Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Mercredi 19 février 2020 : 10815 concerts, 25924 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Ich Bin Dead : "Yo Soy Muerto (2007 / Autoproduction)"

Pop - Rock

Critique écrite le 13 novembre 2007 par Zhou

Après une première démo plus que convaincante, les Ich Bin Dead sont de retour avec un 45T couvert une fois de plus d'une pochette tagué maison plutôt classe, bien que le reste de l'objet soit un peu trop "blanc". Il n'y a vraiment qu'un groupe s'intitulant déjà "Je suis mort" pour oser faire du garage en français à Marseille. L'audace est saluable et nous offre trois très bons morceaux dont une Hôtesse de l'air que je trouve très Dogsienne. Quand on sait que le quatrième titre (Warum nicht) est en... Lire la suite

Admiral T : "Toucher L'horizon (2006 / Don's Music)"

Reggae Ska / ragga

Critique écrite le 12 novembre 2007 par Mister BC

Admiral T , petite perle du dance hall Antillais reviens avec l'album Toucher l'Horizon dont le single du même nom a de sérieux accents de tube et ce n'est pas le seul !!! Ce titre ouvre la playliste sur un riddim nu-roots aux lignes de sax efficaces. Admiral pose ses lyrics rageuses et douces à la manière des bobos jamaicains, se faisant sur la même phrase furieux et tendre. L'album enchaîne sur des riddims dancehall, dancehall hip-hop, coupé-décalé ou zouk avec de nombreux invités. Admiral nous... Lire la suite

Calc : "Dance Of The Nerve"

Pop - Rock

Critique écrite le 09 novembre 2007 par Pierre Andrieu

Chantres d'une pop délicate et émouvante, les Français de Calc continuent leur petit bonhomme de chemin, loin de la hype et de l'argent facile mais tout près d'Elliott Smith et des Byrds, leurs héros musicaux... L'important pour Calc et Julien Pras - le songwriter du groupe -, semble être d'écrire de belles chansons superbement arrangées et de les chanter avec cœur, en anglais. Le fait que le choix de cette langue soit quasiment éliminatoire en France pour avoir du succès ne semble guère inquiéter... Lire la suite

The Heavy : "Great Vengeance And Furious Fire"

Pop - Rock / SoulHipHopRhythmAndBlues

Critique écrite le 08 novembre 2007 par Pierre Andrieu

The Heavy est là pour faire de la musique pendant qu'on fait l'amour, joli programme, non ? Rassurez-vous le bruit en question n'est pas un raffut de tous les diables (ce qui pourrez gâcher de langoureux ébats), mais plutôt un mélange furieusement sexy entre la soul, le hip hop, le rock et le rhythm and blues... Chaque morceau est différent du précédent et contribue à donner envie de danser, de bouger son corps de n'importe quelle manière que ce soit ou de se rouler par terre. Sorte de rencontre... Lire la suite

The Hives : "The Black And White Album"

Pop - Rock / PunkGaragePoppy

Critique écrite le 07 novembre 2007 par Pierre Andrieu

Non, The black and white album, le nouvel album des Hives, n'est pas une tentative osée de réconciliation entre le Black album de Metallica (rires) et le White album des Beatles (respect)... Il s'agit plutôt d'un album poussant à son maximum la recette explosive des Suédois drôlement énervés : mélanger le rock garage le plus hystérique avec la pop la plus radiophonique, le tout en singeant Mick Jagger et les Rolling Stones. L'avantage des Hives sur le groupe préféré du grabataire en chef Philippe... Lire la suite

Deltahead : "Deltahead (2006 / V2)"

Pop - Rock

Critique écrite le 07 novembre 2007 par Mystic Punk Pinguin

Hum, voilà une des galettes les plus jouissives écouté depuis ce début d'année. Deltahead c'est un duo de norvégiens, où chacun a sa grosse caisse, qui à coup de gratte, de contrebasse et de voix d'outre-tombe, délivre un blues garage au son crade, lourd, primitif mais ludique. Un peu comme si Tom Waits enregistrait avec le Jon Spencer. Dès le premier morceau au titre jubilatoire, My Mama was too lazy to pray, on a envie de sauter dans tous les sens sur ce refrain des plus efficaces. Tout au long on... Lire la suite

Weepers Circus : "Tout N'est Plus Si Noir"

Pop - Rock

Critique écrite le 07 novembre 2007 par Philippe

Chouette ! Deux ans se sont écoulés depuis leur dernière Monstrueuse Parade, et du coup le Weepers Circus revient, avec une belle régularité et un nouvel album un brin plus joyeux, le bien nommé Tout n'est plus si Noir (une version sombre de la couverture figure tout de même au verso). Rien d'étonnant : le cirque des gens qui pleurent taille crânement sa route en publiant de bons disques à ce rythme depuis ... une bonne décennie déjà ! Après une intriguante intro orientale, on reconnait vite son très... Lire la suite

Cecilem : "L'Age de mes Raisons"

Pop - Rock

Critique écrite le 07 novembre 2007 par Hugo Zest

L'album vient de sortir nationalement... superbe ! Vous pouvez découvrir Cecilem sur son site officiel, et les nombreux papiers autour de son album sur sa page "pros". Venez la voir à Paris elle y est en concerts un mois au Théâtre de Ménilmontant (Métro Gambetta) du 25/12 au 25/01. Je l'ai découverte en 1ère partie de Dick Annegarn à Vienne. A ne pas manquer !! Ça donne la pêche !

Faustine Seilman : "Silent Valley"

Pop - Rock / Folk

Critique écrite le 06 novembre 2007 par Pierre Andrieu

Onirique, délicat et faussement calme, le premier album de Faustine Seilman marque durablement dès la première écoute... Présenté avec un très joli artwork énigmatique, Silent valley contient des morceaux intrigants portés par une voix étrange, un piano insoumis et des arrangements très évocateurs (chœurs élégiaques, petits détails sonores rajoutés artisanalement, guitares discrètement nocives, rythmiques aussi rares que vrillantes). Les paysages sonores décharnés, mélancoliques et balayés par un... Lire la suite

Spoke Orkestra : "Spoke Orkestra N'existe Pas (musicast)"

Soul Funk Rap

Critique écrite le 31 octobre 2007 par Mystic Punk Pinguin

Ce Spoke Orkestra n'existe pas est une putain de claque dans la gueule. Mais une claque au sens physique du terme. On sort de là KO, sonné. Rencontre improbable entre le côté littéraire et intello de Diabologum, le cynisme punk de certains Berurier Noir (rappelez-vous le texte de Noir les horreurs ou J'ai peur) et les instrumentaux oppressant du On croit qu'on en est sorti de Serge Teyssot-Gay. Ah oui, ils sont aussi étiquetés slam... Mais on est là à des années lumières du ludique Grand Corps Malade... Lire la suite

2081 à 2091 sur 5287 critiques trouvées