Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Jeudi 20 février 2020 : 10868 concerts, 25925 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Belaire : "Exploding Impacting"

Pop - Rock

Critique écrite le 28 septembre 2007 par Zeu Western Manooch

Le fait que la moitié de Voxtrot (combo d'Austin chantre d'une pop marquée UK tendance Morrissey/Marr) en la personne de Matt Simon et Jason Chronis soit présente au sein de Belaire nous avait induit en erreur. Bien heureusement. Non pas que Voxtrot nous déplaise mais franchement la surprise fut à la hauteur de la différence d'approche et de contenu des deux groupes. Alors, petit conseil, pausez vous calmement. Tamisez la lumière et écoutez les couleurs. Attention chatoyance !! Dès les premières notes... Lire la suite

Bromheads Jacket : "Dits From The Commuter Belt"

Autres / Punk

Critique écrite le 28 septembre 2007 par Zeu Western Manooch

De jeunes gars hirsutes qui arrivent de Sheffield et envoient un rock des plus crus et acérés.Artic Monkeys ? Non ! Perdu ! Bromheads Jacket. Un trio qui connait la musique quand il s'agit de se mettre l'auditeur dans la poche. Entre deux temps et trois accords grimaçants, leur chanteur-guitariste, Tim Hampton, gouailleur de premier main - croisement débraillé de Mike Skinner des The Streets et le bougon Mark E. Smith du Fall - vocifère (What If's & Maybes), crache (Hazy in Yateley) ses souvenirs pas nets... Lire la suite

Ed Mudshi : "Mudshissimo"

Pop - Rock

Critique écrite le 26 septembre 2007 par Pirlouiiiit

Formé depuis maintenant plus de 10 ans, Ed Mudshi poursuit imperturbable sa route essentiellement dans le sud de la France et aux Etats-Unis. Duo guitare-chant / batterie, Benoit Dettori et Christian Testanier ne sonnent pas pour autant comme les White Stripes. Beaucoup plus haché, beaucoup plus bruyant, et se prenant beaucoup moins au sérieux (leur devise sur myspace résume assez bien l'esprit du duo : "Notre ambition : faire une musique sans ambition"). Les textes sont bruts de décoffrages qu'ils... Lire la suite

Dollhouse : "Royal Rendez-vous (2006/ Bad Reputation)"

Pop - Rock

Critique écrite le 26 septembre 2007 par Mystic Punk Pinguin

Depuis les Bellrays, on sentait bien qu'il y avait un retour vers le garage soul. Et c'est bien l'esprit du MC5 et du Fun House des Stooges qui plane sur ce Royal Rendez-Vous de Dollhouse. A froid rien de nouveau mais froid on ne le reste pas longtemps devant ces trente et quelques minutes de titres ultra-dansant chargés pleins la gueule de rock'n'roll, d'esprit soul et de pédales wah wha ! Que ce soit de veritables cavalcades de 6 cordes (le jubilatoirement basique Hard to change ou Dead Man's Hand et... Lire la suite

Jean-Louis Murat : "Charles Et Léo"

Pop - Rock / Chanson

Critique écrite le 25 septembre 2007 par Pierre Andrieu

Projet original et courageux, Charles et Léo permet à Jean-Louis Murat de rendre hommage en musique à deux monuments, Charles Baudelaire et Léo Ferré. Après trois ans de réflexion, JLM s'est finalement décidé à s'attaquer aux intimidantes démos piano/voix de Léo Ferré transmises par son fils Matthieu. Ce dernier - estimant Murat seul capable de mener à bien cet ambitieux projet - doit être aujourd'hui ravi du résultat ; celui qui avait déjà adapté Baudelaire sur son album Dolorès (Réversibilité, présent... Lire la suite

Burning Heads : "Opposite 2"

Pop - Rock

Critique écrite le 23 septembre 2007 par Mystic Punk Pinguin

Un nouveau disque des Burning Heads, c'est comme retrouver des vieux copains. Un groupe intègre qu'on se réjouit de recroiser à chaque fois (notamment sur scène pour des concerts épiques). Alors si en plus ils ont l'excellente idée de nous pondre un nouvel opus qui reprend le principe d'Opposite, à savoir du punk hardcore mélodique dont ils sont les précurseurs en France mais avec des incursions dub, ben là on ne peut que sauter au plafond (effet qui accompagne généralement l'écoute des BH). L'album... Lire la suite

John Butler Trio : "Grand National"

Pop - Rock

Critique écrite le 23 septembre 2007 par Pirlouiiiit

Le 21 avril 2005 un "inconnu" volait la vedette à Jude et au pourtant médiatisé Tete lors d'un tres joli plateau à l' Espace Julien. 2 ans et quelques passages plus tard il est maintenant la star que l'on connait, chez lui comme à l'étranger. John Butler et son trio composé du géant Michael Barker aux percussions et à la batterie et l'impassible, mais non moins talentueux, Shannon Birchall à la (double) basse. Et le voila déjà de retour dans nos contrées pour défendre cette fois ce Grand National dont on... Lire la suite

Rit & Jawa : "Jawa Rit"

Pop - Rock

Critique écrite le 22 septembre 2007 par Pirlouiiiit

Apres Ailleurs Man (2000) puis Sans tambour ni trompette (2005) revoici l'ami RIT revient dans les bacs avec un mini album de 8 titres. Ce disque comme son nom l'indique est le fruit de sa rencontre entre RIT one (reggae)man band du sud de la France et Jawa musiciens de l'Afrique de l'ouest (Benin). La rencontre improbable entre ces deux "groupes" a eu lieu en 2003 lors d'une résidence organisée par La Fonderie (Aix-en-Provence). Le résultat est donc un mélange de chanson, reggae, dub et de chants (et... Lire la suite

Les Grumeaux : "#1"

Autres

Critique écrite le 22 septembre 2007 par zeu western manooch

Chevalon de Voreppe, une nuit parmi tant d'autres. Pas des plus nettes, en clair. Pendant qu'au chaud la jeunesse avisée boit un drôle de thé fluo, les intrépides Grumeaux sirotent des alcools forts sans nom, défiant les éléments déchaînés de cette montagne abrupte qu'est notre époque, cette ère au diktat qu'on voudrait encore croire éphémère. Cette défiance, chevillée au corps, explose dans #1. #1 c'est du ska joué dans un escalier en colimaçon (Le Diktat de notre ère), du rock roulé en boule d'épines... Lire la suite

Constance Verluca : "Adieu Pony"

Pop - Rock

Critique écrite le 21 septembre 2007 par Philippe

On se souvient qu'on fit connaissance de Constance Verluca dans des circonstances désagréables : lors de certaine élection qui nous plongea dans les affres, l'excellente émission des Détourneurs de Corbillards nous passa Les Trois Copains. Et la petite ritournelle nous fit un bien fou, elle qui expose la méthode radicale de Constance pour se remonter le moral : "Vive le chocolat, l'héroïne et la vodka", asséné d'une petite voix chevrottante et drôle. C'est faux fait encore office de méthode Coué, pour une... Lire la suite

2131 à 2141 sur 5287 critiques trouvées