspiré par le livre La possibilité d'un île de Michel Houellebecq, où l'inoxydable auteur d'I wanna be your dog détaille son amour pour la gent canine, une tendresse coupable qu'il partage avec le misanthrope pervers notoire auteur des Particules élémentaires (et Michel Drucker, moins rock 'n roll, lui... ). La connexion peut paraître surprenante au départ mais Houellebecq est grand fan des Stooges et Iggy aime lire des œuvres littéraires un peu provocatrices... Donc tout cela n'est pas si improbable ! Les deux hommes partagent également une réputation de collectionneurs infatigables de groupies, Iggy se faisant un plaisir d'honorer ses fans (au fort tour de poitrine... ) après ses concerts sauvages quand Michel organise, lui, des castings pour son propre film porno après ses concerts avec AS Dragon, quand il ne reçoit pas (en groupe... ) dans sa chambre une fois ses lectures publiques terminées. Hum, hum... Mais nous nous égarons, revenons à ce disque intitulé Préliminaires, un thème trop souvent négligé par les hommes pressés. En bon amant et en gentleman, Iggy Pop sait bien que rouler des mécaniques et hurler, cela provoque le désir sexuel ; mais... Lire la suite

The Stooges : The Weirdness

Chronique écrite le 01/03/2007, par Pierre Andrieu

The Stooges : The Weirdness

Retour majoritairement digne et puissant pour les mythiques Stooges d'Iggy Pop, qui officialisent ainsi par un nouveau disque correct leur réunion scénique réussie... Sans être un chef d'oeuvre absolu comme les albums Fun House (1970), The Stooges (1969) ou Raw Power (1973), The Weirdness est un bon album de punk rock nerveux et racé flirtant malheureusement parfois avec le hard rock inoffensif (She took my money) ou le slow sirupeux et poussif (The Weirdness). Mais l'essentiel est là : de nombreux titres lardés de riffs de blues recyclé signés Ron Asheton, des solos à la "wah wah qui déchire", le chant percutant de Mr Osterberg, les rythmiques "dans ta face" de Scott Asheton et Mike Watt, une production rock n roll signée Steve Albini, sans oublier le sax souvent bienvenu de Steve MacKay. Arrivant après Trollin, You can't have friends et ATM, trois bons rock joyeusement bas du... Lire la suite

Iggy & The Stooges : Live in Detroit

Chronique écrite le 30/09/2004, par Pierre Andrieu

Iggy & The Stooges : Live in Detroit

"Detroit, I Love you ! I'm so fucking glad to be home !" Iggy Pop n'avait plus joué avec les Stooges dans le Michigan depuis 1973, un concert immortalisé sur le fracassant et mythique album live Metallic KO. Forcément, l'heure de la réformation ayant sonné en 2003, le leader du mythique combo est content de jouer à la maison, et ça se voit sur ce dvd pourtant filmé de manière approximative. 30 ans plus tard, on n'entend ni ne voit les canettes de bière se fracasser sur les cordes des guitares mais l'énergie animale des deux premiers albums des Stooges est toujours là. Tel un fakir se contorsionnant sur les clous électriques consciencieusement enfoncés par son groupe, Iggy hurle, baise ses amplis, plonge dans la foule et l'invite sur scène pendant Real Cool time et No fun. C'est un "good fucking... Lire la suite

Iggy Pop : Vidéo







Iggy Pop : écoute