Accueil Chronique de concert Thee Oh Sees + The Wendy Darlings
Vendredi 22 septembre 2017 : 14283 concerts, 24615 chroniques de concert, 5171 critiques d'album.

Chronique de Concert

Thee Oh Sees + The Wendy Darlings

Thee Oh Sees + The Wendy Darlings en concert

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 10 mai 2017

Critique écrite le 11 mai 2017 par Pierre Andrieu



Monumental concert garage psyché de Thee Oh Sees dans le club de la Coopé, juste après une bonne introduction indie pop de The Wendy Darlings... Pour leur toute première fois à Clermont-Ferrand (enfin!), le très remonté John Dwyer et ses sbires en forme olympique ont tout défoncé sur leur passage, à la grande joie d'un public de fans bien chauds du slip.



The Wendy Darlings

En ouverture, la salle est mise en condition comme il faut par les Wendy Darlings, visiblement ravis d'être là et de propager la bonne parole power pop indé en direction d'une assistance nombreuse et curieuse... Le style des régionaux de l'étape (qui jouent régulièrement en Angleterre.. ) est à rapprocher des cultissimes et géniaux Vaselines, ce qui permet de prendre une belle volée de pop songs musclées - mais pas trop -, concises et foutraques. Well done ! (Oui, l'auteur de cet article est totalement bilingue.) A signaler, la récente sortie d'un vinyle des Wendy Darlings, Enormous Pop 2008 -2011, tout est dans le titre...



Thee Oh Sees

En général pour voir les déjà cultes Thee Oh Sees en concert, on roule entre 4 et 6 heures (Levitation 2016, TINALS 2015, La Route du Rock 2014, Binic 2013) ou on prend un train basse vitesse pendant 3 heures 30 (Villette Sonique 2015, Rock en Seine 2014, Villette Sonique 2010), mais ce soir on joue à domicile dans notre salle préférée, le club de la Coopérative de mai, idéal pour ce genre de show bien rock 'n roll... " Check, check ! " Après avoir monté son matos lui-même et exécuté vite fait bien fait une balance sur scène, le combo composé de John Dwyer (guitare, chant, synthés, crachats, machonnage de médiator, léchage de gratte, avalage de micro), Tim Hellman (basse), Dan Rincon (batterie) et Paul Quattrone (deuxième titulaire derrière les fûts) se lance dans un set d'une heure trente vraiment à couper le souffle. De la bombe bébé, tout simplement !



Boosté par un son thermonucléaire et un aréopage de fans au septième ciel, Dwyer fait feu de tout bois de la première à la dernière seconde où il est sur scène. Il se démène comme un beau diable en bermuda t-shirt rayé, mitraillant les amateurs réunis pour lui faire fête avec des titres tour à tour rock 'n roll garage, psychédéliques, kraut rock ou pop. C'est à la fois ultra violent et très ouvert sur des territoires trippants (passages aux synthés, ou à la guitare en son clair presque jazz), le tout étant exécuté avec une redoutable précision et une envie assez manifeste de faire péter les plombs aux 300 personnes présentes ! Mission accomplie : pas mal de fois, on se retrouve sur un tapis volant kraut rock grâce aux deux batteries pneumatiques et à la basse démoniaque. Et à chaque fois, on prend une énorme baffe punk juste derrière, impossible donc de s'ennuyer un quart de demi seconde ou de bloquer béatement quand la machine de guerre (pacifique) de Thee Oh Sees est en marche, comme dirait notre nouveau président...



Qui d'autre que ce groupe hallucinant de classe peut dégainer autant de tubes en un seul petit live ? Qui ? On ne voit pas ! Car là on est au bord de l'overdose fatale au niveau " hits qui tuent " avec le ratatinant I Come From the Mountain (quand, après la rythmique punk le mec John se met à enchaîner avec le riff, c'est orgasmique !), le sauvagement satanique Toe Cutter / Thumb Buster, le garage surf de Tidal Wave (qui nous replonge un instant dans la magistrale série Breaking Bad, rappelant la scène ultra violente qu'il illustrait à la perfection), le floydien (cette intro!) mais pas que Sticky Hulks, le récent et imparable Plastic Plant , ou encore le méchamment psychédélique Web. On pourrait continuer encore longtemps mais ça ne servirait pas à grand chose, non ? Cette soirée de malade se termine sur le long et barré Contraption/Soul Desert, sorte de synthèse de tout ce que fait de mieux Thee Oh Sees... Allez voir (ou revoir) en live ce groupe du feu de Dieu lors de son énorme tournée française 2017, c'est un ordre !





Photos : Yann Cabello (album complet ici) www.yanncabello.com, www.facebook.com/yann.cabello.7, twitter.com/YannCabello, instagram.com/yanncabello...






The Wendy Darlings : les dernières chroniques concerts

Concert pour la sortie du livre de Patrick Foulhoux Une histoire du Rock à Clermont-Ferrand/50 ans de bruits défendus à Bib-City en concert

Concert pour la sortie du livre de Patrick Foulhoux Une histoire du Rock à Clermont-Ferrand/50 ans de bruits défendus à Bib-City par Jacques Moiroud
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 22/11/2013
Coopérative de mémoire Vendredi 22 novembre, on fêtait à la Coopérative de Mai (Clermont-Ferrand)la sortie du livre de Patrick Foulhoux sur le Rock à Clermont*, s'en... La suite

La Position du Tireur Couché + The Lovely Eggs + Doggy + The Wendy Darlings  en concert

La Position du Tireur Couché + The Lovely Eggs + Doggy + The Wendy Darlings par Pierre Andrieu
Centre Camille Claudel, Clermont-Ferrand, le 30/01/2010
Sympathique et réconfortante "Pop Night" au Centre Camille Claudel à Clermont-Ferrand avec La Position du Tireur Couché, The Lovely Eggs, Doggy et The Wendy Darlings... Cette... La suite

The Wendy Darlings + Niandra Lades en concert

The Wendy Darlings + Niandra Lades par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 12/05/2009
Soirée FAC de fort bon aloi à la Coopé, avec deux bons groupes émergents (la pop/folk/post rock de Niandra Lades et la power indie pop des Wendy Darlings), une ambiance bon enfant... La suite

The Wendy Darlings en concert

The Wendy Darlings par Pierre Andrieu
Centre Camille Claudel , Clermont-Ferrand, le 31/01/2009
La Power pop n'a vraiment pas dit son dernier mot si l'on en juge par la qualité du set du groupe clermontois The Wendy Darlings au Centre Camille Claudel à Clermont City... La suite

Thee Oh Sees : les dernières chroniques concerts

PJ Harvey, Thee Oh Sees, Foxygen, Idles, Car Seat Headrest, Froth (La Route du Rock Collection Eté 2017) en concert

PJ Harvey, Thee Oh Sees, Foxygen, Idles, Car Seat Headrest, Froth (La Route du Rock Collection Eté 2017) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 18/08/2017
Après une très bonne mise en en bouche la veille avec les excitants sets d'Andy Shauf et Allah-Las à la Nouvelle Vague de Saint-Malo pour la soirée d'ouverture de La Route du... La suite

Thee Oh Sees (This Is Not A Love Song Festival 2017) en concert

Thee Oh Sees (This Is Not A Love Song Festival 2017) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 10/06/2017
C'est devenu une très bonne habitude, lors d'un festival comme This Is Not A Love Song offrant une programmation énormissime et foisonnante (rien que pour la journée du 10... La suite

Thee Oh Sees en concert

Thee Oh Sees par Coline Magaud
Le Trabendo, Paris, le 14/05/2017
John Dwyer fait partie de ces musiciens qui sortent album sur album, fidèles à eux-mêmes et toujours sur la route pour défendre lesdites galettes. Huit mois jour pour jour... La suite

Thee Oh Sees, Dead Meadow, Liminanas, Yak, Alex Maas, Follakzoid, Rats On Rafts, Marietta, Golden Dawn Arkestra, Sonic Boom, Silver Apples, La Femme, Bantam Lyons, The Underground Youth, Zombie Zombie, Sheraf, La Hell Gang, Yeti Lane  (Festival Levitation France 2016) en concert

Thee Oh Sees, Dead Meadow, Liminanas, Yak, Alex Maas, Follakzoid, Rats On Rafts, Marietta, Golden Dawn Arkestra, Sonic Boom, Silver Apples, La Femme, Bantam Lyons, The Underground Youth, Zombie Zombie, Sheraf, La Hell Gang, Yeti Lane (Festival Levitation France 2016) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 17/09/2016
Impeccable quatrième édition pour Levitation France, les 16 et 17 septembre à Angers, au Quai, une nouvelle salle très classe et beaucoup plus grande que le Chabada où avaient... La suite

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Agnes Obel (Festival Europavox 2017) en concert

Agnes Obel (Festival Europavox 2017) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 30/06/2017
Concert magique d'Agnes Obel dans la grande salle de La Coopé à Clermont-Ferrand à l'occasion du festival Europavox. Avec au programme : tubes aux saveurs romantiques, voix... La suite

Shame + Frustration + The Noise Figures (Festival Europavox 2017) en concert

Shame + Frustration + The Noise Figures (Festival Europavox 2017) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 01/07/2017
Excellente soirée dans le club de La Coopé à Clermont-Fd dans le cadre du festival Europavox, avec par ordre de passage le sympathique grunge 'n roll des Grecs de The Noise... La suite

Condor Live avec Bertrand Cantat, Marc Sens et Manusound, une lecture musicale basée sur un texte de Caryl Férey  en concert

Condor Live avec Bertrand Cantat, Marc Sens et Manusound, une lecture musicale basée sur un texte de Caryl Férey par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/06/2017
Très beau moment passé en compagnie de Bertrand Cantat, Marc Sens et Manusound à l'occasion de la lecture/concert organisée à La Coopé pour présenter le projet Condor Live, une... La suite

Shellac + Décibelles en concert

Shellac + Décibelles par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 31/05/2017
Rhaaaaaaaaa, le groupe de Steve Albini, Shellac, à La Coopé ! Le saint Graal du noise rock à domicile, un an à peine après la monumentale gifle au This is Not A Love Song... La suite