Accueil Pneu en concert
Dimanche 21 avril 2019 : 9568 concerts, 25453 chroniques de concert, 5249 critiques d'album.


Le groupe Pneu fait du noiseabilly avec un côté roots DIY... membre de La Colonie De Vacances avec Electric Electric, Marvin & Papier Tigre.
Jeune duo guitare/batterie originaire de Tours, Pneu fait, après à peine plus d'un an d'existence, des premières partie pour Envy ou No Means No. Ils partent en tournée pour une semaine en Angleterre en mars 2008 et enchaînent une série interminable de dates dans toute la France et ce avant même la sortie de leur premier album. Leur particularité ? Jouer fréquemment au milieu de la salle sans être sonorisés. C'est roots, DIY mais ça marche. Le groupe signe alors chez Head Records (Goodbye Diana, Superbeatnik, The Gay Corporation) et après une petite démo 4 titres dans la poche, met en monde son premier album studio, curieusement intitulé Pince monseigneur.
Il y en a qui n'ont pas peur quand même... parce que franchement, on n'a pas idée de prendre le pseudonyme de Pneu quand on est un groupe de rock, d'intituler son disque Pince monseigneur et de penser que ça va le faire... Là c'est osé, franchement casse-gueule sinon limite kamikaze d'un point de vue marketing... Sauf que ça marche et c'est tant mieux. Car Pneu s'est ramassé quelques articles laudateurs dans la presse dite "spécialisée" et à l'écoute dudit album, on ne peut que reconnaître que ce n'est pas immérité.
Dire que le groupe s'est formé suite à un imprévu... (...). 10 titres, 24 minutes, c'est un peu court mais ça groove, c'est net, précis et sans bavure. Un coup de crick dans les gencives (désolé mais on écoule le stock de vannes pourries ici...) et Pneu nous balance son cocktail math-rock noisy et acéré avec classe et une fougue peu commune. On pense à Lightning Bolt, normal c'est le dossier de presse qui le dit, mais également à Hella ou 37500 Yens et on se dit que Pneu pourrait bien être le crossover des trois, emballés à toute blinde avec un soupçon de mélodie qui décolle la rétine en plus. Les influences auraient pu jeter une ombre un peu encombrante sur cet album, mais de "Plongée en A" à "Neuf", le duo ne se dégonfle jamais (on vous a prévenu...).
Foutant un joyeux boxon sonore sur la piste, les tourangeaux enfonce le(s) clou(s) pour tâter la gente et faire cramer le bitume. Résultat, ça transpire, ça déploie une énergie phénoménale (pauvre caisse claire, martyrisée par le batteur...) et parfois ça perd même un petit peu le fil, le groupe fait alors ce qu'il p(n)eu(t) (on s'excuse auprès des victimes... sic) pour nous garder dans sa mire, mais malgré le vertige, ce n'est pas grave, on reste accroché au pare-choc... Une rigueur technique qui contraste avec les noms des morceaux, hautement improbables ("Deux brouettes", "A coup de couteau denté") et un côté roots DIY bruitiste qui donne une fraîcheur évidente à l'ensemble. En clair, Pneu, c'est du solide, ça tourne à plein tubes sur la piste et au passage ça en met plein sur le bas-côté...

Site

Pneu : l'historique des concerts

Je.

14

Mars

2019

Papier Tigre en concert
La Colonie De Vacances (Marvin + Papier Tigre + Electric Electric + Pneu) Pneu | Papier Tigre | Electric Electric | Marvin
Cabaret Sauvage - Paris 19ème (75)

Ve.

14

Sept.

2018

Ve.

24

Nov.

2017

Festival Riddim Collision en concert
Riddim Collision #19 : La Colonie De Vacances + Partout Partout Festival Riddim Collision | Electric Electric | Marvin | Pneu | Papier Tigre
Epicerie Moderne - Feyzin (69)

Je.

24

Nov.

2016

Condominium #2 : Civil Civic + Pneu 1988 Live Club - Rennes (35)

Je.

10

Nov.

2016

Blizz'art en concert
Blizz'art Pass Jeudi : The Goaties - Mass Hysteria - Pneu Blizz'art | Mass Hysteria | Pneu
Salle des Fêtes - Ciral (61)

Sa.

15

Oct.

2016

Babylon Pression en concert
Babylon Pression + Pneu + ... Babylon Pression | Pneu
Pub ADK - Roissy en Brie (77) (77)

Ve.

07

Oct.

2016

Pneu + Pogo Car Trash Control La Clef - St Germain (78)

Pneu : les dernières chroniques concerts 8 avis

La Colonie de Vacances : Papier Tigre, Electric Electric, Pneu et Marvin

Critique écrite le 06 juillet 2015, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 3 juillet 2015

La Colonie de Vacances : Papier Tigre, Electric Electric, Pneu et Marvin en concert

La Colonie de Vacances, au début de l'été (on est le 3 juillet), dans une grande salle de La Coopé climatisée (c'est la canicule depuis quelque temps), ça donne envie de partir très loin en compagnie des gentils punks de Papier Tigre, Electric Electric, Pneu et Marvin (même en période de grands départs, y'a pas de bouchons sur la route du son en quadriphonie)... Quatre super groupes français de noise etc sur quatre scènes bien sonorisées, le - nombreux - public au milieu, et hop c'est parti pour une heure trente (environ) de bordel orchestré de mains de maître par un sonorisateur aux petits oignons (le lighteux est pas mal non plus !). Même s'ils ont tous leur son propre, leurs personnalités (plus ou moins expansives) et leurs spécificités artistiques (plus synthétique, plus punk, plus violent, plus agressif, plus bruitiste, plus chanté, plus instrumental, plus krautrock etc), Marvin, Electric Electric, Pneu et Papier Tigre jouant ensemble, c'est un pur moment de bonheur. Si l'on aime la violence sonique intelligemment pensée, bien évidemment... Au début du set, les onze musiciens ferraillent ensemble sur des morceaux absolument jubilatoires, ce qui demande pas mal de dextérité, d'expérience, de répétitions et... Lire la suite

Deux Boules Vanille + Pneu

Critique écrite le 26 avril 2015, par Vilay

Connexion Live, Toulouse 3 Avril 2015

Deux Boules Vanille + Pneu en concert

Vendredi 3 avril Jerkov a encore frappé (presque aussi) fort (que Pneu) niveau programmation. Ils recevaient deux duo dont la réputation n'est plus à faire dans le milieu alternatif. La mise en bouche a été assurée par Deux Boules Vanille. Le nom trompeur de cette formation pourrait faire penser que les deux compères originaires de Lyon allaient sont prêts à servir une musique electropop kawai qui se déguste avec un kir royal. Il n'en est rien. L'audience est pourtant restée attentive à ce que certains considèrent exclusivement comme une performance technique n'ayant d'autre intérêt. Cependant, le côté musical est lui aussi présent. Pour ceux qui ont manqué la prestation, on peut résumer le projet par la présence de deux batteurs qui frappent sur des batteries équipées de capteurs. Des sons de vieux synthés analogiques sont assignés à ces derniers et ça permet de produire deux sons en un. Pendant que le premier son brut sort des fûts, on entend aussi des tas de mélodies qui émergent et s'entrecroisent. Les deux musiciens ne jouent pas sur la similitude des rythmiques et des mélodies mais bel et bien sur leur complémentarité et le tout se mélange plutôt bien ensemble. C'est lancinant, violent, mais pas dérangeant pour autant. Réservé à... Lire la suite

David Haslam + Boogers + La Colonie de Vacances (Marvin + Pneu + Electric Electric +Papier Tigre) + Laurent Garnier (festival Yeah!)

Critique écrite le 23 juin 2014, par pirlouiiiit

Château de Lourmarin 08 juin 2014

David Haslam + Boogers + La Colonie de Vacances (Marvin + Pneu + Electric Electric +Papier Tigre) + Laurent Garnier (festival Yeah!) en concert

Lire la chronique du 1er jour par ici ou du 2ème jour par là Troisième et dernier jour de ce festival pour la prochaine édition duquel nous allons bloquer la date dès qu'on la connaîtra. En effet cadre, temps, programmation, ambiance, taille ... tout a été parfait et cette journée n'a pas fait exception ! Un peu fatigué des deux jours précédents nous avons commencé en douceur. Les enfants ont déjà pris leurs habitudes : petit déjeuner, trampoline, piscine pour commencer et puis direction le village pour retrouver des potes de passage. Nous jetons notre dévolu sur une pizzeria pour un déjeuner tardif qui nous fait rater DJ Oil, ainsi que Square jeune groupe de lourmarinois ou groupe de jeunes lourmarinois comme vous préférez, qui jouait près d'un des "tennis club" du village. Nous irons quand même là bas pour jeter une oreille à la fameuse légende David Haslam (je cite le site du festival "DJ mythique de l'Haçienda (Manchester) où il a officié plus de 450 fois") et lorsque nous arrivons il se passe tout à fait autre chose puisque nous tombons en plein concours de "air DJ" près de la buvette (seul endroit où il a un peu d'ombre). Le principe est simple : des concurrents (de tous âges) qui choisissent un style (dans les multiples... Lire la suite

La Colonie de Vacances (Marvin + Pneu + Electric Electric + Papier Tigre) + Sound of Mars

Critique écrite le 10 mars 2013, par Mystic Punk Pinguin

EstakCrew - Marseille 9 Mars 2013

La Colonie de Vacances (Marvin + Pneu + Electric Electric + Papier Tigre) + Sound of Mars en concert

Dans notre monde moderne, des personnes se sont rendues compte qu'elles étaient allergiques aux ondes (téléphones portables, wifi, etc ..). Fatigue, malaise, maux de tête, dans la jungle urbaine, leur vie est devenue un enfer et elles cherchent désespérément des "trous" technologique pour échapper à cela. Et bien ce soir à l'Estak'Crew, c'est l'inverse. Se retrouvent ici des gens qui ne peuvent vivre sans se faire pénétrer (oui, c'est sexuel) par tout un tas de décharges soniques. On parle ici de rapport physique à la musique, pas simplement de (megalo)mélomanie. De ce qui fait te mettre à un mètre de la scène, pour te prendre des murs de sons (Saint Kill the Thrill priez pour nous) dans la tronche, sentir les tremblements telluriques des basses et grosses caisses te traverser le corps, d'être aux premières loges de tout tsunami sonore. Et pour tous ces accros à la claque dans la gueule, la date de ce soir était incontournable. D'autant plus pour moi qui fêtait mes 40 balais, et les quatre groupes de la Colonie de vacances sonnaient comme une "Quadriphonie pour la Quarantaine" de bon aloi. Autre signe qui ne trompe pas, cela se passe à quelques bornes du quartier de ma jeunesse. En arrivant dans ce squat paumé dans les... Lire la suite