Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Lundi 24 février 2020 : 10674 concerts, 25930 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Les Vedettes : "Les Vedettes"

Pop - Rock

Critique écrite le 20 octobre 2008 par Pierre Andrieu

Coachées par le trublion libidineux Philippe Katerine, Les Vedettes sont de pseudo majorettes ayant le feu au cul et pas exactement la langue dans leur poche... Le résultat de la rencontre au sommet de l'audace entre les huit jeunes femmes belges et l'univers de Katerine est un jubilatoire album entre chanson ultra salée, pop sixties sucrée, rock basiquement épicé et sketches tragi comiques. L'ex basketteur nantais auteur du mémorable Robots après tout était vraiment fait pour rencontrer les soi disant... Lire la suite

Daisybox : "Polyester (2008 - Yelö/Mvs/Anticraft)"

Pop - Rock

Critique écrite le 20 octobre 2008 par Zhou

Après trois ans d'absence Daisybox revient avec un troisième album qui se joue des matières. Au fil des titres, les parisiens nous livrent un album palpable qui réveille les sens. Dans la continuité de leur discographie, Polyester nous fait redécouvrir des paroles décousues et énigmatiques qui font le charme etl'originalité des titres, créant ainsi une série d'histoires surréalistes. Si l'on peut regretter un manque d'évolution c'est au profit d'une constance dans la qualité. Les Daisybox restent... Lire la suite

Swell : "The Lost Album"

Pop - Rock

Critique écrite le 16 octobre 2008 par Pierre Andrieu

Plus de 10 ans après leur enregistrement, des inédits de Swell se voient compilés à l'occasion d'une grande tournée européenne (à ne manquer sous aucun prétexte !) prévue à l'automne 2008. Ces deux bonnes nouvelles pour les fans du groupe californien s'ajoutent à celle d'un nouvel album paru il y a peu : le très bon South Of The Rain And Snow datant de mai 2008. Les amoureux d'ambiances troubles entre pop délétère, rock grinçant et mélodies imparables ont donc de quoi se réjouir ! Les dix morceaux - au... Lire la suite

Max Pashm : "Never Mind The Balkans"

Autres / Tziganotronic

Critique écrite le 16 octobre 2008 par zeu western manooch

Brighton reste une des places européennes les plus prolifiques en terme de brassages et d'expérimentations musicales. La preuve une nouvelle fois avec le gars qu'on appelle Max Pashm, dj pourvoyeur d'un son qui ne donne pas spécialement dans la "couleur locale". Never Mind The Balkans est la dernière sortie en date du monsieur. Entourés de musiciens débarqués des 4 coins de la planète, il propulse un mix carabiné à qui veut bien l'entendre. Entre les mélanges d'un Shantel et les élucubrations de... Lire la suite

Late Of The Pier : "Fantasy Black Channel"

Pop - Rock

Critique écrite le 15 octobre 2008 par Pierre Andrieu

Vous avez aimez les disques de Klaxons, Midnight Juggernauts, Metronomy et MGMT ? Vous adorez Daft Punk ? Vous réécoutez régulièrement les albums de Pulp ? David Bowie est une de vos idoles ? Vous devriez donc appréciez sans réserve la nouvelle sensation électro pop rock en provenance d'Angleterre : les très matraqués médiatiquement Late Of The Pier... Cette bande de petits agités du bocal réussit en effet sur son premier album - produit par le gourou électronique Erol Alkan - un joli tour de force avec... Lire la suite

Dark Dark Dark : "The Snow Magic"

Autres / Folk

Critique écrite le 14 octobre 2008 par zeu western manooch

C'est de Minneapolis que les Dark Dark Dark nous interpellent avec cette nouvelle sortie, The Snow Magic. Ou comment sculpter des morceaux d'une intensité sans faille avec un minimum d'esbroufe. Accordéon, banjo, quelques cordes et ces voix sépias comme ressurgis de temps oubliés parce que tellement anciens, sont les seules véritables armes en circulation ici, et dès les premières mesures on sait qu'elles sont affûtées pour couper net, réglées pour frapper juste. On est tout bonnement embarqué sans... Lire la suite

Akoya Afrobeat : "President Dey Pass"

Autres / Afrobeat

Critique écrite le 14 octobre 2008 par zeu western manooch

New York 2008. Et l'un des plus beaux représentants du melting pot artistique de cette mégalopole : Akoya Afrobeat. Ce collectif met à l'honneur les racines de ses composantes : musique africaine, afro-cubaine, mais aussi funk et jazz. Le Bénin, l'Afrique du Sud, le Panama ou le Japon dans le même chaudron, 13 gars et filles aux commandes d'une machine à grosses vibrations, une belle usine à danser couplée à une conscience politique affutée. Militance et guiboles en transe. Mené de main de maître par... Lire la suite

Pussycat Dolls : "Doll Domination"

Soul Funk Rap

Critique écrite le 13 octobre 2008 par Philippe

En l'An de Garce 1995, un très inspiré (ou très libidineux) producteur a pensé ce concept marketing simple et de bon goût : réunir sur la scène d'un cabaret les 10 plus énormes bombes californiennes qu'il pouvait trouver : il a créé les Pussycat Dolls... et le concept dure encore aujourd'hui, où la troupe resserrée sur 5 créatures dont la leadeuse (on n'ose écrire la chanteuse) latino Nicole Scherzinger, sort un deuxième album appelé modestement Doll Domination. Après une longue et courageuse enquête... Lire la suite

Kimya Dawson : "Alphabutt"

Pop - Rock / AntiFolk-pour-enfants

Critique écrite le 13 octobre 2008 par Pierre Andrieu

Avec Alphabutt, Kimya Dawson invente en deux temps trois mouvements l'antifolk pour enfants... Rendue un peu gaga par la maternité, l'ex Moldy Peaches (son duo épicé avec Adam Green) récemment redécouverte par le grand public avec la BO du film Juno publie un album entier de courtes folk pop songs dédiées à son fils Panda, qui gazouille gaiment sur de nombreux titres. C'est franchement rafraichissant, carrément régressif (on parle pipi, caca, rototo, etc) et délicieusement naïf... Les chansons sont... Lire la suite

Wovenhand : "Ten Stones"

Pop - Rock

Critique écrite le 10 octobre 2008 par Pierre Andrieu

Toujours sur la brèche, l'ex 16 Horsepower David Eugene Edwards envoie régulièrement des nouvelles de ses pérégrinations mentales au pays du bien et du mal... Le nouvel album de Wovenhand donne donc encore une fois l'occasion au ténébreux et torturé chanteur/guitariste de se lancer dans de virulents morceaux entre rock gothique, country folk habité et invitations au salut universel par la quête de Dieu... On a beau ne pas être croyant et penser que toutes les religions (sans exception) sont nocives pour... Lire la suite

1791 à 1801 sur 5287 critiques trouvées