Accueil Chronique de concert Thee Oh Sees + The Gories + Ausmuteants + Kevin Morby (Villette Sonique 2015)
Vendredi 3 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Thee Oh Sees + The Gories + Ausmuteants + Kevin Morby (Villette Sonique 2015)

Thee Oh Sees + The Gories + Ausmuteants + Kevin Morby (Villette Sonique 2015) en concert

Grande Halle de La Villette, Paris 22 mai 2015

Critique écrite le par




Affiche de rêve au festival Villette Sonique, qui a permis à Kevin Morby, Ausmuteants, The Gories et Thee Oh Sees de se succéder sur la scène de la Grande Halle pour la plus grande joie d'un public littéralement aux anges...





Kevin Morby

Tout débute calmement vers 19 heures 30 (alors que c'était annoncé à 19 heures pétantes, on a donc perdu une demi-heure de soleil dans l'herbe... ) avec le songwriter américain de folk rock Kevin Morby, qui s'attache à présenter ses œuvres avec classe et un soupçon de timidité en compagnie de ses deux acolytes, à la batterie et à la guitare électrique, puis à la basse. L'ex membre du groupe Woods se " contente " de chanter à la Dylan et de " grattouiller " sa guitare folk ou sa six cordes électrique. Ce n'est pas forcément le lieu, immense, et l'horaire idéal pour apprécier sa musique, assez intimiste, surtout les très beaux morceaux interprétés au début, très dépouillés et très folk, mais le mec arrive à tirer son épingle du jeu grâce à la qualité de ses morceaux (cf son tube All Of My Life) et à une montée en puissance plus électrique et rock 'n roll à partir du milieu de son set. A revoir très vite ! Au festival This Is Not A Love Song par exemple...





Ausmuteants

Super découverte que cette joyeuse bande de tarés venus des antipodes nommée Ausmuteants ! Ces gens-là sont d'authentiques punk sauvageons puisqu'ils écrivent des chansons sur le fait de baiser dans les fesses des officiers de police. Et ce sur fond de guitares sursaturées, de hurlements hystériques, de rythmiques en folie et de synthés cheapos. Jamais à cours de conneries à raconter en français pour présenter les morceaux, ces Australiens d'une saine puérilité emportent l'adhésion grâce à leur énergie démente, leur envie de foutre le bordel total et leur rafraîchissante attitude de punks hirsutes évoluant à des années lumière des groupes super calés et trop bien en place. Chez Ausmuteants, on dégueule les morceaux à la va comme je te pousse, avec une jubilatoire envie de tout casser en live, tout le monde ou presque se passe le micro, le mec aux synthés choisit également de dégainer une guitare ou de gesticuler comme un taré avant de finir les pieds en l'air, tout en vociférant... Vous voyez le genre. Ah, oui, on allait oublier l'essentiel : s'ils sont débraillés comme il faut, les morceaux sont surtout hyper efficaces et plutôt bien troussés ! Idéal pour se prendre une bonne claque en live ces Ausmuteants donc.





The Gories

Grosse joie d'assister à un show des mythiques Gories de Mick Collins & Co ! Originaire de Détroit, Michigan, le légendaire guitariste et chanteur des inestimables Dirtbombs (entre autres... ), qui nous avait enchanté les deux fois où on avait eu la chance de le croiser en live, est ici accompagné des fidèles Dan Kroha, à la guitare ultra basique, et par l'admirablement primaire batteuse Peggy O' Neill.



Et c'est un authentique bonheur de prendre ça entre les oreilles en concert ! Cette sorte de rock garage ultra minimaliste mâtiné de rhythm & blues sauvage et de rock 'n roll incontrôlable est idéal pour donner des envies de boogie woogie sans avoir fait ses prières du soir. Voir Mister Collins chanter comme un damné de la Terre et utiliser sa guitare comme si c'était une prolongation de son pénis en conséquente érection est foutrement excitant... Et quand on le fait remarquer - de manière fort à propos, cela va sans dire... - à la jeune fille brune sexy qui nous accompagne au concert, elle nous rétorque un fort gratiné " Oui, et il fait couiner sa guitare comme une gonzesse au pieu ! " C'est effectivement ça, bravo mademoiselle.



Pas la peine d'en écrire des tartines, les Gories sont l'essence du rock 'n roll, et leur musique est un puissant remède contre la morosité, l'apathie ou la baisse du désir. Il suffit d'écouter les tubes cryptiques du combo, comme Thunderbird ESQ ou Nitroglycerine (jouée en guise de feu d'artifice final) pour se sentir traversé par une méchante décharge de joie ! Comme si on écoutait une synthèse magique entre les Stooges, les Sonics, les Kingsmen et les Cramps en baisant frénétiquement... Voilà voilà.






Thee Oh Sees

Et la soirée se termine avec un concert magistral des Thee Oh Sees de (saint) John Dwyer, en version quatuor avec deux batteurs (!) et un bassiste, une authentique tuerie sonique 'n roll saluée par un public de feu... Un peu trop même, les pète couilles notoires se succédant trop sur scène pour montrer leurs têtes de cons et se prendre en photo au lieu de slammer vite fait bien fait et de retourner dans le pogo sans faire les beaux, gêner les musiciens et leur vue depuis le public (une grande partie de l'intérêt d'un concert, quand même... ). C'est là qu'on comprend mieux le guitariste de Jesus Lizard, qu'on avait trouvé rabat joie à l'époque, qui boutait hors de scène les slammeurs/squatteurs gênants à grands coups de pieds au cul. Devant la déferlante de kids pas toujours respectueux, John Dwyer reste, lui, " imperturbable ", à sa manière : il se jette partout comme une furie et saccage sa guitare avec une bestialité qui fait plaisir à voir. Boosté par les deux batteries et l'excellent bassiste, le gars en short/marcel et coiffure de playmobil peut monter l'étendue de ses multiples talents au chant et à la gratte, voire aux synthés. Les instants de violence garage, de vol plané psyché et de beauté pop se succèdent donc dans un renversant maelström de nature à rendre complètement fou n'importe quel être humain non fan de R&B de merde.



Les tubes déjà cultes (I Come From the Mountain, Toe Cutter - Thumb Buster etc) de Thee Oh Sees sont joués à la grande joie des fans, tout comme les nouveaux titres issus de l'excellent nouvel album du combo californien, Mutilator Defeated At Last. Là, on pense en particulier à l'imparable Web et au génialement psyché Sticky Hulks, avec son intro à l'orgue, son rythme lancinant et ses couloirs de distorsion noise " échoïfiés "... Merci aux dieux du rock 'n roll pour ce concert jouissif de Thee Oh Sees ! Et merci au précieux festival Villette Sonique, qui nous avait déjà permis de voir le groupe dans des conditions parfaites en 2010.





Photos : Thomas Girard dean-wants-sally.tumblr.com/ (Kevin Morby, The Gories, Thee Oh Sees en noir et blanc), Philippe Lévy (Ausmuteants, Thee Oh Sees - les 2 en couleurs).

Villette Sonique : les dernières chroniques concerts

Stereolab + Jonathan Bree + Anemone (Festival Villette Sonique 2019) en concert

Stereolab + Jonathan Bree + Anemone (Festival Villette Sonique 2019) par Phil2guy
Grande Halle de La Villette, Paris, le 09/06/2019
Il y a ce soir une forte affluence pour cette dernière soirée du festival de la Villette Sonique. Stereolab, qui s'est reformé pour une série de concert depuis le début de l'année,... La suite

The Black Angels + Chocolat + Morgan Delt (Villette Sonique 2015) en concert

The Black Angels + Chocolat + Morgan Delt (Villette Sonique 2015) par Pierre Andrieu
Grande Halle de La Villette, Paris, le 25/05/2015
Avec en premières parties de choix, le psychédélisme floydien de Morgan Delt - idéal pour tripper en début de soirée avant le grand départ vers les cieux - et les... La suite

Battles (Villette Sonique 2015) en concert

Battles (Villette Sonique 2015) par Pierre Andrieu
Grande Halle de La Villette, Paris, le 23/05/2015
Concert bien puissant des revenants de Battles à Villette Sonique, avec un show best-of + inédits à la Grande Halle annonçant un retour plus ou moins imminent...... La suite

Mudhoney (Festival Villette Sonique 2012) en concert

Mudhoney (Festival Villette Sonique 2012) par Pierre Andrieu
Parc de la Villette, Paris, le 27/05/2012
Mudhoney, une légende - vivante ! - du grunge, en plein air sous le chaud soleil parisien, devant un public de fans et gratuitement en plus, grâce au festival Villette... La suite

Ausmuteants : les dernières chroniques concerts

Ausmuteants en concert

Ausmuteants par Pierre Andrieu
101 Club, Clermont-Ferrand, le 18/07/2016
Une bonne claque ce live des Australiens de Ausmuteants au 101 Club, à Clermont-Fd, le 18 juillet ! Malgré la vague de chaleur, les vacances, le fait que ce soit lundi, cette... La suite

Kevin Morby : les dernières chroniques concerts

Kevin Morby en concert

Kevin Morby par Coline Magaud
Le Cabaret Sauvage, Paris, le 20/06/2019
Kevin Morby ou La Beauté. Le jeune trentenaire américain à la tête d'angelot des grandes peintures classiques est probablement un des prodiges de notre époque. Déjà auteur... La suite

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch  (Rock en Seine 2016) en concert

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch (Rock en Seine 2016) par Stéphane Pinguet
Domaine de Saint-Cloud, le 28/08/2016
ROCK EN SEINE 2016, UNE ÉDITION CANICULAIRE ! Si cette quatorzième édition du festival parisien Rock en Seine affichait à première vue une programmation pas très excitante,... La suite

Godspeed You! Black Emperor + Jackson Scott + Woods + Efterklang + Allah-Las (La Route du Rock collection été 2013) en concert

Godspeed You! Black Emperor + Jackson Scott + Woods + Efterklang + Allah-Las (La Route du Rock collection été 2013) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, Saint-Malo, le 16/08/2013
Après une très bonne entrée en matière avec la soirée du Jeudi 15 août 2013 (formidable Nick Cave & The Bad Seeds... ), la Route du Rock se poursuit le lendemain avec la... La suite

Oh Sees : les dernières chroniques concerts

Thee Oh Sees - The Soft Moon - Deap Vally - Fidlar - Carpenter Brut (Pointu Festival 2018) en concert

Thee Oh Sees - The Soft Moon - Deap Vally - Fidlar - Carpenter Brut (Pointu Festival 2018) par Phil2guy
Presqu'île du Gaou- Six-Fours-les-plages, le 07/07/2018
Le Pointu Festival est en train de devenir un de ces festivals d'été réellement incontournables qui contraste avec les grosses machines habituelles aux programmations... La suite

Interview de John Dwyer (des groupes OCS, Oh Sees et Thee Oh Sees) pour la sortie de l'abum <i>Memory Of A Cut Off Head</i> en concert

Interview de John Dwyer (des groupes OCS, Oh Sees et Thee Oh Sees) pour la sortie de l'abum Memory Of A Cut Off Head par Pierre Andrieu
Los Angeles, le 13/01/2018
Cela fait pas mal de temps qu'on voulait faire une interview de John Dwyer, le leader de Thee Oh Sees, Oh Sees, OCS, Damaged Bug et Coachwhips (entre autres), mais malgré nos... La suite

PJ Harvey, Thee Oh Sees, Foxygen, Idles, Car Seat Headrest, Froth (La Route du Rock Collection Eté 2017) en concert

PJ Harvey, Thee Oh Sees, Foxygen, Idles, Car Seat Headrest, Froth (La Route du Rock Collection Eté 2017) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 18/08/2017
Après une très bonne mise en en bouche la veille avec les excitants sets d'Andy Shauf et Allah-Las à la Nouvelle Vague de Saint-Malo pour la soirée d'ouverture de La Route du... La suite

Grande Halle de La Villette, Paris : les dernières chroniques concerts

Stereolab + Jonathan Bree + Anemone (Festival Villette Sonique 2019) en concert

Stereolab + Jonathan Bree + Anemone (Festival Villette Sonique 2019) par Phil2guy
Grande Halle de La Villette, Paris, le 09/06/2019
Il y a ce soir une forte affluence pour cette dernière soirée du festival de la Villette Sonique. Stereolab, qui s'est reformé pour une série de concert depuis le début de l'année,... La suite

The National (Pitchfork Music Festival Paris 2017) en concert

The National (Pitchfork Music Festival Paris 2017) par Pierre Andrieu
Grande Halle de La Villette, Paris , le 02/11/2017
Très belle première soirée au Pitchfork Music Festival Paris le jeudi 2 novembre avec des shows marquants des invités de The National (Moses Sumney, This Is The Kit, Chassol,... La suite

Tribute to Fela Kuti featuring Seun Kuti, Egypt80, Tony Allen et Talib Kweli (Jazz à La Villette 2016) en concert

Tribute to Fela Kuti featuring Seun Kuti, Egypt80, Tony Allen et Talib Kweli (Jazz à La Villette 2016) par lol
Grande Halle de la Villette, Paris, le 08/09/2016
La grande halle de la Villette accueillait en quelque sorte l'aristocratie de l'Afrobeat afin de rendre hommage au monarque fondateur légendaire de ce courant musical : Fela... La suite

Pitchfork Music Festival Paris 2014 : Mogwai, Belle and Sebastian, Jose Gonzalez, Foxygen, The Notwist, St Vincent, The War On Drugs, Ought, Son Lux, Jon Hopkins, James Blake, D.D Dumbo, Future Islands, Tobias Jesso Jr., Caribou, Jungle, CHVRCHES...  en concert

Pitchfork Music Festival Paris 2014 : Mogwai, Belle and Sebastian, Jose Gonzalez, Foxygen, The Notwist, St Vincent, The War On Drugs, Ought, Son Lux, Jon Hopkins, James Blake, D.D Dumbo, Future Islands, Tobias Jesso Jr., Caribou, Jungle, CHVRCHES... par Pierre Andrieu
Grande Halle de La Villette, Paris, le 01/11/2014
Programmation foisonnante pour la quatrième édition du Pitchfork Music Festival les 30, 31 octobre et 1er novembre à Paris, à la Grande Halle de la Villette, avec une très... La suite