Accueil Loïc Lantoine en concert
Jeudi 23 novembre 2017 : 11708 concerts, 24728 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


Chanson jazz. Loïc Lantoine propose une chanson dans la tradition du verbe, et dans la liberté de l'impro. Un univers surprenant fait de chanson pas chantée, de surréalisme et de contrebasse. Nouvel album, J'ai changé, sortie le 2 avril 2013.

Site

Loïc Lantoine : l'historique des concerts

Je.

09

Nov.

2017

Loïc Lantoine Et Le Very Big Experimental Toubifri Orchestra Café de la Danse - Paris 11ème (75)

Ve.

27

Oct.

2017

Loïc Lantoine et le Very Big Experimental Toubifri Orchestra Centre Culturel - Chabeuil (26)

Sa.

14

Oct.

2017

Loic Lantoine & Toubifri Orchestra Mjc O Totem - Rillieux La Pape (69)

Sa.

07

Oct.

2017

Loic Lantoine Et Le Very Big L'Estive Scène Nationale - Foix (09)

Ve.

06

Oct.

2017

Loic Lantoine & The Very Big Oméga Live - Toulon (83)

Ve.

06

Oct.

2017

Loïc Lantoine & The Very Big Experimental Toubifri Orchestra + Kepa La Manoque - Tonneins (47)

Ve.

22

Sept.

2017

LoÏc Lantoine & Le Very Big ExpÉrimental Toubifri Orchestra Théâtre de Saint Quentin en Yvelines - Montigny-le-Bretonneu (78)

Di.

09

Juillet

2017

Festival Moulin à Paroles en concert
Loic Lantoine & Toubifri Orchestra Festival Moulin à Paroles | Loïc Lantoine
Théâtre de Verdure - Olivet (45)

Loïc Lantoine : les dernières chroniques concerts 6 avis

Loic Lantoine

Critique écrite le 18 janvier 2015, par Flag

Salle des fêtes - Venelles (13) 10 janvier 2015

Loic Lantoine en concert

Les concerts de Loic Lantoine se suivent mais ne se ressemblent jamais tout-à-fait. Après une expérience de concert il y a quelques mois avec son groupe dans une salle de taille importante, suivie d'une expérience en " appartement " dans un salon bondé de villa, me voici devant un Loic Lantoine en duo, accompagné de son guitariste et compère Karim Arab, dans une petite salle, revisitant son répertoire sur près d'une décennie en solo désormais. A peine la date annoncée, les places ont visiblement été raflées : la petite salle de la MJC de Venelles est pleine comme un oeuf, marches de gradins comprises, sans compter la file d'attente des personnes sans billets ni réservation à l'extérieur. Car Loic Lantoine semble envoûter tout autant les connaisseurs, qu'il n'interpelle les nouveaux venus : qui apprécie la chanson française flairant bon la simplicité et l'authenticité (accent rauque d'Armentières), et relevée d'une (très très) grosse pincée d'auto-dérision et d'humour est forcement conquis. Et Loic Lantoine est attachant. Dégaine comme gênée d'être ici, trac communicatif, mains toujours en mouvement et qui incarnent à elles-mêmes les univers évoqués, mots tus et articulés à... Lire la suite

Loic Lantoine

Critique écrite le 28 mars 2008, par gégé

victoire 2 Saint Jean de Vedas 27 mars 2008

il y a un moment que j'attendais ce spectacle. Par recoupements par amitiés, j'étais curieux du bonhomme. Belle prestation, bonne équipe musicale, quel con a dit "y'a rien qui s'passe" ? Que Loic Lantoine et Pierron continuent à nous donner ces moments rares ! Bravo encore ! Lire la suite

Loïc Lantoine

Critique écrite le 30 janvier 2007, par j-krak

Bourgoin-Jallieu - Les Abbatoirs 27 janvier 2007

Après quelques considérations d'organisation vite règlées et quelques soucis avec la technologie satellitaire, me voici en ce samedi en compagnie de l'expéditrice de la fameuse enveloppe dans le trou du cul de l'Isère dans une ravissante petite salle de spectacles municipale dont on apprendra très vite qu'elle ne sert aucune bière, ça commence très mal. Nous sommes accueillis dans le hall par l'orgue barbare de Xavier La Trime (si j'ai compris comment il s'appelle) qui manivelle quelques ritournelles des Ogres de Barback pour nos âmes carnivores. Accrochés au premier rang, nous nous faisons les dents sur Samarabalouf, un trio swing tzigane aviné. Un contrebassiste beau gosse (paraît-il) au prénom douteux et deux clowns à la guitare. Le frangin de Franck Margerin pour de vrai qui s'appelle Pierrot et qui a le même sourire que Jean-François Stévenin et le chef de meute, espèce de sosie du papa du guignol de Françoise Hardy (comprendra qui pourra). Les premiers rangs dansouillent avec plaisir. Moi j'ai l'impression d'être au mariage de tante Cécile aux Saintes Marie de la Mer. Hop, je file boire un soda de marque américaine en compagnie de l'organiste... Lire la suite

Jeanne Cherhal + Loïc Lantoine

Critique écrite le 21 mai 2004, par Pierre Andrieu

La Baie des Singes, Cournon (63) 18 mai 2004

Au Printemps de Bourges 2004, Jeanne Cherhal, pourtant une découverte du cru, a bénéficié en tout et pour tout de 28 minutes pour présenter son deuxième album avant l'arrivée de Lhasa sur scène. Juste avant, le drolatique David Lafore Cinq Têtes avait eu à peine plus de temps pour dévoiler les chansons pince sans rire gorgées d'humour absurde qui seront présentes sur son premier album prévu à l'automne... Parfois, on se demande vraiment si les programmateurs n'ajoutent pas des noms sur une affiche pour se dédouaner... tout en ne prévoyant pas le temps nécessaire à l'épanouissement des nouveaux talents, "contre productivité" à court terme oblige. On devrait juger un artiste en tête d'affiche, un public, une salle ou un festival à la place laissée à la première partie pour s'exprimer et à l'accueil qui lui est réservé... Aussi bizarre que cela puisse paraître à certains, les "vedettes" d'aujourd'hui ont elles aussi débuté en essuyant les plâtres pour des artistes plus connus qu'eux à l'époque. Levons le suspense tout de suite, la Baie des Singes, le festival "On connaît la chanson" et Jeanne Cherhal ont permis à Loïc Lantoine de présenter les perles de son album Badaboum une heure durant. Et le public,... Lire la suite