Accueil Chronique de concert Third Eye Machine + Feverish + Induce Crew + Serum8
Mercredi 29 janvier 2020 : 11372 concerts, 25892 chroniques de concert, 5285 critiques d'album.

Chronique de Concert

Third Eye Machine + Feverish + Induce Crew + Serum8

Festival 4 KILL à LA MOTTE SERVOLEX 08 janvier 2005

Critique écrite le par

Un festival métal organisé en Savoie, ça n'arrive pas très souvent, surtout de cette qualité. Alors, quand quelque chose se passe, il ne faut pas hésiter et foncer. C'est un petit peu ce que j'ai fait samedi soir dernier (8 janvier 2005) pour le festival 4 KILL. Il était organisé par une jeune association, à LA MOTTE SERVOLEX à côté de Chambéry. A l'entrée étaient distribués d'étranges badges aux initiales d'une des têtes d'affiches (TEM)...et où étaient inscrits un étrange nom "Marc MARTIN"... Etrange...

Ont ouvert le feu les [SERUM8]... Le feu de la jeunesse, je devrais dire, car il n'y avait peut être rien de nouveau mais tellement de sincérité et un tel effort visuel que ça en était vraiment bien à suivre. Les morceaux étaient tous empreints d'efficacité, ça donnait suffisamment envie de jumper partout jusque dans les bras de son (sa) voisin(e)! et c'était encore que le début, car le public a été mis dans le feu au fur et à mesure que se déroulait leur concert.

Puis le groupe INDUCE CREW a mis les pieds sur scène pour donner du hop-core bien rentre dedans, peut être un peu trop déjà vu mais ce n'est pas bien grave puisque leur énergie a vite fait vibrer la fosse. On ne va pas s'en plaindre... personne n'était venu pour ça mais plutôt pour donner des coups sur les sons déchaînés du groupe.

Puis, premier clou de la soirée, le retour de THIRD EYE MACHINE! Le groupe de chambéry, je les avais vus pour la dernière fois au festival du Monstre du Lac où ils étaient empreints de spiritualité (costume de curé, attitudes glauques de chefs de secte) et où leur concert m'avait laissé déjà sans voix. En revanche, au festival 4 KILL, les TEM ont visiblement voulu renouveler leur show... et ça a été une bonne surprise! On se serait cru à une conférence de presse déjantée et malsaine, à une rencontre au sommet avec des dingos... le chanteur a en effet troqué son costume de prêtre avec un costume de dirigeant de société, petites lunettes à l'appui! Et le discours étrange d'entrée de scène a tout de suite mis tout le monde dans le bain, du moins pour ceux qui ont suivi comme moi, car il était peut être un peu trop long. En tous les cas ce discours était destiné à Monsieur MARTIN et TEM lui a "promis de lui ouvrir son 3ème œil au prix d'une dure expérience unique"...
Puis après leur discours d'intro, le groupe a enchaîné la totalité des morceaux de l'album, de façon imparable. Pire, même, je dirai implacable, car ils n'ont laissé à personne le temps de souffler! Leur set a été des plus massifs, complètement carré de la première note jusqu'à la dernière. Ils étaient complètement habités par leurs personnages, tellement que le chanteur est venu rendre visite dans la fosse à deux reprises et j'ai bien cru qu'il allait en traumatiser plus d'un! D'autant plus qu'il y avait un de ces bordels dans la fosse et sur la scène... guitariste et bassiste s'étaient passé le mot pour prendre d'assaut le public en montant sur leurs amplis de chaque côté de la scène, dans des attitudes bien barrées, fidèles à leur style. En tous points parfait. Et du goût du public qui était quasiment venu pour eux (j'en faisais partie, je dois l'avouer), puisque une petite partie a mis les voiles à l'issue de leur concert...

Enfin, FEVERISH donna le coup de grâce sur la fin du festival devant quelques irréductibles métalleux qui comme moi ne voulaient pas encore partir. Ils donnèrent un concert au goût étrange de hard core croisé avec des accents pop rock, qui fit bien tourner de l'œil à pas mal de monde. Le plus surprenant dans ce groupe est la voix du chanteur, complètement hystérique, qui à mon avis ne peut que diviser le public. Mais c'est tant mieux car c'en est marre de toujours brosser les gens dans le sens du poil... se mettre en danger est la force de ce groupe qui a parfaitement assuré son set. Un set sans mise en scène particulière (comme le font les TEM) mais un set brut de métal sur toute la ligne. Bien déjanté sur la longueur. Grâce à des musiciens qui tous vivaient vraiment leur son et qui s'en donnaient à cœur joie.
Les anciens morceaux cotoyaient visiblement de nouveaux et on pouvait constater qu'une nette évolution s'est faite... plus construit mais toujours aussi agressif, ces nouveaux morceaux augurent du bon pour le groupe mais à mon avis ne feront pas toujours plaisir à leurs habituels détracteurs. Mais ils font bien, ils croient en ce qu'ils font et le montrent au public qui s'est défoulé jusqu'au bout de leur set.

Bref, un festival parfait organisé par une bande de jeunes, visiblement, et ils ont franchement bien assuré la totalité de leur festival. Faut qu'ils remettent ça sans hésiter c'est sûr!

 Critique écrite le 10 janvier 2005 par ji-eff


Feverish : les dernières chroniques concerts

FEVERISH + THIRD EYE MACHINE + INDUCE + SERUM 8 par thierry
festival 4 kill, le 08/01/2005
comme le jieff qui a laissé une chronique sur le festival 4kill, je partage la quasi-totalité de son enthousiasme... parce qu'un festival se passant dans ce département savoyard se fait très rare... c'est pourquoi j'apporte une pierre à l'édifice de cette bonne initiative en posant une nouvelle chronique...! sinon, je pense que si les Serum 8 et... La suite

feverish et no one is innocent par check
cco villeurbanne, le 10 décembre 2004
Salut....je vais pas me la jouer melo, man, mais No one a fait court, très court. Ouais, en revanche, c'était intense...ils savent envoyer les mecs....et salle de concert vraiment sympa ce C.C.O...bon la 1ere partie (feverish) faut aimer...ça pète bien niveau zique mais le chanteur me saoule 1 peu...avis perso bien entendu...allez, à bientôt dans... La suite

Third Eye Machine : les dernières chroniques concerts

Watcha + Third Eye Machine + The Arrs + X-Vision + DSK + Neurosphobia (Coolness'Tival 2005) par Vincent
Coolness'tival à Montdidier, le 11/11/2005
Quatrième édition du Coolness'tival à Montdidier dans la Somme qui après avoir accueilli ces dernières années des pointures comme Gojira, Dagoba, Black Bomb A, Aqme ou Zull FX a proposé pour son édition 2005 une bien belle affiche : Third Eye Machine, The Arrs, X-Vision et Watcha. L'ouverture des portes se fait très tôt (six groupes à l'affiche ce... La suite

Psyko + Triste Sire + Third Eye Machine + Maczde Carpate par jean + Nath
Le Scarabée à CHAMBERY, le 28/05/2005
C'était une chaude soirée du mois de mai, le 28 plus exactement... une salle de concert de renommée locale fêtait ses 10 ans...4 groupes plus ou moins du coin ayant acquis une certaine notoriété nationale (surtout pour les 3 derniers) étaient conviés à la fête... Psyko, Triste Sire, Third Eye Machine et Maczde Carpate ... Le premier groupe... La suite

FEVERISH + THIRD EYE MACHINE + INDUCE + SERUM 8 par thierry
festival 4 kill, le 08/01/2005
comme le jieff qui a laissé une chronique sur le festival 4kill, je partage la quasi-totalité de son enthousiasme... parce qu'un festival se passant dans ce département savoyard se fait très rare... c'est pourquoi j'apporte une pierre à l'édifice de cette bonne initiative en posant une nouvelle chronique...! sinon, je pense que si les Serum 8 et... La suite

Third Eye Machihe + Klozecore + Troides Priamus Hecuba par Pierre
Ninkasi Kao (Lyon), le 09/12/2004
Une belle soirée s'est déroulée jeudi dernier au Ninkasi Kao, à LYON. Une soirée sous le signe du gros son, des guitares velues et des ambiances agressives. Une scène découverte avec deux groupes locaux (Klozecore et Troides Priamus Hecuba) et une tête d'affiche régionale (Third Eye Machine). En tous les cas, beaucoup de monde s'était dépacé pour... La suite