Accueil Marseille - Aix Le Trolleybus - Marseille
Lundi 11 décembre 2017 : 10585 concerts, 24767 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.

Le Trolleybus - Marseille

24 Quai de Rive Neuve
13007 Marseille

Plus d'info :

300 places

Plan d'accès

Le Trolleybus - Marseille : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Le Trolleybus - Marseille : l'historique des concerts

Sa.

06

Mai

2017

Relatif Yann en concert
Ivan Smagghe + Relatif Yann + Phred Noir Relatif Yann / Phred / Ivan Smagghe

Ve.

17

Fév.

2017

Date With Elvis

Ve.

11

Mars

2016

Graz + La Dame Noir Dj

Je.

10

Mars

2016

Seb Bromberger + Paul Virgo

Sa.

05

Mars

2016

Justin Robertson (uk ) + Phred Noir (ldn)

Ve.

04

Mars

2016

Kezokichi( Blindetonantion - Japon ) + Amevicious ( Ldn )

Je.

03

Mars

2016

Dj Steef (aka Fred Berthet) + Relatif Yann

Sa.

27

Fév.

2016

Alex Dimou + Did Virgo

Ve.

26

Fév.

2016

Valentin Joliff + Thomas Grunberg

Je.

25

Fév.

2016

Julien Holler + Relatif Yann

Sa.

24

Mai

2014

Jennifer Cardini + Javi Redondo + Phred

Sa.

05

Avril

2014

Disko Selectors + Relatif Yann + Antho Nabet

Ve.

04

Avril

2014

PSLKTR

Je.

03

Avril

2014

Mokic + Phred

Le Trolleybus : les dernières chroniques concerts 32 avis

Mick Wigfall & The Toxics + Doctor Savage + Carlos & The Bandidos

Critique écrite le 04 avril 2012, par MAX K

Trolleybus - Marseille 31 mars 2012

Mick Wigfall & The Toxics + Doctor Savage + Carlos & The Bandidos en concert

La soirée a débuté avec Doctor savage. Tout droit sorti d'un film de Tarantino, il a enchainé seul au piano pendant un peu plus d'une demi heure des morceaux de rhythm & blues très sensuels et "tendus". Doté d'un style et d'une voix digne des plus grand nous regrettons de l'avoir raté la veille à l'Enthropy, son set étant évidemment trop court ce qui était un petit peu frustrant vu la qualité de sa prestation. Que dire de Carlos & The Bandidos !.... Parfait. Du rockabilly/rock'n roll comme eux seuls savent jouer. Un set d'une heure pendant lequel... Lire la suite

Devil Crockett + Mick Wigfall & the Toxics + The Meteors

Critique écrite le 18 septembre 2011, par Philippe

Le Trolley-Bus, Marseille 17 septembre 2011

Devil Crockett + Mick Wigfall & the Toxics + The Meteors en concert

Bien belle soirée au Trolleybus, qui accueillait les mythiques The Meteors (enfin mythiques, pour une frange infime et très pointue de la population, dont je ne fais pas partie...). Dans la foule qui se presse devant l'entrée et dans les pubs alentour, il y a donc un bon paquet de gens floqués à l'effigie du groupe, ou vêtus d'habits noirs cintrés (et qui vont du chevelu très bien taillé et gominé, au crâne rasé de frais)... Le public du psychobilly quoi, dont les filles - j'oserai une généralité - sont toujours des créatures aussi superbes, pour certaines pimpantes comme des pin-ups des années 50. (... Juste 2 photos ratées pour rappeler à quoi sert un photographe, pas arrivé pour les Croquettes du Diable...) Et il y a un paquet de curieux, ce qu'on appellera le public rock de Marseille : nous aussi nous sommes déplacés en nombre, comme à chaque fois qu'une légende, même quasiment inconnue (pour moi), passe par Marseille. La jauge doit pratiquement être atteinte donc, même si presque tout le monde est encore assez loin de la scène quand les Devil Crockett attaquent sur la scène étroite, coincés entre des baffles envahissants. Sapés comme d'illustres crétins (une tradition chez eux, déjà constatée la dernière fois), ils démarrent... Lire la suite

Chavana Fest : No Use For A Name + Only Crime + Menpenti + Straighten Things Out

Critique écrite le 16 février 2009, par Vand

Trolleybus - Marseille 08 février 2009

Chavana Fest : No Use For A Name + Only Crime + Menpenti + Straighten Things Out en concert

À fond dans la réfection de mon appart', je voyais d'un bon oeil ce concert du dimanche soir, histoire de faire une petite pause méritoire. Les légendaires No Use For A Name (dont je ne connais pas un seul morceau) sont les invités Chavanesques de la soirée, avec le All-Star Hardcore Band Only Crime... Pas de risques que je loupe ça ! Je parviens à voir un bout de Menpenti, set moins agressif que d'habitude, mais pas moins dansant, devant un bon gros public (plus de 200 personnes, classe) qui s'amuse. La p'tite touche de Punk français qui va bien dans cette soirée à l'accent très américain ! Ensuite je découvre pour la première fois Straighten Things Out sur scène. Je dois l'avouer, j'ai un peu de mal avec les groupes qui ne jouent jamais chez eux (sauf pour apparaître en bas de l'affiche d'une méga-pointure). Si on me réplique "ouais mais jouer à Marseille devant pas grand-monde", je réplique simplement que si tu fais une date par exemple tous les six mois, les gens se rappelleront de toi et viendront davantage te voir au fur et à mesure... Question de volonté. Parce que les groupes que personne ne connaît à domicile n'ont et n'auront jamais salle comble. L'authenticité face à Myspace, quoi. Le plus dommage dans tout ça, c'est... Lire la suite

Chavana Fest : Lazybones + The Real Mc Kenzies + First Part + Burning Heads

Critique écrite le 01 février 2009, par Mystic Punk Pinguin

Trolleybus - Marseille 29 & 30 Janvier 2009

Chavana Fest : Lazybones +  The Real Mc Kenzies + First Part + Burning Heads en concert

Deux jours de festival pour les activistes de Chavana, asso qui programment des concerts punk rock de qualité depuis quelques années. Deux soirs, 4 à 5 groupes par concerts, c'est du lourd pour tou(te)s celles et ceux qui veulent se ramoner les esgourdes. N'étant pas trop amateur des longues soirées, je ne me pointerais chaque fois qu'assez tard, sorry pour ces chroniques tronquées. Ce jeudi, je me pointe juste à temps pour les (maintenant plus très) jeunes cons de Lazybones. Leur formule punk'n'roll swinguant a fait ses preuves, leur humour potacho-marseillais entre les morceaux aussi, des nouveau morceaux en français et un lover, toujours efficace malgré le son du Trolley. Ces trois lascars prennent leur pied sur scène, c'est évident et le résultats s'en ressent, on danse en savourant son plaisir. Une pause plus tard (putain, immonde leur pression au Trolley...), un mec en kilt et cornemuse débarque, suivie par guitariste, batteur et bassiste. Les Real Mc Kenzies ne sont pas écossais mais canadiens pourtant mais ils sont shootés aux Dropkick Murphys. Alors oups, c'est sympa, dansant, rigolo, efficace dans le style mais bon je préfère de loin l'original... Après avoir dansé sur trois morceaux, ne trouvant pas de bonne Guiness dans... Lire la suite

Menpenti + Ballroom K + Sheeva + Tagada Jones

Critique écrite le 24 novembre 2008, par Odelizz'

Le Trolleybus - Marseille 22 novembre 08

Menpenti + Ballroom K + Sheeva + Tagada Jones en concert

Pendant que certains allaient joyeusement fêter le Beaujolais nouveau et son goût de jus de raisin alcoolisé aux notes de pamplemousse et de cerise _ça m'a toujours fasciné cette improbable inventivité des experts du pinard (et du marketing), bref donc, une bourrasque me poussait vers l'entrée caverneuse du Trolleybus , initialement boîte de nuit orientée new-wave, qui reprend ce soir ses couleurs de taverne pour accueillir dignement nos hardcore-keupons bretons. Assise devant un tonneau, j'observe la curieuse faune qui se décline en plusieurs catégories divertissantes. A ma gauche, des jeun's en sweat trop large se lancent de la bière avec des rires gras ; à ma droite, des garageux précieux avec port de la moustache obligatoire sur duvet boutonneux agitent leur slim et font twister leur chaussures pointues. Au comptoir, le sourire mécanique du barman tente de ranimer quelques clubbers égarés. Au-dessus, les Clash en live sur écran plat. J'enlève mon manteau, je regarde l'heure, expire mes toxines, fait danser mon gobelet en plastique sur le tonneau. Je chantonne en espérant "What's my name" .. Première partie, Menpenti , 100% pur port (euh.. y'a la mer dans le 10e ?...). Hardcore punk vaguement brouillon, où la rythmique s'emmêle... Lire la suite

LO + the Epoxies

Critique écrite le 12 mars 2006, par Zou

Trolley Bus - Marseille 10 mars 2006

LO + the Epoxies en concert

Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Après une semaine et une journée bien chiante, je parviens tant bien que mal à traîner un Vand peu enthousiaste au concert des Epoxies. C'est donc à bord de sa cultissime (à défaut d'être sécurisé) Vandmobile que nous rejoignons le vieux port où nous n'aurons aucun mal à nous garer (oui oui), même si la Criée aura peut être eu quelques soucis de garage à cause de nous. Même en arrivant en retard on sera quand même très en avance, la salle rock du Trolley est désespérément déserte et le seras malheureusement toujours. Une bonne grosse poignée de personne, la plupart issu des groupes marseillais plus une poignée d'habitué qui démontre bien combien les gens ne sont pas très curieux à Marseille. A moins que ça ne vienne de l'image très ringarde que peut avoir la New Wave ... en même temps un groupe Fat Wreck ça aurais pu attirer au moins quelques kids pour qui NOFX doit être le plus grand groupe du monde. Bref, c'est les marseillais de Lo qui ouvre en première partie. J'ai adoré leur premier disque 'Black Kites' et la seule fois où je les ai vu en live c'était tout aussi bien. Desservis par un public statique et un son pas top (comme souvent... Lire la suite

Accès