Accueil Marseille - Aix Asile 404 - Marseille
Vendredi 23 février 2018 : 12126 concerts, 24865 chroniques de concert, 5197 critiques d'album.

Asile 404 - Marseille

135 rue d'Aubagne
13001 Marseille

Plus d'info :

Asile 404 - Marseille : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Asile 404 - Marseille : l'historique des concerts

Ve.

16

Fév.

2018

L'asile Fête Ses 6 Ans

Me.

14

Fév.

2018

Tunic

Ve.

09

Fév.

2018

Huile / Ktykeen conasse / Féromil

Je.

08

Fév.

2018

Crawlers: Axel Marchelie & Gregoire Cvilinski + Wagen Volte

Ma.

06

Fév.

2018

Microdeform // EMEI

Sa.

20

Janv.

2018

Jean-Marc Montera en concert
Fabrizio Bozzi Fenu // Marta Anatra // Jean-Marc Montera Jean-Marc Montera

Ve.

22

Déc.

2017

Steph & Clem + Roger Cave & Bernard Sauvage + Mumus + Collectif Dershcore

Je.

07

Déc.

2017

Haiku Funeral / Craig Walkner / Daemonicreator Dj Set

Ve.

01

Déc.

2017

Grrzzz et Ass

Ma.

28

Nov.

2017

Elina Panik

Sa.

11

Nov.

2017

Heard Of Bears invite Soizic Lebrat

Lu.

06

Nov.

2017

Amundsen & DuPlafond

Asile 404 : les dernières chroniques concerts 6 avis

Heard of Bears

Critique écrite le 09 décembre 2017, par Pirlouiiiit

Asile 404, Marseille 11 novembre 2017

Heard of Bears  en concert

Cette après midi je suis allé voir Miss Paillette au théâtre du Strapontin. Ce soir j'ai accompagné Sami voir Marta Ren & the Groovelvets à l'Espace Julien et comme je n'aime pas trop perdre une occasion de découvrir un groupe j'ai profité de la pause entre la première partie (les très dynamiques Papa Rooster et l'incroyable Marta Ren) pour faire un petit saut à l'Asile 404 où se produisaient les Heard of Bears. Jamais vu mais à force de voir ce nom ou celui de Vincent Laju sur Concertandco j'ai profité de la proximité géographique entre les deux salles pour combler ce manque. Du coup je m'aide des infos sur l'annonce fb pour vous présenter la formations. L'Heard of Bears est un trio composé de Ed Williams à la guitare, Vincent Lajü au violoncelle et François Wong au saxophones. Et comme elle est mieux écrite que ce que je pourrais écrire je vous mets la suite "formation de musique improvisée à géométrie variable. Leur musique, acoustique, se construit dans la liberté de l'improvisation, la surprise du jeu, l'énergie de la salle. Minimaliste, luxuriant, harmonieux, grinçant, jubilatoire, le jeu ne repose que sur une règle : l'obligation d'écoute de l'autre." En effet je suis rentré dans l'Asile 404 sur la pointe des pieds... Lire la suite

Moon Ra

Critique écrite le 19 novembre 2016, par Prakash

Asile 404, Marseille 12 Novembre 2016

Moon Ra en concert

Je n'avais pas prévu d'écrire cette chronique mais je me suis fait chopé par Pirlouit... malgré mon camouflage derrière le bar. Mais c'est tout de même avec plaisir que je chronique Moon Ra qui joue ce soir à l'Asile 404. Quand on parle de son psyché et de Marseille, forcement on va tomber sur les deux groupes fer de lance que sont les Qúetzal Snåkes et donc Moon Ra. Après le concert des Qúetzal la semaine dernière à la Salle Gueule, je m'attaque à Moon Ra cette semaine, avec toute cette dose de psyché, ça sent le déménagement à Austin pour moi ! (ndP : quoi ?!? tu étais au concert de Quetzal Snakes et x25x et tu n'as rien écrit !) J'ai eu l'occasion de voir le groupe à quelques reprises et en particulier à la Rue du Rock en 2015. Ce soir, ce sera un peu plus intimiste quoique que la salle est bien remplie. Le groupe nous joue des morceaux anciens mais également de nouveaux qui seront le corps d'une galette qui sortirai à priori au printemps 2017 (Info à confirmer). Ce sont des morceaux assez longs mais dans le format classique pour ce genre musical. Pour un amateur de psyché pour moi, Moon Ra est le groupe parfait. Leur concert est un livre d'histoire, on passe du psyché originel de 13th Floor Elevators et... Lire la suite

The And

Critique écrite le 02 décembre 2015, par pirlouiiiit

Asile 404, Marseille 25 novembre 2015

The And en concert

Je dois avouer qu'en ce mercredi soir je me suis un peu fait violence pour ressortir. En effet après un sympathique diner au Majestic en famille ça n'a pas été tout à fait évident de ressortir, mais le Pinguin ayant pris soin de me relancer par sms je ne pouvais pas ne pas y aller. Il faut dire que ce n'est pas tous les jours que GW Sok (ex chanteur de the Ex) vient pousser la chansonnette à Marseille et surtout dans un si petit lieu que l'Asile 404. A vrai dire à la base cela aurait du être dans un lieu encore plus petit : Data, lieu autogéré en difficulté financière et de voisinage (cf tous les détails et moyens de les aider par ici) et donc contraint d'exporter ce concert dans la rue d'Aubagne. Réussi à me motiver pour venir, mais pas assez tôt pour voir Alors le Déluge dont j'avais croisé les membres au Vidéodrome 2 pour la sortir du disque d'Hoaxhoax. A vrai dire lorsque j'arrive the And a déjà attaqué. the And c'est donc Nicolas Lafourest à la guitare et GW Sok au micro. Je ne dis volontairement pas chant parce que les textes sont souvent plus dits/ récités que véritablement chantés. Des textes de eux, mais aussi des textes de Allen Ginsberg, de David Bowie, de Bob Dylan pour ce que j'ai retenu, d'autres en hollandais... Lire la suite

les Statonells + La Ligne Claire + Elviro & Leos Ator

Critique écrite le 04 décembre 2014, par Pirlouiiiit

Asile 404, Marseille 29 novembre 2014

les Statonells + La Ligne Claire + Elviro & Leos Ator en concert

Ce samedi soir étant seul je m'étais fait un planning audacieux mais qui me paraissait jouable. Tout d'abord le Roll'Studio avec le duo Emile Atsas - Veronique Mula (début 18h30), puis l'Asile 404 (annoncé 21h30) avant de finir à la Machine à Coudre où jouaient No Country, les Garces Kelly et Sicilian Disasters, quitte à monter et descendre la rue d'Aubagne d'un coup de vélo entre chaque groupe ... Je sors du Roll'Studio un peu avant 21h et du coup j'arrive devant l'Asile 404 un peu avant l'heure. Il y a déjà quelques personnes mais je doute que ça attaque pile à l'heure. Je vais faire un tour pour me trouver un sandwich ... je tourne je vire, j'hésite sachant que j'ai des trucs à finir chez moi, et finis pas revenir à l'Asile 404 le ventre tout aussi creux. Je rentre, mets des sous dans la caisse "prix libre" et me cale contre le mur. Le lieu me paraît encore plus brut de décoffrage que lors de ma dernière visite. Je suis surtout venu pour les Statonells que j'avais découvert à feu-l'Enthropy puis re appréciés au feu-No, mais je suis assez curieux des de découvrir cette Ligne Claire dont le mini piano traine juste à côté de moi ou ce troisième groupe au nom curieux. C'est lorsque Elviro & Leos Ator s'installent que je me... Lire la suite

Words failed to Talk + Moondawn

Critique écrite le 10 juillet 2014, par Milandra Tomasi

Asile du 404 Marseille 15 mars 2014

Words failed to Talk + Moondawn en concert

Le samedi 15 mars à l'Asile du 404 a eu lieu la soirée "Rock around the clouds", "se balancer autour des nuages", avec deux groupes au programme, Moondawn et les Words Failed to Talk. Le temps un peu nuageux ce soir-là donnait un cadre idéal à la soirée. On attendait avec impatience d'entendre Moondawn avec son folk spectral flirtant avec le drone, et les Words Failed to Talk pour un récital de "pop-rock équilibriste". Moondawn Lire la suite

the Von Corda + Looks Like Miaou (festival Strie Dent)

Critique écrite le 06 juin 2013, par pirlouiiiit

Asile 404, Marseille dimanche 02 juin 201

the Von Corda + Looks Like Miaou (festival Strie Dent) en concert

Après le lancement du festival Phocea Rocks à l'Espace Julien avec le concert marathon où se sont succédés Departure Kids, LO, La Flingue, the Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb,Conger!Conger!,Binaire, j'ai fait une petite pause non-concert samedi en regardant Toulon perdre la finale du championnat de France contre Castres ... du coup il ne me restait plus que ce soir pour aller faire un tour au festival Strie Dent organisé par l'equipe de Katatak and co ... En plus ce soir le concert a lieu à l'Asile 404 (où je n'ai toujours pas mis les pieds) et ça va me donner l'occasion de revoir enfin (après 4 ans !) Julien ex Cabwaylingo, désormais J Von Corda ! Je découvre le lieux ... tout petit ouvert sur la rue par sa porte vitrée ... murs à nus ... bar au fond ... Beaucoup de têtes connus croisés à l'entthropy, embobineuse, machine ... Je croyais être en retard mais en fait j'arrive sur la fin des balances. Comme le groupe n'attaque pas tout de suis j'ai même le temps de discuter un peu avec lui Julien avant le début, qui me fait un résumé des dernières années ... Après avoir tourné pas mal seul, puis en duo avec un batteur il a récemment changé de formule et du coup de direction avec Claire aka... Lire la suite

Accès