Accueil Seasick Steve en concert
Dimanche 18 novembre 2018 : 11842 concerts, 25248 chroniques de concert, 5234 critiques d'album.


Ancien producteur et arrangeur de chansons, songwriter, guitariste de blues et de rock, Seasick Steve a connu un parcours plutôt atypique. Il s'est fait un nom à l'âge où certains se retirent. Car c'est seulement à 60 ans que Seasick Steve connaît le succès. Grâce au revival du blues, il se voit propulsé sur le devant de la scène et c'est ainsi qu'il s'impose au grand public avec ses albums et ses lives.

Seasick Steve : vos chroniques d'albums
Site

Seasick Steve : tous les concerts

Seasick Steve : l'historique des concerts

Me.

03

Oct.

2018

Ma.

02

Oct.

2018

Seasick Steve Le 106 - Rouen (76)

Ve.

24

Août

2018

Festival Cabaret Vert en concert
Festival Cabaret Vert - Pass 1 Jour : Supreme Ntm - Damso - Seasick Steve - The Black Angels - Svinkels - Cabbage - Kevin Morby - DragonForce - Felix Da Housecat - Daniel Avery - Jarami - Contrefaçon - Fontaine DC... Festival Cabaret Vert | Damso | Daniel Avery | Seasick Steve | NTM | Cabbage | Kevin Morby | DragonForce | The Black Angels | Felix Da Housecat | Svinkels
Stade Bayard - Charleville Mezieres (08)

Je.

23

Août

2018

Festival Cabaret Vert en concert
Festival Cabaret Vert - Pass 4 Jours : Dj Snake, Travis Scott, Shaka Ponk, Phoenix, Ntm, Dillon Francis, Damso, Nothing But Thieves, Seasick Steve, Groundation, Parcels, Idles, Stephan Eicher, Charlotte De Witte, Honey Dijon, Protoje & The Indiggnation Festival Cabaret Vert | Archie And The Bunkers | Damso | Pogo Car Crash Control | Protomartyr | Idles | NTM | Groundation | Phoenix | Travis Scott | Jahneration | DJ SNAKE | Protoje | Seasick Steve | Shaka Ponk | Stephan Eicher
Stade Bayard - Charleville Mezieres (08)

Di.

19

Août

2018

Fête du Bruit Dans Landerneau en concert
Fete Du Bruit - Landerneau - 1 Jour : Shaka Ponk - Paul Kalkbrenner - Vitalic - Franz Ferdinand - Seasick Steve - La Phaze - The Decline Fête du Bruit Dans Landerneau | The Decline | Paul Kalkbrenner | Shaka Ponk | Vitalic | Seasick Steve | Franz Ferdinand | La Phaze
Esplanade de la Petite Palud - Landerneau (29)

Je.

16

Août

2018

Rock Altitude Festival  en concert
Pass 1 Jour - Jeudi : Seasick Steve // J.c. SatÀn // Hidden Orchestra // Coconut Kings // Virgin Bitch Rock Altitude Festival | Hidden Orchestra | J.C. Satàn | Seasick Steve
Patinoire Le Locle - Le Locle

Je.

12

Juillet

2018

Cruilla Barcelona en concert
Festival CruÏlla 2018 : Jack White, Bunbury, Seasick Steve, Always Drinking Marching Band, Rolling Vibes Collective Cruilla Barcelona | Jack White | Seasick Steve
Parc del Forum - Barcelone (Sp)

Di.

08

Juillet

2018

Les Eurockéennes De Belfort   en concert
Eurockéennes 2018 - 8 Juillet : Liam Gallagher, Shaka Ponk, Alice In Chains, Lomepal, Dead Cross, Eddy de Pretto, Hamza, Seasick Steve, The Liminanas, The Blaze, Zeal And Ardor, Marlon Williams Les Eurockéennes De Belfort | Dead Cross | Eddy de Pretto | Liam Gallagher | Seasick Steve | Shaka Ponk | The Blaze | Lomepal | The Liminanas | Alice in Chains
Presqu'ïle de Malsaucy - Belfort (90)

Seasick Steve : les dernières chroniques concerts 9 avis

Alice in Chains - Dead Cross - Seasick Steve (Les Eurockéennes de Belfort 2018)

Critique écrite le 22 juillet 2018, par Lebonair

Presqu'ïle du Malsaucy - Belfort 8 juillet 2018

Alice in Chains - Dead Cross - Seasick Steve (Les Eurockéennes de Belfort 2018) en concert

Les Eurockéennes de Belfort, le 8 juillet 2018 En ce dimanche ensoleillé et dernier jour des Eurockéennes, on est allé chercher le calme dans le coeur de Belfort. La ville se trouve à 10 km de la presqu'île du Malsaucy, lieu où se déroule le festival. Il y a peu de monde en ville et on apprécie vraiment cette tranquillité après ces deux magnifiques journées passées. Peu après 17 heures, en attendant le prochain TER qui nous amènera près du site, on est en terrasse au café face à la gare. Soudain, notre visage va s'illuminer. Mike Patton vient de rentrer dans le même bistrot pour commander à manger. On ne peut s'empêcher alors d'aller vers lui, de le saluer, d'échanger 2 minutes avec celui qui nous a tant fait vibrer par le passé notamment avec Faith no More, groupe culte pour nos petits coeurs de rockeurs. On réalise quelques photos avec l'immense chanteur, on le remercie et on lui souhaite un bon concert avec son dernier projet, Dead Cross qui se tiendra 3 heures plus tard sur la scène du chapiteau Greenroom. Il est maintenant tant de se bouger car l'heure tourne et notre premier concert de la journée est pour bientôt. Alice in Chains, ça vous dit quelque chose? Alice in Chains - Grande scène - 19h15 20h30 Ce n'est pas la... Lire la suite

Red Hot Chili Peppers, Liam Gallagher, IAM, Lana Del Rey, Pixies, La Femme, The Hives, London Grammar, Seasick Steve, The Weeknd, Editors, Tess, Rival Sons, Charli XCX, DJ Snake (Festival Lollapalooza Paris 2017)

Critique écrite le 31 juillet 2017, par Samuel C

Hippodrome de Longchamp - Paris 22-23 juillet 2017

Red Hot Chili Peppers, Liam Gallagher, IAM, Lana Del Rey, Pixies, La Femme, The Hives, London Grammar,  Seasick Steve, The Weeknd, Editors, Tess, Rival Sons, Charli XCX, DJ Snake (Festival Lollapalooza Paris 2017) en concert

Live Nation avait assuré ne pas gagner d'argent en organisant le premier Lollapalooza parisien. Le cachet des artistes devait en effet être conséquent pour réunir sur 48 heures une telle programmation... Divines : Alors que son album Lust for Life sortait l'avant-veille de sa prestation, Lana Del Rey et son style à la fois vaporeux et sensible n'arrivait pas à convaincre pleinement malgré d'excellents musiciens et deux danseuses-choristes efficaces. Se produisant au sein d'une scénographie type cabaret des années 30 nommé le Del Rey, la diva fait ce qu'elle peut. Sa musique ne se prête peut-être pas à être jouée en plein air. Malgré tout réentendre les classiques de son très réussi "Born to die" est plaisant. London Grammar était confronté à une situation identique : le timbre d'Hannah Reid est sublime et les compositions magnifiques. Toutefois on préférerait certainement apprécier le trio dans le cadre intimiste de la Cigale ou du Trianon. D'autant plus que la proximité de l'Alternative stage et de la Perry's stage donne l'impression d'entendre parfois d'étrange incursions de beats dans les envolées lyriques de la jeune anglaise. Renfrogné : On ne sait pas si Liam Gallagher a croisé le regard de son frère... Lire la suite

Main Square Festival 2017 - jour 3 : RADIOHEAD, SAVAGES, LEMON TWIGS, MARK LANEGAN, LA FEMME, SEASICK STEVE, SPOON

Critique écrite le 11 juillet 2017, par Xavier Averlant

La Citadelle d'Arras 2 juillet 2017

Main Square Festival 2017 - jour 3 : RADIOHEAD, SAVAGES, LEMON TWIGS, MARK LANEGAN, LA FEMME, SEASICK STEVE, SPOON en concert

Le troisième et dernier jour du Main Square festival est placé sous le signe des groupes "à guitares"... MARK LANEGAN On commence l'après midi avec l'ex Screaming Trees, un peu plus d'un an après son passage à la Péniche lilloise. Et c'est sur la Main Stage ensoleillée que Mark Lanegan, accompagné de son groupe, nous livre une prestation fragile et envoûtante. Je ne suis pas franchement connaisseur de l'œuvre du bonhomme mais ses ballades bluesy, atmosphère Dark du show, nous font regretter de ne pas l'applaudir dans un club plutôt que sur une scène immense de festival. Néanmoins, super découverte et on retournera le voir avec grand plaisir lors de ses prochains passages dans la région ! Le show se clôture sur une cover de Joy Division, "Love will tear us apart". SPOON Encore une jolie découverte que ce groupe d'Austin, qui a pourtant 20 ans d'existence et 9 albums au compteur ! Une vraie bonne claque que ce concert ! Le combo, emmené par Daniel Britt, 45 ans, a livré sans faiblir un set sans aucun temps mort : un riff, quelques gimmicks au piano, une mélodie ciselée, rien de plus... Et nous on est sous le charme, même sans connaitre un seul morceau, on n'a pas perdu une miette de ce concert fiévreux.... Lire la suite

Big Fat Papaz / Seasick Steve

Critique écrite le 24 mai 2017, par jorma

Espace Julien, Marseille 23 mai 2017

Big Fat Papaz / Seasick Steve en concert

Big Fat Papa'z joue du boogie qui fait du bruit. C'est très bien. Ils jouent assis. Et des fois le chanteur met sa guitare derrière sa tête. C'est vraiment chouette et ils ont l'air trop sympa. Steve aussi il joue assis. Mais parfois il se met debout aussi. Il a l'air sympa mais il a beaucoup de tatouage. Et une barbe. Il joue avec des guitares qui ont deux cordes. Mais parfois il joue avec des guitares qui ont 6 cordes! Alors là il fait des joli blues en picking, pour les femmes qu'il dit. Avec une corde il fait du boogie. Ou du woogie blues. Enfin, il fait des trucs qui te font bouger ton intestin. Des fois tu bouges ta tête et tes pieds sans trop faire exprès aussi. Des fois il joue seul. Mais souvent il joue avec un batteur qui joue vite parce que la vie est courte. Et qui fait des rythmes. Et Steve il a des guitares. Certaines sont petites avec des plaques d'immatriculation et d'autres plus grosses mais sans plaque. Elles sont toutes branchées sur un ampli qui a un son. Il a un son. Steve. Peut être le mal de mer aussi, ça on sait pas trop. Mais il a une belle histoire. Il a été pris en stop par une voiture blanche avec des sièges rouges. Et un tableau de bord. Et il est tombé amoureux. De la jolie femme qui conduit.... Lire la suite

Seasick Steve : les chroniques d'albums

Seasick Steve : Man From Another Time

Chronique écrite le 20/02/2010, par Philippe

Seasick Steve : Man From Another Time

Retour de Steven Gene Wold, also known as Seastick Steve ! Le barbu bluesman redneck à l'inamovible casquette John Deere (célèbre marque de tracteurs), tout épaté du succès qui lui est tombé dessus sur le tard vers 2006, enquille depuis des tournées internationales et environ un album par an. Il est vrai que malgré son blues relativement basique, sa faculté à composer des airs entraînants et addictifs l'aide bien à renverser les foules, par son charisme rigolo et son jeu fascinant en concert, et à composer des albums de blues comme Dog House Music, dont même votre iPod ne peut plus se défaire une fois qu'il y a goûté. Et une fois de plus, le dosage de toutes les émotions du blues est idéal ici. On commence par un boogie furax, Diddley Bo, triple hommage à l'homonyme et acariâtre inventeur du rock, à sa chanson du même nom dont c'est un remix, et à l'instrument homonyme, guitare pour enfants à une corde bricolée avec une boîte à cigare et un manche à balai, que certains bluesmen chérissent toute leur vie. C'est méchamment groovy et appuyé sur un, voire deux percussionnistes de bon aloi : Seasick Steve a certes gagné avec le succès une meilleure production et des accompagnements plus riches. D'ailleurs, le cas échéant, il ne recule pas... Lire la suite

Seasick Steve : Dog House Music

Chronique écrite le 20/01/2009, par Philippe

Seasick Steve : Dog House Music

A l'heure où un jeune homme appelé Charlie Winston s'apprête à faire fortune avec la sympathique chanson Like a Hobo (l'avenir nous dira s'il en a un ou si c'est un one hit wonder), il convient de rendre justice à un vrai hobo historique - selon la définition du mot, un travailleur saisonnier vagabond aux USA... Seasick Steve, bluesman barbu sexagénaire en salopette, furieusement sympathique et drôle de son état ! Découvert par hasard aux Eurocks 2008 où il avait absolument Lire la suite

Seasick Steve : Vidéo

Seasick Steve : écoute