Accueil Chronique de concert Lewis Floyd Henry + Mamarosin + Two Gallants (Les Nuits de l'Alligator 2012)
Samedi 14 décembre 2019 : 10231 concerts, 25839 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Lewis Floyd Henry + Mamarosin + Two Gallants (Les Nuits de l'Alligator 2012)

Lewis Floyd Henry + Mamarosin + Two Gallants (Les Nuits de l'Alligator 2012) en concert

La Maroquinerie, Paris 20 février 2012

Critique écrite le par



Les trois groupes qui étaient ce soir à l'affiche de cette Nuit de l'Alligator ont tour à tour mis la schizophrénie, la désuétude et l'intensité à l'honneur.



Lewis Floyd Henry

Les hostilités commencent avec Lewis Floyd Henry, jeune homme à tout faire qui manie guitare, mini batterie et sono sur poussette de façon pas toujours ordonnée mais quoi qu'il arrive toujours surprenante et radicale. Si le début de son set évoquait le blues des rives du Mississippi et la musique des travailleurs des champs de coton, sa performance a progressivement mué vers une sorte de hip-hop hardcore, finissant même par une reprise d'un morceau du Wu Tang Clan des plus hallucinantes qui a quelque peu dérouté le public de la Maroquinerie.



Changeant sa voix pour aller de la plus profonde des basses à une sorte de cri rauque et bestial, le jeune homme se plaît à changer de personnages, au sein même de ses chansons, dialoguant avec lui même, invitant ses multiples personnalités à le rejoindre le temps d'un couplet ou d'un refrain. Il n'empêche, même cette dimension quelque peu inquiétante ne détourne pas l'attention que l'on porte à un musicien doué et inventif qui se suffit à lui même pour faire le bruit de huit hommes au moins (peut-être le nombre qu'ils sont dans sa tête ?). La fin de son set est peu applaudie mais quoi qu'il en soit, le public a assisté à une démonstration de force en termes d'autosuffisance et de plongée dans un pays lointain et toujours méconnu : l'Amérique du blues avec ses racines et ses héritiers.



Mama Rosin

Le trio suisse Mama Rosin prend ensuite le relais, dans un genre bien différent mais tout aussi surprenant. En effet, les trois compères jouent une musique aux limites du blues, de la pop légère et de la musette et s'amusent à jouer d'instruments relativement improbables tels l'accordéon, le banjo ou encore le triangle ! Les voix des deux jeunes chanteurs se répondent très bien et la section rythmique est impeccablement en place.



Même si le chant en français est un peut déroutant au début, il se laisse peu à peu apprivoiser pour finir par être totalement cohérent avec l'univers de ces garçons un brin décalés par rapport à leurs contemporains. On peut dire que, comme eux, leur musique frétille et pétille d'une joie de vivre assez rare dans la musique actuelle et que, rien que pour ça, elle nous fait passer un bon moment, léger, sans prise de tête ou interrogations métaphysiques. Et il n'y a pas à dire, c'est appréciable ! En bref, rien de révolutionnaire chez Mama Rosin si ce n'est une bouffée d'air frais dans la capitale qui permet de commencer la semaine de bonne humeur, avec de jolies harmonies vocales en tête.



Two Gallants

Le duo américain Two Gallants a la charge de clôturer la soirée et vu l'accueil qui leur est réservé, la tâche de convaincre l'assistance est gagnée d'avance. Les deux musiciens installent eux-mêmes leur matériel et après quelques instants de flottement, le dernier show de la soirée peut commencer. Le guitariste et le batteur jouent une musique aux frontières de la pop, du rock dur et de la folk et ce mélange se révèle être des plus convaincants. Les deux voix sont incroyables et profondes et se marient de manière à nous transporter vers d'autres horizons, où la mélancolie et la nostalgie règnent en maître sur les gens.



Tout en étant épurées, leurs chansons sont complexes et inspirées, et on se prend vite à repenser à de vieilles histoires, de vieilles amours, d'autres époques... Même si ces compositions sont parfois un peu déroutantes et difficiles à suivre, le concert est un moment agréable et intense, et à la sortie de l'hiver, c'est le genre de groupe que l'on a envie de voir : nostalgique mais aussi généreux et novateur. Le duo est très applaudi et semble plutôt heureux de se produire ce soir à Paris, ce qui n'enlève donc rien à notre impression qu'une oreille plus attentive mérite de leur être prêtée par la suite.

Photos du concert par Robert Gil. Retrouvez plus de photos sur son site www.photosconcerts.com/lewis-floyd-henry-paris-maroquinerie, www.photosconcerts.com/mama-rosin-paris-maroquinerie, www.photosconcerts.com/two-gallants-paris-maroquinerie...


Les Nuits de l'Alligator : les dernières chroniques concerts

The Schizophonics + Yak + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) en concert

The Schizophonics + Yak + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 20/02/2019
Encore une belle soirée proposée par le festival itinérant Les Nuits de l'Alligator ! Et, pour une fois, les vieux rockers prétentieux (et sourds) de la butte - le centre de... La suite

Yak + The Schizophonics + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) en concert

Yak + The Schizophonics + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) par Cédric Rizzo
La Maroquinerie, Paris, le 18/02/2019
Ce soir à la Maroquinerie, la scène risque d'être un poil trop petite pour accueillir l'alléchant plateau que nous sert l'Alligator pour la première nuit de ce festival... La suite

Altın Gün + Les Filles de Illighadad + Kepa (Festival Les Nuits de l'Alligator 2018) en concert

Altın Gün + Les Filles de Illighadad + Kepa (Festival Les Nuits de l'Alligator 2018) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2018
Tous les ans, la programmation exigeante du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator réjouit (sans oublier de surprendre) les amateurs de folk, blues, rock and roll, voire... La suite

Seratones + Fantastic Negrito (Les Nuits de l'Alligator 2017) en concert

Seratones + Fantastic Negrito (Les Nuits de l'Alligator 2017) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 18/02/2017
Très chaude Nuit de l'Alligator à la Coopé le samedi 18 février avec un duo de choc pour l'affiche : le bien nommé soul & blues man Fantastic Negrito suivi des furies rock and soul... La suite

Lewis Floyd Henry : les dernières chroniques concerts

Lewis Floyd Henry (Trans Musicales de Rennes 2011) en concert

Lewis Floyd Henry (Trans Musicales de Rennes 2011) par Pierre Andrieu
Le Liberté, Rennes, le 01/12/2011
Lewis Floyd Henry Soirée du 1er décembre 2011 aux Trans Musicales de Rennes... Juste après la prestation de Vinnie Who sur la grande scène du Liberté, on tire un grand... La suite

Lewis Floyd Henry + Vinnie Who + Group Rhoda + Michael Kiwanuka + Magnifico + Saidah Baba Talibah (Trans Musicales de Rennes 2011) en concert

Lewis Floyd Henry + Vinnie Who + Group Rhoda + Michael Kiwanuka + Magnifico + Saidah Baba Talibah (Trans Musicales de Rennes 2011) par Pierre Andrieu
Salle de la Cité et Liberté, Rennes, le 01/12/2011
Après le très beau lancement des Trans Musicales 2011 avec la création Kütu Folk Records à l'Aire Libre, place à la première journée officielle du précieux festival... La suite

Mama Rosin : les dernières chroniques concerts

Paléo Festival 2013 : Neil Young & Crazy Horse + Alt-J + Mermonte + Phoenix + Lou Doillon + Palma Violets + Heymoonshaker + Sophie Hunger + The Lonesome Southern Comfort Company + Mama Rosin + Les clandestines  en concert

Paléo Festival 2013 : Neil Young & Crazy Horse + Alt-J + Mermonte + Phoenix + Lou Doillon + Palma Violets + Heymoonshaker + Sophie Hunger + The Lonesome Southern Comfort Company + Mama Rosin + Les clandestines par Lionel Degiovanni
Paléo festival - Nyon (Suisse), le 23/07/2013
Pour démarrer cette chronique du 38ième Paléo Festival de Nyon, évoquons tout d'abord quelques chiffres... Paléo a vu sa première session en 1976 et depuis, Paléo a accueilli 5... La suite

Moriarty meets Mama Rosin en concert

Moriarty meets Mama Rosin par Philippe
La Flèche d'Or, Paris, le 10/04/2013
Nouvelle virée à caractère professionnel à Paris, et nouveau prétexte à découvrir une salle de concert : notre petit jeu dure depuis plusieurs années maintenant et il nous amuse... La suite

Two Gallants : les dernières chroniques concerts

Daft Punk + The Strokes + Two Gallants + Arctic Monkeys + Dionysos & Synfonietta + Anaïs + Malajube (Les Eurockéennes de Belfort 2006) en concert

Daft Punk + The Strokes + Two Gallants + Arctic Monkeys + Dionysos & Synfonietta + Anaïs + Malajube (Les Eurockéennes de Belfort 2006) par Pierre Andrieu
Presqu'île de Malsaucy, Belfort, le 30/06/2006
Excellent cru 2006 pour les Eurockéennes de Belfort : les trois jours passés sur la presqu'île de Malsaucy ont permis de papillonner entre les énormes têtes d'affiches (en... La suite

Two Gallants + Blitzen Trapper par Grady Tripp
Le Kléo, Toulouse, le 28/11/2007
Comme d'hab, à tout les concerts l'ouverture des portes est aléatoire, donc malgré une annonce à 20h30, on se trouve comme des cons à attendre dans le froid. Une fois à l'intérieur la salle est sympa mais sans plus (je n'étais jamais venu au Kléo). La musique d'ambiance ne permet pas de juger la qualité du système de son, car il ne diffuse... La suite

La Maroquinerie, Paris : les dernières chroniques concerts

New Model Army en concert

New Model Army par lol
La Maroquinerie, Paris, le 09/10/2019
Comme tous les ans, Justin Sullivan et son groupe New Model Army viennent rendre visite aux Parisiens. Cette année, c'est à la Maroquinerie que le public fervent d'habitués qui... La suite

Zebrahead en concert

Zebrahead par Lebonair
La Maroquinerie, Paris , le 24/09/2019
Les Américains de Zebrahead étaient de passage à Paris à la Maroquinerie, dans le 20ème, pour leur unique date en France le mardi 24 septembre. En pleine tournée européenne,... La suite

J Mascis en concert

J Mascis par Samuel C
La Maroquinerie - Paris, le 06/07/2019
Il a souvent été décrit comme une personne oisive voire adepte du "jemenfoutisme". Avec son air d'éternel slacker... de 55 balais, sa casquette de base-ball et son t-shirt informe,... La suite

Jon Spencer And The HITmakers en concert

Jon Spencer And The HITmakers par Samuel C
La Maroquinerie - Paris, le 17/05/2019
Retrouver Jon Spencer à la Maroquinerie, en pleine forme, cela ravive forcément des souvenirs. C'est en effet une histoire qui dure depuis près de 25 ans : sur cassette, vinyle et... La suite