Accueil La Cafetera Roja en concert
Mardi 16 août 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Trois nationalités, cinq langues, La Cafetera Roja est un un trait d'union entre musiques urbaines et mélodies pop-rock. Violoncelle, violon, guitares, basse et batterie forgent un sidérant alliage avec les voix féminines, masculines et le flow percussif du MC.

Site

La Cafetera Roja : tous les concerts

La Cafetera Roja : l'historique des concerts

Je.

07

Juillet

2022

Sa.

30

Avril

2022

La Cafetera Roja La Luciole - Alençon (61)

Sa.

05

Mars

2022

Cafetera Roja + Huckleberry Finn Jr Le K'fé Quoi - Forcalquier (04)

Sa.

19

Fév.

2022

Chapitre V + La Cafetera Roja Lendemains qui Chantent - Tulle (19)

Ve.

26

Nov.

2021

La Cafetera Roja + An Eagle In Your Mind Le Fil - Saint etienne (42)

Sa.

27

Juillet

2019

Festival Du Chant De L'eucalyptus en concert
Festival Du Chant De L'eucalyptus : Sona Jobarteh, Biga Ranx, Oques Grasses, Flox, La Cafetera Roja, Markus & Shahzad Santoo Khan, Brain Damage, Citizen Kain Festival Du Chant De L'eucalyptus | La Cafetera Roja | Flox | Biga Ranx
Le Rano Plouhinec - Plouhinec (56)

Sa.

20

Juillet

2019

World Festival Ambert en concert
Cali, Les Ogres de Barback, Sinsemilia, Cafetera Roja, World Festival Ambert | Cali | Les Ogres de Barback | La Cafetera Roja
Plan d'Eau - Ambert (63)

Sa.

26

Janv.

2019

La Cafetera Roja / No Money Kids No Money Kids | La Cafetera Roja
Foyer Communal Bouvier - Salaise (38)

La Cafetera Roja : les dernières chroniques concerts 2 avis

Festival Aluna 2012 : Manu Chao, Arthur H, Hubert-Félix Thiéfaine, Lou Reed, Dionysos, Thomas Dutronc, Ayo, Shaka Ponk, The Elderberries, Izia, Caravan Palace, Julian Perretta, La Cafetera Roja, Inna Modja, Axel

Critique écrite le 09 juillet 2012, par Galoubet

Ruoms 22 juin 2012

Festival Aluna 2012 : Manu Chao, Arthur H, Hubert-Félix Thiéfaine, Lou Reed, Dionysos, Thomas Dutronc, Ayo, Shaka Ponk, The Elderberries, Izia, Caravan Palace, Julian Perretta, La Cafetera Roja, Inna Modja, Axel  en concert

Festival Aluna : 22 Juin C'est la cinquième édition de ce festival qui se niche dans un grand camping ardéchois. La capacité a été portée à 20 000 festivaliers maximum par soir grâce à des travaux réalisés cet hiver afin d'aménager l'espace Jenifer où se situe la grande scène. Un petit espace avec des échoppes où sont vendus quelques productions locales permet également de s'alimenter en spécialités régionales et 'internationales' en payant avec la monnaie locale (l'Aluna : sorte de jeton en plastique de 1€ ou 0,5€). Pas forcément facile à échanger lorsqu'il y a du monde... s'il reste des jetons ! Pour se rafraîchir, bières et vin peuvent être également servis dans les quelques bars répartis autour de l'espace Jenifer. Les verres sont consignés et il vous en coûtera 1€ de plus lors de la première consommation... à vous de ramener le verre pour récupérer la consigne. Lors de la prestation de Manu Chao, il était néanmoins assez difficile de se déplacer avec tout ce monde... et boire un coup pouvait vite devenir une épreuve. L'organisation du Festival a vu grand cette année. Monter la capacité des spectateurs à 20 000 par soir n'est pas sans risques. Si les première (8000 pers. environ) et troisième (6000 pers. ) soirées se... Lire la suite

Kaïfa + La Cafeteria Roja + DJ Gabe (Electric Palace, Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2012)

Critique écrite le 01 février 2012, par Duckhunt

Electric Palace, Clermont-Ferrand 29 Janvier 2012

Kaïfa + La Cafeteria Roja + DJ Gabe (Electric Palace, Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2012) en concert

Un dimanche soir gris, un temps pourri, la neige, un froid sibérien... Les conditions n'étaient pas vraiment idéales pour rameuter les foules et les cinéphiles à cette troisième soirée de l'Eletric Palace, placée pourtant sous le signe du soleil cubain, pays à l'honneur pour ce 34ème Festival International du Court Métrage. C'était sans compter sur le courage et le sens de la fête des clermontois, bel et bien présents pour se réchauffer sous le classieux chapiteau "Magic Mirror". Première arme dégainée par l'Electric Palace pour combattre le froid hivernale, la soirée "Danse cubaine" réchauffait les âmes autour de démontrations et d'initiations à la salsa, chacha, merengue et autre tango argentin. L'atmosphère ambiante commençait à se réchauffer de quelques degrés... Le temps de laisser tout le monde souffler un peu et arrive l'artillerie lourde, le premier concert de la soirée: la bande de copains Kaïfa. S'il présente une formation classique guitares-basse-batterie-chant, ce groupe de rock/ska est agrémenté d'une section cuivres trompette-saxophone diablement efficace. Une énergie ultra... Lire la suite