Accueil Tous les festivals Chaos Fest : les artistes en concert
Vendredi 15 décembre 2017 : 10981 concerts, 24777 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.
Chaos Fest

Chaos Fest

Marseille les 3 & 4 Octobre


Depuis cinq éditions, le ''Chaos Fest Marseille'', unique festival de Métal de l'agglomération marseillaise, est un rendez vous privilégié entre le public provençal et le fleuron de la scène local. Il est temps désormais de faire évoluer cette idée, et de donner l'occasion à tous de découvrir (ou redécouvrir), des groupes venus de tout le territoire français, ainsi que des formations européennes reconnues et considérées comme cultes. Complété cette année par deux jours de vernissage d'une exposition de peintures, sculptures, et photographies, ainsi que par la présence d'une dizaine de stands divers et de diffusions de courts métrages indépendants, le ''Chaos Fest Marseille'' est sur le point de devenir une référence en tant que festival Métal dans le sud de la France.

Chaos Fest : vos critiques de concerts
Site

Chaos Fest : les dernières chroniques concerts 3 avis

Chaos Fest (premier jour)

Critique écrite le 05 octobre 2008, par gandalf

Espace Julien à Marseille 03 octobre 2008

Chaos Fest (premier jour) en concert

Cette année encore, le Chaos Fest organisé à l'Espace Julien a ramené bon nombre de metalleux habituels du coin, ainsi qu'une jeune génération qu'on ne croise pas trop aux lives heavy traditionnel. Ca fait plaisir de voir que plusieurs centaines de gens se déplacent pour des combos locaux ou nationaux, sur deux jours qui plus est. La cerise sur le gâteau cette fois ci, ce devait être un groupe allemand qu'on voit très rarement dans nos contrées: Tankard. Malheureusement, une semaine avant ils annulaient leur venue pour cause de problème de santé des jumeaux prématurés du gratteux... L'affiche perdait pas mal de son intérêt du coup pour moi, et ce n'est que le vendredi soir que je me suis déplacé, notamment par curiosité pour le groupe Ultra Vomit, qui bénéficie d'un gros buzz sur la toile en ce moment. Avec mon père on arrive à la salle vers 20h, pour découvrir un groupe vraiment bonnard, Artefact. C'est même avec eux que j'ai pris le plus de plaisir. Ils distillaient un excellent heavy-death, avec beaucoup d'harmonies à deux guitares, des riffs percutants, des mid tempos qui incitaient au pétage de nuque, un chanteur efficace et tenant la scène, et plus globalement, des zicos charismatiques, à fond dans leur compos, maîtrisant leur... Lire la suite

Chaos Fest (deuxième soirée)

Critique écrite le 10 octobre 2008, par vand

Espace Julien, Marseille Samedi 4 octobre 200

Chaos Fest (deuxième soirée) en concert

Voilà peut-être quatre ans que je n'étais pas allé à ce festival qui fait la part belle à la scène marseillaise, aussi quand mes p'tites cousines me demandent (à ce niveau-là c'est plus une demande, c'est une sommation) de les accompagner pask'il y a Tamtrum, je ne mets pas longtemps à me décider, ça fait bien trop longtemps que je n'ai pas assisté à un vrai festival de Metal. Garage de la Vandmobile à la Punk, je débarque à 21h, sachant que les portes ont ouvert à... 16h. Ben ouais mais j'avais Emma, et je l'aime encore trop pour lui balancer une centaine de décibels provenant de groupes de gros chevelus braillards. J'me rappelle plus exactement de ce que j'ai vu, aussi je vais résumer de manière abstraite, tant pis pour l'ordre. Bon déjà j'ai pas vu Morpain, bien déçu puisque c'était le seul groupe de Hardcore de la soirée. En tout cas j'ai blagué quelques instants avec l'un des gars, à défaut de jurer que ça tabasse sur scène, ils sont plus que sympathiques ! Bref, je fais un tour dans l'Espace julien, et, bonne surprise, y'a vraiment du monde, des hardos, goths, keupons, coreux, même si la... Lire la suite

Chaos Fest : Dagoba + Aabsinthe + Fatal + None Shall Be Saved ...

Critique écrite le 29 septembre 2007, par Gandalf le Barbare

Espace Julien - Marseille 28 septembre 2007

Et une autre édition, une, pour le Chaos Fest marseillais ! La 5ème (première en 2003 au Trolley bus), ca commence à compter ! Toujours tourné vers extrême français sous un peu toutes ses formes, avec quelques expos peinture, un tatoueur, et sur deux jours... Une bonne ambiance qui permet de retrouver des têtes connues du milieu Métal local depuis des années. En plus, le prix d'entrée plus que correct (17 euros les deux jours, 10 euros l'un) est à applaudir des deux mains. Me voici donc tout seul en train de chercher avec désespoir une place dans tout l'hyper centre, après 21h, ce vendredi soir. Une fois la voiture jetée en haut du bd Chave, je rejoins la communauté métallique qui a déjà pris ses aises à l'Espace Julien, le fest commençant à 19h30. Niveau populace, y a un peu de tout. Pas mal de jeunes tout juste majeurs, tout comme des "vieux de la vieille" de ma génération, quelques parents, des metalleux traditionnels, quelques coreux, pas mal de jeunes au croisement du Neo, goth et je sais pas quoi pour l'accoutrement, bref ca se mélange sans heurts pour, je pense à vue de nez, quelques centaines de personnes, moitié de la salle en gros ( qui fait dans les 800 pèlerins). Mais à part pour Dagoba qui tient le haut de l'affiche ce soir,... Lire la suite