Accueil Marseille - Aix Cargo de Nuit - Arles
Mercredi 26 juillet 2017 : 11816 concerts, 24543 chroniques de concert, 5165 critiques d'album.
Cargo de Nuit - Arles

Cargo de Nuit - Arles

7 avenue Sadi Carnot
13200 Arles

Plus d'info :

300 places

Genres : rock, jazz, salsa, blues,...

Plus d'infos : www.cargodenuit.com

Cargo de Nuit - Arles : les prochains concerts

Cargo de Nuit : les dernières chroniques concerts

Interview de Bertrand Belin  en concert

Interview de Bertrand Belin par Lartsenic
Cargo de Nuit, Arles, le 17/03/2016
De passage au Cargo de nuit de Arles, Bertrand Belin nous a consacré un petit quart d'heure. Nous continuons de creuser quant à ce qui se passe hors cadre: l'homme est brillant, ce... La suite

Bjorn Berge en concert

Bjorn Berge par jorma
Le Cargo, Arles, le 06/03/2015
De retour dans le Sud après plusieurs années d'absence, le serial picker de cordes Norvégien Bjorn Berge pose ses guitares acoustiques et sa grosse voix au Cargo d'Arles pour la... La suite

FISH en concert

FISH par Jacques 2 Chabannes
Le Cargo de Nuit Arles, le 10/02/2015
"A Fist Of Consequences !" (Une °poignée de conséquences !) ° Je sais que c'est traduit "à la louche", mais bon... c'est bien comme "ça" aussi, non ? Après un épisode... La suite

Raul Midon en concert

Raul Midon par Lionel Degiovanni
Cargo de Nuit - Arles, le 10/10/2014
Pour ce soir, direction le cargo de Nuit, la petite salle d'Arles qui reçoit Raul Midon. Ce personnage, cet artiste est vraiment hors norme. Il avait débuté sa carrière musicale... La suite

Charlélie Couture en concert

Charlélie Couture par Janfi
Le Cargo de Nuit - ARLES, le 03/10/2014
Le Cargo de nuit d'Arles accueillait ce soir Mister CharlÉlie Couture, le plus New Yorkais des français. Ce Mutiste ou encore artiste pluridisciplinaire à la fois chanteur,... La suite

La Maison Tellier en concert

La Maison Tellier par Ysabel
Cargo de Nuit - Arles, le 16/05/2014
Après une petite dinette-tapas super sympa prise au resto du Cargo de Nuit, on part s'installer rapido dans la salle. Et il était tout juste temps, puisqu'ils entrent tous les cinq... La suite