Accueil Chronique de concert Festival Aluna 2012 : Manu Chao, Arthur H, Hubert-Félix Thiéfaine, Lou Reed, Dionysos, Thomas Dutronc, Ayo, Shaka Ponk, The Elderberries, Izia, Caravan Palace, Julian Perretta, La Cafetera Roja, Inna Modja, Axel
Dimanche 25 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Festival Aluna 2012 : Manu Chao, Arthur H, Hubert-Félix Thiéfaine, Lou Reed, Dionysos, Thomas Dutronc, Ayo, Shaka Ponk, The Elderberries, Izia, Caravan Palace, Julian Perretta, La Cafetera Roja, Inna Modja, Axel

Festival Aluna 2012 : Manu Chao, Arthur H, Hubert-Félix Thiéfaine, Lou Reed, Dionysos, Thomas Dutronc, Ayo, Shaka Ponk, The Elderberries, Izia, Caravan Palace, Julian Perretta, La Cafetera Roja, Inna Modja, Axel  en concert

Ruoms 22 juin 2012

Critique écrite le par

Festival Aluna : 22 Juin

C'est la cinquième édition de ce festival qui se niche dans un grand camping ardéchois. La capacité a été portée à 20 000 festivaliers maximum par soir grâce à des travaux réalisés cet hiver afin d'aménager l'espace Jenifer où se situe la grande scène. Un petit espace avec des échoppes où sont vendus quelques productions locales permet également de s'alimenter en spécialités régionales et 'internationales' en payant avec la monnaie locale (l'Aluna : sorte de jeton en plastique de 1€ ou 0,5€). Pas forcément facile à échanger lorsqu'il y a du monde... s'il reste des jetons ! Pour se rafraîchir, bières et vin peuvent être également servis dans les quelques bars répartis autour de l'espace Jenifer. Les verres sont consignés et il vous en coûtera 1€ de plus lors de la première consommation... à vous de ramener le verre pour récupérer la consigne. Lors de la prestation de Manu Chao, il était néanmoins assez difficile de se déplacer avec tout ce monde... et boire un coup pouvait vite devenir une épreuve. L'organisation du Festival a vu grand cette année. Monter la capacité des spectateurs à 20 000 par soir n'est pas sans risques. Si les première (8000 pers. environ) et troisième (6000 pers. ) soirées se sont déroulées comme sur des roulettes, la deuxième était sold-out bien avant l'heure (seules 1000 places étaient encore disponible à 14h au guichet pour éviter le marché noir) et a posé bien des soucis aux organisateurs pour juguler la (trop) grande file d'attente des festivaliers qui se pressaient (c'est le moins que l'on puisse dire !) sous la chaleur accablante à l'entrée du site. De plus, le service de sécurité s'est parfois comporté envers quelques spectateurs de façon beaucoup moins prestigieuse que ce qui était noté sur leur tee-shirt. Pour ne pas ternir l'image de ce fabuleux festival en devenir, espérons que, l'année prochaine, ce soient des personnes plus compétentes (et patientes...) qui réguleront les journées de forte affluence.



Un système de navette était mis en place pour accéder au site depuis les parkings à Ruoms... Mais de nombreux courageux préféraient gravir à pied les quelques kilomètres qui leur restaient à faire... il ne fallait pas oublier sa bouteille d'eau ! Pour le retour, après les concerts, ces mêmes navettes vous ramènent au parking à partir de 23h30, mais là encore, il a été difficile à l'organisation d'éviter l'attente trop longue lors d'une affluence élevée. Le petit chemin 'balisé' que devaient emprunter les festivalier ne voulant pas prendre les navettes manquait un peu d'éclairage.

En entrant sur le site, on découvre une grande scène (22 mètres de hauteur, 46 mètres de large et 21 mètres de profondeur) tout en bas et une autre très modeste à coté du village d'artisants. Cette dernière servira dès 17h d'apéritif pour les 2 premiers concerts journaliers. A partir de 19h, c'est sur la grande scène que ce passe le show. Le son, puissant, parfois un peu trop fort au goût de certains spectateurs, est de bonne qualité. Mais impossible de trouver des bouchons d'oreilles pour les spectateurs voulant se protéger des risques auditifs. Il est d'ailleurs étonnant que ce ne soit pas obligatoire d'en mettre à disposition des festivaliers lors d'une telle manifestation...

Globalement, ce festival grandissant devra, pour être parfait, améliorer certains points délicats... Ceci dit, l'organisation était parfaite pour les journées de vendredi et dimanche... Gageons que lors de la prochaine édition, le premier Week-End de juin 2013, ces problèmes seront résolus et je suis sûr que les organisateurs y réfléchissent déjà... afin d'y passer des moments inoubliables sous la lune...


22 juin: 8000 personnes

The Elderberries :

Sur la petite scène le deuxième groupe de la journée commence à jouer son Stoner-rock puissant, avec ces riffs cinglants aux influences des 70's. Les 5 membres déroulent leur Rock fiévreux et sauvage, procurant au public présent devant la scène une bonne énergie. La lourdeur des riffs et la basse très présente, voire un peu dégoulinante, soutien bien la rage du chanteur. En tournée pour leur 3eme album, ce power trio anglo-saxon mérite le détour...



Le titre phare à noter bien gras et rock Here till dawn , c'est du lourd ! Cela en début de festival, ça le fait bien ; pas mal de personnes étaient bien surprises par cela, mais après tout, c'est le but d'un festival, faire découvrir de nouveaux talents !!





Ce groupe qui revendique presque une décennie d'expérience (s'étant formé en 2003) devrait, on leur souhaite, faire longue route !!



Pour les découvrir à votre tour aller sur leur myspace et leur facebook et le reste :
https://www.myspace.com/theelderberries
www.theelderberries3.com
www.youtube.com/elderberriesofficial
www.theelderberries.bandcamp.com



Julian Perretta

Une fois cette première découverte, direction maintenant une scène plus grande, avec un jeune qui en fait n'est plus vraiment tout jeune dans le domaine de la musique, enfin, il a sa petite notoriété surtout auprès des jeunes filles. Il s'agit de Julian Perretta .



Ce jeune nous joue une pop anglaise, bien calibrée par les maisons de disques, bien dans les clous comme on dit. Mais il faut avouer que ça marche ; le public est là, les cris aigus de ses fans et des midinettes s'entendent, donc ça passe.



Coté musique, depuis son titre Wonder why , en 2010 qui était pas mal pop sur une bonne base de gratte acoustique, Julian Perretta continue sa lancée ; ses titres sonnent parfois comme du Mika même, bref, le style un peu la voix haut perchée, et quelques riffs entrainant, parfois rock and roll ; mais ca reste léger, pop.

Ce jeune fait aussi un peu penser à Phoenix , par ses airs ; d'ailleurs, il a fait une reprise d'eux, if I fell better, mais version un peu électro ; là, pour le coup, il s'est raté ; je pense que le groupe d'origine doit juste se contenter de toucher les royalties !!



Mais bon, sur scène, le petit assure pas trop mal ; ça crache quand il faut, les musiciens sont là, ça tourne. La veille, il était sur Paname à jouer avec un groupe du sud, si, si, le groupe SOMA (petite pub pour eux ! héhé) Lors de sa prestation, l'artiste Perretta nous fera une reprise de Miss You , des Stones, ainsi que de Steve Wonder avec Superstition



Chanteur à minettes, mais pas mauvais sur scène, on pourra écouter ce que fait ce jeune sur les plateformes légales, sur Deezer. Pour les fans inconditionnelles, le facebook pour lui poster vos cris qui raisonneront sur le web !!

https://www.facebook.com/julianperretta






Lou Reed

Hasard d'une déprogrammation (les Cranberries se sont désistés au dernier moment !), un "remplaçant" de luxe s'est dévoué pour assurer l'intérim... et quel remplaçant !!



Le public avait la chance de voir une des légendes de Rock lors d'un de ses cinq concerts en France ! Quel bonheur d'entendre en live, que dis-je, de VOIR en live Lou Reed interpréter ses plus grands titres (Sweet Jane, Héroïne, Sad Song, Walk on the Wild Side pour les plus connus..) avec sa formation. D'un statisme scénique incroyable, Lou Reed met cependant en avant son violoniste pour quelques solos précis à faire péter les cordes de son archer.



Le Groove est puissant, les dissonances maîtrisées comme il en a le secret et sa voix, quoi qu'on dise, a toujours ce grain et cette chaleur qui lui sont propres... Les fans se reconnaissent vite et les plus jeunes semblent parfois rester interloqués par cette musique témoin de l'époque New-Yorkaise de Lou Reed et de son légendaire Velvet Underground ...



Son titre inter-planetaire Walk on the Wilde Side fera chanter la fosse. La mélancolique Sad Song (de l'album Berlin produit par Bob Ezrin ) est magnifiquement interprétée avec sa tourne au violon lancinante. Lou Reed restera Lou Reed , et c'est comme cela qu'on veut le voir...



Izia

Quelle famille ! La fille d' Higelin a trouvé l'énergie pour faire sa place sur la scène rock... et quelle énergie ! Du rock sans concession, la hargne et l'humour se rencontrent dans son show, avec une petite pointe de provocation, juste ce qu'il faut pour que le public réponde avec frénésie à ses avances.



Apres son premier album éponyme, avec quelques titres qui tuent comme Back In Ttown qu'elle a fait tourner sur pas mal de plateau comme Taratata, One shot not, au alors le fameux Let Me Alone qui commence tout doucement avec la gratte et qui se finit en tonnerre, Izia nous revient avec son nouvel opus So Much Trouble qui réjouira les fans !



Sur cette scène elle défend donc des titres comme bien sur So Much Trouble qui porte l'album !!



Une prestation où l'on retrouve parfois un grain de voix à la Janis Joplin, donnant à l'interprétation des titres de ses 2 albums toute la mesure de son talent. Ses musiciens soutiennent un rock carré et agressif et c'est une tornade qui va et vient, de droite à gauche... Sa prestation laisse l'impression d'une grande maturité artistique chez cette jeune femme d'à peine 21 printemps... elle a de qui tenir !
Le son est clair, puissant et le ‘lighteu' fait du bon boulot ! Une bonne découverte pour ceux qui ne la connaîtraient pas encore...



Elle n'hésitera pas à provoquer le public, dans la plus pure tradition ‘Rock-and-Roll‘ pour dire de bouger à "ceux qui picolent des bières..." de "bouger leur cul (...) pour gueuler leur joie d'être ici en Ardèche et pas sur Paris et avec cette vie de taré" comme elle dit, avec tout le bordel citadin !!



Fracassant au moins 4 micros sur la scène, elle a fait le show, à sa manière ! Et vive la révolution du téton ! Elle fera quelques titres à la fin du concert en soutif, et ça n'ajoutera que du bon à ce concert !! Bref , ‘Rock and Roll attitude' à tous les étages comme le dirait Monsieur Manœuvre !

Pour découvrir son nouvel album, vous pouvez aller sur toutes les plateformes légales, etc... Le truc habituel pour une telle artiste ! On ne la présente plus !

https://www.facebook.com/Iziamusic



Shaka Ponk!!



Après cette magnifique prestation, nous avons eu droit à un groupe qui envoie du lourd. Ce groupe allie vidéo, sons et lumières à la perfection. Le groupe qui monte en flèche, qui a été récompensé aux victoires de la Musique. Cette formation, c'est bien sûr Shaka Ponk!!



Un chanteur qui déchire, une chanteuse avec une présence énorme, un batteur fou, un guitariste de malade, un bassiste à fond, un clavier pleins de sons, voilà de quoi faire un show digne de ce nom !
Je les avais déjà vu sur Avignon, et idem, le shoot ne baisse pas d'un ton pendant toute la prestation !! C'est à fond dès le départ !



Les riffs limite métal se fondent sur des sons électro, avec un fond rock et le tout en hurlant de manière précises, le public est là, ça crie, ça gueule ! Bref, l'extase !! Ils ont chanté dans l'ensemble les titres de leur album, dont la chanson la plus calme en fait qui est My name is Stain



Tous leurs titres fonctionnent bien, les intro mettent en place le rythme, les refrains sont hyper carrés, le tout s'envolent parfaitement. Les titres s'enchainent let's bang", I'm picky...



Ce qui est fort chez eux, c'est bien leur alliance avec ce fond animé, avec leur Kong nommé Goz qui s'anime, symbolisant le groupe ! Il fait partie intégrante du groupe en fait. La synchronisation entre les chanteurs et Goz est parfaite lorsque ceux-ci se mettent devant l'écran circulaire.







Festival Aluna : 23 juin (complet)

Arthur H

Sous une chaleur accablante, ‘avé' les cigales en fond, commence à chanter l'autre enfant du grand Higelin... et demi-frère Izia, présente la veille sur la grande scène. Le son du clavier résonne, les accords de "Ulysse et Calypso' annoncent des rythmes chaloupés... En chemise et lunettes noires, avec sa voix envoûtante et grave, Arthur H déroule son set mêlant des ambiances cinématographiques et des paroles teintées de surréalisme, naviguant tel un flibustier entre des terres intimistes, et poétiques. Parfois Jazzy, parfois plus électrique, voir presque funky-disco, sa musique fait bouger les festivaliers, déjà très nombreux... la soirée s'annonce chaude en attendant Manu Chao.



Tantôt à la guitare, ou derrière son clavier, Arthur H semble prendre du plaisir et ses chansons déroulent toutes seules, accompagnant doucement mais sûrement la nuit qui s'avance... Ce formidable pianiste et auteur sait parfaitement nous emmener dans des histoires légères et feutrées.



Ses titres tels que Ma dernière nuit à New York City , ont retenti comme des hymnes. A signaler aussi, une ballade très douce issue de l'album de Mystic Rumba de 2010 : Luna Park .



Pour un de ses derniers titres, Arthur H interprète Est-ce que tu m'aimes et là le public un grand "ouiiiiii". Il a apparemment, un public qui lui est fidele et qui connait tous ses titres !




Caravan Palace

Ensuite, place à un autre style de musique, plus électro, plus "rythmé" ; ce groupe c'est Caravan Palace



Là on passe au registre électro-swing endiablé ! La chanteuse est une vraie pile, qui saute de partout, une présence scénique, une énergie folle !! Coté musicien, un violoniste talentueux commencera le concert avec une intro très longue, mais qui, très efficacement, mettra en place le décor et l'ambiance.



Leur titre hyper dansant et très connu Jolie coquine a pris là une grand ampleur. Pourtant je connais bien ce morceau, mais là, les watts à fond et l'ambiance donnent une autre dimension ; je redécouvre alors ce groupe et sa force.



Ce mélange de jazz et d'électro donne réellement envie de danser ; imaginez un peu presque 20 000 personnes dansant sur cela ! Caravan Palace a dû bien apprécier son public ce soir là !!



A noter que ce groupe est quand même relativement jeune car il a sorti son premier album en 2008 et le tout nouveau est sorti le 5 mars 2012. Donc une telle ascension en si peu de temps lui promet un bel avenir.

Pour retrouver les dates de la tournée de Caravan Palace, aller sur concertandco.com tout vous sera dévoilé !!!



Thomas Dutronc

Apres cela, place à Thomas Dutronc digne héritier de son père !! Thomas marque bien son empreinte par son style manouche classe. D'entrée la bonne humeur est au rendez vous. Son swing manouche est rehaussé de violon et des 3 autres guitares qui l'accompagnent.



Sur scène, il joue ses "classiques" qui sont bien connus du public et qui, il faut l'avouer, bien entrainants. Ceci a été stoppé net par un gros crash son a 20h45. Thomas et ses musiciens essaient alors de combler ce vide, mais cela fut vite rétabli et c'est reparti pour faire bouger le public nombreux. Par contre côté photo, on ne verra (presque) rien ; aucun photographe n'est autorisé sur ce plateau. Gentil le Thomas mais pas cool coté presse. Personne n'est parfait ! (Sauf mon télé-objectif...) Pour suivre sa tournée, aller sur l'agenda concertandco.com...
https://www.concertandco.com/artiste/thomas-dutronc/billet-concert-30099.htm



Dyonisos

Après Dutronc, place au dieu de la vigne, du vin et de ses excès !! j'ai nommé Dyonisos !!! Comment embraser une scène aussi rapidement qu'une étincelle ? Tout simplement en faisant jouer la bande à Mathias Malzieu ! C'était presque les locaux du festival, sans le coté péjoratif du terme, mais disons plutôt les voisins Drômois...



L'énergie déployée par les musiciens, tels des ressorts infatigables, est incroyable... Leur musique est à l'image de leur tournée : Bird and Roll. De l'énergie à l'état pur, associée à une créativité très prolifique amenant beaucoup d'originalité à ce rock déjanté. La place du violon de Babeth apporte à l'ensemble cette énergie nécessaire au son Dyonisos. Les guitares envoient du riff cinglant (parfois à la perceuse !), les silences sont suivis par des relances détonantes... Les musiciens font aussi le spectacle.



Mathias saute, joue avec la le public, se donne, transforme une reprise de volée de Platini en but qui fait gagner la France en quart de finale face aux espagnols... dans un cri de joie digne du stade de France... (Hélas, l'incantation n'aura pas d'effet, l'équipe de France ayant finalement perdu ce soir-là 2 à 0 contre l'Espagne !).



Dyonisos fera danser le Bird'and Roll aux quelques privilégiés qui auront la chance de monter sur la scène. Un set composé de quelques extraits de leur dernier album et de titres plus anciens qui deviennent maintenant des tubes incontournables ( Song for a Jedi ).



Le son très puissant fait résonner la cage thoracique. Et puis, comme à chaque concert que j'ai eu la chance de voir, ce moment de communion avec le public où Mathias se fait porter à bout de bras par les spectateurs jusqu'à la console son pour haranguer la foule avec son mégaphone, et enfin repartir à l'assaut de la scène par le même chemin, terminant en roulade, épuisé par cette épreuve, mais peut être indispensable pour se recharger en énergie... allez savoir !



Comment être déçu par une prestation de Dyonisos ? Ne pas aimer le Rock'n'Roll... et encore... la surprise sera de taille !
Pour leurs autres date de tournée aller sur :
https://www.concertandco.com/artiste/dionysos/billet-concert-16315.htm


Manu Chao



Le voilà enfin... Celui pour qui tout ce monde s'est déplacé dans un épique parcours du combattant ! Après que Dionysos eut allumé la mèche, le public, devant la scène, chauffé à blanc explose et se déchaine dans un mouvement de foule, certains spectateurs, comprimés sur les crash barrières, auront du mal à respirer tellement il n'y avait plus de place, même pour une goutte de sueur ! Assister à la première date de sa nouvelle tournée européenne est à ce prix !



Des feus de Bengale seront même allumés par certains spectateurs, déchainant (un peu trop aux gouts de certains !) la réaction des si peu prestigieux molosses de la sécurité de scène. Mais la fête est bien présente et l'ambiance survoltée... le public danse et ça, c'est la magie Manu Chao



Avec son groupe La Ventura formé de 3 musiciens (basse, batterie et guitare électrique), Manu Chao commence à chanter en s'accompagnant de sa guitare et propose son inimitable univers qui a fait son succès, ce métissage de langues et de musiques emmenant les spectateurs vers des pays lointains, témoignage de ses multiples voyages... 1h30 de show prévu sur le programme, mais ce sera après plus de 2 heures de spectacle et 3 rappels plus tard que les festivaliers seront repus... et encore !



Ces plus grands tubes seront bien évidemment chantés ( Me Gusta Tu, Clandestino ,...) ou même King Kong Five , pour les nostalgiques de la Mano Negra, et seront repris en chœur par la foule... Mais il y aura aussi quelques titres inédits ! La puissance de la sono arrosera de mélodies et de rythmes excentriques tous les alentours du site.



(Les balances du matin étaient entendues au bord de l'Ardèche...) Le public y perdrait bien volontairement son âme (et ses scandales...) dans cette transe latino si attendue pendant cette chaude journée, et c'est le micro sur son cœur qu'il a dit au public ‘à bientôt'...




Pour le dernier jour, le 24 Juin, 5000 personnes étaient présentes
La chaleur est étouffante... La fournaise du sud !!!!

Axel

Et dire qu'il faisait 10°C à Paris lors de l'ouverture de cette troisième journée du festival ! La chaleur n'a pas démotivé ce jeune chanteur de Valence, qui s'est produit à 17h00 sur la petite scène... Axel, de son vrai nom Axel Reynaud interprète ses titres en solo, à la guitare ou au clavier, devant les premiers festivalier qui n'ont rien voulu manqué du plateau du jour... C'est un univers romantique que décrit ... Axel dans ses chanson et en français...



Ses Chansons décrivent une ambiance intimiste, avec des reflets d'adolescence avec ses doutes et ses passions. Un joli grain de voix
C'est assez basique, mais ça passe plutôt bien ; on sent que ses textes sont encore "jeunes", mais rappelons qu'il est né en 1994. Donc tout jeune !!!! Ses influences principales sont The Beatles, Cabrel et Goldman ou Aubert. Tout cela rassemblé donne ce jeune homme.



Pour l'instant pour écouter ce qu'il fait, ce n'est pas possible ; en recherchant son nom sur le net, je suis tombé sur son facebook :
https://www.facebook.com/pages/AXEL/202179809889763



Aucun lien donc pour faire sa découverte auditive, si ce n'est de guetter une autre date de concert. Affaire à suivre !!

La Cafetera Roja

Ensuite, sur cette même scène, là je prends une claque !!
Le deuxième concert sur la petite scène met en exergue une tribu aux accents internationaux, puisque c'est quatre nationalités et cinq langues qui se sont rassemblées dans La Cafetera Roja... Et avec une parité que leur envierai nos responsables politiques !



Une pop sympathique teinté de reggae et ragga de belle facture Violoncelle. Ce groupe me fait penser un peu à True Live (à écouter !!!) Ce groupe donne de l'émotion ! Au début, ça paie pas de mine, on se demande ce qu'ils vont nous servir et puis vlan, la mâchoire qui prend en vrac !! Ça jette !! La voix de la chanteuse est très fine, juste ce qu'il faut, un timbre nickel ! Le chanteur, assure aussi et complète bien le chant.



Niveau musique, la base basse-batterie est hyper carré (le bassiste est quand même marrant, à gesticuler dans tous les sens pour faire 4 notes, mais bon, c'est son style !) ; ce duo basse-batterie fait mène l'ensemble, ca fait très hip hop parfois, à cela s'ajoute le violoncelle qui donne une touche exotique et pour finir la guitare électrique qui joue des petits riffs juste ce qu'il faut aussi, très basique mais bien efficace.



Ce groupe a tout compris : ne pas en faire trop, mais juste ce qu'il faut : Comme disait Miles Davis : "rien de sert de faire beaucoup de notes, il faut juste jouer les bonnes" .

Sans oublier la touche reggae associée à une reprise des Beatles ( Eleanor Rudby( )... étonnant et rafraîchissant vers la fin du concert, bref tout ça est un bon mélange, de la pop-bluesy ! Tels les bons vins ardéchois, le mélange de ces cépages musicaux apporte de la vitalité et de plus en plus de monde vient jeter un coup d'œil sur ces sons entraînant... A voir, par curiosité, histoire d'être agréablement surpris...



Pour découvrir ce tout jeune groupe qui n'a que 4 ans, qui sort son second album enregistré en Octobre 2010 et sortie en février 2011 et qui nous vient de Barcelone, aller sur leur site :
https://lacafeteraroja.com/

Inna Modja

Apres cette jolie découverte, un peu de glace, un peu de bière contre ce soleil ... On souffle un peu et c'est reparti pour voir Inna Modja ! Là on est sur de la pop-soul rythme&Blues !



Le live démarre durement, car c'est assez dur de faire bouger les gens avec la chaleur (pas d'ombre devant la scène !!) mais quelques fans la soutiennent et transpirent à grosses gouttes).



La jeune artiste mettra aussi bien l'ambiance en déroulant ses titres qui, en live sonnent assez bien. Malgré comme je l'ai déjà dit, la chaleur, les gens bougeront bien sur ce live. A la fin de son concert, nous aurons droit au single bien connu : French cancan vous savez le fameux "Monsieur Sainte Nitouche"



Pour enflammer le public elle fera une reprise Georges Michael avec I Want your sex plus rock'n'roll que l'originale. Le show est là, les musiciens assurent, bref, un spectacle sympa à voir.



Ayo

Apres cela, nous avons eu droit à Ayo. Jeune artiste très sympa, qui n'est pas mauvaise au babyfoot ! Beaucoup de sensualité dans ses chansons, très douces. Ayo a un bon jeu de guitare, un bon rythme.



Sur cette prestation, le bassiste n'était pas non plus un inconnu. C'était le bassiste de Monsieur Bernard Lavilliers, il s'agit de Thierry Fanfant .



Pendant son spectacle elle fera une reprise des Jackson 5, i want you back ; le public explosera !! Sa voix se marie bien à cette tonalité, et les musiciens derrière rendent très bien le morceau.



Elle interprétera les titres de son dernier album Billie-Eyes de 2011. Ayo joue aussi très bien du piano et nous fera une belle version de son titre How many people ? ainsi que I can't où c'est elle qui fera l'intro, rejoint par ses musiciens.



Ayo aime vraiment le public de l'Aluna ! Elle n'hésite pas à descendre dans la foule, chanter une reprise de Bob et elle fait tout le tour de l'espace Jenifer.



Hubert-Félix Thiéfaine

Enfin, pour terminer la soirée, voici venu le temps du chanteur maudit (par les paillettes de la télé, mais pas par les nombreux fans venu voir l'une de ses rares apparitions scéniques...). Maudit par les gens qui ne comprennent pas cet univers hanté ou post apocalyptique décrit dans ces chansons, cet écorché vif déroule ces tubes (anciens et plus récents) dans son rock lourd et puissant, asséné de riff par un guitariste énervé et par des basses précises et lourdes.



Depuis plus de trente cinq ans de carrière et seize albums plus tard, toutes les générations écoutent ou ont écouté au moins un peu du Hubert-Félix Thiéfaine , surtout dans leur jeunesse où sa poésie Rimbaldienne mêlant l'amour, la mort et la folie touche les âmes.
Les fans d' Hubert-Felix reprennent en chœur Loreleï, et la Fille du Coupeur de Joint sera encore cette invitée tant attendue. Une prestation de bonne qualité, qui n'a pas déçu son public...



Rendez vous l'an prochain, le premier Week-End de juin, pour une nouvelle édition de ce (certes jeune) festival, mais qui a passé un palier prometteur cette année...


Rédaction : Galoubet (T.E), Lionel DEGIOVANNI
Photos : Galoubet, Lionel DEGIOVANNI

Ardèche Aluna Festival : les dernières chroniques concerts

 -M-, Pascal Obispo, Ben Harper And The Innocent Criminals, Dionysos, Thérapie Taxi, Le Chemin des Chèvres, Hoshi (Ardèche Aluna Festival 2019) en concert

-M-, Pascal Obispo, Ben Harper And The Innocent Criminals, Dionysos, Thérapie Taxi, Le Chemin des Chèvres, Hoshi (Ardèche Aluna Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Ruoms, le 29/06/2019
Cette année, l'Aluna Festival se tenait les 27, 28 et 29 juin, je n'ai pu être présent que les deux derniers jours... Donc, vendredi 28 Juin, après être parti du boulot,... La suite

IAM, Patrick Bruel, Cats on Trees, Catherine Ringer, Julien Clerc, Lily Allen (Ardèche Aluna Festival 2018) en concert

IAM, Patrick Bruel, Cats on Trees, Catherine Ringer, Julien Clerc, Lily Allen (Ardèche Aluna Festival 2018) par Lionel Degiovanni
Ruoms, le 16/06/2018
Cats On Trees Dans le style Indie rock, je redécouvre les félins de Cats On Trees, qui reviennent en 2018 avec un nouvel album aux sonorités pop et mélodiques dont... La suite

Vianney, Renaud, Jain (Aluna Festival 2017) en concert

Vianney, Renaud, Jain (Aluna Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Festival Aluna , Ruoms, le 16/06/2017
Retour encore une fois vers un festival très atypique, niché au cœur de l'Ardèche. Il s'agit de l'Aluna Festival. Cette année, ce festival fête ses 10 ans !! Quel bel... La suite

Iggy Pop + Julien Doré + Matmatah (Aluna Festival 2017) en concert

Iggy Pop + Julien Doré + Matmatah (Aluna Festival 2017) par fred
Ruoms, le 15/06/2017
Premier jour de la dixième édition du Festival Aluna à Ruoms. Nous débarquons au fin fond de l'Ardèche (et installons notre tente dans un camping à proximité) principalement pour... La suite

Arthur H : les dernières chroniques concerts

Arthur H + Octave Noire (Festival Avec le Temps 2018) en concert

Arthur H + Octave Noire (Festival Avec le Temps 2018) par Lb Photographie
Espace Jullien, Marseille, le 22/03/2018
Cette année, le Festival "Avec le temps" fête ses 20 ans et ça se voit. Des talents émergents, des découvertes récentes, des "valeurs sûres" de la chanson française, une... La suite

Arthur H + RIT (festival Avec le Temps 2015) en concert

Arthur H + RIT (festival Avec le Temps 2015) par pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 19/03/2015
Cette année vue la programmation, un peu moins riche que les années précédentes en matière de têtes d'affiche nationales et l'agenda compliqué pour les groupes locaux (dimanche... La suite

Le Noiseur + Mokaiesh (featuring Arthur H, Giovanni Mirabassi, Jeanne Cherhal) en concert

Le Noiseur + Mokaiesh (featuring Arthur H, Giovanni Mirabassi, Jeanne Cherhal) par Philippe
La Cigale, Paris, le 16/06/2014
Il y a des jours où on ne trouve pas exactement le concert qu'on cherche, même à la capitale... Mais ayant une tradition bien ancrée à respecter (une montée à Paris = un concert... La suite

Arthur H & David Walters + Mellow Mark (festival Avec le temps) en concert

Arthur H & David Walters + Mellow Mark (festival Avec le temps) par Aureza
Espace Julien - Marseille, le 20/03/2013
Mellow Mark en première partie impose son style dans une salle déjà surpeuplée. La queue à l'entrée annonçait la couleur. Du monde partout. Le bonhomme vit en Allemagne, assez... La suite

Ayo : les dernières chroniques concerts

Ayo en concert

Ayo par Lionel Degiovanni
Milhaud, le 26/09/2020
Ce soir, concert d'une artiste que j'ai déjà vue plusieurs fois, Ayo. Cette fois-ci, je la redécouvre avec son nouvel album intitulé Royal. Cet opus comporte plusieurs petits... La suite

Ayo + Citizen Cope en concert

Ayo + Citizen Cope par Julyzz
La Cigale, Paris, le 20/11/2013
3 dates à La Cigale, à Paris, pour Ayo et toujours le même engouement du public ! La première partie, Citizen Cope, donne le ton. Malgré la douceur et le groove de sa... La suite

Ayo en concert

Ayo par Adeline F.
Dock des Suds - Marseille, le 20/01/2009
Mais quelle belle journée ce 20 janvier 2009. Ce jour où Barack Obama devenait président des Etats-Unis et renvoyait G.W.Bush au fin fond du Texas... Et comme si ce n'était pas... La suite

SEAL et AYO par Claude
Arènes de Nimes dans le Gard, le 22/07/2009
Concert exceptionnel, AYO est à découvrir et même à aimer.... SEAL est sublime : voix magnifique, musiques superbes, présence extraordinaire sur scène... A voir et à revoir... La suite

Caravan Palace : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2012, 2/2 : Maximo Park, Caravan Palace, dEUS, Bass Drum of Death, The Bewitched Hands, Eagles of Death Metal, The Black Keys, Mark Lanegan  en concert

(mon) Rock en Seine 2012, 2/2 : Maximo Park, Caravan Palace, dEUS, Bass Drum of Death, The Bewitched Hands, Eagles of Death Metal, The Black Keys, Mark Lanegan par Philippe
Parc de Saint-Cloud, Saint-CLoud, le 25/08/2012
Le premier jour, c'était par ici ! Deuxième et pour nous, dernier jour de ce Rock en Seine 2012 : le dimanche n'a pas retenu notre attention au point qu'on pose une RTT pour... La suite

Paléo Festival :  : Hollie Cook + Caravan Palace + Groundation + Nadeah + Stephan Eicher + Chinese Man + Blitz The Ambassador + Sting en concert

Paléo Festival : : Hollie Cook + Caravan Palace + Groundation + Nadeah + Stephan Eicher + Chinese Man + Blitz The Ambassador + Sting par Galoubet
Nyon (Suisse), le 19/07/2012
Hollie Cook La journée sous le Chapiteau sera sous le signe du Reggae, Dub et autres consœurs musicales. Pour ouvrir la série, voici la Fille de Paul Cook (des Sex... La suite

Caravan Palace en concert

Caravan Palace par mamzellemoo
Espace Malraux - Six fours, le 30/03/2012
Ce soir là, direction l'Espace Malraux à six fours pour un voyage électronique dans le temps....Nous attendons la Caravane en compagnie de Gingkoa, petit groupe de chanson... La suite

Timek + Caravan Palace en concert

Timek + Caravan Palace par Ysabel
Usine - Istres, le 27/03/2012
Nouveau concept pas idiot du tout pour cette soirée à L'Usine : La première partie, assurée par Timek, se fera dans la petite salle côté bar et c'est dans la grande que se... La suite

Dionysos : les dernières chroniques concerts

 -M-, Pascal Obispo, Ben Harper And The Innocent Criminals, Dionysos, Thérapie Taxi, Le Chemin des Chèvres, Hoshi (Ardèche Aluna Festival 2019) en concert

-M-, Pascal Obispo, Ben Harper And The Innocent Criminals, Dionysos, Thérapie Taxi, Le Chemin des Chèvres, Hoshi (Ardèche Aluna Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Ruoms, le 29/06/2019
Cette année, l'Aluna Festival se tenait les 27, 28 et 29 juin, je n'ai pu être présent que les deux derniers jours... Donc, vendredi 28 Juin, après être parti du boulot,... La suite

Dionysos en concert

Dionysos par Muguet
Théâtre Ledoux, Besançon (25000), le 20/05/2016
DIONYSOS, UN GENTIL VAMPIRE EN PLEINE FORME Dionysos. Un groupe que je suis depuis "Song for a Jedi", et l'album "Western sous la Neige" (2002). Groupe sous le charme... La suite

Dionysos + Watlers / Benhamou en concert

Dionysos + Watlers / Benhamou par Prakash
Théâtre Sylvain, Marseille, le 24/06/2015
Point de salle de concert fermée ce soir, ce sera à l'extérieur et au théâtre Sylvain que Dionysos nous accueille. On a l'impression d'être à un festival dans ce cadre magnifique... La suite

Fiesta des Suds : Frédéric Nevchehirlian + Dionysos en concert

Fiesta des Suds : Frédéric Nevchehirlian + Dionysos par Ysabel
Docks des Suds - Marseille, le 20/10/2012
A notre arrivée à la Fiesta Des Suds, un dilemme insolvable se présente à nous : Venus principalement pour entendre deux artistes ... Il va falloir choisir entre Dionysos et... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine : les dernières chroniques concerts

Hubert-Félix Thiéfaine en concert

Hubert-Félix Thiéfaine par lol
Olympia, Paris, le 22/11/2019
Deux soirées à l'Olympia clôturaient la tournée triomphale de rétrospective des 40 ans de carrière d'Hubert-Félix Thiéfaine. Initiée il y a plus d'un an, elle avait fait escale... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019) en concert

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019) par Didlou
Le W, Bourges, le 17/04/2019
Hubert-Félix Thiéfaine au Printemps de Bourges, le 17 avril 2019... Thiéfaine en concert c'était une première pour moi, et quelle première ! Le public réuni sous le... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine - 40 ans de chansons sur scène (+ Archi Deep) en concert

Hubert-Félix Thiéfaine - 40 ans de chansons sur scène (+ Archi Deep) par Jérôme Justine
Zénith d'Auvergne, Cournon, le 17/11/2018
C'était la fin des années 80, le début des années 90, le commencement d'une fin de millénaire. C'était le lycée aussi. C'était une époque où on roulait en Opel Ascona marron, le... La suite

Fiesta des Suds : Hubert Felix Thiefaine/ Moussu T / Deluxe /  Chicuelo et Marco Mezquida / La Yergos en concert

Fiesta des Suds : Hubert Felix Thiefaine/ Moussu T / Deluxe / Chicuelo et Marco Mezquida / La Yergos par Olivier Ponzio
Marseille Fiesta des suds, le 20/09/2016
Comme chaque année, a la mi octobre, c'est le moment de se rendre a la fiesta des suds et ce pour fêter le 25eme anniversaire du festival. Pour cette soirée inaugurale du jeudi,... La suite

Inna Modja : les dernières chroniques concerts

Orange Rockcorps : Lauryn Hill + Nas + Youssoupha + Inna Modja en concert

Orange Rockcorps : Lauryn Hill + Nas + Youssoupha + Inna Modja par Audrey H
Le Dome -Marseille, le 04/10/2012
Un concert gratuit en échange de quelques heures de bénévolats, ça vous tente ? Voici le principe d'Orange Rockcorps, "Tu donnes, tu recois", un principe qui met tout le monde à... La suite

Les Nuits d'Istres : Inna Modja + Gilberto Gil en concert

Les Nuits d'Istres : Inna Modja + Gilberto Gil par Ysabel
Pavillon de Grignan - Istres, le 14/07/2012
Une belle soirée se dessine sur Istres. Un peu plus fraîche que celles auxquelles nous a habitué ce lourd mois de Juillet ... Et ça fait du bien. C'est pourquoi il est bien dommage... La suite

Izïa : les dernières chroniques concerts

Izia + Henry en concert

Izia + Henry par Penandpaper
La Sirène, La Rochelle, le 08/11/2019
Izia a élu résidence à La Sirène pour le lancement de sa nouvelle tournée, Izia Tour. Après une absence depuis près de 3 ans, la jeune maman revient sur scène ce soir à La Rochelle... La suite

Izia en concert

Izia par Peribrux
Bruxelles, le 01/05/2015
Arrivée sur scène pour clôturer les festivités du 1er mai, Izia ne débarque pas en terrain conquis sur la place Rouppe, à proximité du quartier des Marolles à Bruxelles. La... La suite

Izia + Ottilie B en concert

Izia + Ottilie B par Agent Massy
Le Moulin - Marseille, le 09/11/2012
J'avais déjà vu Ottilie en concert plusieurs fois, toujours dans des lieux très proches du public, dans lesquels son contact un peu cabaret est plus facile. je n'étais pas le seul,... La suite

Izia + Dissonant Nation en concert

Izia + Dissonant Nation par Solveyk
Transbordeur, Lyon, le 01/03/2012
Jeudi dernier, rendez-vous au Transbordeur, 20h30. La salle est comble. Etonnée, étant donné que je connais relativement peu le registre d'Izia et que je viens ici pour la... La suite

Julian Perretta : les dernières chroniques concerts

Julian Perretta en concert

Julian Perretta par ratwoman13
Le Poste à Galène - Marseille, le 21/11/2010
Julian Perretta, personnellement en dehors du morceau entendu sur une radio et de quelques recherches, je ne connais pas. Espérant malgré tout faire une découverte scénique, me... La suite

La Cafetera Roja : les dernières chroniques concerts

Kaïfa + La Cafeteria Roja + DJ Gabe (Electric Palace, Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2012) en concert

Kaïfa + La Cafeteria Roja + DJ Gabe (Electric Palace, Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2012) par Duckhunt
Electric Palace, Clermont-Ferrand, le 29/01/2012
Un dimanche soir gris, un temps pourri, la neige, un froid sibérien... Les conditions n'étaient pas vraiment idéales pour rameuter les foules et les cinéphiles à cette... La suite

Lou Reed : les dernières chroniques concerts

Lou Reed - V.U. (Lollipop Tribute Fridays) en concert

Lou Reed - V.U. (Lollipop Tribute Fridays) par Joshua
Lollipop Music Store, Marseille, le 29/04/2016
Yeeha ! Un concert à Lollipop, ça faisait longtemps ! Enfin on a aperçu un showcase ou deux mais soit c'est papa qui les a chroniqués, soit on a pas pu bien écouter et donc on a... La suite

John Cale présente <i>The Velvet Underground and Nico</i> (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) en concert

John Cale présente The Velvet Underground and Nico (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) par Charliii
Philharmonie de Paris, le 03/04/2016
Après une recherche désespérée de place pour ce concert unique, me voici à la Philharmonie de Paris pour voir John Cale et ses invités interpréter l'album The Velvet... La suite

Lou Reed en concert

Lou Reed par Kuntark
Olympia, Paris, le 11/06/2012
A la lecture des diverses mauvaises critiques concernant les derniers concerts de Lou Reed, j'étais un peu inquiet de me rendre à son concert du 11 juin à l'Olympia de Paris.... La suite

Lou Reed en concert

Lou Reed par joel
Festival Confluences 2012, Montereau, le 09/06/2012
Un seul mot vient à ma bouche après le concert de Lou Reed au festival Confluences de Montereau : lamentable... Voix chevrotante, musique (ou plutôt bruit) hyper saturée,... La suite

Manu Chao : les dernières chroniques concerts

Manu Chao  en concert

Manu Chao par lol
la Boule Noire, Paris, le 14/10/2017
Manu Chao n'a pas sorti d'album depuis "La radiolina", paru il y a près de 10 ans. A l'époque, il avait expliqué que le format album était mort et ne convenait plus aux supports... La suite

Manu Chao en concert

Manu Chao par Xavier Averlant
Pena Festayre, Paris, le 12/10/2017
Annoncé 48 heures à l'avance sur les réseaux sociaux, Manu Chao a donné hier soir un concert dans une salle du 19ème arrondissement en mode intimiste. Voire même carrément roots :... La suite

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève,  (Paléo Festival 2017) en concert

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève, (Paléo Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival , Nyon, le 23/07/2017
Pour démarrer ce dimanche au Paléo festival de Nyon, je découvre un groupe qui se nomme Professor Wouassa. ce groupe fait une sorte d'afro beat solaire si on peut dire. ... La suite

Manu Chao + Koolspeed (Festival de Nîmes 2017) en concert

Manu Chao + Koolspeed (Festival de Nîmes 2017) par olivier
Arènes de Nîmes , le 09/07/2017
Le festival de Nîmes bat son plein, après avoir ouvert avec System of a Down, accueilli les Vieilles Canailles et en attendant Rammstein (pour 3 jours consécutifs !!!), c'est... La suite

Shaka Ponk : les dernières chroniques concerts

Shaka Ponk (Monkadelic Tour) en concert

Shaka Ponk (Monkadelic Tour) par lol
La Cigale, Paris, le 12/11/2018
En une dizaine d'années, Shaka Ponk s'est indiscutablement imposé comme l'un des groupes de rock les plus importants de l'hexagone. Trustant la tête d'affiche des plus gros... La suite

Shaka Ponk + Vitalic + Greg Delon (Festival de Nîmes) en concert

Shaka Ponk + Vitalic + Greg Delon (Festival de Nîmes) par Aulie
Arènes de Nîmes , le 22/07/2018
Dimanche 22 juillet 2018, direction le festival des arènes de Nîmes pour la soirée de clôture du festival avec, en tête d'affiche le groupe Shaka Ponk et Vitalic, et en première... La suite

Shaka Ponk + ALB (The Monkadelic Tour 2018) en concert

Shaka Ponk + ALB (The Monkadelic Tour 2018) par Lsl
Le Dôme - Marseille, le 09/02/2018
Shaka Ponk ! Que dire d'eux qui n'a pas déjà été dit ? Toute la difficulté de cette chronique réside dans cette question. Ce groupe vous fait voyager dans un univers unique,... La suite

Shaka Ponk (feat. Bertrand Cantat) en concert

Shaka Ponk (feat. Bertrand Cantat) par Cedmcvsdiego
Patinoire Meriadeck, Bordeaux, le 16/11/2014
Le show que propose le groupe d'electro-rock Shaka Ponk est radicalement différent de toutes les prestations musicales... Outre une puissance de feu hors norme, Goz et ses... La suite

The Elders : les dernières chroniques concerts

Concert pour la sortie du livre de Patrick Foulhoux Une histoire du Rock à Clermont-Ferrand/50 ans de bruits défendus à Bib-City en concert

Concert pour la sortie du livre de Patrick Foulhoux Une histoire du Rock à Clermont-Ferrand/50 ans de bruits défendus à Bib-City par Jacques Moiroud
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 22/11/2013
Coopérative de mémoire Vendredi 22 novembre, on fêtait à la Coopérative de Mai (Clermont-Ferrand)la sortie du livre de Patrick Foulhoux sur le Rock à Clermont*, s'en... La suite

Zak Laughed & The Hobos Company + Araban + The Elderberries + Sinner Sinners + The Plastic Invaders + Seven Seas en concert

Zak Laughed & The Hobos Company + Araban + The Elderberries + Sinner Sinners + The Plastic Invaders + Seven Seas par Pierre Andrieu
Clermont-Ferrand, le 31/12/2009
Comment finir l'année 2009 en beauté ? Comment débuter 2010 gonflé à bloc par un 31 décembre très agité ? Comment repartir heureux et avec assez d'énergie pour attendre de... La suite

The Datsuns + The Elderberries en concert

The Datsuns + The Elderberries par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 25/09/2009
Affiche tout simplement parfaite à la Coopérative de Mai, avec les heavy rockers clermontois de The Elderberries et leurs héros néo-zélandais, The Datsuns, qui pratiquent,... La suite

The Elderberries, The Barbed Wire Brothers, Araban (Fête de la Musique 2009)  en concert

The Elderberries, The Barbed Wire Brothers, Araban (Fête de la Musique 2009) par Pierre Andrieu
Le Bikini, Clermont-Ferrand, le 21/06/2009
Juste après la communion angélique avec la folk music dans l'église de Montferrand, place à la musique du diable, le rock ‘n roll, sur la terrasse du bar Le Bikini pour la fête de... La suite

Thomas Dutronc : les dernières chroniques concerts

Thomas Dutonc accompagné de Rocky Gresset, Michel Portal, Michel Blanchard, Raoul Chichin , Aurore Volquier et Esprit Manouche en concert

Thomas Dutonc accompagné de Rocky Gresset, Michel Portal, Michel Blanchard, Raoul Chichin , Aurore Volquier et Esprit Manouche par lol
Cirque d'hiver, Paris, le 23/09/2016
C'est le gotha du Jazz manouche qui accompagnait Thomas Dutronc pour cette série de concerts donnés au Cirque d'Hiver en hommage à Django Reinhardt. Le "fils de" le plus... La suite

Ibrahim Maalouf & Friends : Michel Portal, Thomas Dutronc, Eric Legnini, Asa, Vincent Ségal  (Festival Jazz Des Cinq Continents 2014) en concert

Ibrahim Maalouf & Friends : Michel Portal, Thomas Dutronc, Eric Legnini, Asa, Vincent Ségal (Festival Jazz Des Cinq Continents 2014) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 25/07/2014
Encore une soirée qui affiche complet et à voir l'interminable file d'attente une heure avant, un des concerts les plus attendus de cette édition. Carte blanche est donnée à... La suite

Thomas Dutronc en concert

Thomas Dutronc par Flag
Le Pasino - Aix en Provence, le 18/01/2012
Thomas Dutronc Renommée oblige, la salle plate comme une limande du Pasino est pleine à craquer pour le passage de Thomas Dutronc à Aix en Provence. Beau gosse, allure... La suite

Thomas Dutronc en concert

Thomas Dutronc par Ysabel
Théatre des Salins - Martigues, le 13/12/2011
La grande salle du Théâtre des Salins est pleine à craquer, devant une scène aux allures de cirque de campagne qui fourmille d'instruments de toute sorte. En rideau de fond, un... La suite