Accueil Amélie-les-crayons en concert
Mardi 22 septembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Des chansons qui présentent des petites histoires, proches de la ritournelle, accompagnées d'un accordéon, d'une contrebasse et d'un piano.

Amélie-les-crayons : tous les concerts

Amélie-les-crayons : l'historique des concerts

Ve.

13

Mars

2020

Sa.

16

Nov.

2019

Amélie-les-crayons Dôme - Saint Ave (56)

Ve.

24

Mai

2019

Me.

24

Avril

2019

Amélie-les-crayons Théâtre Forum - Falaise (14)

Sa.

09

Mars

2019

A Travers Chants  en concert
AmÉlie Les Crayons A Travers Chants | Amélie-les-crayons
MJC Espace Athéna - Saint Saulve (59)

Ve.

08

Mars

2019

Amélie-les-crayons - Claire Jau Théâtre Montdory - Barentin (76)

Ve.

15

Fév.

2019

Ve.

01

Fév.

2019

Amelie Les Crayons Le Palace - Montataire (60)

Amélie-les-crayons : les dernières chroniques concerts 4 avis

Chansons Primeurs, Féloche, Amélie Les Crayons, Imbert Imbert, Laura Cahen, Ignatus, ARM, Armelle Pioline, Buridane, Arthur Ely

Critique écrite le 12 mars 2020, par Francisco70

Salle Paul Fort, La Bouche d'Air, Nantes 5 Mars 2020

Chansons Primeurs, Féloche, Amélie Les Crayons, Imbert Imbert, Laura Cahen, Ignatus, ARM, Armelle Pioline, Buridane, Arthur Ely en concert

Artistes estampillés FAIR (1er dispositif de soutien au démarrage de carrière et professionnalisation en Musiques Actuelles), Chansons Primeurs, Féloche, Amélie Les Crayons, Imbert Imbert, Laura Cahen, ARM, Armelle Pioline, Buridane et Arthur Ely, ont été sollicités par Ignatus, qui est à l'origine de ce projet si particulier et original. Pendant trois jours, les artistes sont hébergés dans un moulin et gîte. Ils vont partager mets et musique avec des contraintes d'écriture, et, le quatrième jour, quand ils auront créé un minimum de 12 chansons, ils auront la tache jouissive et stressante de passer sur scène. Le menu de la soirée est alléchant. Ignatus, de son vrai nom Jérôme Rousseaux est le chef d'orchestre et initiateur du projet et de ce concept imaginé il y a huit ans et depuis trois ans dans cette salle. Du lundi 2 au jeudi 5 mars au soir, dix sept chansons ont finalement été créés au Moulin de La Violaye et vont nous être interprétées. La salle est pleine avec 350 spectateurs. Je viens de découvrir un C.D. au titre très étrange e.pok d'Ignatus emprunté à la Médiathèque Benjamin Rabier. Notre présentateur de ce soir est également musicien et chanteur. Le premier duo débute par Féloche au chant et à la contrebasse,... Lire la suite

AMELIE LES CRAYONS

Critique écrite le 07 décembre 2005, par Ludo

Théatre villefranche, Casino Vals les bains, CCO lyon (non précisé 2005)

De la bonne humeur, de l'humour, des textes simples, la vie de tous les jours...On se laisse facilement emporter dans son petit monde, avec une mise en scéne éprouvée. Je l'ai vue 3 fois, et à chaque fois, standing ovation ! Les 3 musiciens qui l'accompagnent sont également... Lire la suite

supremes dindes, dezoriental, amélie les crayons

Critique écrite le 04 août 2004, par cat

theatre de fourvieres à lyon 31 Juillet 2004

début de la soirée : lyon rugit la nuit. Amélie les cxrayons, bien, très bien, toute en finesse, acoustique, des musiciens presents et des compositions originales. Et des textes qui réjouissent la vieille féministe qui ronronne en moi. Affaire à suivre ensuire DEZO, desoriental; magnifique, cosmopolite comme eux seuls savent l'être, et une pêche incroyable. On ajoute une maitrise des instruments , des textes intéressants plus un partage avec le public. Bref, la soirée s'annonçait bien, ne pas oublier qu'on était dans un amphithéatre... Lire la suite

color blind - baratins de la joie - rhesus - picore - amélie les crayons - elka osa - mes anjes noirs - la doxa

Critique écrite le 15 décembre 2003, par Julie

Viviers 12-13 décembre 2003

Découverte printemps de Bourges au fin fond de l'ardéche ; on est arrivé en retard, on est arrivé à la fin de 'colorblind' ; jazz instru avec des chanteuses de soul, l'éclairage trop statique et l' ambiance très molle ne nous a pas aidé à nous décontracté dans une salle au tiers rempli ; rien retenu de leur musique ; ensuite arrive les 'baratins de la joie', une intro digne d'un film d aventure, avec musique et ambiance héro de la seconde guerre mondiale, malheureusement lorsque la musique et le chant ont commencé on s'est rendu compte que ce groupe n'avait pas la carrure de leurs costumes ; Non vraiment le festif y en a marre ; je crois que c'était le groupe local, et bien ce fut un supplice ; ensuite Rhesus arrive sur scéne, le public était bourré je crois car des gens les insultaient au premier rang ; malgré leur fébrilité apparente ils s'en sont bien sorti avec du rock bien envoyé et de choses plus calmes ; sentant... Lire la suite