Accueil Chronique de concert Fis(ch)er + Guerilla Poubelle + Burning Heads + Uncommonmenfrommars
Dimanche 19 janvier 2020 : 11252 concerts, 25884 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Fis(ch)er + Guerilla Poubelle + Burning Heads + Uncommonmenfrommars

Jas'Rod, Les Pennes Mirabeaux 01 mai 2006

Critique écrite le par

Une fois n'est pas coutume, je me rend seul, vers les Pennes Mirabeaux, et vers la salle Jas'Rod, pour ce soir, une soirée Punk...

Un public clairsemé, assez jeune, mais pas tant que ça, avec pas mal de tête connu dans le milieux Marseillais du rock.

Après une attente interminable (concert prévue a 19h30 et commencé a 21h...), c'est Fis(ch)er qui ouvre le bal, avec comme a leur habitude un gros son métal, une formation classique, basse batterie, guitare, chant. Ils joueront en tous et pour tout, 4 morceaux...soit un peu moins d'une demi heure sur scène... Première partie gadget ? En tout cas Fischer n'ont pas d'état d'âme, et malgré l'indifférence de la majorité du public, ils dérouleront une bonne démo. Je n'accroche pas trop au chant , mais musicalement, des plans sont intéressants.
A suivre...

Le changement de scène, voit arriver, les Guérilla Poubelle, groupe que quelque part je suis venu exprès découvrir ce soir (je suis aussi là pour Les Burning...) en conséquence du "buzz" qui tourne sur eux en ce moment.
Certains disent "les nouveaux Béru", deux d'entre eux sont des anciens des Betteraves, et beaucoup de date un peu partout en France, ont aiguisé ma curiosité, et même je m'attendais a être fortement déçu, en rapport a tous ce qui tourne autour d'eux.
Déjà la balance rapide, d'avant le set, donne le ton (du style le bassiste pour son retour: "met moi le batteur a fond et un peu de chant, et c'est bon"...), et à les voir tourner sur scène comme des tigres en cages, leur énergie est très communicative...
Le chanteur explique qu'ils sont dans un concept show "mauvais esprit" depuis qu'ils ont découvert que le prix du ticket d'entrée était supérieur à 10 euros...
Et bing une chanson dans nos dents, sans avoir le temps de voir ce qu'il se passe...ça saute de partout, le chanteur/guitariste et le bassiste essaye de ne pas se rentrer dedans, dans un ballet d'énergie pure, pendant qu'un gars dessine sur scène, se retourne, saute avec ces copains musiciens, gueule un peu dans le micro, et puis ressort son gros marqueur noir et va se venger de ne pas avoir d'instrument dans les mains sur le paperboard, qui lui n'a rien fait pour mériter ça. Il n'y a que le batteur qui tape sur ces peaux et qui ne se fait pas remarquer, lui...lol
Après quelque échange avec le public (le chanteur parlera beaucoup durant tous le set), pour boucher le célèbre trou de devant de scène, ne voilà pas que le chanteur prend son pied de micro, l'installe dans la fosse et viens jouer au milieu du pogo relativement tranquille et coordonné...suivis par le bassiste sur le morceau d'après, et suivis par leur copain dessinateur juste après...malheureusement le batteur ne pouvait les suivre, et après avoir demandé d'allumer la salle entièrement, ils feront tous leur concert comme ça, "a l'ancienne" de plein pied avec le public...
Excellent...
N'ayant même pas peur d'affirmer qu'il sont Parisien, et de demander a la salle si 2-1 ça leur disait quelque chose...(cf. la finale de coupe de France, le soir d'avant...) le chanteur vannant même le fait qu'il est déçu de ne pas se prendre un coup de poing en parlant de ça...

Par contre les morceaux sont "explosé" par rapport a leur album, c'est simple je reconnais quelques paroles, mais je ne reconnaîtrais pas un seul plan musical (je n'exagère pas...) tellement cela a l'air d'être jouer a la rasbaï...(tiens d'ailleurs un petit Guerilla poubelle / Oai Star au Balthazar pourrait être très marrant...)
En bref, les Guérilla poubelle, plus que d'être un énième groupe jouant du punk, emmène, un peu a la manière des béru justement (mais la comparaison s'arrête la pour moi...) l'esprit punk, du moins le leur dans les salles de concert, qu'ils voudraient être lieux de rencontre et d'échange plus que la succursale d'une boite de nuit, ou l'on paye, écoute, et repart sagement...
Juste pour ça les Guérilla poubelle sont a voir au moins une fois pour vous faire votre idée sur la chose...

Après ça, les Burning installent leur matos, balance a la va vite, écorche un peu les GxP ("et bien nous, ce soir comme nous ne passons pas en boite de nuit, nous allons essayer de quand même bien jouer nos morceaux...").
Et commencent direct avec leur style propre et inimitable...
Sur les premiers morceaux je ne peux m'empêcher de penser que cela prend un coup de vieux après les Guérilla...
Le son de plus, est vraiment pourris en façade, on n'entend pas le chanteur, et les graves sont désagréables, alors que tout aller bien pour les groupes justes avant...
Mais cela reste les Burning, et sans fioritures, ils nous joueront un bon set, bien costaud, saupoudrée de quelque reggae dub dont ils ont le secret...
Les morceaux les plus connus seront joué, et quelques nouveaux aussi...
Ce qui est frappant, c'est le métier, les morceaux s'enchaînant à un rythme très rapide (quatre coup de baguette entre chaque morceaux et c'est tout...).
Depuis le temps en tout cas je suis très content d'enfin voir les B.H. et ils nous feront passer un très bon moment...

Un changement de scène un peu plus long, pour les Unco...
Et désolé, mais la nuit blanche passé à pécher, me retombe sur les épaules, et je n'ai la force d'écouter les unco que sur leur premier morceaux... Le son redevient bon, mais beaucoup trop fort, par rapport aux autres groupes...L'énergie est là en tout cas, et la salle montre bien que les unco joue a domicile...

Ce fut en tout cas une belle soirée, démontrant qu'il y a punk et punk, et que ce mouvement loin d'être mort, ce renouvelle toujours sans s'enfermer dans des dogme (ce qui serait un comble !).

 Critique écrite le 04 mai 2006 par Goa poubelle


Burning Heads : les dernières chroniques concerts

Burning Heads + Rebel Assholes + I.M.O.D.I.U.M + Wake The Dead en concert

Burning Heads + Rebel Assholes + I.M.O.D.I.U.M + Wake The Dead par vand
Café Julien - Marseille, le 08/04/2012
Je le dis de temps à autre, les absents ont souvent tort. Hier soir, cette remarque était à multiplier par dix. Pourtant moi-même, flingué par cette journée avec un vent de... La suite

(ma) Fête de la Musique : Burning Heads en concert

(ma) Fête de la Musique : Burning Heads par Mystic Punk Pinguin
Secret Place - Saint Jean de Vedas, le 20/06/2009
Bon, autant le dire d'entrée, je suis assez allergique à la Fête de la Musique, non pas que je suis un vieux réac d'un CIQ marseillais, mais des concerts je m'en bouffe 2 à 3 par... La suite

<i>Chavana Fest</i> : Lazybones +  The Real Mc Kenzies + First Part + Burning Heads en concert

Chavana Fest : Lazybones + The Real Mc Kenzies + First Part + Burning Heads par Mystic Punk Pinguin
Trolleybus - Marseille, le 29/01/2009
Deux jours de festival pour les activistes de Chavana, asso qui programment des concerts punk rock de qualité depuis quelques années. Deux soirs, 4 à 5 groupes par concerts, c'est... La suite

ISP + Burning Heads + UNCOMMONMENFROMMARS par Jérôme
Ninkasi Kao - Lyon, le 19/04/2006
Quelle soirée que ce mercredi 19 avril au Kao!! Tout était réuni pour que ce concert reste gravé dans les annales : le beau temps, des groupes qui déchirent, un bon son et de la bière... Tout commence par ISP (assez tôt, trop peut être ce qui explique leur prestation plutôt moyenne) un set court pour faire monter la pression, du punk du vrai,... La suite

Fis(ch)er : les dernières chroniques concerts

Pleymo + Eths + Fischer par dazuntski
Marseille, l'Espace Julien, le 04/12/2002
La soirée avait bien mal commencé. En effet, le passe-photo était prévu depuis une semaine, confirmé la veille et le jour même mais au moment de mon arrivée sur les lieux, il n'était plus question d'un passe. Ceux-ci (au nombre de 4) étaient réservés aux photographes professionnels sollicités par la production et il y a donc eu maldonne. Toujours... La suite

Guerilla Poubelle : les dernières chroniques concerts

Guerilla Poubelle + Lazybones (concert de soutien au Lollipop Music Store) en concert

Guerilla Poubelle + Lazybones (concert de soutien au Lollipop Music Store) par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 24/04/2011
Dimanche soir, veille de lundi de Pâques, après une semaine de diette de live, je me dirige vers le Poste à Galène pour la soirée de soutien au Lollipop Music Store (victime d'un... La suite

Guerilla Poubelle + Vulgaires Machins en concert

Guerilla Poubelle + Vulgaires Machins par Pirlouiiiit
Poste à Galène & Lollipop Music Store - Marseille, le 01/11/2007
J'espérais très sincèrement que quelqu'un allait faire une chronique de ce(s) (2) concert(s) où il y avait beaucoup de monde ; et un public plutôt jeune que je pensais être très... La suite

Guérillla Poubelle + The pookies + ISP par Peace'n'lov'
lyon 69002 le marché gare, le 17/03/2006
C'est The Pookies qui ont commencé à chauffer la salle, c'était pas trop mal bien qu'un peu lassant (pareil pour ISP quii nous a servi un hardcore des plus communs). 23 h: enfin ce pour quoi je suis venu : Guérillla Poubelle, qui se sont fait attendre ! Ils ont assuré ! Avec des blagues cool et les talents artistiques de Jokoko, ils ont... La suite

Guerilla Poubelle + Lazybones + Marx Mallows + Howling Mad par Zhou
La Machine à Coudre, Marseille, le 26/11/2005
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Quasiment un mois jour pour jour après leur passage au Korigan, les désormais plus que célèbre Guerilla Poubelle étaient de retour dans la région, leur troisième passage cette année déjà (ici et ici pour ceux que ça intéresse). Cette fois ça se passe dans la... La suite

Jas'Rod, Les Pennes Mirabeaux : les dernières chroniques concerts

South troopers Festival 2ème édition : Sortilege + the Wizards + Mythra + Praying Mantis + Midnight Force + Sign of Jackal + Stonewitch + Electric Shock en concert

South troopers Festival 2ème édition : Sortilege + the Wizards + Mythra + Praying Mantis + Midnight Force + Sign of Jackal + Stonewitch + Electric Shock par Gandalf
Jas Rod aux Pennes Mirabeau, le 21/09/2019
Pour cette deuxième édition, les organisateurs du South troopers Festival ont décidé d'investir le Jas Rod une journée, au lieu de deux l'an dernier, ce qui me semble une juste... La suite

Venin / Night Demon / Diamond Head (South Trooper Fest) en concert

Venin / Night Demon / Diamond Head (South Trooper Fest) par jorma
Jas Rod, Marseille, le 21/09/2018
The Kings of Metal come to town ! Un festival " Trve " à Marseille, qui l'eut cru ? Deux jours de retour vers le futur au Jas Rod. Veste à patch élimée ou flambant neuve,... La suite

Richie Kotzen en concert

Richie Kotzen par jorma
Jas Rod - Pennes Mirabeau, le 06/09/2017
Richie, t'es vraiment un enfoiré. Déjà le mec, il a 50 balais, il en parait 25. Il joue comme un dieu. Et il s'est tapé la meuf du batteur de Poison. Bon je la connais pas... La suite

Steve'N'Seagulls en concert

Steve'N'Seagulls par Zulone
Usine Istres, le 02/12/2016
C'est sous une voix off bien rock que les 5 compatriotes de Steve'N'Seagulls font leurs entrées sur la scène de l'usine. Accordéon, contrebasse et Banjo font bon ménage avec eux.... La suite