Accueil Julien Pras en concert
Samedi 18 novembre 2017 : 11885 concerts, 24718 chroniques de concert, 5185 critiques d'album.


Chantres d'une pop délicate et émouvante, les Bordelais de Calc ont parcouru leur petit bonhomme de chemin, loin de la hype... Après 6 albums salués unanimement par la critique, Julien Pras, le chanteur/songwriter, s'offre une petite escapade en solo, pour une revisite de son répertoire mais aussi une présentation des nouveaux morceaux de son album solo.
Désormais en solo, le songwriter des Bordelais du groupe Calc, Julien Pras, continue à faire paraitre des sortes de pop songs parfaites, à la fois fragiles, truffées de mélodies célestes et dans la grande lignée du regretté Elliott Smith... L'album Southern Kind Of Slang (mars 2010) est une succession de titres tous plus graciles, mélancoliques et lumineux les uns que les autres ; c'est une véritable caverne d'Ali Baba de la pop et de la folk music ! La douce voix d'Elfe rêveur de Julien Pras - semblant demander la raison de son tenace spleen à la lune - saisit littéralement l'auditeur fan de musique délicate et intimiste. A la fois sobre et richement ornementée (violons, piano, vibraphone, choeurs etc etc), la dernière collection de chansons signées par le très discret et humble songwriter fait fortement penser à Elliott Smith et aux Beatles folk bien sûr, mais aussi aux symphonies adolescentes de Brian Wilson et des Beach Boys, à la magie délivrée par Nick Drake ou aux guitares des non moins doués Byrds. En s'inspirant de ces très bonnes bases, Julien Pras réussit à écrire des morceaux bien à lui, où ses mélodies, ses textes et ses cordes vocales font vraiment merveille.

Julien Pras : vos chroniques d'albums
Site

Julien Pras : l'historique des concerts

Ma.

27

Janv.

2015

Tachka - Julien Pras - Clint Is Gone Les Trois Baudets - Paris (75)

Me.

21

Mai

2014

Le A, Julien Pras, El Brindador, Alex&glo Barbey Club - Bordeaux (33)

Ma.

25

Mars

2014

Julien Pras - Leopoldine Hh Les Trois Baudets - Paris (75)

Je.

18

Avril

2013

Sa.

30

Mars

2013

Jil is lucky en concert
Jil Is Lucky + Julien Pras + Invité Jil is lucky | Julien Pras
Salle Victoire 2 - St Jean de Vedas (34)

Je.

28

Mars

2013

Jil is lucky en concert
Jil Is Lucky Julien Pras & The Arena Jil is lucky | Julien Pras
Brise Glace - Annecy (74)

Me.

27

Mars

2013

Jil is lucky en concert
Julien Pras + Jil Is Lucky Jil is lucky | Julien Pras
Le Hublot - Nancy (54)

Ma.

26

Mars

2013

Jil is lucky en concert
Jil is Lucky + Baden baden + Julien Pras Jil is lucky | Baden Baden | Julien Pras
Le Marché Gare - Lyon (69)

Julien Pras : les dernières chroniques concerts 2 avis

Jil Is Lucky + Julien Pras

Critique écrite le 12 mai 2013, par pirlouiiiit

Poste à Galène, Marseille 29 mars 2013

Jil Is Lucky + Julien Pras en concert

A la base je pensais vraiment que quelqu'un de plus enthousiaste que moi (vu le nombre de personnes qui avaient l'air de se régaler) ferait la chronique ... du coup près de 2 mois après c'est encore plus difficile. Ce dont je me souviens c'est que j'y étais allé par curiosité avec comme seule connaissance du bonhomme le clip de Stand all night ... et qu'à mon arrivée j'ai eu la surprise de voir que c'était Julien Pras qui assurait la première partie (totalement de ma faute car cela avait été pourtant correctement annoncé). Bref je me précipite dans la salle déjà bien pleine pour me retrouver au pieds de Julien (qui parait un peu perdu au milieu de tout le matos en place pour Jil i lucky) , idéalement placé pour me laisser enveloper par sa pop folk. Même si j'apprécie toujours autant ses ballades très Tahiti 80 / Bluetones, bref Bealtes, j'avoue que je ne vois pas trop la complémentarité avec le groupe qui suit. Alors que les seconds sont dans le tube electro MTVesque plein de paillette et d'effet lui pratique une pop minimaliste qui lorgne même vers Leonard Cohen par moment. Du coup la majorité du public n'est pas très attentive (en tout cas ceux qui ne le sont pas font beaucoup de bruit) ce qui devient assez vite génant. Même... Lire la suite

Emily Jane White + Julien Pras

Critique écrite le 12 février 2010, par Blandine

Poste à Galène - Marseille 11 Février 2010

Emily Jane White + Julien Pras en concert

Soirée placée sous le signe du calme et de la douceur au Poste hier... Julien Pras, de Calc, ouvrait tranquillement le bal, seul à la guitare acoustique durant une grosse demi-heure. Objectivement, on ne peut rien lui reprocher : jolie voix (à la Elliot Smith), jolies mélodies, bonne maitrise de la guitare, un anglais carré.... Mais visiblement, ca ne prend tellement pas avec le public, les applaudissements sont timides, et l'assistance semble peu réceptive, comme ensuquée. Est-ce le registre un brin nostalgique-élégiaque qui lasse vite ? Le fait qu'il soit seul, plus difficile pour prendre vraiment l'assemblée aux tripes ? Ou la légère timidité du chanteur, un certain malaise qu'il transmet au public ? Je ne sais dire. Une violoniste et une contrebassiste viennent prêter main forte à l'artiste le temps d'un morceau, puis Emily Jane White aux claviers et choeurs... Heureusement, les deux derniers morceaux sont plus chaleureusement applaudis, et Julien Pras semble se détendre un peu vers la fin. La chanteuse américaine revient peu de temps après, sur une scène presque trop petite pour le groupe et envahie de câbles et d'instruments : elle-même au centre au piano et à la guitare sèche, une violoniste et une violoncelliste... Lire la suite

Julien Pras : les chroniques d'albums

Julien Pras : Southern Kind Of Slang

Chronique écrite le 24/03/2010, par Pierre Andrieu

Julien Pras : Southern Kind Of Slang

Désormais en solo, le leader/songwriter des Bordelais du groupe Calc, Julien Pras, continue à faire paraitre des sortes de pop songs parfaites, à la fois fragiles, truffées de mélodies célestes et dans la grande lignée du divin autant que regretté Elliott Smith... L'album Southern Kind Of Slang est une succession de titres tous plus graciles, mélancoliques et lumineux les uns que les autres ; c'est une véritable caverne d'Ali Baba de la pop et de la folk music ! La douce voix d'Elfe rêveur de Julien Pras - semblant demander la raison de son tenace spleen à la lune ou au vent - saisit littéralement l'auditeur fan de musique délicate, intimiste et non putassassière. A la... Lire la suite

Galerie Photos

  • 1 - Julien Pras - Pirlouiiiit
  • 2 - Julien Pras - Pirlouiiiit