Accueil Marseille - Aix L'Éolienne - Marseille
Mercredi 13 décembre 2017 : 10971 concerts, 24773 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.
L'Éolienne - Marseille

L'Éolienne - Marseille

5 rue Méolan
Quartier Noailles
13001 Marseille

Plus d'info :

Nouveau café culturel à Marseille, l'éolienne a ouvert ses portes le 16 octobre 2009 avec une programmation tissée autour des musiques du monde et du conte.
Créée à Marseille en 1997, MCE Productions accompagne des artistes et leurs créations dans les domaines des musiques du monde et du conte (notamment autour de la Cie Rassegna et de la conteuse Marie Ricard) tout en développant des projets favorisant rencontres et échanges.
Implantée depuis 2008 dans de nouveaux locaux situés au cœur de la vibrante Noailles, MCE productions a lancé le pari de faire de son sous-sol...une éolienne. Appellation durable et énergique ; machine à brasser, machine à créer. Un nom en suggestion pour un nouvel espace, un café culturel fraîchement édifié, à inaugurer.
Plus qu'un espace de diffusion, ce lieu de travail et de convivialité est entièrement dédié à l'exploration des genres, à la création musicale et contée sans oublier l'et cætera. Ancrée dans ses voûtes rénovées, L'éolienne souhaite attirer l'oreille, interpeller et sensibiliser, pour des rencontres durables et accessibles à tous.
Concerts, spectacles, résidences d'artistes, ateliers et autres moments à partager ensemble autour d'un verre et de quelques tapas...
Plan d'accès

L'Éolienne - Marseille : l'historique des concerts

Ve.

08

Déc.

2017

Patrizia Gattaceca & Antoine Leonelli

Je.

16

Nov.

2017

KHÅÅ Project

Ve.

13

Oct.

2017

Françoise Atlan en concert
Françoise Atlan Françoise Atlan

Je.

08

Juin

2017

Duo Ishtar

Ve.

19

Mai

2017

Miquèu & Baltazar Montanaro

Ve.

12

Mai

2017

Annie Ebrel & Riccardo Del Fra

Me.

12

Avril

2017

Daniel Bachman

Ve.

07

Avril

2017

Maura Guerrera

Ve.

10

Fév.

2017

Sanacore

Lu.

06

Fév.

2017

Cie Rassegna

Ve.

20

Janv.

2017

Matt Elliott

Ve.

16

Déc.

2016

Grandes Mothers

Ve.

25

Nov.

2016

MichaËl Vemian, YessaÏ Karapetian & Marc Karapetian

Je.

10

Nov.

2016

L'Anima Lotta

Sa.

08

Oct.

2016

Arianna Savall & Petter Udland Johansen

Ve.

29

Avril

2016

Mcdonnell trio

Ve.

01

Avril

2016

Florence Férin, Eric Larrivé

Ve.

11

Mars

2016

Stranded Horse, Boubacar Cissokho

Ve.

05

Fév.

2016

Hélène Bardot

Ve.

29

Janv.

2016

Cie Rassegna

Ve.

27

Nov.

2015

Houria Aïchi & Saïd Nissia - Chants de l'Aurès

Ve.

13

Nov.

2015

Duo Lionel Belmondo et Thomas Bramerie

Ve.

23

Oct.

2015

Layla Darwiche, Eliane Tondut, José Manuel Dos Santos & Malik Ziad

L'Éolienne : les dernières chroniques concerts 9 avis

Matt Elliott

Critique écrite le 03 février 2017, par Phil2guy

L'Eolienne - Marseille 20 Janvier 2017

Matt Elliott en concert

Matt Elliot, lancé sur une tournée en solo pour présenter son nouvel album The Calm Before, est ce soir de passage à L'Eolienne, une accueillante et chaleureuse salle située dans le quartier de Noailles, dont la scène, aux murs constitués de vieilles pierres, se situe en sous-sol. Etonnant parcours que celui de Matt Eliott : originaire de Bristol, notre homme avait sévi dès le milieu des années 90 dans diverses formations Post Rock dont la plus marquante avait été Third Eye Foundation, pour évoluer ensuite vers un folk sombre et dépouillé, influencé par les musiques méditerranéennes et des pays de l'est. Comme la dernière fois où je l'avais vu, il est muni d'une guitare classique et quelques pédales d'effet qui lui permettront de doubler les parties de guitare et le chant mais dont il n'abusera pas forcément. Il chante le premier titre d'une voix murmurée, un peu à la manière de Leonard Cohen, joue de son instrument en finger picking et en caressant les cordes. Matt Elliot capte tout de suite le public non seulement grâce à la qualité des chansons mais aussi par une présence à la fois charismatique et discrète. Il fait partie des ces (rares) musiciens qui n'ont pas besoin de faire beaucoup de bruit pour se faire entendre. Le musicien... Lire la suite

Stranded Horse

Critique écrite le 23 mars 2016, par Phil2guy

L'Eolienne -Marseille 11 Mars 2016

Stranded Horse en concert

Ce soir, l'Eolienne, petite salle du quartier de Noailles, accueille Yann Tambour aka Stranded Horse qui joue en compagnie du joueur et maitre de la Kora mandingue Boubacar Cisshokho. Les deux musiciens sont actuellement lancés sur une tournée européenne et c'est une chance de pouvoir les écouter dans le cadre intime et chaleureux de ce lieu. Nous descendons donc dans la cave voutée aux pierres apparentes où les musiciens vont jouer. Le concert débute par une lumineuse version de Transmission de Joy Division, (je savais l'homme amateur d'un certain rock indé anglo saxon puisqu'il avait repris magistralement sur son précédent album What différence does it makes des Smiths). L'acoustique du lieu est parfaite. Cette musique assure une synthèse réussie entre la musique mandingue et le folk anglo-saxon sans artifices et de manière très personnelle. Cette filiation est d'ailleurs implicitement revendiquée avec une reprise de My name is carnival de Jackson C.Frank (qui, même si... Lire la suite

La Compagnie Rassegna

Critique écrite le 05 février 2016, par Pirlouiiiit

Eolienne, Marseille 29 janvier 2016

La Compagnie Rassegna en concert

Ce soir il y avait moyen de faire une belle série Lollipop-PosteàGalène-Eolienne-Machine-ou-Molotov mais ce changement soudain de consigne dans cet appel à projet de la Région en a décidé autrement. Je sors bien trop tard (et bien trop fatigué) du boulot pour esperer réaliser un tel pentathlon. Juste le temps de passer à la maison, diner et de repartir pour assister au deuxième set de la Compagnie Rassegna qui jouait donc ce soir à domicile. Le concert affiche complet sans surprise et je profite donc de la pause pendant laquelle tout le monde et parti respirer un peu d'air frais (ou s'encrasser les poumons au choix) pour aller me caler devant. Je vais enfin pouvoir voir ce groupe et entendre leurs " chants populaires de méditerranée ". Les musiciens prennent place sur scène en même temps que le public regagne ses chaises (ou son bout de mur) et chose amusante je me rends compte que j'en connais pas mal et que j'ignorais qu'ils faisaient partie de la dite compagnie. Notamment les deux chanteuses : Sylvie Paz (celle que j'ai croisée le plus) et Carine Lotta (au moins une fois). Il y a aussi Fouad Didi (chant, violon, oud), et Bruno Allary (guitare, saz, chant), et Philippe Guiraud (basse, chant) ce dernier prend d'ailleurs la place à... Lire la suite

Bijan, Maryam & Keyvan Chemirani

Critique écrite le 28 avril 2015, par pirlouiiiit

L'Eolienne, Marseille 18 avril 2015

Bijan, Maryam & Keyvan Chemirani en concert

Après la très chouette après midi passée au Dock des Suds dans le cadre du Disquaire Day, et avoir fait l'impasse sur le mémorable (un de plus) showcase de Conger! Conger! au Lollipop Music Store, me voilà partie n direction de l'Eolienne pour aller écouter le trio Chemirani, pas celui qui vient de sortir un très beau disque de percussions et qui est composé du père Djamchid et des deux fils Keyvan et Bijan, mais celui constitué par les 2 frères (Keyvan et Bijan donc) et une des soeurs (Maryam). Sans surprise lorsque j'arrive (avant l'heure) dans la rue Meolan celle ci est remplie de gens ... ceux qui ont réservé et qui font leur carte de membres et ceux qui n'ont pas réservé et attendent de voir si certains oubliront de venir ce soir pour prendre leur place .. Je me faufile à l'intérieur jusqu'au pied de la scène. Là je constate avec plaisir qu'ils ont accroché les enceintes au plafond, ce qui donne un peu plus de place à côté la table du son. Quand Claire (je crois car j'ai toujours cru que c'était Lucie) vient faire le traditionnel mini discours de bienvenue / présentation la salle est bien bondée. Les trois Chemirâni ont même un peu de mal à se frayer un passage ... elle se déchausse pour monter sur scène et Bijan commence par... Lire la suite

Drôles de Drames (festival Avec le Temps 2015)

Critique écrite le 30 mars 2015, par Flag

L'Eolienne - Marseille 24 mars 2015

Drôles de Drames (festival Avec le Temps 2015) en concert

Ce soir, mille excuses aux intéressés. Mais il faut quand même être sacrément curieux pour se lancer à L'Eolienne pour assister à la performance de Drôles de Drames, dans le cadre du festival Avec Le Temps. Car, dans ce monde culturel ultra-médiatisé, taggé, classé, référencé, ... les Drôles de Drames passent pour des passe-murailles, quasi-invisibles, et, vus de loin, enfin disons vus d'ici, difficile de trouver une trace d'eux, et il faut jouer aux limiers pour trouver un petit-quelque-chose à se mettre sous la dent et se faire une idée de ce à quoi on va assister. Ou alors faire confiance. Et c'est sans doute la confiance qui a guidé mes pas ce soir, sur la base des judicieux conseils de Pirlouiiiit et des quelques chroniques de concerts sur concertandco, mais qui remontent désormais ... à une petite éternité. Et puis, il faut bien l'avouer, bénéficier aussi, d'un peu de chance : celle d'avoir croisé de loin, le chanteur à L'Eolienne quelques jours auparavant, lors d'un autre concert. Et de sentir que rater cette date (rare) serait une erreur. Car Jean-Jacques Blanc est un phénomène à lui tout seul, dans le civil comme sur les planches. Disons-le tout net, l'Eolienne semble ce soir remplie de fans de la première heure, ou de... Lire la suite

La Mal Coiffée

Critique écrite le 08 mars 2015, par Flag

L'Eolienne - Marseille 6 mars 2015

La Mal Coiffée en concert

Le chant c'est du sport ! Une énergie folle et une joie évidente de se produire sur scène, ce soir, pour La Mal Coiffée, le désormais réputé quintette vocal féminin en provenance du Minervois et chantant en occitan, pour leur second passage à Marseille en peu de temps. Après un récent concert explosif au Nomad'Café en novembre dernier, les voilà à nouveau en visite à Marseille, ville " maritime ", pour un groupe qui " vient plutôt de la terre et du vignoble " (sic), mais, histoire de compenser, dans l'alcôve minérale de la belle salle de l'Eolienne. Un ensemble tout sourire, qui met en musique la poésie de son terroir. Comme l'aiment à le préciser les cinq filles, elles bénéficient pour leur dernier album L'Embélinaire, d'un véritable cadeau fait par le poète Jean-Marie Petit (pardon : Joan-Maria Petit ! avec l'accent ... mais ne me demandez de re-prononcer correctement l'Embélinaire, avec l'accent adéquat, j'en serais bien incapable), qui leur a confié ses textes, en plus de quelques uns de Léon Cordes, autre figure locale de la littérature occitane. Le tout mis en musique par Laurent Cavalié. Des textes alliant poésie (" Elle dressait en haut de la colline / son gros ventre de femme claire / le vent avait raison de sa robe... Lire la suite

Accès