Accueil Chronique de concert At The Drive-In
Mercredi 20 juin 2018 : 10546 concerts, 25035 chroniques de concert, 5217 critiques d'album.

Chronique de Concert

At The Drive-In

At The Drive-In en concert

Olympia, Paris 28 février 2018

Critique écrite le par



Grand (deuxième) retour des Texans d'At The Drive-In pour mon plus grand plaisir ! Après la sortie du merveilleux "Relationship Of Comman " en 2000 et deux concerts mémorables aux Transmusicales de Rennes en décembre 2000 et au Trabendo en février 2001, leur séparation en mars 2001 m'avait un peu coupé l'herbe sous le pied... C'est donc excitée comme une puce que j'attends le groupe dans cette belle salle de l'Olympia.



Ils démarrent le concert avec le morceau qui ouvre l'album "Relationship of Command", "Arcarsenal", et je me retrouve projetée 18 ans en arrière ! Quelle joie ! Cedric Bixler-Zaval, le chanteur, a toujours cette énergie et aussi cette coupe de cheveux improbable (cf : la frange frisée...) qu'il a adoptée à l'époque de The Mars Volta. Ils enchaînent avec un morceau du nouvel album "No Wolf Like the President", et au fil du concert alternent parfaitement bien entre titres anciens et récents, en les accommodant avec un son actuel, mais la touche At The Drive-In est toujours intacte. On a même le droit à "Napoleon Solo" morceau sorti sur l'album "In :Casino/Out" en 1998, et "198 d" sur l'EP "Vaya" en 1999.



At The Drive-In joue plus de titres de l'album "Relationship Of Command" que du dernier "In.ter a.li.a". Les tubes "Pattern Against User", "Cosmonaut", "Invalid Litter Dept.", "Enfilade" résonnent dans l'Olympia ! J'essaye de chanter tellement je suis heureuse de réentendre tous ces morceaux en live, mais j'ai quand même du mal à suivre le chant délirant de Cedric. Le nouveau guitariste fait le job, il est bien présent sur scène et assure les backing vocals.



Par contre Omar Rodrigez-Lopez, le guitariste surdoué, a l'air effacé... finis les cabrioles, les échanges avec Cedric, la complicité ? Ou juste un coup de mou ce soir ? Cedric, lui, bouge partout sur la scène ; il se cache derrière les rideaux, grimpe sur les amplis pour faire ses sauts en hauteur ! On sent quand même un peu plus de difficultés dans les acrobaties... les cheveux blanc sont là !



Après une bonne heure et quart de show, on a le droit à un 'encore', et pas n'importe lequel ! Apothéose avec le méga tube "One Armed Scissor" ! At The Drive-In est bel et bien de retour, et j'espère pour un moment !



Photos : Titouan Massé www.facebook.com/titouanmassephoto, titouanmasse.tumblr.com, www.flickr.com/photos/titouanbzh, twitter.com/titouanbzh



 Critique écrite le 04 avril 2018 par Ludmilla


At The Drive-In : les dernières chroniques concerts

At The Drive-In + Le Butcherettes en concert

At The Drive-In + Le Butcherettes par Xavier Averlant
Le Trianon, Paris, le 29/03/2016
On ne les attendait plus... Il y a quinze ans, les Texans d'At The Drive-In sortaient leur troisième et fantastique album, "Relationship of Command", produit par Ross Robinson.... La suite

Olympia, Paris : les dernières chroniques concerts

Lee Fields & the Expressions + Theo Lawrence & The Hearts en concert

Lee Fields & the Expressions + Theo Lawrence & The Hearts par Lebonair
Olympia, Paris, le 27/01/2018
Pour ouvrir notre compteur de concerts 2018, on a été particulièrement gâté ce soir... Au programme, on va retrouver sur la scène mythique de l'Olympia, le vétéran et survivant de... La suite

Alice Cooper en concert

Alice Cooper par lol
Olympia de Paris, le 07/12/2017
A l'orée des années 70, Alice Cooper n'était pas uniquement l'incarnation scénique du chanteur Vincent Furnier. C'était un groupe et probablement l'un des meilleurs de... La suite

Weezer + The Orwells en concert

Weezer + The Orwells par Pierre Andrieu
Olympia, Paris, le 19/10/2017
Olympia archi complet et rempli de fans très en forme pour le réjouissant et percutant concert des Américains de Weezer, qui faisaient leur retour à Paris après une trop longue... La suite

Les Fatals Picards + Frédéric Fromet en concert

Les Fatals Picards + Frédéric Fromet par Fred Boyer
l'Olympia, Paris, le 14/10/2017
Allez, cette fois, c'est ma dernière chronique d'un concert des Fatals Picards.. Troisième chronique en deux ans pour moi, à ce stade c'est plus de la critique, c'est carrément... La suite