Accueil Marseille - Aix Cherrydon - La Penne-sur-Huveaune
Jeudi 13 décembre 2018 : 10969 concerts, 25295 chroniques de concert, 5236 critiques d'album.

Cherrydon - La Penne-sur-Huveaune

7 Chemin de Saint-Lambert
13821 La Penne-sur-Huveaune

Plus d'info :

Cherrydon - La Penne-sur-Huveaune : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Cherrydon - La Penne-sur-Huveaune : l'historique des concerts

Je.

01

Nov.

2018

Red Beans & Pepper Sauce

Ve.

12

Oct.

2018

Quartiers Nord

Ve.

12

Oct.

2018

Quartiers Nord

Je.

10

Mai

2018

Local 9 en concert
Mon Vier , LOcal 9 Mon Vier / Local 9

Di.

22

Avril

2018

The Stems

Je.

22

Mars

2018

The Red Shoes

Ve.

29

Déc.

2017

New Turn Fait Son Réveillon Des Rockers

Sa.

23

Déc.

2017

Concert De NoËl

Ve.

22

Déc.

2017

Voidborn + Jail

Sa.

16

Déc.

2017

Show Julio Iglesias

Ve.

15

Déc.

2017

Acustiqueando + Mr Thousand

Sa.

09

Déc.

2017

Blackout + Venin

Cherrydon : les dernières chroniques concerts 3 avis

Quartiers Nord

Critique écrite le 22 octobre 2018, par G Borgogno

Le Cherrydon, La Penne / Huveaune 12 octobre 2018

Quartiers Nord en concert

ENGATSES COMME AU BON VIEUX TEMPS L'affiche le programmait CRANEMENT " Quartiers Nord. Les Impérissables des Trois Premiers Albums ". Traduction : QN met de côté les opérettes et les bluettes " récentes " et choisit l'option " filade " de ses glorieux débuts ! Qui correspondent à l'éponyme "Quartiers Nord " (1980) , " Suspect " (1981) et "Bancal " (1983), soit les trois premiers opus ! Hard-Roque Quouaaa !!! Quartiers Nord devenant, le temps d'un soir, le " Premier Auto-Tribute-Band " autoproclamé de l'Histoire, selon les mots d'un proche du groupe, membre de la formation " élargie ", poète à ses heures qui introduit QN. Et l'affiche ne mentait pas, ils ont joué (presque) que des vieilleries ," Oldies, but Goldies " en quelque sorte. Départ tonitruant avec " On m'appelle Le Gros ", " Incrusté dans un WC ", " Pré-Hu ", " Curé de Peu de Rien "... T'as vu ? C'était sur les trois premiers ! Robert " Rock " Rossi qui semble avoir rajeuni (l'influence du répertoire ?) évoque une usine que " les plus anciens connaissent peut-être... ". Je hurle " MICASAR !!!", qu'ils jouent ! " Micasar ", une sombre histoire d'ouvrier pervers, de Duc de la Corniche et de Comte du Prado... Suit un petit blues particulier appelé " Le Blues du... Lire la suite

The Stems

Critique écrite le 23 avril 2018, par Gilles Borgogno

Le Cherrydon, La Penne sur Huveaune 22 avril 2018

The Stems en concert

At the First Sight : The Stems ! The Stems fêtaient le 30 anniversaire de leur mythique album "At First Sight, Violets are Blue". Dans leur formation quasi-complète : 3 membres originaux sur 4. Une bonne moyenne quand on voit nombre de reformations avec ZERO membres originaux. On retrouvait donc Julian Matthews, génial bassiste, David Huck Shaw, excellent batteur et le dernier, mais non le moindre Dom Mariani, super guitariste, chanteur et compositeur. Manquant à l'appel Richard Lane qui était remplacé par un autre Lane, Davey Lane. Un remplaçant jouissant d'un pedigree, sérieux : guitariste de You Am I, remplaçant ponctuel dans Crowded House, chanteur, lead guitariste de The Pictures. Une recrue de choix. Nous nous excusons auprès de nos amis de Doc Vinegar d'avoir raté leur première partie pour des contingences bassement familiales. Aux dire des présents, ils s'en sont vaillamment sortis. Pour les avoir déjà vus déjà, nous n'en doutons pas une seconde... The Stems ? C'est le genre de concert qui vous réconcilie avec le genre humain... Comment dire ? Une rythmique d'airain, aaaaaah ce bassiste et ce batteur.... Lire la suite

Chuck Prophet + The Curse of Lono

Critique écrite le 15 novembre 2017, par Gilles Borgogno

Cherrydon, La Penne-sur-Huveaune 09 novembre 2017

Chuck Prophet + The Curse of Lono en concert

CHUCK PROPHET LIVE FOR OUR SINS. The Curse Of Lono, un groupe londonien et talentueux de Folk-Rock ouvre pour Chuck Prophet, assez dignement... Ils jouent l'intégralité de leur premier album "Severed" avec enthousiasme. Ils finissent le set par un inédit extrait de la B.O d'une série ricaine. Le public adhère et achète l'album ou le EP : leur prestation n'a pas laissé tout le monde indifférent... Ils se prêtent au jeu des autographes, avec courtoisie, lors du changement de plateau. Et répondent à des questions sur leurs influences qui vont du Band à Stevie Ray Vaughn. Il y a pire. Charmants. Charles William "Chuck" Prophet se révèle, d'emblée, comme un showman EXCEPTIONNEL. Dès le premier accord, il a TOUT juste ! TOUT. La diversité des facettes du bonhomme saute, immédiatement, aux yeux : songwriter de génie (quelles chansons !), grand guitariste, très bon chanteur, showman fabuleux (même si nous l'avons dit il y a deux lignes, suivez merde)... Les influences majeures (Dylan, Stones, Lou Reed, Waylon Jennings...) sont digérées et les chansons sont du "pur" Prophet, soit un mélange insolent de classe, de nonchalance et d'énergie à la fois. C'est compliqué, d'être énergique et nonchalant en même temps mais il y ARRIVE Chuck.... Lire la suite

Accès