Accueil Chronique de concert At The Drive-In + Le Butcherettes
Jeudi 1er octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

At The Drive-In + Le Butcherettes

At The Drive-In + Le Butcherettes en concert

Le Trianon, Paris 29 mars 2016

Critique écrite le par



On ne les attendait plus... Il y a quinze ans, les Texans d'At The Drive-In sortaient leur troisième et fantastique album, "Relationship of Command", produit par Ross Robinson. J'avais pris une grosse claque lors de leur passage à Nulle part Ailleurs, s'en est suivi des écoutes en boucle pendant plusieurs mois... Cet album a révélé au grand public ce groupe essentiel de la scène post-hardcore. Un an plus tard et après des tournées sold out, tout s'arrête. Les membres du groupe se concentrent sur d'autres projets, dont le plus connu est The Mars Volta. Après une brève reformation en 2012, ils ont annoncé début 2016 qu'ils se lancent désormais dans une tournée mondiale. A la mise en vente des billets, on n'a pas hésité une seconde ! At The Drive-In était donc de passage au Trianon de Paris le 29 mars pour un show sold-out mais sans le guitariste-chanteur originel Jim Ward, qui a finalement décidé de ne pas prendre part à ce retour, à quelques jours du lancement de la tournée. Il est remplacé par Kelley Davis, ex-chanteur/guitariste d'Engine Down.




Le Butcherettes

C'est avec un plaisir non dissimulé que nous arrivons au Trianon. La salle est à moitié pleine quand la chanteuse de Le Butcherettes arrive sur scène, d'une manière fracassante... vociférant et se roulant par terre. Surprenant dans un premier temps, on se laisse prendre par les titres bien accrocheurs et une énergie à revendre de la chanteuse / guitariste / clavieriste (Teri Gender Bender). Au final, ils ont réussi à chauffer à blanc le Trianon. Découverte totale mais quelle découverte !




At The Drive-In

L'impatience est à son comble et c'est donc devant un Trianon au complet et un public bien chaud que les gars arrivent sur une musique d'intro avant d'attaquer le premier morceau, le rentre-dedans "Arcarsenal" (cf vidéo). Cédric Bixler-Zavala, le fou furieux chanteur, et Omar Rodriguez-Lopez, le guitariste, débordent d'énergie.



C'est comme je me l'imaginais mais en mieux encore. Le groupe enchaîne les morceaux, et le public est aussi furieux que le groupe ! Dans la fosse ça se bouscule pas mal et ça slamme dans tous les sens (pas de crash barrière, rare de voir le Trianon dans cette configuration). Cédric se roule parterre, slamme, se filme avec le téléphone d'un fan, tape le sol avec son pied de micro à faire trembler le Trianon... Entre deux bouffées de vapeur d'eau chaude derrière l'ampli d'Omar (??). Final de folie sur "One Armed Scissor", c'est de nouveau une belle claque qu'on se prend !



Au total neuf morceaux de "Relationship", 1h20 de concert au taquet et une bonne séance de défoulement général. At The Drive-in est de retour et en forme ! Session de rattrapage au festival de Rock Werchter en Belgique le 1er juillet prochain. Enfin, le groupe a laissé entendre qu'il envisage de retourner en studio, "avec des titres en cours de gestation sur la base d'une nouvelle approche musicale". A suivre donc !





www.atthedriveinmusic.com


Setlist :

Arcarsenal / Pattern Against User / Sleepwalk Capsules / 300 MHz / Proxima Centauri / Lopsided / Invalid Litter Dept. / Enfilade / Ursa Minor / Cosmonaut / Quarantined / Catacombs / Napoleon Solo / One Armed Scissor

Toutes les photos du concert sont signées Lofanax www.facebook.com/Lofanax-647803092016949


Chronique initialement postée sur le site gconcertcesoir.com, www.facebook.com/Gconcertcesoir, twitter.com/Gconcertcesoir...

At The Drive-In : les dernières chroniques concerts

Queens of the Stone Age - At the Drive-in - BCUC - Chronixx - Juliette Armanet (Les Eurockéennes de Belfort 2018) en concert

Queens of the Stone Age - At the Drive-in - BCUC - Chronixx - Juliette Armanet (Les Eurockéennes de Belfort 2018) par Lebonair
Presqu'île du Malsaucy - Belfort, le 07/07/2018
Les Eurockéennes de Belfort, le 7 juillet 2018 BCUC - Chapiteau Greenroom - 17h30 18h30 Pour notre premier concert de la journée, on a choisi le... La suite

(mes) Eurockéennes 2018, 2/2 : BCUC, Touts, Caroline Rose, At the Drive in, Queens of the Stone Age, Viagra Boys en concert

(mes) Eurockéennes 2018, 2/2 : BCUC, Touts, Caroline Rose, At the Drive in, Queens of the Stone Age, Viagra Boys par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 07/07/2018
Retour en goguette et sans trop de pression, après un délicieux repas entre amis (dont certains ont du repartir élever leurs heureusement adorables enfants), pour un deuxième et... La suite

At The Drive-In en concert

At The Drive-In par Ludmilla
Olympia, Paris, le 28/02/2018
Grand (deuxième) retour des Texans d'At The Drive-In pour mon plus grand plaisir ! Après la sortie du merveilleux "Relationship Of Comman " en 2000 et deux concerts mémorables... La suite

Le Trianon, Paris : les dernières chroniques concerts

Frustration en concert

Frustration par lol
Le Trianon, Paris, le 06/03/2020
Frustration, qui d'habitude se cantonne à donner des concerts dans de petits clubs (qu'il retourne systématiquement), s'offrait une date parisienne de gala au Trianon pour terminer... La suite

Zakk Sabbath en concert

Zakk Sabbath par Lebonair
Le Trianon - Paris, le 15/02/2020
Le vendredi 13 février 1970, les pionniers du heavy metal sortaient leur premier album, " Black Sabbath ". Ce premier opus et tous ceux qui suivront dans les années soixante-dix... La suite

Les Ramoneurs de Menhirs + Les Sales Majestés en concert

Les Ramoneurs de Menhirs + Les Sales Majestés par lol
Festival Du bruit sur Paris, Le Trianon, le 16/11/2019
Arrivé trop tard à ce festival "Du bruit sur paris" pour apercevoir The Sons of O'Flaherty et Pipes and Pints, je suis malgré tout plongé directement dans le bain par le concert... La suite

Bill Deraime feat. Tryo, Kad Merad en concert

Bill Deraime feat. Tryo, Kad Merad par Pirlouiiiit
Le Trianon, Paris, le 16/11/2018
Ouf il était moins une. Ceux qui me connaissent bien vous diront que j'ai une vision assez personnelle de l'écoulement du temps et de combien de temps à l'avance il faut partir... La suite