Accueil Toots & the Maytals en concert
Vendredi 21 septembre 2018 : 14558 concerts, 25155 chroniques de concert, 5223 critiques d'album.


Un des père fondateur du reggae et du ska, le Otis Redding jamaïcain développe un reggae-funky aux profonds accents de soul endiablée depuis le début des années 60. Ce sont eux qui ont inventé le mot "reggae" à cette période.

Toots & the Maytals se présente :Né en 1945 en Jamaïque, Toots Hibbert forme les Maytals en 1960. Ils vont tout de suite impressionner les plus grands producteurs.
Créateur du terme "reggae", le groupe aligne les tubes comme "Bam Bam", "reggae got soul" ou "Pressure Drop" (B.O du film the Harder they come").
Outre le jeu impressionnant des Maytals mêlant ska, rocksteady et reggae, c'est leur côté soul digne de Wilson Picket qui va les caractériser.
Aujourd'hui le groupe fête 47 années d'une carrière unique dans l'histoire du reggae d'un niveau quasi comparable à Bob Marley ou Burning Spear.
Et pour couronner le tout, Toots vient de rentrer au Rock n roll Hall of Fame et de recevoir un Grammy Award.

Site

Toots & the Maytals : les dernières chroniques concerts 12 avis

Toots And The Maytals

Critique écrite le 08 juillet 2017, par Sami

Espace Julien, Marseille 5 Juillet 2017

Toots And The Maytals en concert

Si beaucoup de concerts et festivals ont commencé dans des sites en plein air, quelques dates de juillet ce mois-ci sont prévues dans quelques salles. C'est le cas de l'Espace Julien qui semble heureusement à avoir investi dans la clim, quelle bonne surprise après quelques soirées inconfortables au printemps. Ce soir une fois n'est pas coutume un peu de reggae, la musique estivale par excellence, avec un public transgénérationnel, des plus ou moins vieux rastas aux kids avec des t-shirts parfois surprenants comme Black Sabbath ou Slipknot. Après un selecta qui entre deux bons classiques de Damian Marley ou Max Romeo balance des messages bon enfant, pull up et des big up en veux tu en voilà, c'est vers 21h30 que le grand Toots Hibbert et ses Maytals investissent la scène devant une salle bien pleine et particulièrement réactive. C'est le guitariste qui prend le micro pour introduire la venue du maître, annonçant avec ferveur "es-ce que vous êtes prêts pour le... Lire la suite

Toots And The Maytals

Critique écrite le 10 mai 2017, par Jarame Justine

Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 5 mai 2017

Toots And The Maytals en concert

En ce vendredi 05 mai 2017, la France tremble de savoir si elle passera le week-end... Alors quitte à mourir autant finir en allant écouter une légende de la musique Jamaïcaine. Voilà, le résultat de mes réflexions pré-électorales en ce début de week-end, en me dirigeant d'un pas assuré et fier vers la coopérative de Mai. Ce soir au menu : Toots And The Maytals. DJ Maurice La première partie est assurée par DJ Maurice... non c'est pas une blague... c'est le nom du gars qui va passer des disques dans une indifférence qui aurait pu être générale si les gens avaient été dans la salle plutôt qu'à la buvette. Faudra qu'on m'explique un jour l'intérêt de ce genre de première partie. Il n'y a plus de groupes de reggae en Auvergne ? Bref, autant je peux comprendre le DJ set après le concert autant avant, ben je vois pas !!! Toots And The Maytals Bref, vers 21h30, la bande à Toots Hibbert, chanteur des Maytals depuis 1962 (comme les Pierres qui roulent) entre en scène pour nous balancer un premier titre instrumental qui ressemble vachement à un " on fait une petite balance vite fait parce qu'avant on n'a pas eu le temps ou l'envie... " Bon faut dire pour leur défense que les gars sur... Lire la suite

Festival du Bout du Monde : Louis Chedid + Toots & the Maytals + Susheela Raman + Ben L'Oncle Soul + Oumou Sangare + Renegades Steel Band + Gogol Bordello + Gipsy Burek Orkestar + Jaqee + Axel Krygier + Madjo + Sophia Charai

Critique écrite le 12 août 2011, par Flag

Presqu'île de Crozon 7 août 2011

Festival du Bout du Monde : Louis Chedid + Toots & the Maytals + Susheela Raman + Ben L'Oncle Soul + Oumou Sangare + Renegades Steel Band + Gogol Bordello + Gipsy Burek Orkestar + Jaqee + Axel Krygier + Madjo + Sophia Charai en concert

Le Festival du Bout du Monde - Jour 3 Troisième et dernier jour du festival du Bout du Monde. Et là, c'est le scenario inverse de la veille que tout le monde redoute : la journée commence avec un superbe ciel bleu mais les différentes prévisions annoncent de l'orage et un déluge de flotte en fin de journée. Préférant me fier aux réflexes météorologiques des gens du cru, je jette quelques oreilles, histoire de me rassurer. Manque de bol, ils confirment le déluge. La question ne sera donc pas de savoir s'il va flotter, mais à quelle heure ! Ouverture des festivités par le Renegades Steel Orchestra de Trinidad. Style fanfare calypso, frappant sur leur bidon et ça leur fait visiblement du bien, le groupe d'une vingtaine de percussionnistes plutôt jeunes sautillent, souriant. A nouveau cette joie d'être présents, joie communicative. Toutefois, passée l'agréable surprise de ce band frappant et bondissant, reprenant parfois des standards du reggae, dont quelques Bob Marley entre autres, de manière assez originales, le tout est finalement assez répétitif à mon goût, à moins que je ne prête pas assez l'oreille aux finesses de frappe et au jeu de scène. Demi-tour pour rejoindre la très lointaine scène Kermarrec, où s'élance la... Lire la suite

Garance Reggae Festival : Ijahman + John Holt + Junior Byles + Raggasonic + Spyda Team + Supa John + Tarrus Riley + Toots and the Maytals

Critique écrite le 13 septembre 2010, par Audrey H

Garance Reggae Festival - Bagnols sur Ceze 30 Juillet 2010

Garance Reggae Festival : Ijahman + John Holt + Junior Byles + Raggasonic + Spyda Team + Supa John + Tarrus Riley + Toots and the Maytals en concert

Ca y est c'est le weekend et on a bien prévu d'en profiter! On se met vite dans la danse ce soir avec Ijahman, et un bon son roots qui nous boulègue bien pour commencer ! Une musique tranquille, qui vous berce et vous fait parcourir son univers. Parmi ces titres, Jah Heavy Load, Ghetto living not easy Puis ca enchaine sur Junior Byles, un artiste des années 70 que j'attendais beaucoup ! Et je ne devais pas être la seule car il ne s'est pas produit depuis longtemps ! Malheureusement, la vie n'a pas préservé Junior Byles et la qualité de sa prestation s'en est ressentie ! Pourtant ca commençait bien par Fade Away. Mais côté voix et capacité à réaliser une prestation scénique, ca ne suivait pas ! Idem pour, Beat Down Babylon et Curly Locks! Il part après 3 chansons! Dommage pour lui !Comme quoi, dès fois il vaut mieux s'arrêter avant ! Et c'est donc son guitariste qui va assurer le reste du show. Du bons roots dans la pure tradition, avec des passages bien cuivrés ! Sa belle voix claire me consolera de ma déception ! Ah! Je les attendais depuis tellement longtemps! Voici les Toots and The Maytals. C'est parti pour du bon reggae qui bouge, avec des passages bien ska ! Pour les titres il... Lire la suite