Accueil Wim Welker en concert
Dimanche 3 juillet 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Wim Welker en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Wim Welker : l'historique des concerts

Je.

24

Fév.

2022

Christophe Leloil en concert
Christophe LeLoiL & Wim Welker Christophe Leloil | Wim Welker
Cabaret l'étoile bleue (13)

Ma.

01

Juin

2021

Me.

11

Mars

2020

Lamine Diagne en concert
Lamine Diagne / Wim Welker Wim Welker | Lamine Diagne
Cri du Port - Marseille (13)

Ve.

31

Janv.

2020

Fred Drai en concert
Wim Welker & Fred Drai Wim Welker | Fred Drai
La Renaissance (13)

Wim Welker : les dernières chroniques concerts 25 avis

Christophe Leloil & Wim Welker

Critique écrite le 27 février 2022, par Pirlouiiiit

Cabaret l'Etoile Bleue, Marseille 24 février 2022

Christophe Leloil & Wim Welker en concert

Cela faisait longtemps que je n'étais pas allé à un concert le jeudi soir mais là avec la semaine que j'avais eu cela devenait indispensable. Aussi quand j'ai reçu le sms de Christophe à venir découvrir en vrai ce lieu que j'avais ajouté à Concertandco j'ai sauté sur l'occasion. L'étoile Bleue est en effet un nouveau lieu plutôt atypique.  Comme nous l'expliquera son nouveau propriétaire Manoah Michelot dans ses chaussures à paillettes : après avoir été pendant (et il y a) longtemps un cinéma puis un théâtre puis rien du tout, ce grand lieu situé juste après la voix ferrée devient un cabaret avec tout le charme qu'on peut attendre d'un lieu pareil. Nous ne sommes pas très nombreux, l'équipe d'Art et Musique en Provence  qui accompagne Christophe dans ses projets est bien sûr là, Anna Aussi bien sûr et cela fait plaisir de la revoir. Ce soir Christophe Leloil et ses 2 trompette / bugle  dialogue avec Wim Welker et sa guitare. Entre chaque morceau on se régale des interventions de Christophe et ses " bonsoir bonsoir ". En effet dans ses concerts, un peu comme ceux de Manu Théron, on sait qu'on ne va pas s'ennuyer. Ni pendant les morceaux, ni entre. Qu'il nous apprennent des choses sur les morceaux ou qu'il plaisante ce... Lire la suite

Maluca Beleza (Cabaret Jazz des Cinq Continents)

Critique écrite le 21 juin 2021, par Pirlouiiiit

Villa Gaby, Marseille mardi 01 juin 2021

Maluca Beleza (Cabaret Jazz des Cinq Continents) en concert

Difficile de raconter ce concert pour plusieurs raisons à commencer parce qu'il remonte à près de 3 semaines après. Mais comme ça n'était que mon deuxième concert depuis la reprise je ne peux raisonnablement pas faire l'impasse dessus. Bref ce soir je pars un peu en retard en vélo pour rejoindre la Villa Gaby. Je crois bien que c'est même la première fois que je vais y voir un concert. Ce concert est d'ailleurs le premier de la série " Cabaret Jazz des cinq continents ". J'ai hésité avant de venir car le temps était plutôt menancant voire un peu pluvieux. J'ai regardé sur les réseaux sociaux pour voir une evenutelle annonce .. cherché à joindre quelqu'un qui y serait et puis je suis parti. Lorsque j'arrive en tongs, casquette, chemisette et en nage je suis un peu décontenancé lorsqu'on me propose de monter la côte en voiturette electrique mais je me laisse faire. Arrivé là haut je me dis que je vais peut être même avoir froid. Qu'importe on oublie tout ca Ce soir je suis là pour voir Maluca Beleza que je ne connais que de nom et de composition. En effet même si ce genre de musique " Jazz Fusion et Poesie Brésilienne " n'est pas forcement ce qui me plaît le plus. Mais c'est largement compensé par le fait que le quintet est... Lire la suite

Trio Pettinelli : Robert Pettinelli, Wim Welker, Eric Surménian.

Critique écrite le 02 septembre 2012, par Mardal

Roll'Studio - Marseille 1er septembre 2012

Trio Pettinelli : Robert Pettinelli, Wim Welker, Eric Surménian. en concert

L'ouverture de la saison 2012/2013 au Roll'Studio se fait en grande pompe ce soir avec une sommité. Ne nous fions pas à son allure modeste et débonnaire, il demeure définitivement une éminence à Marseille, où il a écrit une grande partie de l'histoire du jazz depuis plus de cinquante ans. Robert Pettinelli est accompagné de deux autres musiciens. Eric Surménian, contrebasse / Wim Welker, guitare / Robert Pettinelli, saxophones. La salle est déjà comble quand j'arrive, bon prétexte pour prendre le temps de boire un coup au comptoir avec Claude et Henri dont l'accueil est toujours aussi chaleureux. Juste avant le début, j'aperçois une chaise restée miraculeusement vide au deuxième rang et m'y pose sans délai. Le trio attaque avec une musique calme et enchaîne dans un registre de standards du même acabit : cool jazz, smooth jazz qui s'adapte parfaitement à une fin d'été où la chape de plomb cède doucement la place à un air plus frais, plus léger. Puis il conserve ce répertoire tout au long du concert et entraîne le public dans ses phrases alanguies. Robert Pettinelli expulse de son saxophone un alizé tiède et chaloupé, plein de charme. Son jeu est un peu fatigué, mais la magie du jazz fait que cela ne nuit absolument pas à la... Lire la suite

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (1 et 2/6)

Critique écrite le 02 août 2012, par Mcyavell

Radisson Blu - Marseille 18-19 juillet 2012

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (1 et 2/6) en concert

En 2011, les Aftersjazz du FJ5C avaient été confiés à Cyril Benhamou. Frustré que j'avais été d'apprendre que Marcus Miller (entre autres) y avait fait le bœuf, je me suis promis de n'en rien rater cette année. D'autant que pour l'édition 2012, c'est Christophe LeLoiL, trompettiste toujours inspiré, qui anime les six soirées nuits au Radisson Blu avec trois programmes différents : Chronique 1 : soirées des 18 et 19 juillet : Hommage à Gerry Mulligan Sur scène, les deux tiers de son merveilleux sextet E.C.H.O.E.S. Pour la rythmique, ne manque que la légèreté pianistique de Carine Bonnefoy. Mais la complicité naturelle entre Simon Tailleu et Cédrick Bec va se faire encore jour et la charpente sera d'une belle efficacité. Pour les souffleurs, ne fait défaut que l'inventivité débordante de Raphaël Imbert. Mais un duo de choc subsiste, lui aussi complémentaire : la trompette de Christophe LeLoiL et le sax baryton de Thomas Savy qui assumera brillamment la lourde responsabilité qui était la sienne : rendre hommage à celui de Gerry Mulligan. Des variations de toute beauté sur l'appropriation qu'ils se font de Line For Lyons sont les premières notes que nous entendons. Elles augurent de bien belles fins de soirées. Des... Lire la suite