Accueil Marseille - Aix Le Pasino - Aix en Provence
Vendredi 15 décembre 2017 : 11129 concerts, 24777 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Le Pasino - Aix en Provence

Avenue de l'Europe
13090 Aix en Provence

Plus d'info :

Le Pasino - Aix en Provence : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Le Pasino - Aix en Provence : l'historique des concerts

Me.

07

Déc.

2016

Beth Hart

Ma.

06

Déc.

2016

Baptiste Lecaplain - Origines

Me.

30

Nov.

2016

La Reine Des Neiges - La Suite Des Aventures

Me.

30

Nov.

2016

La Reine Des Neiges

Ma.

29

Nov.

2016

Nuit Enchantee

Sa.

26

Nov.

2016

Zazie

Sa.

19

Nov.

2016

De Palmas (Complet)

Je.

10

Nov.

2016

William Sheller - Tournee Stylus

Ve.

04

Nov.

2016

Le Woop

Je.

03

Nov.

2016

Fills Monkey - Incredible Drum Show

Me.

02

Nov.

2016

Noelle Perna

Ve.

21

Oct.

2016

Anthony Kavanagh

Le Pasino : les dernières chroniques concerts 53 avis

Gérald de Palmas + Arno Santamaria

Critique écrite le 04 avril 2014, par Ysabel

Pasino - Aix en Provence 21 Mars 2014

Gérald de Palmas + Arno Santamaria en concert

Le Pasino est annoncé complet, pour ce rendez-vous avec Gérald De Palmas qui semble annuel. Et, petite surprise de dernière minute : La première partie n'était pas prévue, mais elle est ajoutée au dernier moment ... Du coup les horaires en sont tout chamboulés ! Mais c'est pas grave, moi j'aime bien quand c'est un peu Rock n'Roll ;) Arno Santamaria arrive donc sur scène, seul avec sa guitare, sous une douche de lumière et nous lance : " Je suis la première partie ! " Cette session acoustique à la guitare va pourtant avoir un rendu très Rock. Sa voix est chaude, basse, et elle se brise par moment sur ses cris, pour se faire toute douce l'instant d'après. Un premier morceau très prenant dans tous les cas, malgré le va et viens des derniers arrivants. Il nous annonce alors Mademoiselle Claire, extrait de son prochain album. Son timbre légèrement écorché est vraiment très séduisant, avec un style qui pourrait s'approcher d'un Stephan Eicher. Et, définitivement bien Rock le garçon. " Ça va ? " Ses tentatives de communication avec le public tombent un peu à plat pour le moment. Mais absolument pas de son fait ... Plutôt de celui d'un public pas trop chaleureux (et un peu moqueur je trouve). Pas grave, il tient bon et il a bien... Lire la suite

Rose + Margaux Avril

Critique écrite le 23 octobre 2013, par Ysabel

Pasino - Aix en Provence 11 Octobre 2013

Rose + Margaux Avril en concert

Un concert au Pasino d'Aix, y'a pas à dire, c'est l'occasion parfaite pour passer un très bon moment. Et, ce soir encore, il ne va pas faire mentir sa réputation ... Un petit dîner dans un de ses restos (trop bon !), suivi de la promesse d'une douce soirée en compagnie de Rose, mais aussi de Margaux Avril (Que je ne connais pas et qui va assurer la première partie). A mon arrivée au premier étage, je constate avec déception que c'est seulement une demi salle qui a été préparée pour recevoir cette belle artiste, pourtant à part entière, qu'est Rose. Alors après un accueil joueur et folklorique fait par une joyeuse bande de distributeurs de jetons de la partie Casino, nous nous retrouvons installés au milieu d'un public en grande partie féminin (il faut bien le reconnaitre) et d'une fumée comme parfumée à la rose (me souffle mon photographe préféré) ... Le décor est planté. Pour commencer, c'est donc Margaux Avril, une très jolie blonde accompagnée d'un guitariste, qui s'installent sur scène et qui semble, aux premiers abords, tout à fait dans la mouvance de Rose. Aucune présentation. La demoiselle entre dans la danse sans plus de cérémonie, toute en fraîcheur et en simplicité. C'est avant de commencer le second morceau,... Lire la suite

Pink Martini

Critique écrite le 11 mai 2013, par Ysabel

Pasino - Aix en Provence 19 Avril 2013

Pink Martini en concert

La scène du Pasino est hyper optimisée niveau occupation de l'espace, avec déjà tous les instruments en place (sans doute la raison de l'absence de première partie ... certainement long à installer un Bin's pareil !!) Ce soir, c'est Sold Out pour Pink Martini et à l'heure dite, tout le monde commence à s'agiter comme les abeilles d'une ruche. Extinction des feux et applause d'une salle très sage. Ils sont un peu à la bourre et s'en excuse : Le joueur de trompette est dans "le salle de bain" ! Alors, on l'attend ;) On attaque direct dans une ambiance Club de jazz, avec chanteuse en robe noire, qui brille de tous ses bijoux et un monde fou tout autour d'elle. Un côté bordel organisé que j'aime bien, avec la Diva qui nous fait déjà frapper dans les mains ... Et un Mister Salle de Bain qui démontre bien à quel point il était important qu'il revienne ! Nous sommes dans une imagerie très "scène de cinéma", de film rétro même, avec une fin quasi lyrique. Second morceau, autre univers ... Et c'est d'ailleurs ce qui va un peu pêcher ce soir : on passe du coq à l'âne, avec toujours autant de virtuosité et de talent, mais avec un manque flagrant d'unité et de fil conducteur. Ce sera donc une Bossa Nova de minuit en japonais très rapide et... Lire la suite

Benjamin Biolay + Mathis Gardel

Critique écrite le 11 mai 2013, par Ysabel

Pasino - Aix en Provence 18 Avril 2013

Benjamin Biolay + Mathis Gardel en concert

Un début de soirée pas comme les autres au Pasino avec pour commencer, ce soir n'est pas coutume, un petit dîner sushis dans la galerie du casino ... Le top et ce n'est qu'un début ! Lorsque nous entrons dans la salle et pour bien continuer, on est également hyper bien placés (juste au 1er rang). Alors que dire, sinon : Que le spectacle commence ! La première partie de Benjamin Biolay va être assurée par Mathis Gardel ... Que je ne connais pas encore. Seule info que j'ai sur lui, c'est que les deux musiciens qui l'accompagnent ont une formation parallèle, nommée La Bestiole. Côté scène, c'est une batterie qui semble avoir rencontré un zèbre. Une seconde un peu plus grande en arrière plan (certainement pour la seconde partie). Et c'est une fille qui prend place derrière les drums (j'adore les filles batteuses !!), hyper féminine en plus avec sa petite robe à carreaux blancs et noirs (assortie ... quelle classe !) et jouant debout. La musique qui démarre a un sympathique petit côté Vintage. Légère brume de fumée du soir. Un chanteur avec guitare plutôt beau gosse (en polo Lacoste, s'il vous plait) et accompagné d'un second guitariste, pour un Rock un peu Rétro servi par une voix qui joue sur le monocorde. Second morceau... Lire la suite

Mathis Gardel + Benjamin Biolay

Critique écrite le 10 mai 2013, par flag

Pasino - Aix en Provence 18 avril 2013

Mathis Gardel + Benjamin Biolay en concert

Un concert assis, les gens placés comme au cinéma ou au théâtre, cela donne un petit côté solennel qui sied bien à la salle presque sans vie du Pasino d'Aix en Provence. Le public intergénérationnel à tendance trentenaire tirant sur le quadragénaire, s'installe doucement. Les lumières se tamisent à l'heure dite sans s'éteindre complètement, toujours cette ambiance presque théâtrale, pour lancer la première partie du concert. C'est Mathis Gardel qui ouvrira le bal ce soir. Trois personnes entrent donc sur scène. Beaux Gosses, propres sur eux .La jeune fille, Delphine, s'installe donc derrière ses fûts pour jouer debout. Elle a pris soin d'assortir sa tenue à ses fûts zébrés, comme pour être parfaitement raccord avec cette ambiance feutrée. Le chanteur et guitariste, Mathis Gardel, entame son premier morceaux, secondé par Olivier en deuxième guitare. Les guitares sont un peu saturées et la voix a légèrement du mal à passer. Il faut dire que le public continue d'entrer dans la salle... Le... Lire la suite

Patricia Kaas

Critique écrite le 24 février 2013, par Ysabel

Pasino - Aix en Provence 13 Février 2013

Patricia Kaas en concert

Une drôle d'idée je l'admets que d'aller voir Patricia Kaas chanter Edith Piaf ... D'autant plus renforcée lorsque je vois la moyenne d'âge de la salle (plus due au répertoire de Piaf qu'à Patricia Kaas je pense). Mais bon. Jaime à croire que je sais garder l'esprit ouvert. La scène est belle et plutôt classe, avec ce fond d'écran qui pourrait nous faire croire que nous sommes en Back Stage de L'Olympia, juste après la fin d'un concert de la Mome, qui aurait abandonné sa robe et ses escarpins avant de s'éclipser face à ce public "évanoui". Décor très théâtralisé donc (ce qui ne m'étonne pas du tout), parcouru d'un rail de spots "miroir de star" au dessus des planches et au milieu duquel trône un accordéon. A l'heure pile, la toile laisse apparaitre une fenêtre façon vitrail. Lumières douces. Ombre des chaussures. Musique au violon. Elle entre en scène et s'agenouille pour prier, vêtue d'une robe peignoir noire à revers blancs et pieds nus ... Et là, elle le chante, mais c'est moi qui me met à penser tout haut : Oh Mon Dieu !! (à la manière de Janice dans Friends). Mais que suis-je donc venue faire dans cette galère ... !! Orchestration terriblement classique. Visuel hyper années 40. Chœurs des vierges façon Disney. Et un... Lire la suite

Accès