Accueil Chronique de concert Nine Inch Nails (Festival Rock En Seine 2013)
Samedi 18 janvier 2020 : 11450 concerts, 25884 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Nine Inch Nails (Festival Rock En Seine 2013)

Nine Inch Nails (Festival Rock En Seine 2013) en concert

Domaine National de Saint-Cloud, près de Paris 24 Août 2013

Critique écrite le par



Mardi 28 Juillet 2009, nous étions au concert de Nine Inch Nails aux Arènes de Nîmes. Nous pensions bien ce jour-là, il y a 4 ans, que nous ne reverrions plus Trent Reznor et sa bande sur scène. Ce besoin de pause ressemblait plus à une envie d'arrêter, enfin, surtout une envie de recharger les batteries. Auparavant hanté par ces démons, drogué, alcoolisé, torturé, maigrelet, Reznor a sorti pendant cette période-là, une trilogie magique plus un double album, Fragile, de toute beauté. Aujourd'hui, depuis quelques années, Trent a chassé ces démons. Avant dangereux et dérangé, il est désormais apaisé, marié et la musculation a transformé son corps en celui d'un athlète puissant et physique. Il a 48 ans maintenant. Certaines choses ont changé, évolué mais une bête de scène reste une bête de scène.



Il est 20h30 ce 24 Août 2013, la pression est montée d'un cran au Domaine de Saint-Cloud pour le Festival Rock en Seine. On est très bien placé. Un mur de fans s'est installé dans les premiers rangs. On ne peut plus bouger mais à dix mètres de la scène, on est super bien. Isa et Arnaud, vos chroniqueurs concertandco du sud de la France, sont collés au premier rang et j'aime ça. Je vois donc qu'il y a encore plus motivés que nous, hein les amis. C'est totalement tripant et l'excitation, l'enthousiasme, l'envie est très forte. Le volcan est près d'exploser et ça tombe bien, nous aussi. Rien que cela, c'est déjà en soi un grand moment à vivre.

Sinon, une question avant l'explosion. Est-il normal de faire passer Nine Inch Nails avant Phoenix sur la grande Scène ? NIN a 25 ans de carrière et Phoenix, c'est qui ? Je suis un peu dur avec les frenchys mais quand même, j'en pense pas moins. On s'est fait la réflexion avec les Sudistes d'autant plus que cette nouvelle tournée est programmée pour jouer de nuit avec ces murs de lights et tous ces effets lumières prévus pour chacune des dates. Heureusement, il fait nuit plus tôt en cette fin Août et le ciel est bas en ce samedi soir. On s'en sortira donc pas trop mal avec cet horaire calé à 20h45, à défaut d'avoir eu le créneau de 23 heures. Eric Avery, Josh Eustis, Alexandro Cortini ainsi que le jeune et fabuleux musicien de 25 ans, batteur d'exception Ilan Rubin sont de la partie. Trent Reznor arrive à son tour et c'est de la pure folie. On devient dingue. Ils démarrent évidemment pied au plancher avec Somewhat Damaged qui ouvre les hostilités. C'est fort et on est directement assommé de plaisir. C'est jouissiiiiiiiiiiiiif.



La musique de Trent Reznor, c'est comme de la pop, de l'électro qui s'invite dans une musique rock et surtout industriel, c'est mortel. Les musiciens donnent tout ce qu'ils ont. Ilan Rubin, qui faisait déjà partie de la tournée précédente, est un batteur incroyable, son jeu est impressionnant. Je vous propose d'ailleurs de découvrir le groupe de ce multi-instrumentiste ultra doué de 25 ans, The New Regime. Il tape sa batterie tel un John Bonham ou un Mike Bordin (il sait joué de tous les instruments) et on le retrouve parfois aux claviers. On entend pour notre plus grand plaisir, des classiques du groupe à la pelle et viendra assez tard un inédit Find My Way du nouvel album Hesitation Marks qui vient de sortir ce 3 septembre 2013. Rock en Seine est en feu, ça brûle de partout. C'est unique de voir un tel show avec tout ce visuel dans le cadre d'un festival. C'est vraiment à souligner.

La nuit tombe et on en redemande. Le temps passe trop vite. Trent Reznor est en forme et il a l'air visiblement heureux d'être là. Normal, le public a pété un câble, ça pogote et les slams vont bon train. Les kangourous sont de sortie et j'en fais partie. Notamment sur un titre propice à perdre son pantalon, le fameux The Hand That Feeds qui nous fait danser à ne plus en pouvoir. Les sourires sont grands, les cris énormes, le public prend son pied. Pour finir, la logistique est impressionnante sur scène. Les panneaux lumineux se déplacent en fonction des chansons et je tire mon chapeau aux techniciens d'arriver à coordonner tout ceci. La machine est vraiment impressionnante.



Le bémol, c'est que l'on ne va pas s'enflammer longtemps. Nine Inch Nails passe avant Phoenix et le timing est donc serré ce soir, c'est regrettable. L'organisation du festival devrait ou aurait dû lancer les concerts plus tôt ce samedi afin de donner plus de temps à certains surtout pour des événements tel que le retour sur scène de Nine Inch Nails. 1h15 de concert, c'est court pour un retour. On aurait bien mérité 20 minutes de plus. C'est la fausse note du festival ce jour car pour le reste, c'était parfait. Ils nous quittent avant 22 heures et quelques secondes plus tard, Trent Reznor revient l'instant d'une chanson, d'un hymne... Hurt, évidemment. Pas un bruit dans le public, un moment intense, profond et magique s'installe dans l'espace et qui deviendra inoubliable. J'en ai des frissons.

On attend de le voir, de les revoir bientôt dans le cadre d'un vrai concert, plus longtemps. Ah, j'allais oublier, Phoenix est passé après mais nous étions déjà parti, après la tempête... le concert de NIN dans la tête...

Rendez-vous l'année prochaine pour cet événement incontournable qu'est Rock en Seine, faites vos voeux !


ps: Fred vous racontera la journée de clôture

set list :

Somewhat Damaged
The Beginning of the End
Terrible Lie
1,000,000
March of the Pigs
Piggy
Closer
Gave Up
Help Me I Am in Hell
Me, I'm Not
Find My Way
The Way Out Is Through
Wish
Only
The Hand That Feeds
Head Like a Hole

Encore:

Hurt



A découvrir : thenewregime.com


Photos : Sylvere H.

Rock en Seine : les dernières chroniques concerts

Foals (Festival Rock en Seine 2019) en concert

Foals (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Une heure de show à haute teneur en tubes pour l'imparable passage de Foals à Rock en Seine fin août... Remontés à bloc et visiblement ravis de jouer une nouvelle fois à Paris,... La suite

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Dimanche 25 août en plein après-midi dans le caniculaire été parisien, le groupe irlandais The Murder Capital retourne tout sur son passage au festival Rock en Seine... Sous le... La suite

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite

Nine Inch Nails NIN : les dernières chroniques concerts

Prophets Of Rage - Nine Inch Nails - FFF  (Les Eurockéennes de Belfort 2018) en concert

Prophets Of Rage - Nine Inch Nails - FFF (Les Eurockéennes de Belfort 2018) par Lebonair
Presqu'ïle du Malsaucy - Belfort, le 06/07/2018
La 30ème édition des Eurockéennes de Belfort s'est clôturée nous concernant le dimanche peu avant minuit par la magnifique et chaleureuse prestation du vieux bluesman... La suite

Prophets Of Rage, Nine Inch Nails, Beth Ditto... (Les Eurockéennes de Belfort 2018) en concert

Prophets Of Rage, Nine Inch Nails, Beth Ditto... (Les Eurockéennes de Belfort 2018) par Samuel C
Presqu'ïle du Malsaucy - Belfort, le 06/07/2018
Les Eurockéennes célébraient leur 30ème édition du 5 au 8 juillet derniers. Un événement incontournable en France où s'est produite la très grande majorité des artistes en... La suite

(mes) Eurockéennes 2018, 1/2 : Michelle David, Insecure Men, Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails, FFF en concert

(mes) Eurockéennes 2018, 1/2 : Michelle David, Insecure Men, Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails, FFF par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 06/07/2018
"30 Years of Peace & Music !"... Les Eurockéennes de Belfort fêtent cette année leurs 30 ans et sont donc désormais plus âgées qu'une bonne moitié de leurs festivaliers !... La suite

Nine Inch Nails en concert

Nine Inch Nails par Arnaud D
Zénith - Paris, le 29/05/2014
Nine Inch Nails était au Zénith de Paris ce 29 mai 2014 et c'est peu dire que ce concert, pour ne pas dire cet événement, était attendu ! Une soirée qui affichait complet... La suite

Domaine National de Saint-Cloud, près de Paris : les dernières chroniques concerts

Foals (Festival Rock en Seine 2019) en concert

Foals (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Une heure de show à haute teneur en tubes pour l'imparable passage de Foals à Rock en Seine fin août... Remontés à bloc et visiblement ravis de jouer une nouvelle fois à Paris,... La suite

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Dimanche 25 août en plein après-midi dans le caniculaire été parisien, le groupe irlandais The Murder Capital retourne tout sur son passage au festival Rock en Seine... Sous le... La suite

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite